Archives de l’auteur

Mitch Mitchinini Ngoyi responsable de la coordination du parti politique congolais UDPS au Benelux (Belgique, Pays-Bas et Luxembourg) fixe encore ses convictions politiques et citoyennes sur ce qu’il qualifie d’héritage démocratique du feu Etienne Tshisekedi”.

Depuis Kinshasa pour la diaspora de la RDC en Europe: Mitchinini réitère un message de l’héritage.

Mitchinini: depuis les années 70, il a l’étoffe d’un leader.

4ème anniversaire de la mort de l’homme politique congolais Etienne Tshisekedi. Le Congolais Mitshinini (Mitchinini) Ngoyi l’a dit à des médias de Kinshasa, notamment à une chaîne de télévision CANAL KIN. Il y a eu un reportage télévisé dans leur créneau “information”. Et c’est ainsi que notre équipe technique en Suisse a fait la capture de ces deux photos que l’on publie.

Monsieur Mitchinini, président UDPS Benelux, a lancé son message événementiel, avec cette dynamique de l’ethnologie des ancêtres africains, aussi au-delà des frontières de la RDC, particulièrement à la rédaction Suisse du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO.
Et sa sortie médiatique était à l’occasion de la célébration à Kinshasa du 4ème anniversaire de la mort de l’homme politique congolais charismatique Etienne Tshisekedi Wa Mulumba.

Il a été sur le banc de l’école du leader politique Etienne Tshisekedi de l’UDPS.

Lundi 1er février 2021…Kinshasa en “connexion” avec le temps des pleurs qui s’était passé lors de ce décès.

Cette cérémonie a été clôturée à 16H25 (heure de Kinshasa,lundi 1er février 2021). Et c’était à 16H25 ce jour-là du 1er février 2017, à Bruxelles que le leader congolais Etienne Tshisekedi Wa Mulumba avait rendu l’âme.”Kosalela ntango wana ya 16H25 etali elembo ya makasi ya kibonkoko ya Kongo ya bankoko na biso”.

Lire la suite

Retour sur l’état de la liberté de la presse dans des médias congolais RDC, de l’Europe,durant l’année 2020 et identité des journalistes congolais basés dans quelques pays européens.

Janvier 2020-Décembre 2020. La liberté de la presse s’est-elle mieux portée dans la diaspora congolaise de la RDC de l’Europe? « Bonsomi ya bapanzi nsango ya ekolo Kongo, awa na mikili ya mpoto, o ntei ya misala mia bango elekaki boni na mobu 2020? ».

Un éclairage sur cette photo prise le 11 janvier 2015 dans le quartier de la Place de la République lors de la Marche internationale très médiatisée pour dénoncer les terrorismes contre les assassinats des journalistes du média français “Charlie Hebdo”. Cette photo montre un homme politique congolais patriote de la RDC qui a délivré ce message marqué sur cette affiche au monde entier. Cette image avait été vue dans une centaine de pays à travers le monde et plus de 400 caméras d’une centaine de stations de télévision du monde. Et j’étais dans la foule très compacte sur cette place à Paris. Et j’avais fait mon tout premier un reportage de cette dimension planétaire en direct pour une émission de la 1ère radio internationale du monde Voix de la Russie/Radio Sputnik. Et au studio à Moscou, c’était mon confrère russe Igor Yazon, excellent journaliste charismatique qui me posait des questions sur le déroulement de cette manifestation inédite. J’avais fait passer aussi des Français interviewés sur les antennes de cette grande radio publique de la Russie, une des grandes puissances de la Terre.

Pourquoi parlons-nous de cette photo de 2015 dans ce créneau de la liberté de la presse concernant des journalistes congolais de l’Europe en l’année 2020? C’est parce que cette photo représente à la fois un symbole et un moteur de l’interrogation récurrente et légitime pour notre liberté de la presse des journalistes congolais de l’Europe en 2020 au MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO. Notre questionnement continue sur les suites judiciaires des journalistes congolais assassinés en République DC dès 2001 avec l’avènement du pouvoir josephiste de Joseph “Kabila” du Tutsi Power Rwandais. Jadis monsieur Joseph “Kabila” Hippolyte Kanambe a été à une époque à Kinshasa, ce colonel-aide de camp du général rwandais suprémaciste criminel James Kabarebe. Il y a une relation de cause à effet, selon une source panafricaine. D’où ceci interpelle la liberté de la presse chez nos journalistes congolais de l’Europe, y compris dans cet essai consacré pour l’année 2020. “Likambo wana ya biboma boma ya bapanzi nsango ekopola te, oebandeli ya mobu 2020 ti na suka 2020”

Cette interrogation récurrente de nos journalistes Kamite est illustrée par notre MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO à travers cette photo prise à Paris le 11 janvier 2015. Baninga ya mosala ya bapanzi nsango baboma bango. Ndenge elili mozali kolakisa. Bazuzi bokata makambo yango ndenge kani?

Ebène Magazine est le plus ancien média de la diaspora RDC en activité.

Identité de journalistes et un tableau de bord des médias congolais dans des pays européens.

Durant toute l’année 2020, dans les observations des journalistes Kamite panafricains congolais du média international MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO, ont axés des regards sur la liberté de la presse dans ces médias congolais de l’Europe, qui sont les références et qui ont assumé cette liberté de la presse, leur liberté de la presse: Afrika Jamaa (responsable de ce programme radio : journaliste historique Pat Patoma, à Radio Air Libre 87.7FM,Bruxelles), Ebène Magazine (le média le plus ancien dans la diaspora de la RDC/Journaliste historique Bazakana Bayete), Yambola (responsable : journaliste Jean Boole Ekumbaki), Mayizo com (émission télévisé l’Analyse ; journaliste-présentateur Kerwin Mayizo), Congoindépendant, Magazine Ngambo Na Ngambo (fait par des journalistes Kamite panafricains congolais de la RDC en Suisse, Allemagne et France), CheikFita-info en ligne des Congolais de Belgique, Réveil FM international (responsable : journaliste Freddy Mulongo), Afrik en action, Afriwaves (responsable journaliste Roger Diku, ex-étudiant en journalisme faculté universitaire Isti), Afronews (responsable Kapampy Mbuyi Blaise), Mosakoli(Journaliste Nila Mbungu), Télé Tshangu (responsable: journaliste-présentateur-producteur Fabien Kusuanika), Radio MNG /Mangembo 99.7 FM(Melun), Le Potentiel (représentation en France: journaliste Robert Kongo, doctorat en journalisme en France), RTNC(représentation en Europe basée en Suisse) et le magazine télévisé “dernier Virage” (responsable: Alimia Mongala).

Malgré des déferlantes vagues des réseaux sociaux (ne pas confondre réseaux sociaux avec les médias des journalistes comme les lois et les fiscalités en matières de la presse légifèrent le monde des médias partout dans le monde), cette liberté de la presse des journalistes congolais RDC de l’Europe est expressive dans les traitements des actualités et informations congolaises ou des autres pays.

Journalistes auto proclamés en violation des lois comme celle de la France et en violation des droits de l’homme (ONU).

Chacun de ces médias congolais possède sa ligne éditoriale, avec ou sans un “back ground” des connaissances historiques-sociologiques-économiques avérés du Congo vu que ces médias sont appelés à donner des informations ou des actualités pour les populations congolaises qui sont dans le peuple congolais unis.

Ces médias congolais intéressent aussi certaines tranches des autres publics étrangers très variés de notre planète qui s’intéressent à la République Démocratique du Congo (nos sources se basent sur les dires d’un espion américain, fonctionnaire USA que deux journalistes congolais de France connaissent).

Régulièrement, les langues utilisées sont le français et le Lingala, deux langues totalement opposées par leurs histoires mais qui se revendiquent être des langues dans la liberté d’expression de beaucoup de journalistes.

En France, un pays des journalistes qui est une nation des lois, le statut de journaliste professionnel est garanti par la loi Brachard et la loi Cressard, votées à l’unanimité en 1935 puis en 1974. Il vise à protéger d’une part les sources d’information des journalistes et d’autre part leurs publics contre les risques d’amateurisme ou d’atteintes à la déontologie.

Lilo Miango/Rédaction de Paris et Nkumu/Rédaction de Suisse.

Lire la suite

Union Européenne (UE) et apport documenté de la diaspora congolaise en Europe : sanctions demandées contre Dan Gertler, “ami-ami” de Joseph “Kabila”.

En effet, ces sanctions contre l’homme d’affaires israélien Dan Gertler, sont réclamées officiellement dans un courrier bien documenté par une quarantaine des députés de l’UE. Et c’est un courrier bien documenté car il y a des émergences dans des milieux de la diaspora qui savent apporter “makambo mpo na bonsomi ya ekolo Kongo ya bankoko mpe bomoi ya bana Kongo”.
C’est ce que sous certains cieux, on pourrait appeler “lobbying”. Et pour la cause congolaise qui est juste avec les droits de l’homme et les droits des peuples à disposer d’eux-mêmes, il est stratégique d’avoir des “alliés”, des élus dans l’Union Européenne.

Un signal vers un début du combat de souveraineté économique qui succède au combat politique “ingeta” dans la diaspora ?

“ingeta”, le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes.

Dans leur combat politique pour la libération “ingeta”, certains résistants congolais de Liège, de Paris et de Bruxelles s’activent maintenant dans le combat de souveraineté économique stratégique. Et c’est ainsi selon leurs dires à notre MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO, leurs groupes considèrent monsieur Dan Gertler comme « impliqué dans l’opacité des exploitations minières du chef de guerre responsable des crimes contre l’humanité et crimes de guerre Joseph “Kabila” le grand corrompu et corrupteur ».

L’urgence des sanctions proposées par plus de 40 députés européens contre un homme d’affaires israélien Dan Gertler le “pro-Joseph Kabila Hyppolite Kanambe”, ce criminel chef de guerre jadis aide de camp officiel du général criminel extrémiste rwandais James Kabarebe, autrefois président de la RDC responsable des crimes contre l’humanité dans des assassinats de Floribert Chebeya, Fidel Bazana, Armand Tungulu, Bundu dia Kongo, Kasaï et des millions de Congolaises victimes des viols massifs, financés, planifiés dans ces guerres imposées au peuple de la RDC (extraits du document ingeta).

Poids d’argent, poids de liberté d’expression. Ces “bana mboka” ont pu entrer en contact avec certains de nos journalistes Kamite ; dans leur légitimité du fait que notre diaspora envoie chaque année plus de 2 milliards de dollars en RDC est appelée à une sensibilisation pour la souveraineté stratégique des exploitations minières congolaises.
Vu les différents aspects de l’aliénation mentale qui ont des impacts dans le domaine des mines de la RDC, les “ingeta” combattent pédagogiquement des formes d’aliénation mentale. Leur sensibilisation concerne aussi le cas de la cause évoquée par cette lettre envoyée par une quarantaine des députés de l’Union Européenne.

Combattre d’abord pédagogiquement l’aliénation mentale dans des catégories immenses des Congolaises et Congolais afin d’avancer le combat pour la souveraineté nationale des exploitations minières… (groupes “ingeta”).

Et partant, c’est ainsi que : “c’est aussi grâce à ce travail patriotique Ingeta contre l’aliénation mentale de ces membres de la diaspora congolaise en Europe” qui a produit des contributions à cette lettre signée par plus de 40 députés de l’Union Européenne. Et ces élus dans l’Union Européenne qui l’ont adressée à Mr. Josep Borrell Fontelles, Haut représentant de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et Vice-président de la Commission européenne, pour exiger des sanctions contre l’homme d’affaires israélien Dan Gertler, très rejeté dans la diaspora de la RDC vu qu’il est jusqu’à preuve du contraire qu’il demeure l’allié du grand criminel de guerre et responsable des crimes contre l’Humanité pas encore jugé Joseph “Kabila” Hyppolite Kanambe. Cette lettre accuse “la corruption et de blanchiment d’argent”. Et ce courrier officiel appelle à des précautions légitimes d’usage dans l’Union Européenne.

Ce groupe des députés européens estime que “la corruption en République Démocratique du Congo est toujours bien vivante et entraîne dans son sillage la violence, l’impunité et les violations des droits de l’homme”. Ce sont les mêmes faits qui légitiment la lutte des groupes congolais “ingeta” dans la région parisienne, à Bruxelles et Liège.
La quarantaine de députés mentionnent leurs regrets que l’Union Européenne traîne les pas pour agir contre cet homme d’affaires Dan Gertler qui “aurait amassé une fortune grâce à la corruption et l’opacité dans ses opérations minières et pétrolières”. Et des leaders d’opinion dans la diaspora ont toujours rejeté cet homme, plus précisément ses pratiques et sa proximité avec l’individu criminel Joseph “Kabila”, dénoncé comme responsable politique dans des assassinats “ya muana mpoto ya Belgique” Armand Tungulu, Floribert Chebeya, Fidel Bazana, du journaliste Bapuwa Muamba (ancien de la diaspora de France) et des autres journalistes congolais.

«Ami-ami», «opacités» : exploitations minières en RDC.

En matière politique, la parole étant l’acte politique important,des” ingeta” qui ont pu donner de la matière à notre média MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO soutiennent que “les activités de l’homme d’affaires istraélien Dan Gertler dans ses histoires opaques avec Joseph “Kabila”auraient fait perdre à l’Etat de République Démocratique du Congo environ 1,4 milliard USD de revenus entre les années 2010 et 2012 grâce à ses sociétés offshore. Cette forte somme d’argent aurait pu servir à la santé et à l’Education nationale en RDC. 3…Entre 2010 et 2012, la RDC aurait perdu au moins 1,4 milliard de dollars de revenus en raison de la sous-évaluation des actifs miniers et pétroliers vendus à des sociétés offshore liées à Dan Gertler. À l’époque, cette somme représentait le double des dépenses nationales allouées à la santé et à l’éducation, soit environ 20% du budget national annuel”, a déclaré la quarantaine de députés européens dans leur lettre.

Vu ces faits.

Pour des actes concrets, ce groupe de députés “invite le Haut représentant de l’UE à renforcer des mesures européennes prises à l’encontre de Gertler pour ne pas que l’UE devienne un refuge sûr pour les fonds corrompus”.

Ces activistes congolais en Europe misent depuis un laps de temps sur l’effet multilatéral des sanctions appelées à être efficaces.

« L’espace Shengen de l’Union Européenne est à la fois très sévère pour l’octroi des visas aux Africains et est doté politiquement de sa monnaie de valeur, l’Euro. Que cet espace ne devienne pas un bunker pour les corrompus non africains dont les activités opaques liées à l’argent tiré des économies minières ou pétrolière au Congo avec des conséquences très graves sur les violences de conflits armés imposés au peuple du Congo-Kinshasa ; dont les victimes massacrées, ciblées, violées et discriminées sont aussi des filles et femmes congolaises de la RDC par ce qu’elles sont des citoyennes congolaises », conclut une synthèse d’une juriste, la Congolaise Ramazani.

Dossier rédigé en Belgique et région parisienne par la Rédaction de Paris et Rédaction de France du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO.

Posted in Bonkita-Economie

Lire la suite

Papy Tex (l’orchestre Empire Bakuba), un des meilleurs et célèbres chanteurs de la Rumba congolaise soutient des associations congolaises candidates à l’appel du projet agropastoral (élevage des vaches et chèvres) initié par le Groupe de Soutien au Professeur Eberande Kolongele.

PROJET EN PARTENARIAT FINANCIER ASSOCIATIF AVEC LE ROYAUME UNI, ROTARY INTERNATIONAL ET UNIVERS DÉVELOPPEMENT.

France. Après avoir suivi l’émission télévisée «L’Europe parle aux Congolais» du 16 janvier 2021, consacrée au storytelling de cet appel du Groupe de Soutien au professeur Eberande Kolongele, le chanteur-auteur-compositeur Matolu Papy Tex qui vit dans la région parisienne ; a salué cette initiative et soutient la démarches de ces ONG congolaises qui ont décidé et c’est leur droit ; d’introduire leurs dossiers de candidature.

Le chanteur de la Rumba congolaise Papy Tex Matolu réfléchit sur des sujets de société de la RDC.

Élever des chèvres, des vaches…au Congo pour avoir de la viande congolaise de la République Démocratique du Congo est une dynamique à revaloriser, redynamiser des économies locales, des productions locales. L’entrepreneuriat, c’est une voie noble héritée de nos ancêtres et de nos Anciens, très organisés et producteurs. Produire la viande congolaise et ses produits que l’on peut tirer est une nécessité pour une de nos indépendances économiques, énergétiques… «Soki ba mama wana ya Kongo o ntei ya ba lisanga na bango moko, bazali na boluki ya ki mombongo na agropastoral, tika bango basala. C’est leur droit.

Malgré que nous vivons dans un monde interdépendant entre pays, ma vision citoyenne est de sublimer des productions locales par des Congolaises et Congolais, à travers aussi ces associations et leur travail dans ce domaine de l’agropastoral et ainsi créer des emplois par ce que des adultes et jeunes congolaises et congolais ont besoin en urgence des emplois.»

Le Congo ne devrait pas être trop dépendant de la viande qui vient de l’étranger.

« Bankoko na biso, basali ya Kongo, bayebaka kosala mosala ya kobokolo baniama ya kolia. Nasengi bamama ya ba lisanga wana batala mpe ndenge bankoko na biso nionso bazalaki kosala mpo na koleyisa batu ebele, à l’époque de nos royaumes, empires…

Yango wana ba émissions télévisées ya ndenge oyo, bosalaka yango mingi. Mes félicitations à tous vos journalistes du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO qui produisent l’émission télévisée L’Europe parle aux Congolais.

L’initiateur de cet appel et les associations candidates sont à encourager ».

Paris: le journaliste Kamite panafricain congolais Lilo Miango.

VOIR ET REVOIR CETTE EMISSION TELEVISEE “L’Europe parle aux Congolais”.

Emission télévisée “L’Europe parle aux Congolais”: “Groupe de Soutien au professeur Eberande Kolongele”

Posted in Miziki-Musiques

Lire la suite

Quand le célèbre Mangobo parle des mérites de la diplomate congolaise Louise Nzanga (Royaume d’Espagne).

En ce mois de janvier 2021, un de nos journalistes Kamite panafricains congolais du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO s’est entretenu avec le célèbre congolais MANGOBO (Pays-Bas), qui est à la fois un des moteurs-symboles dans le patrimoine de la culture de la RDC en termes de la création artistique de créneau artiste humoriste historique télévisé, enrichi par son expertise d’enseignant d’école (Education nationale) et très attaché à des exposés sur l’histoire sociopolitique “ya ekolo Kongo ya bankoko na biso”.

Mme l’ambassadeur Louise Nzanga.

La Congolaise Louise Nzanga, madame l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire.

Il a plaidé pour que des journalistes Kamite panafricains congolais en Europe dirigent aussi les lumières de leurs projecteurs médiatiques sur des femmes diplomates qui ont eu une carrière pour la diplomatie de la République Démocratique du Congo.
Il a évoqué le travail de madame Louise Nzanga, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République Démocratique du Congo.”Basi ya ekolo Kongo bavandisa mpe mosala ya diplomatie ya ekolo Kongo ya bankoko”.

“Na ntango ya bikolo Kongo ya bankoko na biso” avant la colonisation, les femmes ont toujours occupé des grandes fonctions politiques comme le cas de la dynastie Ndonga
Nkenge. Cette photo montre son excellence Mme l’ambassadeur Louise Nzanga lors d’une rencontre internationale.

Le 16 Janvier: bokutani na nkumu Felipe VI.

C’était le 16 janvier 2019, la date de la présentation des lettres de créance de son excellence madame Louise NZANGA RAMAZANI, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République Démocratique du Congo à sa majesté le Roi des Espagnols Felipe VI, souverain dans son Royaume d’Espagne. Cette cérémonie de la présentation des lettres de créance avait eu lieu au Palais royal de Madrid.

“Mama mokonzi” Louise Nzanga, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire et le roi des Espagnoles et Espagnols Felipe VI.

Rédaction en chef.

Lire la suite

“Visitez la République Démocratique du Congo,l’autre grand pays des grands journalistes”(1): Essolomwa Nkoy,patron de presse “Elima”, journaliste de référence.

Paris/Engumba ya Paris. L’émission télévisée “L’Europe parle aux Congolais”, produite par MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO ; va entamer sa série inédite consacrée aux storytelling/Lisakoli sur les journalistes congolais de référence, ya ekolo na biso, la République Démocratique du Congo.

Le journaliste et patron de presse Essolomwa et son épouse Bomboko Marie-Jeanne.

Début mars 2021.

La charité bien ordonnée commence par soi-même. Ainsi dans le 1er numéro de cette série intitulée “VISITEZ LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO, L’AUTRE GRAND PAYS DES GRANDS JOURNALISTES”, notre rédacteur en chef étant un ex-journaliste à “ELIMA”, qui est le journaliste Kamite panafricain congolais Lilo Miango parlera du patron de presse du quotidien national du soir “ELIMA”. C’est le journaliste de référence historique Essolomwa Nkoy ea Linganga Thy René.

Kongo, notre pays qui est l’égrégore du monde.

“Visitez la République Démocratique du Congo, l’autre grand pays des grands journalistes ” est une dynamique que, MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO lance depuis la France, le pays de l’empereur français Napoléon qui disait :”il y a beaucoup plus de trésors dans la presse que dans tous les coffres-forts du monde réunis”. Pour nous journalistes Kamite panafricains congolais de la République Démocratique du Congo qui vivent dans des pays européens, le KONGO, notre pays, qui est l’égrégore du monde avec toutes ses richesses. Autant le dire aussi toujours, il y a des richesses et valeurs à visiter: les grands journalistes congolais.

La “Une” du quotidien national du soir ELIMA, organe de presse écrite du patron ESSOLOMWA Nkoy ea Linganga, un journaliste de référence de notre pays.

Lilo Miango/Rédaction de Paris.

Lire la suite

Emission télévisée “L’Europe parle aux Congolais”: “Groupe de Soutien au professeur Eberande Kolongele” lance un appel à des associations congolaises pour son projet agropastoral en RDC (élevage vaches,chèvres).

Paris. Le storytelling de cette édition de l’émission télévisée “L’Europe parle aux Congolais” évoque cet appel lancé à des associations congolaises sans but lucratif qui œuvrent ou qui sont dans une dynamique dans un domaine agropastoral. Ce storytelling indique que cet appel est une initiative du “Groupe de Soutien au professeur Eberande Kolongele/GSK”. Et que cela a été lancé depuis Kinshasa et a récolté un intérêt chez des Congolaises de la diaspora RDC en Suisse, Belgique, Grande-Bretagne, Scandinavie…
“Mpo na basi to bana basi ya ekolo Kongo ya bankoko, baye bazali na mokano ya kozonga kuna o Kongo” ; elles y voient de l’espoir qui éclaircit l’horizon.

Paris: samedi 16 janvier 2021.

Pour la toute première fois dans l’histoire du Congo.

Le document livré à certains médias par le “Groupe de Soutien au professeur Eberande Kolongele” est exploité dans les retombées par ce storytelling car ce document mentionné que pour la TOUTE PREMIERE FOIS DANS L’HISTOIRE DU CONGO, les techniques et les sciences des nouvelles technologies sont déjà dans la dynamique pour contribuer à élevage des bovins (vaches) et caprins (chèvres) de race améliorée afin d’améliorer leur santé et au finish une bonne viande congolaise dans l’assiette de la Congolaise et du Congolais.

Les candidatures sont ouvertes à toutes les associations à but non lucratif appartenant à des Congolaises et Congolais de la République Démocratique du Congo. Les Congolaises et Congolais de la diaspora qui ont des associations opérationnelles sur le territoire de la RDC peuvent postuler.

Partenariat à 10 associations par province.

Le Groupe de Soutien au professeur Eberande Kolongele accordera ce partenariat à 10 associations par province dans le cadre de l’exécution de ce projet agropastoral. Dans un passé très proche (octobre -Novembre 2020), la coordination provinciale du Groupe de Soutien au professeur Eberande Kolongele avait procédé à la distribution de 7.300 vaches et 10.713 chèvres. Ce sont les réalisations des idées-forces du “Groupe de Soutien au professeur Eberande Kolongele”. Cette structure associative vient de les introduire pour la toute première fois dans l’histoire de l’économie dans le domaine agropastoral en République Démocratique du Congo. « Mosala ya bilanga mpe ya kobokola baniama ya kolia. yango wana nde ezalaki lisakoli o etando ike ya L’Europe parle aux Congolais, o engumba ya Paris».

Lilo Miango, journaliste Kamite panafricain congolais de la RDC, en Europe: storytelling journalistique pour cette édition 2021.

Lilo Miango/Rédaction de Paris.

Images de l’édition télévisée de l’émission “L’Europe parle aux Congolais” du samedi 16 janvier 2021.

Posted in Vidéos-Bilili

Lire la suite

Place Patrice Lumumba, à Bruxelles: dimanche 17 Janvier 2021, à 14H, hommage à Patrice Lumumba et au peuple congolais.

Assassinat de Patrice LUMUMBA, 60 ans déjà (17 janvier 1961-17 janvier 2021). En ce temps terrible de la pandémie Covid-19 sur le territoire belge, un hommage sera rendu pour saluer l’oeuvre et la mémoire du héros national congolais de dimension internationale Patrice Emery Lumumba, le 1er Premier ministre congolais élu très démocratiquement. Cet hommage public est programmé le dimanche 17 janvier 2021, sur la Place Patrice Lumumba, à proximité de la Porte de Namur, dans la capitale du royaume de Belgique.

Commanditaire étaient ces SÉGRÉGATIONNISTES et SUPREMACISTES (USA) et ces COLONIALISTES CRIMINELS CORROMPUS (BELGIQUE) qui se prenaient pour des ÊTRES SUPERIEURS à des NOIRS AFRICAINS (violations des droits de l’homme).

Il avait été assassiné à la suite d’un complot conçu, décidé et financé par des très hauts dirigeants politiques des USA ; et par certaines personnalités de l’exécutif de l’Etat du Royaume de Belgique incarné par le roi Baudouin 1er.

Contexte au Congo.

Et ces groupuscules de ces complotistes politico-financiers mafieux terroristes suprémacistes et racistes occidentaux avaient pris, au Congo, quelques hommes de main dans quelques catégories de certaines classes politiques congolaises corrompues.
Cette catégorie ici concernée a ce terrible problème d’aliénation mentale mais ces Congolais-là sont considérés comme des criminels par des patriotes, des panafricains et des Justes.

Terroristes internationaux d’un État d’un pays occidental : Officiers belges.

Sous la supervision et sur ordre des officiers belges criminels et négrophobes mandatés spécialement par exécutif d’Etat du Royaume de Belgique, le martyr congolais et innocent Patrice Emery Lumumba avait été très lâchement massacré par des rafales des balles en compagnie de deux autres martyrs congolais, deux hommes politiques Joseph Okito et Mpolo Maurice.

Notre rédaction centrale Europe à Genève du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO a été informée par le personnel communal de Bruxelles pour cette commémoration de ce dimanche 17 janvier 2021 que cet hommage est organisé par le Comité Central du Parti Communiste de Belgique, sous la signature du Belge Denonville, Secrétaire politique.

La création à Bruxelles de la Place Patrice Lumumba est le résultat juste et de dignité qui émane des associations des Congolaises et Congolais de Belgique, y compris des journalistes congolais de l’Europe.

Et les braves “bana ebele ya ekolo Kongo ya bankoko na biso” seront présents physiquement et présents virtuellement (médias et réseaux sociaux) vu la Covid qui a tué 20.122 (source:JHU CSSE Data,10 janvier 2021) Et des Congolais y ont travaillé évidemment pour cet hommage du 17 janvier 2021.

Photos de la Place Patrice Lumumba avec l’animatrice et productrice audiovisuelle Paulette Jacobs, 14 août 2018.

Lire la suite

Emission “l’Europe parle aux Congolais”, invités: Emile Kalema Makopa et Armel Wawa Tusevo.

PARIS. L’intitulé de cette édition de notre émission télévisée “l’Europe parle aux Congolais” est : “Mouvement Pour Agir : ses idées-forces, développer l’économie dans le sport, la culture et la presse”.

Nos deux invités sont messieurs Emile Kalema Makopa (coordonnateur de Mouvement Pour Agir/MPA) et Armel Wawa Tusevo (directeur du projet Afrique du MPA). “Babyangani mibale bana ya ekolo Kongo ya bankoko Emile Kalema Makopa na Armel Wawa Tusevo bazalaki o etando ya L’Europe parle aux Congolais epai ya mopanzi nsango Lilo Miango”.

Le journaliste Kamite panafricain congolais de la RDC Lilo Miango avait reçu ces deux Congolais sur le plateau de l’émission télévisée “l’Europe parle aux Congolais”.
Leur ONG s’est positionnée avec ses idées-forces pour matérialiser le développement de l’économie du sport,de la culture et de la presse. Leur dynamique et pertinent et c’est aussi un engagement à la valeur ancestrale de “batu ya Kongo balinga mosala”.
En 2012, ils ont accepté de revenir sur le plateau de l’émission “L’Europe parle aux Congolais”.

Lilo Miango, journaliste Kamite panafricain congolais RDC, en Europe.

Emission “L’Europe parle aux Congolais” du samedi 29 décembre 2020.

Posted in Vidéos-Bilili

Lire la suite

L’artiste-chanteur Noxy et son nouveau clip magnifique intitulé “indécis”.

Paris. Notre média a capturé ces PHOTOS extraites du nouveau clip du magnifique artiste chanteur NOXY qu’il a intitulé “indécis”.
Ce jeune chanteur s’est déjà positionné grâce à la qualité de son travail pour être un des meilleurs en France et dans des espaces internationaux.

Le nouveau clip “Indécis” de Noxy émane d’une très belle chanson intitulé évidemment “indécis” avec des beaux textes de l’artiste NOXY. Nos rédactions du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO de Suisse et de Paris ont respectivement regardé ce clip le 31 décembre 2020 et 1er janvier 2021. Nos journalistes ont beaucoup aimé ce clip. Alors, notre technique a ainsi fait des captures de photos du clip “indécis”.

Une réalité dans la diaspora.

L’artiste chanteur NOXY est le fils d’une figure connue dans la diaspora congolaise, monsieur Marius Baende. Dans les sphères des Congolais et des citoyens français originaires de la RDC, Noxy a une image méritée d’un grand travailleur qui aime faire du bien avec la musique et ainsi il aime bien travailler sa musique.

“Indécis” ezali bilili ya sika mpe ya malamu mingi. Nde tokoyamba lisusu na ba mposo bizali koya moyembi NOXY o etando ya «l’Europe parle aux Congolais».
Le très jeune artiste chanteur NOXY est «comme cet arbre qui grandit et qui s’élève vers le ciel grâce à ses racines qui s’enfoncent de plus en plus dans le sol et la terre» (expression de la dynastie royale Ndonga Nkenge pour louer les valeurs de la perfection, de l’effort, de l’élévation de soi tout en restant humble et respectueux des gens et de son environnement).

Lilo Miango/Rédaction de Paris.

Posted in Miziki-Musiques

Lire la suite

Commission spéciale “Passé Colonial” de Chambre des députés de Belgique : la rencontre du mercredi 13 janvier 2021, à la Chambre des député(e)s à Bruxelles, sera filmée et diffusée (12H-14H).

En ce temps de Covid-19, un virus d’un certain Occident qui a bouleversé des pays du monde ; une rencontre nécessaire pour la dignité des êtres humains, pour le devoir de mémoire et le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes avec leur droit d’inventaire est programmée à la Chambre des député(e)s à Bruxelles. L’entrée s’effectuera à Leuvenseweg 21.

Cette rencontre internationale sera reçue par un député Flamand Belge nommé Wouter de Vriendt, né en 1977 qui connaît le passé colonial de son pays via des éléments et des calculs de sa Belgique, un pays à dominance via les “3 groupes ethniques”: Flamands, minorité allemande et Wallons.

Ce sont des membres des élites de ces 3 entités qui avaient matérialisé l’occupation colonialiste et coloniale des terres africaines notamment “mabele ya Kongo ya bankoko na biso”.

Ce passé colonial au Congo de l’Etat de Belgique vu par les mouvements citoyens “INGETA”.

En ce 2021, c’est quoi au juste l’idée de cette colonisation des oligarchies de Belgique qui est dans des mentalités des jeunes “Ingeta”, des bana mvuluzi, des membres royaux de la famille royale Ndonga Nkenge, des descendants princiers de l’empire Lunda et celui de Bakuba ou encore des terres royales Kongo… qui vivent dans des pays européens où beaucoup continuent à vivre le “Racisme institutionnel” conséquence aussi de cette colonisation menées jadis par des catégories des élites de ces pays européens?

Le crâne du roi Lusinga qui a vécu sur ses terres «ya Kongo ya bankoko na biso»
dans l’actuelle province congolaise de Tanganyika; et la photo du terroriste belge Emile Storms, fonctionnaire de l’Etat colonial de Belgique.

SCANDINAVIE. La sociolinguiste Kamite panafricain congolais de la RDC,madame Mikale qui s’intéresse à cette rencontre programmée à Bruxelles le 13 janvier 2021 ; a répondu au MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO :
« maloba na ngai, ngai nalobi boye mpo na eyano. Cette idée “ingeta” partagée est ceci. C’est l’effet que dégage la tête du roi Lusinga décapité par le terroriste officiel belge fonctionnaire de l’Etat, Emile Storms dont la statue trône à Bruxelles qui s’est comporté comme les médias dans des pays occidentaux dénoncent un terroriste extrémiste de l’Etat islamique qui a décapité un citoyen européen. Les peuples européens sont comme les peuples africains, c’est-à-dire tous sont à la recherche des valeurs humaines pour le vivre ensemble aujourd’hui et demain car l’avenir du monde ; c’est l’Afrique, notamment le Congo».

NKUMU, rédaction de Suisse, assistant du rédacteur en chef Lilo Miango, journaliste Kamite panafricain congolais (Paris).

Illustration : le crâne du roi résistant et juste Lusinga, dont le terroriste barbu belge Emile Storms de cet Etat de Belgique de jadis, avait ramené chez lui en Belgique après avoir décapité ce souverain juste et innocent, sur ses terres ancestrales Kongo. Statue représentant le roi Lusinga.
Ce crâne de ce roi juste et très digne qui vivait dans la région de l’actuelle province de Tanganyika, se trouve dans une boîte à l’Institut Royal des Sciences naturelles de Belgique.

Lire la suite

Emission “L’Europe parle aux Congolais”,samedi 16 janvier 2021, après midi.

Groupe de Soutien au professeur Eberande Kolongele: appel à des candidatures pour des associations congolaises qui veulent élever des chèvres et vaches en RDCongo.

O engumba ya Paris. Paris.

Cette édition de l’émission télévisée «L’Europe parle aux Congolais» sera consacrée à un sujet qui attire beaucoup les Congolaises et Congolais. En effet, les associations de la République Démocratique du Congo sans but lucratif sont invitées à déposer candidatures pour les projets agropastoraux du “Groupe de Soutien au professeur Eberande Kolongele/GSK”.

Ces partenaires associatifs candidats doivent être de droit congolais (RDC) et actifs en République Démocratique du Congo.

Et la diaspora ? Oui à des candidatures.

Ces Congolaises et Congolais membres de la diaspora congolaise y voient un espoir qui éclaircit l’horizon. Il y a parmi eux des retraités. Et leur dynamique, c’est leur retour au pays natal.

Il y a aussi cette jeunesse née et grandie dans des pays européens, détentrice à la fois des diplômes, des expertises et des expériences. Ces jeunes congolaises et congolais ont pris “mokano ya bango moko balingi kozonga libela” en RDC. Cet appel pour des candidatures ne laisse pas indifférent.

Et cela est probable s’ils ont leurs associations légalement congolaises et opérationnelles à Kinshasa ou dans les provinces de la RDC.

Notre rédacteur en chef Lilo Miango, journaliste Kamite panafricain congolais, sera à l’antenne pour la présentation de l’émission «L’Europe parle aux Congolais» qui est une production du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO.

Rédaction centrale Europe, Suisse.

Lire la suite

Ce que des pouvoirs au sommet de l’Etat USA ont toujours fait contre les élections présidentielles dans des pays africains , se retourne contre eux-mêmes.

Capitole, ce haut lieu du pouvoir USA: « bitumba ya bango na bango mpo na maye matali maponomi ; 4 victimes mortes dont une femme par balles. En plus ce policier grièvement blessé, est décédé.
BILAN: 5 MORTS et exhibition des racistes suprémacistes des Blancs américains qui ont bafoué la démocratie ». Ces oligarchies qui dirigent, avaient étendu leur emprise, dans le monde, notamment en Europe, dans nos diasporas africaines dans des pays européens…

Repères: à propos de la démocratie dans l’histoire de l’humanité, la DEMOCRATIE dont on vante aux USA ou dans certains milieux européens… AUTANT le dire encore plus fort vu ces temps de la violence barbare et meurtrière au Capitole en rapport avec les violences électorales,… ce que quelques individus grecs de l’Antiquité ont baptisé “démocratie”, c’est est une invention originelle et originale du patrimoine de la femme AFRICAINE et ce patrimoine africain ancestral a des valeurs et n’a jamais été exporté pour tuer en Europe, Asie, Amérique…

Mercredi 6 janvier 2021.

Émeutes et couvre-feu ont eu lieu à Washington sur la vérité des résultats des urnes. “Mabe batu loma wana ya USA basalaka na maponomi epai ya batu ya bikolo ya Afrika, mabe wana ezongeli bango moko kuna na USA” (traduction de ces mots de langue internationale Lingala:”le mal que ces gens du système de la loi du plus fort made in USA exercent contre les élections chez des peuples africains, ce MAL se retourne contre eux-mêmes chez eux aux USA”).

Washington capitale fédérale des USA: au Capitole (Siège du pouvoir législatif des USA).

Cette PHOTO montre des réalités d’une tentative de coup d’Etat avec des infiltrations dans les forces de l’ordre et des autres groupes organisés et surarmés.
Cette photo est une CAPTURE sur une chaîne de télévision privée française par MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO Elle donne une certaine idée sur ces scènes de K.O. d’insurrection au Capitole. Ces événements du Capitole ont empêché les membres du Congrès des USA à finaliser la proclamation officielle du 46 ème président élu des USA (Joe Biden).
Mis sur le dos du président américain (sortant) Donald Trump, cet état insurrectionnel a mis en situation de couvre-feu de guerre Washington et certains endroits aux USA.

Et cela a montré des grosses failles dans les fonctionnements des institutions américaines (exemples : infiltrations dans les renseignements, assassinats des citoyens américains, retards dans les décisions de faire intervenir les forces de sécurité, saccages des bureaux officiels, bagarres en cascades, journalistes menacés…).

Mais ce que des Américains qui ont des parcelles de pouvoir ne disent pas est le fait que Mr.Donald Trump applique sur le terrain américain ce que des pouvoirs haut placés des USA ont toujours fait contre les peuples africains dans le combat de leur liberté et souveraineté lors des élections surtout présidentielles dans leurs pays africains.

Lire la suite

Le Congolais Paul Nsapu, candidat à la présidence de la CENI confirme son départ à Kinshasa.

FRANCE. Dimanche 3 janvier 2021, 14H (Heure de Paris), monsieur Paul Nsapu a eu un entretien avec le journaliste Kamite panafricain congolais Lilo Miango (rédacteur en chef du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO). C’est en sa qualité de candidat à la présidence de la CENI de la République Démocratique du Congo.
Le Congolais Paul Nsapu Mukulu, a confirmé qu’il sera à Kinshasa, dans quelques jours.

Paul Nsapu CENI

Paul NSAPU: “Mbote tata mopanzi nsango Lilo Miango.Nazali kokende na Kinshasa mpo na milulu ya maponomi ya kokamba CENI.
Mokako sua 2021 na bana nionso ya Kongo mpo tozali lisanga moko.Napesi matondi mingi na batu nionso ya ekolo Kongo ya bankoko. Nazali momeki mpo nakokamba CENI mpe Kongo elonga ndenge bana nionso ya mboka basili koyeba”.

Mobilisation en République Démocratique du Congo autour de la candidature du Congolais Paul Nsapu pour briguer la présidence de la Ceni à Kinshasa.

C’est le citoyen congolais Abraham Massala “King-Foreman”, une figure connue au Congo et dans la diaspora qui est une des têtes de cette vaste campagne citoyenne qui se passe depuis un certain temps dans des médias à Kinshasa ou dans la presse congolaise de l’Europe. Cette campagne se déroule aussi sur le terrain avec des réunions publiques au Congo, dans la diaspora et virtuellement sur des réseaux sociaux.

A l’aéroport international de Ndjili le 8 janvier 2021 à 12 heures: accueil pour Paul Nsapu.

Abraham Massala

Le Congolais “King Foreman” Massala Abraham a déjà commencé une mobilisation pour que la population et les médias congolais et internationaux soient à l’aéroport international de Ndili de la ville de Kinshasa pour accueillir celui que Mr. Abraham Massala appelle le “candidat du peuple congolais “. C’est une mobilisation inédite dans ce créneau lié à des activités pour une élection à la CENI.

“Milulu mikozala mokolo moye ya mitanu 8 janvier 2021 o engumba ya Kinshasa. Na ngonga ya nzanga. Kuna na libanda monene ya bapepo na Ndjili mpo na koyamba Paul Nsapu, muana mboka ekolo Kongo ya bankoko mpo akoti na momekano ya kokamba motu ya CENI ya RDC. ye asololaki mpo apesaki biyano epayi ya mopanzi nsango Lilo Miango ya MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO ya mpoto”.

Lire la suite

4 janvier 1959-4 janvier 2021: 62 ans;”Ingeta” dans la diaspora salue fièrement les Martyrs congolais massacrés du 4 janvier 1959.

Devoir de mémoire en cette journée de toutes et tous les martyrs congolais du Congo, à travers des divers milieux de la diaspora de la RDC, en Europe. Massacrés au Congo en 1959 par des forces armées belges du roi des Wallons Belges, des Flamands Belges et de la minorité allemande Belge, qui étaient sous le commandement suprême de sa majesté Baudouin 1er, chef suprême de l’armée et de la police du Royaume de Belgique.

Congo sous occupation par des soldats suprémacistes Wallons, Allemands, Flamands Belges… Massacres racistes.

C’était un DIMANCHE ce 4 JANVIER 1959; devenu TRÈS SANGLANT par le pouvoir d’occupation belge sur ordre donné depuis Bruxelles et planifié pour massacrer à Léopoldville(nom colonial à l’époque de l’occupation colonialiste de la capitale Kinshasa.

Le sang a coulé/Makila etangaki bebo.

A cette époque, ces soldats belges suprémacistes blancs colonialistes étaient imprégnés aussi par les pratiques barbares des soldats blancs ségrégationnistes aux USA car il y avait “l’apartheid” aussi au Congo.

Ainsi sous des prétextes d’interdire le meeting au complexe d’YMCA dans la capitale du Congo, et sous des prétextes d’interdire une prise de parole par des dirigeants du parti politique Abako du président Joseph Kasa-Vubu, de Kingotolo, Diomi Gaston… Ces violents belges massacrèrent des Noirs du Congo sur le sol de leurs ancêtres africains. Et à la vue de ces crimes, cela avait provoqué ce soulèvement populaire pour revendiquer leur liberté. Voilà ce rappel contextuel des faits très sanglants.

Soulèvement populaire du 4 janvier 1959.

Le climat de la Conférence d’Accra, au Ghana devenu indépendant avec un très grand leader Kwame Nkrumah et le discours de Patrice Lumumba prononcé le 11 décembre 1958, c’est-à-dire quelques semaines avant ce 4 janvier 1959 avaient joué sur des positionnements des colonialistes Wallons, Flamands et allemands Belges qui se sont radicalisés de plus en plus. Vu leur terrorisme anti-Noirs du Congo, ils ont reçu des ordres de Bruxelles pour commettre ces massacres racistes. Dans le suivi de leur terrorisme d’Etat, ces idéologues belges wallons, allemands et flamands fondateurs et exécuteurs du concept “tribalisme au Congo” finirent par arrêter Patrice Lumumba, le phénomène congolais des retombées de cette conférence internationale d’Accra dont des retombées contribuèrent à bouger les lignes au Congo, sous occupation coloniale de l’Etat de la Belgique.

Enquête du média MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO.

Dans cette enquête menée dans la diaspora congolaise de Suède, de la Norvège, de la France, de l’Allemagne et de la Suisse, le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO ressorte ce que des mouvements «ingeta» donnent comme sens à ce 4 janvier 1959, jour décrété “journée de tous les martyrs congolais” par le gouvernement de Patrice Emery Lumumba: «nous sommes dans notre diaspora de la RDC sous l’ère des nouvelles technologies de l’information et de la communication et cette ère rend ces réalités du 4 janvier 1959 plus visibles qu’avant».

« Notre diaspora de la RDC est un pourvoyeur chaque année d’environ deux milliards de dollars que nous envoyons au “Kongo ya bankoko na biso”. Cette position économique avec un éveil patriotique à la ingeta, fait que notre liberté de faire nos recherches est hors de la portée de toute pression de la propagande colonialiste et néo-colonialiste. Tozali kosala biso moko ba recherches historiques, na ba mbongo na biso moko ».

Sa Majesté Baudouin 1er du royaume de Belgique

Résultat: «le sens de ces événements sanglants du 4 janvier 1959 est que des Congolaises de la diaspora considèrent que ce sont des massacres, des crimes contre l’humanité dont la responsabilité politique totale et criminelle incombe à sa majesté Baudouin 1er, roi de la Belgique».

«Sur nos terres africaines ya Kongo ya bankoko na biso, en ce janvier 59 ; nous avions nos reines, rois, empereurs, impératrices…nos chefs traditionnels qui étaient des vrais démocrates. Aucun Wallon Belge, aucun représentant de la minorité allemande belge et aucun Flamand belge…personne n’est allée discuter avec nos souveraines ou souverains».

Immigrés portugais, petits commerçants corrompus ont participé avec des armes à ces crimes contre l’humanité du 4 janvier 1959.

Appuyés par des civils portugais, des commerçants immigrés du Portugal fuyant la misère et leurs taudis du Portugal, ces corrompus et cupides, transformés en mercenaires bien armés de fusils ce 4 janvier 1959, ces forces criminelles belges ont choisi de verser le sang.

Et il y a eu des conséquences qui sont ces soulèvements populaires du 4 janvier 1959 qui ne se sont pas uniquement déroulés dans la capitale. Il y a eu des ondes de choc à Tumba, Matadi comme avait dit un journaliste de référence, monsieur Nzunga Mbadi (il est parmi la première équipe qui présenta les premiers journaux télévisés en 1966 lors de l’inauguration de notre télévision nationale et ce docteur en journalisme est l’auteur aussi de la nouvelle vague du journalisme africain dès l’élection du président français François Mitterrand en 1981). « Pour nous peuple congolais, un soulèvement populaire comme celui du 4 janvier 1959, c’est notre droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. C’est un droit et devoir universels comme il est certifié dans les droits de l’homme de l’ONU », atteste la juriste Kadi (Scandinavie).

« Pour ce 4 janvier 1959 des martyrs congolais, voilà ce qui sera mentionné désormais par notre “Ingeta” de la diaspora. A vos journalistes Kamite panafricains congolais en Europe d’écrire ces premières lignes », a certifié la juriste Mwa Mbokolo (Scandinavie). Et c’est le résultat obtenu après une série de questions-réponses des émergences des mouvements congolais des résistants, des combattants et des patriotes.

DOSSIER D’ENQUÊTE: coordination par Lilo Miango/Rédaction de Paris.

Lire la suite