Archives de l’auteur

Jeunes et adultes dans la diaspora RDC en Europe qui soutiennent la ministre de l’Economie nationale Acacia Bandubola.

France, Belgique, Suisse et Allemagne. Quand des jeunes et adultes au sein de la diaspora de la République Démocratique du Congo apportent leur soutien à madame la ministre de l’Économie nationale, ils l’ont fait en expression libre par écrit que notre secrétariat général des rédactions à Genève et notre rédaction en chef à Paris, continuent à recevoir dans nos boîtes e-mail. Et cela depuis la cérémonie de remise et reprise matérialisée à Kinshasa le lundi 9 septembre 2019. Et notre MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO a pu avoir en exclusivité en Occident des photos de cette cérémonie. Nous avons pu rencontrer certains de ces Congolaises et Congolais en Suisse, en France et en Allemagne qui apportent ce soutien aux idées de madame la ministre prête pour les défis en faveur du Congo et de sa diaspora “créatrice” des entreprises qui devraient être compétitives comme les autres entreprises des Britanniques, des Japonais, des Français, Canadiens… «Bokutani ya MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO na baye tokokaki kotutana na bango awa na bikolo ya mpoto».

Soutien et leurs ambitions pour un long terme.

La jeunesse de la diaspora , aussi l’avenir de la RDC, attend le travail de madame la ministre de l’Economie nationale du Congo Acacia Bandubola.

Depuis longtemps, ces jeunes n’ont jamais vu des analyses sur l’économie portant sur des jeunes et adultes congolais de la diaspora. Leur ambition, c’est d’avoir des possessions (entreprises, immeubles, équipes de football, centres culturels…) dans certains pays européens comme les gens du Qatar, de l’Arabie Saoudite, du Koweit. Et ils nous ont déclaré que «nous jeunes très diplômés, on n’a pas besoin des postes dans les institutions en RDC. Nous voulons peser ici économiquement. Ainsi notre pays patrimoine sera vu autrement. On veut être par exemple dans les milieux de diamant à Anvers. C’est notre diamant congolais de laa RDC».

« Et vu que notre pays, celui de nos ancêtres possèdent plus de 140 sortes de minerais. C’est le pays le plus riche du monde potentiellement ». Certains jeunes étaient là quand le célèbre docteur Denis Mukwege a fait cette déclaration en Norvège lors de la remise du Prix Nobel de la Paix. Madame la ministre est jeune comme nous. Avec son Bac +5 en économie et finances, elle est donc très diplômée comme nous. Créons ensemble ce cadre à améliorer petit à petit. Il est impératif de voir tous les accords signés entre la RDC et des pays où nous vivons. Certains accords sont probablement caduques. Ainsi, nous tenons à vous dire messieurs les journalistes Kamite et panafricains congolais de la République Démocratique du Congo qui vivent ici dans des pays européens. Nous, les jeunes, nous soutenons la jeune ministre de l’économie nationale de la République Démocratique du Congo. Et en côtoyant certaines personnes comme des Antillais, on a compris leur sort en plafond de verre. Et leur processus historique, un blocage. «N’être que salariés en Europe, c’est bon. Mais nous ambitionnons d’être des grands patrons à la fois ici et au Congo».

Des articles en masse sur l’économie de la RDC dans des médias de la diaspora.

La passation que certains appellent remise et reprise.

Un des effets qui a impacté des jeunes de notre diaspora en Europe avec cette arrivée de la jeune ministre Acacia Bandubola au ministère de l’Économie nationale de la RDC est que des jeunes congolaises et congolais qui ont eu des entretiens avec notre MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO souhaitent vivement qu’il y a un plus grand nombre des journalistes congolais compétents et spécialisés dans les finances et en économie. Ainsi pensent-ils, des masses s’intéresseront à nos économies, par exemple à nos matières premières congolaises comme ces masses s’intéressent à la Rumba congolaise.

«Il est bon pour le Congo et sa diaspora que surtout notre exécutif nous aide à la fois à fonder des entreprises qui pèseront en Occident grâce à nos matières premières congolaises. Et milliardaires, on créera des emplois aussi prioritairement au Congo. Ainsi, on aura des émulations et non pas des guerres armées entre nous et les autres Européens depuis la fameuse conférence dite de Berlin de 1885. Il est pédagogique de commencer à sensibiliser des publics congolais sur ce qui fait des débats et des conflits. Il s’agit des histoires des postes, d’avoir des postes. Créons massivement des entreprises dignes comme des milliardaires à la manière des Brésiliens, des Américains, des Chinois, des Canadiens, des Danois…Ainsi voilà un défi, nous voulons travailler dans ce sens avec la jeune ministre Acacia Bandubola comme nous sommes des jeunes avec des nouvelles mentalités».

Adultes…Bamikolo: avec la jeune ministre Acacia Bandubola.

La ministre de l’Economie nationale Acacia Bandubola.

Dans des sphères des adultes, madame la ministre Acacia Bandubola est aussi bien soutenue. En France, il y a un Congolais avec lequel nous avons parlé. Il s’appelle Christian Ndongala Shako (région parisienne). Ce brave et intelligent congolais lance un appel pour des changements de mentalités. Il a des convictions que des gens de la RDC sont appelés à créer des entreprises ici dans des pays européens qui doivent avoir du poids comme des entreprises américaines, chinoises, suisses, allemandes. N’est-il pas réel pas que ces entreprises ont été créées et sont gérées par des humains comme nous aussi batu ya ekolo Kongo, towuta na RDC?”.

En Suisse, il y a une Congolaise qui soutient la vision de madame la ministre Acacia Bandubola. Elle nous a parlé en évoquant ce que des Noirs originaires du continent Afrique avaient déjà réalisé. Et que ce fait peut encourager des ambitieux des Congolaises et Congolais de la diaspora : l’aspect de la réussite du “Black Wall Street”, aux USA.

Lilo Miango/Rédaction de Paris et Nkumu/Rédaction de Suisse.

Posted in Bonkita-Economie

Lire la suite

Jean-Louis Roy, écrivain canadien connu: pourquoi il a écrit “Bienvenue en Afrique le chantier du siècle”.

L’illustre homme de culture, monsieur Jean Louis Roy, Canadien, résidant au Québec; a passé 3 grands jours à Paris. Cet écrivain était dans la capitale de la France pour rencontrer des journalistes. Il vient de sortir son nouveau livre qu’il a intitulé «Bienvenue en Afrique le chantier du siècle» (Editions feu de brousse/Dakar,Sénégal).

L’émission télévisée “L’Europe parle aux Congolais”, présentée par le journaliste Lilo Miango, l’avait reçu dans ce magnifique et grand studio de télévision, une propriété d’un citoyen congolais de la République Démocratique du Congo qui vit en France depuis un laps de temps.

“Bienvenue en Afrique le chantier du siècle”: une dynamique économique pertinente.

La pertinence du livre “Bienvenue en Afrique le chantier du siècle” est une dynamique économique qui n’est pas dans des “schémas habituels” de la Banque Mondiale, du FMI…Et il y a des pistes pertinentes pour des milieux de la diaspora africaine, des peuples dans des pays sur le continent Afrique comme la République Démocratique du Congo, l’Angola, la Guinée Équatoriale, la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso, le Togo, la République du Congo, le Kenya, l’Éthiopie, le Botwana…

“Mokomi ya malonga ya babuku, Jean Louis Roy, muana mboka Canada, avandi na Québec, alekaki na etanda -L’Europe parle aux Congolais-. Jean Louis Roy ayaki o engumba ya Paris mpo na bokutani na bampanzi nsango . Mpo ye abimisi buku ya sika etali bonkita ya bikolo ya Afrika. Nkombo ya buku yango ezali : Bienvenue en Afrique le chantier du siècle”,(en langue internationale Lingala).

Rédaction de Suisse et rédaction de Paris.

Images de l’émission ” l’Europe parle aux Congolais”.

Posted in Vidéos-Bilili

Lire la suite

3 septembre 2019,visite de travail du chef d’Etat congolais Sassou Nguesso chez le président français Macron: “Gilets jaunes” et pétrole du Congo?

C’est dans le cadre de la coopération entre les Etats du monde. Mais c’est pour quel résultat de visite à Paris et quel entretien franc Sassou-Macron au Palais présidentiel français de l’Elysée? “Inki mambu?”. “Makambo nini?”. Le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO s’est plongé dans un créneau de la diaspora du Congo-Brazzaville. D’où, il en ressort ces questions de ces citoyens congolais de la République du Congo. Et une manifestation contre le président Sassou Nguesso et son séjour en France est appelée à Paris, sur la Place St Augustin, de 13H à 19H (station de métro Saint Augustin, ligne 9). Que diront les manifestants congolais et leurs amis au sujet de Mr. Macron?

Posted in Bonkita-Economie

Lire la suite

Canada-Afrique-France/L’écrivain canadien de dimension internationale Jean-Louis Roy sera à Paris le 5 et 6 septembre 2019 pour la présentation de son nouveau livre à la presse.

Ce magnifique ouvrage s’intitule “BIENVENUE EN AFRIQUE un chantier du siècle” (Editions feu de brousse), va être présenté aux journalistes. Et monsieur Jean-Louis ROY l’a écrit en collaboration avec Solim Baba Pekele.

Profil du Canadien Jean-Louis Roy.

Ecrivain, diplomate, journaliste, historien Jean-Louis Roy bientôt à Paris.

Qui est ce talentueux auteur canadien qui vient à Paris pour des rencontres avec des journalistes concernant son nouveau livre! Monsieur Jean Louis ROY avait assumé les fonctions de directeur du média “Le Devoir” (un quotidien connu basé à Montréal) de 1981 à 1986.

A Paris, cette personnalité du Québec sera aussi sur les terres qui lui sont familières. Cette année 2019, Monsieur Jean-Louis Roy apporte ce “nouveau cru” dans des librairies pour les grands publics. Et cela via l’information qui sera issue de sa rencontre avec des journalistes européens et africains de Paris.

Nous prévoyons une programmation pour «Bienvenue en Afrique un chantier du siècle» au studio de télévision avec notre émission «L’Europe parle aux Congolais».

A Paris, monsieur Jean-Louis Roy a été le secrétaire général de l’Agence intergouvernementale de la Francophonie pendant 8 ans (1990 à 1998). Cette structure internationale s’appelle aujourd’hui La Francophonie (OIF/Organisation Internationale de la Francophonie).

Le nouveau livre de Jean-Louis Roy

Nos journalistes Kamite panafricains congolais de la République Démocratique du Congo et membres des rédactions du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO notent depuis plus de 20 ans que monsieur Jean-Louis Roy est un des Canadiens très intéressés par l’Afrique.

Au Canada, monsieur Jean-Louis Roy préside actuellement «Partenariat International». Et il dirige aussi « l’Observatoire mondial des droits de l’homme (UPR Watch) » dont le siège à Montréal.

Grand travailleur, le Conseil des ministres du gouvernement du Québec l’a nommé président-directeur général de la «Bibliothèque et Archives nationales du Québec» (BAnQ). C’était le 16 mai 2018. Et le 4 juin 2018, monsieur Jean-Louis ROY était entré en fonction.

« Bampanzi nsango ya MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO bakozala o ntei ya bampanzi nsango ya bikolo na bikolo ntango Jean-Louis ROY akosakola mpo na buku na ye ya sika eye ezali na nkombo “Bienvenue en Afrique un chantier du siècle” » (en langue internationale Lingala).

Lilo Miango/Rédaction de Paris et Albert Lupungu Ndjate/Rédaction centrale Europe.

Lire la suite

Rentrée politique nationale et internationale de la femme politique Acacia Bandubola: son appel mémoriel avec des connotations géopolitiques et économiques.

Quel est le message politique de cette rentrée 2019 de Mme Acacia Bandubola, une femme politique congolaise qui est désormais dans le microcosme politique de la diaspora de la RDC? Il s’agit de son appel sur les CONGOLAIS, IRRADIES PAR L’URANIUM AYANT SERVI A LA FABRICATION DE LA BOMBE ATOMIQUE D’HIROSHIMA.

Lire la suite

Paris/Hommage à l’ambassade de l’Éthiopie pour la mémoire du célèbre historien-journaliste-poète-diplomate Beseat Kifle Selassié.

“Quand je mourrai, je voudrais être Éthiopien à 100 %, Africain à 100 % et citoyen du monde à 100 % “, confia en l’an 2014 l’homme de culture Beseat Kifle Selaissié au professeur des universités, l’Éthiopien Ayele Bekerie.

“Elombe moto ya mayele, BESEAT KIFLE SELAISSIE, muana ya Afrika aweyi, awa o ekolo ya France”(en langue internationale Lingala). Monsieur Kiflé est décédé le 3 août 2019, en France. De son vivant, cet illustre panafricain Kiflé a pu offrir à deux reprises sa collaboration à notre MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO lors de deux événements liés à la fois à l’Éthiopie et à une dimension internationale.

Posted in Vidéos-Bilili

Lire la suite

Faire un port en eaux profondes à Banana: des gens dans la diaspora RDC en Europe soutiennent le député Jean Claude Vuemba.

A travers des réseaux des Congolais qui résident dans des villes de divers pays de la Scandinavie, des îles britanniques, du bloc continental de l’Europe, notre enquête d’opinions du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO voit qu’il est évident que des Congolaises et Congolais dans ces terres européennes approuvent le dynamisme charismatique du député national de Kasangulu et provincial de la province du Kongo Central, monsieur Jean Claude Vuemba. En effet, la réalité de cet élu congolais exige la réalisation d’un port en eaux profondes à Banana dans l’intérêt national dans la souveraineté internationale de la République Démocratique du Congo.

Un plus lors de cette enquête, notre site d’informations a noté la pertinence de couvrir des réalités sur le domaine du fret maritime. Demain ce port en eaux profondes sera debout. Ainsi la prévision oblige.

Photo de Jean Claude Vuemba

Projet de ce port en eaux profondes: un portrait de Banana et son environnement vus sur base des réalités des gens de notre diaspora en France.

Ils ont visité la ville de Banana qui se situe à l’embouchure du fleuve Congo avec l’océan Atlantique, dans la province du Kongo Central, à l’Ouest de la RDC. C’est l’été en France. Salut les vacances. Quelques rares familles congolaises de Paris ont amené leurs enfants nés en France. Leur but: “mpo bana bayeba epayi mabota na bango bavandaka na mabele ya bankoko”(en langue internationale Lingala: c’est pour que les enfants connaissent leurs familles sur des terres de leurs ancêtres”). Pour les familles X. et Y., elles ont acheté un terrain pour une future maison et un projet de création d’une entreprise agro-alimentaire à elles. Leur idée est d’anticiper. En effet, des agents, nombreux, qui vont œuvrer dans ce port en eaux profondes auront besoin de se nourrir.

Dans l’environnement économique de la presqu’île de Banana. Ils ont observé entre autres l’existence d’une société d’exploitation pétrolière “onshore ” nommée Perenco-REP. C’est une entreprise de droit français basée à Paris. Son fondateur était décédé dans un accident de montagne. Et le deuil se déroula au musée Rodin à Paris. Nous, journaliste congolais, était là.

Ces Congolais en vacances pensent que leurs compatriotes de la diaspora restés en Europe devraient notoirement s’intéresser, à l’image des mouvements des combattants engagés “ingeta”, aux enjeux au Congo de ces sociétés pétrolières.

“Une entreprise française comme Perenco devait faire l’objet des conversations dans des milieux des Congolais de la diaspora” éclaire la Congolaise Nzayilu (Paris). Elle dit: “ici en France, on parle de nous comme immigrées venues chercher l’argent. Ce discours ,dans ces médias français concernés, m’interpelle moi aussi. Ainsi, des médias congolais de l’Europe doivent aussi parler d’une société immigrée comme Perenco partie en RDC pour chercher l’argent. Qui gagne plus?. Quel est l’impact sur notre écosystème et l’économie de la région!”.

La presqu’île congolaise de Banana est présentée par Wikipédia comme: “sans doute le plus ancien poste colonial du Congo, occupé par les Européens depuis le début du XIXe siècle. Des ruines de cette première implantation peuvent encore être observées de l’autre côté de la baie, au sud-est de l’actuelle Banana”. Et cette citation de Wikipédia pour un journaliste Kamite panafricain congolais de la RDC en Europe, fait remonter ,dans nos actualités journalistiques la problématique de l’occupation du Congo. En effet, la RDC est un pays sous occupation des extrémistes Rwandais du Tutsi Power qui pillent et tuent nos populations congolaises. La visibilité prochaine de ce port sur le plan international devrait tenir compte des étrangers, des immigrés sur le plan administratif, emploi et sécurité vu ce que font ces extrémistes tutsi rwandais.

La problématique de l’occupation? C’est sans tenir compte de ces réalités atroces que Kinshasa avait annoncé une confirmation pour la première fois; d’un partenariat avec la société d’un pays du Moyen Orient DP World.C’est une entreprise appartenant à des personnes des Emirats Arabes. Le but concerne la construction d’un port en eaux profondes sur l’étroit débouché atlantique de la République Démocratique du Congo. Ce projet a attiré l’attention des lanceurs français d’alerte anti-corruption . Et dans la diaspora congolaise, dans des mouvements des combattants; y-t-il eu des élévations de voix?

Il n’y a eu aucune voix dans le monde politique dans notre communauté en France et de la société civile de la diaspora. Ce qui touche ce port,les terres et l’exploitation de ce port doivent-ils échapper totalement à la nation congolaise qui a déjà un héritage patrimonial douloureux. Et cela depuis l’histoire inacceptable de triste mémoire des colonnes des immigrés barbares envahisseurs occidentaux sans autorisations légales (visas) d’entrée et de résidence jusqu’à cette occupation de l’organisation criminelle français politique et militaire du Tutsi Power Rwandais qui continue.

Médias congolais de l’Europe:une absence à rattraper au-delà de l’effet Jean-Claude Vuemba sur le port en eaux profondes de Banana.

Des dossiers thématiques sur les ports, les transports et les frets maritimes sont totalement absents dans la presse de la diaspora chez nos journalistes du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO. Les informations ou les actualités sont abondantes.( exemples: les Assises du port du futur dans la ville provinciale française de Lille, des salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique..)

Il y a un début à tout. Ces thématiques devraient toucher le quotidien des Congolaises et Congolais de la diaspora et d’ailleurs car c’est une histoire du monde qui est une histoire des marchandises. Ce que nous observons, ce sont certaines couvertures très sporadiques sur des agences de frets aériens et maritimes , propriétés des Congolais comme l’entreprise ” JFM Services” basée en Allemagne qui s’émancipe dans quelques villes de France, de Belgique,des USA …

Photo du député Jean Claude Vuemba.

Dans cette photo, on voit le député Vuemba Jean Claude dans le territoire de Muanda, dans le village Lemvo, le jeudi 25 juillet 2019. C’était le jour de l’arrivée de la délégation des officiels concernés. Ce jeudi-là, ils ont visité des lieux de délocalisation qui concernent aussi le camp et les installations des unités de ces soldats congolais des Forces Navales de la RDC. En effet, le port en eaux profondes de Banana, une fois opérationnel, doit être protégé.

Nous, les journalistes congolais en Europe qui connaissent les actions de Jean Claude Vuemba Luzamba depuis qu’il résidait dans la magnifique villa familiale près du Palais de Marbre, à Mbinza, dans la Kinshasa; estiment qu’il est un bon phare pour une campagne charismatique dans le travail pour arriver de cette construction.

Lilo Miango/Rédaction de Paris.

Posted in Bonkita-Economie

Lire la suite

“L’Europe parle aux Congolais” : invité Joseph Pululu, fondateur de la Radio MNG Mangembo,18 ans d’existence en France.

L’émission télévisée “L’Europe parle aux Congolais” a eu le fondateur de la radio MNG Mangembo 99.7 FM, monsieur Joseph Pululu comme invité.

“Tika ye asala mosala ya radio ye Joseph Pululu akela o ekolo France. Lolaka MNG Mangembo ekelama bambula na bambula. Yango wana esengelaki kobyanga Joseph Pululu na etanda ya – L’Europe parle aux Congolais-, epesamaka na Paris”.

Notre analyse des journalistes Kamite panafricains congolais de la RDC fait percevoir qu’avec ses 18 ans d’existence, sa station de radio de droit français est un élément constitutif d’un pan de l’histoire de la diaspora de notre pays, installée sur le territoire de la France.

Joseph PULULU (à gauche) avec le journaliste Kamite LILO MIANGO lors de
l’émission “L’Europe parle aux Congolais”.

Voir cette émission:

Posted in Vidéos-Bilili

Lire la suite

Nouveau livre sur le feu chanteur-star Papa Wemba, en anglais: “Papa Wemba an african music icon from generation to generation”.

France. Ce nouveau livre est écrit en anglais par un ingénieur agronome congolais de l’université de Kinshasa Didier Bokelo Bile. L’auteur l’a intitulé: ” PAPA WEMBA AN AFRICAN MUSIC ICON, FROM GENERATION TO GENERATION”. C’est depuis 2 juillet 2019 que les Éditions L’Harmattan ont sorti, à Paris et ailleurs etc…, ce “Buku ya sika”( “this New book”). Et ce livre a été préfacé par un célèbre homme des médias congolais, Manda Tchebwa; devenu écrivain et universitaire.

Notes de l’éditeur sont écrites en langue anglaise.

Didier Bokelo takes us through two parallel universes of the «man» and «the artist» Papa Wemba. In his margin of creative freedom, which is also that of the imaginary, the artist deploys all his inventiveness and is generous with respect to his fans and fellow musicians. Papa Wemba turns out to be in the memory of our most tender feelings, the most friendliest and the most smiling; he is the poet of our faith and our hopes. Papa Wemba was one of the most contagious optimists the perpetually adolescent soul.

Ce sacré nom d’artiste sur la page de couverture de ce nouveau livre: marque déposée “Papa Wemba”, créée et internationalisée depuis Kinshasa par le journaliste Nila Mbungu.

Et à l’occasion de la sortie de ce nouveau livre, le MAGAZINE MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO a la noblesse historique de réitérer au monde que c’est le journaliste congolais Nila Mbungu qui créa à Kinshasa cette appellation de “Papa Wemba “. Il l’a donnée à son ami alter ego Shungu Wembadio. Nila a tellement médiatisé cette appellation avec une grosse campagne promotionnelle pendant des années dans les pages du quotidien du soir ELIMA du patron Essolomwa Nkoy ea Linganga, à Kinshasa. C’était plus précisément dans les colonnes d’ELIMA DIMANCHE, l’édition spéciale à succès en termes de tirage de vente et d’audience nationale et internationale “Elima Dimanche.

J’ai été un journaliste témoin de la concrétisation de cette invention et campagne car je travaillais avec Nila Mbungu, Eale Ikabe, Nzita Mabila, Nesba Babaka… dans “Elima-Dimanche”, à Kinshasa, la ville qui sacralisa la Rumba congolaise dont Papa Wemba demeure une des grandes vedettes.

Nila Mbungu vit actuellement dans la région parisienne et est membre de la rédaction du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO, 1er média en Europe pour la dynamique pour la création des Etats Unis d’Afrique.

Lilo Miango, rédaction de Paris.

Posted in Miziki-Musiques

Lire la suite

La majorité des morts et blessés du bombardement aérien d’un centre de détention de migrants,près de Tripoli,en Libye, sont des Noirs Africains.

EUROPE. Dans des diasporas africaines en France, Suisse, Italie et Allemagne, des propos recueillis le 4 juillet 2019 par le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO, démontrent la condamnation totale et ferme de ce bombardement aérien qui a massacré 60 jeunes et adultes noirs africains. Ce chiffre a été communiqué à notre média par un Libyen jadis résident de Tajoura tandis que divers médias propriétaires.

Lire la suite

PROFANATION DU 30 JUIN DU 30 JUIN 2019.

Dans la diaspora congolaise installée en Europe, des Congolaises et Congolais ont eu des réactions légitimes sur la liberté de manifester face à ce qu’ils ont vu sur des sites d’infos des journalistes congolais de l’Europe et face aussi à des images télévisées notamment celles que certaines chaînes de télévisions en Belgique et France ont diffusées en boucle.”Awa o bikolo ya mpoto, bana ya ekolo Kongo, badasuki na bomoni o bilili ndenge bisalela ya mabe ya ba mbila na Kinshasa mpe na Goma. Bana mpoto bayoki nkanza o mokolo ya motuya ya 30 juin 2019.

Lire la suite

59 ans de la proclamation de l’indépendance du Congo: Candide Okeke, son appel du 30 juin aux jeunes.

La Congolaise Candide Okeke, vice-présidente de l’APARECO, est une des voix politiques dans la résistance très écoutées et suivies dans la diaspora congolaise, dans des divers milieux étrangers et sur le plan territorial de la République Démocratique du Congo. Elle est l’invitée politique de cette “Spéciale 59 ans de la proclamation de l’indépendance de la République Démocratique du Congo/ 30 jui 1960-30 juin 2019 ” qui est une série des articles que le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO publie à l’occasion de cette date unique et historique du 30 juin où tout a basculé.

Posted in Vidéos-Bilili

Lire la suite

Spéciale 59 ans (30 juin 1960-30 juin 2019), indépendance du Congo:”Une oreille a été coupée de la tête de Lumumba”.

Notre site d’informations, le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO fait par des journalistes Kamite panafricains congolais (RDC) de l’Europe ; continue sa série consacrée à des articles de “Spéciale 59 ans, 30 juin 1960-30 juin 2019”, sur la proclamation de l’indépendance du Congo. Ce deuxième article est destiné à un de deux chefs “ya kabakata ya lokumu ya mokolo monene*” du 30 juin 1960 : Patrice Emery Lumumba, héros national congolais, un grand homme de pouvoir congolais ayant une influence mondialisée jusqu’à présent.

Posted in Maloba-Editorial

Lire la suite

Bruxelles: soirée “Indépendance Cha Cha” dans le cadre des 59 ans de la proclamation de l’indépendance du Congo (30 juin 1960-30 juin 2019).

Cette soirée événementielle “Indépendance Cha Cha” est dans sa 3ème édition. Et elle aura lieu le 29 juin 2019. Cette affiche pour les circonstances est très éloquente “mpo ya kosembola limeya ya lipanda ya ekolo Kongo*” (pour faire respecter l’indépendance du Congo).

L’affiche a été envoyée à notre rédaction du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO par un journaliste congolais de référence Pat Patoma (Radio Air Libre 87.7 FM,Bruxelles). Il vit au Royaume de Belgique. Le programme radio que dirige notre confrère Pat Patoma est partenaire de cet événement du 29 juin 2019 en l’honneur de la NATION CONGOLAISE autour du 30 Juin, date unique et historique de la proclamation de l’indépendance du Congo, l’actuelle RDC, République Démocratique du Congo.

*

Et cette soirée organisée par ces Congolaises et Congolais à Bruxelles proclame le devoir du patrimoine national du 30 juin popularisé au Congo, en Afrique et dans le reste du monde chez des peuples qui cherchaient; à travers les paroles et la musique de la Rumba congolaise. D’où ces soirées ya “bana mboka*” à Bruxelles qui porte le titre emblématique du tube congolais mondialisé “Indépendance Cha Cha”, utilisé comme chanson “hymne” pour la libération des peuples du monde qui se battaient contre le colonialisme ces États européens pour leurs indépendances.

Hommage d’une diaspora congolaise à Franco Luambo Makiadi, artiste national et un modèle pour une liberté de la force de la parole révolutionnaire.

Lors de cette soirée à Bruxelles de ce 29 juin 2019 et dans la dynamique internationale de la souveraineté ” ya ekolo Kongo ya bankoko” de ces 59 ans ( 30 Juin 2019), un grand hommage sera rendu au grand musicien-chanteur star Franco Luambo Makiadi, un modèle.
Il avait une force artistique “ya maloba*” (“de la parole”). Si ce chanteur-musicien-star était en vie, il aurait pu chanter “Ingeta”, pendant ces temps terribles de l’occupation du Congo.

Pat Patoma, journaliste.. reportage.

Le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO interviewera le journaliste Pat Patoma dans le cadre d’un reportage. Et ainsi pour perpétuer notre “longue marche de notre campagne de visibilité pour des médias et journalistes congolais de Europe”, démarrée le 7 février 1981 dans la ville suisse de Lausanne, nous journalistes Kamite panafricains congolais de la RDC en activité dans des pays européens, nous proclamons pour Pat Patoma à l’unisson pour ces circonstances de Bruxelles des 59 ans de la proclamation de l’indépendance du Congo :”journalistes congolais du monde entier; unissez-vous avec les valeurs historiques de souveraineté du “30 juin du 30 juin jour sacré…nous bâtirons ta grandeur “(extrait de l’hymne national de la République Démocratique du Congo, DEBOUT CONGOLAIS”).

Lilo Miango/Rédaction de Paris.

* En Lingala, une des langues internationales du monde.

Posted in Miziki-Musiques

Lire la suite