Archive pour septembre, 2018

Notre indépendance en tant que média en Europe , c’est vous, le public congolais et amis africains ou européens du peuple congolais !

Ils sont des Français et ont osé investir dans ces oeuvres stratégiques qui sont ainsi nommés : les MEDIAS. Il s’agit de messieurs Bernard Arnault, Vincent Bolloré, Serge Dassault, Patrick Drahi, Arnaud Lagardère, Xavier Niel… Comme des journalistes congolais de l’Europe du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO l’ont déjà dit; ces six personnalités possèdent légalement et légitimement beaucoup plus de la moitié des médias français. Nous encouragerons ces boss congolais en Europe qui essayeront de faire comme ces patrons français.

Illustration document: archives France.

Dons pour des médias, des médias français ou congolais aussi. Et alors.

Et légitimement, il existe la presse indépendante en France qui demande à juste titre des dons. Et alors! Les dons, c’est une autre façon de la concrétisation légale avec une certaine France des médias de ce que des Congolais appellent “coupage ou mike mike”. Pour ces dons, il n’y a pas de honte à soutenir les médias congolais made in Europe qui ont une éthique, une déontologie et ayant une forme juridique dans des pays européens en tenant surtout compte de la fiscalité de ces pays européens. Donnez oui. Mais respectez notre liberté de la presse, notre traitement des actualités ou des informations à médiatiser, notre ligne éditoriale dont nous-mêmes journalistes du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO, nous avons la maîtrise de l’antenne et nous sommes les seuls maîtres. Et cela concerne nos articles et nos émissions télévisées “L’Europe parle aux Congolais” et “Bilili ya poto”.

Notre média n’est pas un média congolo-congolais. C’est un média panafricain en Europe qui parle évidemment des diasporas africaines, des divers peuples européens et des gens des 4 coins de la terre de passage ou installés en Europe, notre ligne éditoriale géographique.

Cependant, nous ne pouvons pas faire une couverture médiatique comme la radio russe Sputnik, la RTBF, la radio française RMC ou RFI ou des médias allemands… avec leurs gros budgets ou du personnel très nombreux.

Pour les dons, «ezali mabe te kosunga ba médias congolais de l’Europe, mpe esengeli kosimba ba mpanzi nsango bana ya ekolo Kongo wa na mpoto. Ata kasi ye nde Lambert Mende Omalanga, ministre de l’information du josephiste Joseph “Kabila” et de leur système, abebisa ba générations mingi ya biso bana ya ba Congolaises na Congolais mpo na bilobela mpe kozala na batu ya mabe».

En Europe, il y a des écoles de journalisme. Il y a des formations de journalisme.Il existe des stages de remise à niveau ou des salons pour le journalisme.Il existe des cours de connaissance juridiques liés au Droit de communication lié à la presse. Tout cela reconnu par des instances officielles des pays européens ou occidentaux où notre diaspora de la RDC s’est installée.Tout cela est couronné par des certificats, des diplômes, des cartes de presse…

Logo du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO

Logo Magazine Ngambo Na Ngambo qui produit des articles et deux émissions “L’Europe parle aux Congolais” et “Bilili ya Poto”

Rejoindre et déductible des impôts.

Rejoignez le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO, 1er média en Europe pour la dynamique de la création des Etats Unis d’Afrique suivant le modèle du Patrimoine de la Femme Africaine qui inventa de façon inédite et historique ce que certains Anciens Grecs et minoritaires ont appelé depuis l’Antiquité “démocratie” (région, fédérations avec un seul objectif. La Femme Africaine est à l’origine de ce que le monde entier appelle la “démocratie” sur la base de la règle sacrée des trois pierres (“mabanga misato misimba nzungu”). L’origine de l’humanité en termes des origines originelles de la démocratie, nos journalistes congolais de l’Europe réitèrent cela car des manuels des élites occidentales qui ont émergé n’assument pas cette vérité. Et nos journalistes sont dans la famille des “indépendants” dans le paysage des médias français ou des autres pays européens. Et avec vos dons, tout en respectant notre liberté de la presse et notre démocratie des médias ; notre indépendance, c’est vous, le grand public de dignité.

Lilo Miango/Rédaction de Paris et Lupungu Ndjate Albert/Rédaction de Genève.

Illustration: le logo du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO.

Lire la suite

L’international belge Orel Mangala: OK, en prestation avec HSV Hamburg.

Bundesliga 2. Des réalités en Allemagne font que le HSV Hamburg garde ses habits de lumière d’un grand club dans une dimension du football allemand malgré son évolution cette saison en deuxième division. C’est là que le Vfb Stuttgart a prêté, pour une année, l’international belge Orel Johnson Mangala dont la famille est originaire de la République Démocratique du Congo, «l’autre pays du football avec les Mazembe, les Léopards, les Kibonge, Kalala, Ndaye, Muntubile, Saio Mokili..». Ses prestations sur le terrain sont dans le bon sens digne d’un bon compétiteur.”. “Bana ya ekolo Kongo batelema na Hamburg, esengeli mpe kosunga elenge mobeti ndembo Orel Mangala mpo ete azali nde muana ya Kongo”.(1)

Posted in Masano-Sports

Lire la suite

Guerre Mondiale 1914-18/Le président français Macron et 80 chefs d’Etat: le 11 novembre pour le centenaire de l’amnistie de 1918.

France. C’est énorme ce 11 novembre 2018. Le président français Emmanuel Macron recevra 80 chefs d’État et de gouvernements des pays étrangers. C’est à l’occasion de la commémoration du centenaire de l’amnistie de 1918. Cette amnistie n’oublie pas ces civils et soldats disparus de 14-18. Cet événement va se passer sous l’ère de la mondialisationet de l’internet avec une vitesse de croisière. du virage de la révolution numérique dans des médias panafricains de l’Europe. “Bonkama ya bolimbisi na bitumba ya 1914-18. Milulu minene mikokambama na mokonzi Emmanuel Macron, o mokolo ya sanza ya zomi na yoko, ya mbula oyo*”

Lire la suite

Au-delà de la projection du film “L’histoire de Papa Wemba” , à Asnières: et le journaliste Nila Mbungu créa l’appellation “Papa Wemba”.

Le documentaire intitulé “L’histoire de Papa Wemba” réalisé par un jeune Français membre d’une famille originaire de la République Démocratique du Congo est à l’affiche pour une projection privée dans une ville française Asnières-Sur-Seine, située dans la région parisienne. Cette projection est privée et les “milulu*” qui l’accompagnent.

Billet.

En rapport avec le nom d’artiste “Papa Wemba”, nous publions ce billet pour évoquer une personnalité de la presse de la diaspora congolaise de la RDC et des médias du Congo qui est l’inventeur de cette appellation. C’est le journaliste Nila Mbungu.

Nila Mbungu est un citoyen congolais du pays de Patrice Emery Lumumba, du premier président Joseph Kasavubu et de ces braves femmes patriotes, illustres leaders politiques historiques qui appartiennent évidemment au patrimoine du KO et NGO: Kimpa Vita, “Mukoko” Lompata (“Mukoko”: titre royal en langue Kisengele du peuple Basengele signifiant «Sa Majesté la Grande Reine»), la reine Ngokady(Empire des Bakuba), reine Lueji(Rwej) de l’empire des Lunda, reine Nzinga du royaume Kongo…

Nila Mbungu vit depuis un laps de temps en France, dans la région parisienne.

Ce brillant journaliste fonda, créa, appela, baptisa mais si cette jeunesse savait.

Et le journaliste congolais Nila Mbungu l’appela Papa Wemba.
“Mopanzi nsango muana ya ekolo Kongo ya bankoko Nila Mbungu moto akela nkombo wana ya ki Papa Wemba”(langue internationale Lingala*).

Et le journaliste congolais Nila Mbungu du quotidien national du soir “Elima” le baptisa Papa Wemba. Et le journaliste congolais Nila Mbungu de l’édition spéciale “Elima Dimanche” fit la promotion de cette appellation de Papa Wemba que lui-même Nila Mbungu avait inventée. Et il a bien assuré la médiatisation de son invention “Papa Wemba”. Nila Mbungu avait fait la véritable promotion de notre compatriote, le chanteur africain de la République Démocratique du Congo. Il fait une contribution unique et particulier et notre ami chanteur du quartier Matonge devint populaire et célèbre. Grâce son talent de chanteur, ses oeuvres musicales et ses prestations scéniques, Shungu était devenu une personnalité, une “vedette comme les habitants de Kinshasa et des autres endroits du pays”. Et un mythe naquit et alla à la conquête des pays étrangers. C’est aussi un fruit du travail de Nila Mbungu.

Shungu Wembadio, Nila Mbungu: quel duo!

Et le journaliste congolais Nila Mbungu créa ce nom d’artiste et le donna à son alter ego Shungu Wembadio Pene Kikumba “Jules”. Désormais,il est “Papa” Wemba. Avec le temps Nila dans ses articles, laissa tomber les guillemets. J’étais là.

Je relisais même ces articles de Nila Mbungu avant publication. C’est ce que faisaient nos chefs de la rubrique aussi. Et j’ai vécu cela à Kinshasa, dans notre bureau d’Elima Dimanche, au siège du journal Elima dans la commune de Limeté (3ème rue). J’ai vécu cela “au marbre” à l’imprimerie à Kintambo, une des 24 communes de notre Kinshasa, la ville qui sacralisa la rumba congolaise que nous journalistes disaient aussi “musique congolaise moderne”. C’est dans cette imprimerie que l’on terminait la sortie du journal Elima.

Les journalistes Ntondo a Ngoma Nene dit “Mosin”(notre chef), Nzita Mabiala (notre sous-chef), Malala Alar, Eale Ikabe (Jean Pierre) étaient là. Moi aussi Lilo Miango. Les reporters photographes Fitila Modeko et Nesba Babaka étaient là. Voilà l’équipe de notre édition spéciale “Elima Dimanche”. Cette édition sortait sous presse dimanche soir ou nuit. Lundi, tout le monde, tout le pays lisait “Elima Dimanche”.

Bravo et merci à Nila Mbungu. De nous tous journalistes congolais (zaïrois à cette époque) même jusqu’aujourd’hui, il est le seul journaliste qui connait mieux et parfaitement son alter ego, le chanteur-star Papa Wemba. Si cette jeunesse savait.

Lilo Miango/Rédaction de Paris.

Posted in Miziki-Musiques

Lire la suite