Archives de l’auteur

Le magnifique Papy Tex Matolu, chanteur suprême pour des valeurs des études à l’école pour des enfants.

Éducation Nationale. Dans la vie, le célèbre et populaire chanteur de la Rumba congolaise Papy Tex Matolu continue un travail pour sa puissance intérieure d’élévation de sa souveraineté spirituelle au service de la collectivité a fortiori dans le domaine de l’Éducation nationale car c’est l’école qui élève une nation dans une multitude de domaines de la vie. “J’ai toujours été convaincu que c’est l’école qui accomplit le progrès de l’économie d’un pays. Et mon pays, la République Démocratique du Congo, “Kongo ya bankoko na biso” est concernée ; la jeunesse du Congo constitue les valeurs pour notre développement national vu aussi cette mondialisation.

“MUANA AKIMI KELASI”, une chanson, une histoire pour la scolarisation des enfants, y compris celles et ceux en difficulté(voir vidéo à la fin).

“Muana akimi kelasi” est le titre de cette chanson de l’artiste chanteur-auteur-compositeur Papy Tex Matolu. C’est une chanson qui accompagne depuis un certain temps un bon nombre de cercles qui s’attèlent pour des œuvres liées à la scolarité des enfants car on étudie pas pour l’école mais pour la vie. Ainsi, Papy Tex Matolu s’exprime sur ses convictions : “C’est cela une des légitimés aussi ma chanson “MUANA AKIMI KELASI” pour sensibiliser avec amour, avec l’amour de la Rumba congolaise pour des mobilisations en faveur du “muana akenda kelasi”. La jeunesse doit aller à l’école avec un objectif de n’avoir plus aucun enfant de rue. Et c’est possible avec la volonté politique car la République Démocratique du Congo peut, à elle-même seule, se créer et se donner des moyens. Des Libyens ont pu le faire sous le règne du grand leader Mouammar Kadhafi, un nom que beaucoup des Congolais ont adopté comme surnom. Un autre exemple. Les femmes Kimbanguistes sont aussi des modèles. Elles ont construit des édifices grandioses, à Nkamba, la cité berceau de leur religion et valeurs ; et cela grâce à leurs propres cotisations. On a tous suivi ces réalités lors de la célébration des 100 ans du Kimbanguisme de mfumu martyr Simon Kimbangu,en ce mois d’avril 2021″.

“Il faut un budget conséquent. Il faut entretenir les infrastructures scolaires,leurs logistiques, construire des écoles, adapter nos enseignements au Congo à notre environnement, à notre héritage spirituel, historique, ancestral. À notre ipséité car sur les terres de l’actuelle République Démocratique du Congo, il y avait déjà des ETEYELO plus de 20.000 ans avant l’arrivée de la colonisation des oligarchies belges. Sur ce sujet, référons-nous à l’Os d’Ishango, la base des mathématiques classiques africaines fractales dont nos contemporains s’en servent pour l’informatique, les ordinateurs, les fusées, les satellites, des technologies modernes en médecine, l’internet et diverses recherches… “.

A travers la diaspora: des actes de contribution du chanteur célèbre Papy Tex Matolu :

“Une Congolaise de la région parisienne a écrit à votre média panafricain MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO pour que je rencontre lors de mes futures émissions télévisées les Congolaises et Congolais qui sont bénéficiaires des bourses de la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi. C’est une initiative d’une de nos compatriotes au profit de ces jeunes compatriotes boursiers. Et en plus ces jeunes étudiantes et étudiants ont le droit de me montrer ce que la 1ère Dame de la République Démocratique du Congo mama Denise Nyakeru Tshisekedi accomplit dans le cadre privé de sa fondation en faveur des jeunes comme bonnes choses dans ce domaine de l’éducation nationale.

Je suis un artiste ouvert et un citoyen congolais à l’esprit très ouvert envers la jeunesse, comme le fut mon ami d’enfance le grand chanteur Pépé Kallé Kabasele Yampanya . Et ce même état d’esprit habite mon collègue ami et frère, le grand chanteur Dilu Dilumona; nous trois les fondateurs de notre orchestre Empire Bakuba”.

En France: ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer et notre réseau d’influenceurs de la RDC.

En France, je suis très ouvert en suivant ce que le ministre français de l’Education nationale Jean Michel Blanquer réalise et a fortiori nos enfants congolais sont à l’école ici. Demain, ils apporteront des contributions au Congo. Et dans les relations entre nos deux peuples. Et le ministre français Jean Michel Blanquer grâce à son travail, possède un charisme; un travail qui intéresse un bon nombre des Congolaises et Congolais”.

Mankende, cité de la reine, village royal: Mankende de la dynastie des Ndonga Nkenge.

“Et il est vrai que je vais me mettre au service de cette cause juste pour œuvrer pour la construction d’une école pour enfants et mères dans le village royal de Mankend. Cette cité de la Reine est située dans une île paradisiaque sur les terres de la dynastie fondée par la Grande Reine Lompata au 16ème siècle”.

Le chanteur et leader d’opinion Papy Tex Matolu valorise comme d’habitude cette ipséité, qui nous lie à nos aïeuls,à nos Anciens, à nos différentes générations pour bâtir un pays plus beau qu’avant dans la paix grâce à l’éducation nationale.

Prochainement en concert télévisé pour le lancement de cette campagne pour la construction de cette école dans cette cité insulaire et royale, Mankende.

Le chanteur de la Rumba congolaise Papy Tex Matolu Dode sera prochainement en concert télévisé dans l’émission télévisée “L’Europe parle aux Congolais”. Pour la construction de cette école, il a mis sa renommée d’artiste auréolée par ses valeurs humaines et l’élévation de son indépendance spirituelle.
Une très bonne éducation peut permettre à notre population d’éviter des guerres d’agression que l’on voit à l’Est de la RDC depuis 1996-97.

VIDÉO -émission télévisée à Kinshasa:la chanson “Muana akimi kelasi” de l’artiste chanteur Papy Tex Matolu: message d’un meneur pour l’éducation des enfants.

Lilo Miango/Rédaction de Paris.
Illustration : images et photo copyright Papy Tex Matolu.

Posted in Miziki-Musiques

Lire la suite

Une Congolaise de la RDC victime des violences d’une dizaine des policiers irlandais.

IRLANDE. PHOTOS DE CES VIOLENCES ENTRE POLICIERS IRLANDAIS ET LA CONGOLAISE. Dimanche 11 avril 2021. Dublin.

“Congolaise abetami na ba mbila ya Irlande, na balabala, mpe na miso ya batu. Bambila irlandais wana bazalaki koleka zomi na mibale, na lompoto plus de 12 policiers”.
COVID-19,DANGER. Sans tenir compte des probabilités de contamination au Coronavirus Covid-19, une dizaine de policiers irlandais sont “montés” sur cette Congolaise qu’ils venaient de plaquer violemment au sol. Ces policiers sont accusés de gestes sexistes. Et son collant s’est retrouvé déchiré.”Why?” (“ntina nini?”,”pourquoi?”).
“O kati ya balabala na Irlande, misapi ebele ya ba mbila wana ya Irlande bisimbi nzoto ya muana muasi oyo ya Kongo. Ata kosuana na maloba ya mabe, elakisi nini kosimba nzoto ya muasi wana na ba mbila ebele?”.

MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO A EU UNE COPIE DE CES IMAGES DE LA VIOLENCE : VU LA VIOLENCE ET LES VISAGES “non floutées”, NOTRE AVOCAT PENSE QUE L’ON NE PEUT PAS LES PUBLIER À MOINS D’AVOIR UN ACCORD DE LA JUSTICE IRLANDAISE.

Dans cette confrontation violente et spontanée, une vingtaine des mains de ces policiers irlandais ont touché les habits et le corps de cette femme africaine de la République Démocratique du Congo”, nous explique notre source qui n’a pas pu joindre notre rédacteur en chef Lilo Miango (Déplacement).
Cette source a alors contacté et joint notre rédaction Suisse du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO.

Toute cette violence physique est une d’une cascade des violences verbales entre les deux parties dans une rue. Ces policiers irlandais accusent la Congolaise de les avoir traités de “criminels, assassins, racistes “. L’élément originel déclencheur ne nous a pas été identifié.

Notre source qui a pu filmer cette scène terrible, était arrivée juste au moment où des mots violents volaient très haut et très bas: “nakomaki kaka na ntango ya kosuana ya ba mbila na mama ya Kongo”.

NKUMU/Rédaction de Suisse.

Posted in Nkoma-Traces

Lire la suite

L’extrémiste Tutsi Rwandais Paul Kagame,”considéré comme responsable du génocide congolais au Congo,porte plainte contre la résistance de la RDC.

PARIS. L’extrémiste criminel de guerre Tutsi Rwandais Paul Kagame, considéré par des Congolaises et Congolais de la RDC comme “responsable du génocide congolais en Congo”, envoie ses avocats qui ont porté plainte contre le très populaire résistant-patriote congolais Adon Mbo et la résistance CCDP.

Bâtiment du Tribunal de Grande Instance de Paris.

FRANCE. Le procès aura lieu le 28 avril 2021, à 9H, au Tribunal de Grande Instance de Paris (Station de tram et métro : Porte de Clichy).
TENTATIVE DE LA TERREUR CONTRE LA DIASPORA PAR LE GRAND CRIMINEL DE GUERRE PAUL KAGAME ET COLLABOS.

Les nombreux rapports des ONG, y compris ceux de l’ONU notamment le Rapport Mapping étalent les massacres, les violations des droits de l’homme du régime du criminel de guerre Paul Kagame, actuellement président du régime mono-ethnique du Rwanda, un pays voisin qui a agressé beaucoup de fois la République Démocratique du Congo, pays du Congolais Odon Mbo.

Le Rapport Mapping de l’ONU provoque des grandes inquiétudes au chef de guerre Tutsi Rwandais Paul Kagame sur des crimes de guerre et crimes contre l’humanité sur le sol congolais.

Tous pour un et un pour tous.

Toute la diaspora de la République Démocratique du Congo (RDC) et peuple de la RDC soutiennent massivement et majoritairement le résistant patriote congolais Odon Mbo. Il y a du monde en présentiel et sur des réseaux sociaux. Et des journalistes congolais de la RDC s’occuperont de cette affaire judiciaire liée à des crimes de guerre et à des crimes contre l’humanité par rapport à la guerre de haute et de basse intensité contre le peuple de la RDC depuis 1996-97.

Lilo Miango/Rédaction de Paris/MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO.

“Visitez la République Démocratique du Congo, l’autre grand pays des grands journalistes”.

Lire la suite

“Vous avez dit quoi ?…la Dame de fer Margaret Thatcher…, vous Femmes politiques congolaises concernées et en plus vous, leaders d’opinion au Congo-Kinshasa et Congo-Brazzaville.

“Cessez de vous surnommer Dame de fer Margaret Thatcher, cessez d’aimer que votre entourage politique vous appelle la Dame de fer Margaret Thatcher, cessez de dire aux médias que vous êtes la Dame de fer comme Margaret Thatcher, cessez de vous appelez vous même Dame de fer Margaret Thatcher*”.

Pourquoi cette situation de vivre sous une identité politique d’une femme politique britannique nommée Margaret Thatcher, premier ministre britannique, ou comme disent certains journalistes en Europe femme première ministre ?
Nos journalistes Kamite panafricains congolais de la RDC ont vécu souvent cette situation dans des manifestations politiques, à travers des médias audiovisuels ou lors des conférences de presse.
MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO avait déjà posé cette question au journaliste -chercheur et écrivain Teddy Mfitu ,dans l’émission télévisée “L’Europe parle aux Congolais”.
LES ORIGINES DE CETTE APPELLATION “DAME DE FER”: C’EST LE JOURNAL RUSSE “L’ETOILE ROUGE”.
Deux de nos journalistes avaient poursuivi cette enquête. Et ils sont tombés sur des exemplaires de journaux dans un service des archives de France,en province. Ils ont photographié un exemplaire du journal français “DirectSoir” du lundi 4 mai 2008. Numéro:543, qui donne la source de cette appellation.

Explication géopolitique.

En géopolitique et géostratégique ; la circulation massive à sens unique, du Nord vers le Sud, des informations et actualités médiatisées, a crée et créent des complexes que nos journalistes observent depuis des années.
Ce sont des complexes soit de sous-informés, soit des aliénations mentales ou soit des complexes “ya bilanda landa”, “ya bizua zua” mais en toute ignorance innocente.

Ainsi, des gens dans certains milieux dans certains africains ont pris l’appellation “Dame de fer Margaret Thatcher”. Et cela sans probablement connaître des actes politiques dictatoriaux, racistes anti-Noirs quand madame la Première Ministre Margaret Thatcher a qualifié de terroriste le leader noir Sud Africain Nelson Mandela. Et sa collaboration politique avec des racistes et criminels blancs de l’Apartheid a eu beaucoup des situations tragiques même en Angola, au Congo, en Zambie…

Or la lutte incarnée par Nelson Mandela, c’est la lutte pour la liberté, les droits et la dignité des peuples noirs ; dont font partie naturellement des femmes noires. Ce combat politique de longue durée avec toutes les tragédies, été porté par des Africaines et est l’oeuvre aussi des femmes africaines (y compris des Congolaises de deux Congo: cotisations, missions, études…).
La politique de Margaret Thatcher a été une politique criminelle contre les nôtres basés chez nous en Afrique, au Sud du Sahara. Son combat a été contre la personne et la leader politique Winnie Mandela, une Africaine juste.

“RACE RIOTS” (émeutes raciales), “batu moindo bakufaka mpe bazokaka ebele. Naa kati na bango basi ya batu moindo mpe meke meke”: PREMIERE MINISTRE MARGARET THATCHER.

Madame la Première Ministre Margaret Thatcher a eu aussi des responsabilités très graves dans les émeutes meurtrières anti-Noirs en Grande-Bretagne.
“Bongo ndenge nini yo muasi yo ekolo Kongo, yo mokambi ya batu moindo ya Kongo o ntei ya diaspora RDC to o Congo ya ngambo na ngambo ya ebale ya Congo ; olata nkombo ya Margaret Thatcher. Ye muasi wana elombe na Grande-Bretgne na Irlande du Nord maboko ma ye mazali na makila ya bana moindo ya Afrika. Ndenge nini yo muasi elombe ya Kongo odondua mpe na nkombo ya muasi oyo atangisa makila ya batu moindo?”.
“Elle a dans ses mains le sang des peuples noirs qui luttaient pour leurs droits”,affirment dans un rapport les panafricains de Londres -Lewisham-Brixton-Camberwell…et Birmingham.

1ère MINISTRE BRITANNIQUE MAIS COMPORTEMENT RACISTE ANTI-NOIRS AFRICAINS.

“Bino mpe bamama bapanzi nsango ya malonga de Brazzaville et Kinshasa, chères journalistes congolaises concernées ; pour ne prendre qu’un seul exemple, la bataille de Cuito Cuanavale ; savez-vous combien des Congolais qui sont morts dans le contexte de l’Apartheid criminel raciste terrorisme d’Etat soutenu par la politique et les idées de la 1ère ministre de la Grande-Bretagne et de l’Irlande du Nord, Margaret Thatcher qui estimait que : “l’Afrique du Sud doit être un “Etat exclusivement blanc”. (révélations dans le livre de l’ancien chef du service diplomatique sous Margaret Thatcher, monsieur Patrick Wright dans son nouveau livre, dont des extraits avaient été publiés par le quotidien britannique “Daily Mail”).

La liberté de la presse est sacrée en Grande-Bretagne comme les Anglaises et Anglais en font la promotion légitimement ; chères journalistes congolaises à Brazzaville, Kinshasa, Kisangani, Pointe Noire, Bruxelles, Genève, Kutu, Kinkala, Bandundu…pourquoi alors madame la 1ère ministre de la Grande-Bretagne et de l’Irlande du Nord Margaret Thatcher la Dame de fer avait-elle fait un trafic d’influence chez certains membres de son régime pour que l’on ne parle pas d’un Noir comme monsieur Oliver Tambo, président du parti politique ANC de l’Afrique du Sud?

Article sous la coordination du journaliste Kamite Lilo Miango/Rédaction de Paris.
“Visitez la République Démocratique du Congo,l’autre grand pays des grands journalistes”.

Lire la suite

AUSTRALIE: BUKASA, 1er FERMIER CONGOLAIS ET PRODUITS AGRICOLES CONGOLAIS EN VENTE À SYDNEY…

Le Congolais de la République Démocratique du Congo “BOUK” BUKASA fonde la première ferme spécialisée dans l’agriculture des légumes congolais comme “bitekuteku”, “ngai-ngai”, “matembele”, “pondu”, “solo”, patate douce congolaise, “pili-pili ya Kongo”…

M.«Bouk» Bukasa : Congolais de la République Démocratique du Congo, en Australie.

Le Congolais BUKASA a fait importer les graines dans sa ferme de plus de 2 hectares à Sydney. Les graines de ces légumes “ya Kongo ya bankoko”. Il les avait importées depuis son pays, la République Démocratique du Congo (RDC).
Le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO vient de découvrir ce premier fermier congolais (the first congolese farmer in Australia) qui s’appelle “Bouk” BUKASA. Son travail d’agriculteur spécialisé dans les légumes congolais marche bien.
C’est ainsi que la chaîne de télévision australienne SBS News lui a consacré un reportage dans une édition du journal télévisé (décembre 2020).

Elanga ya monene.

“Muana mboka Bouk BUKASA asala elanga wa ye ya monene kuna na mboka Australie, o engumba ya Sydney.
“BUKASA alonaka mpe atekisaka kaka ba ndunda ya biso ya mboka Kongo ya bankoko lokola matembele bangi, ngai ngai, pondu, manioko, nguba ya biso ya Kongo, bitekuteku, mbala ya ekolo Kongo, pili pili ya Kongo, solo … Basombi na Australie balingi ba ndunda na ye mingi”.

BUKASA : il est le 1er fermier africain en Australie

Vente dans 6 magasins.

Le fermier congolais “Bouk” BUKASA fournit ses légumes congolais dans 6 magasins australiens à Sydney. Et il vend lui-même aussi ses produits agricoles congolais que certains appellent là-bas “African vegetables ou african herbs”. Le Congolais BUKASA a une logistique conséquente (tracteur, véhicule, réserve des graines, documents et divers matériels).
La clientèle très variée aime beaucoup les légumes “ya ekolo Kongo na biso” cultivés par le Congolais “Bouk” BUKASA et son équipe dans leur ferme de la ville australienne de Sydney.

Le «farmer» (fermier, moloni) «BOUK» BUKASA.

Lilo Miango/Rédaction de Paris.
Photos du Congolais “Bouk” BUKASA ; capture écran par l’équipe technique du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO, Suisse.

Posted in Bonkita-Economie

Lire la suite

DOM MIGUEL de CASTRO était ambassadeur du ROYAUME KONGO aux Pays-Bas, au 17ème siècle.

Dom Miguel de Castro (voir illustration) était ambassadeur du royaume Kongo dans ce pays européen que l’on nomme Pays-Bas. Ce brave et brillant “muana ya mabele ekolo Kongo ekambamaka na bankoko” y était en fonction dans les années 1640.

Dom Miguel de Castro, ambassadeur du royaume Kongo, au Pays-Bas, au 17ème siècle

SUISSE ET PARIS : UNE EDITION DE L’EMISSION TELEVISEE “L’EUROPE PARLE AUX CONGOLAIS” SUR LUI EST EN PRÉPARATION.

Le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO prépare une édition télévisée historique sur cet illustre ambassadeur ; et cela avec l’appui de la dynastie royale Ndonga Nkenge (fondation 16ème siècle). C’est un travail journalistique d’élévation pour nos valeurs qui sont à l’origine de l’Humanité et pour que des Anciens ou leurs œuvres pour des progrès dans relations humaines continuent à vivre dans notre histoire ; et cela avec des retombées économiques.
Effaçons ensemble ces complexes d’infériorité et des aliénations mentales imposées avec violence barbare à des générations des peuples de l’Afrique. Cela sera la ligne éditoriale de cette édition télévisée.

“Ntoma ya Kongo ya bankoko” Dom Miguel de Castro est représenté ici dans ce tableau réalisé par Jasper Beckx (actif ca. 1627-47). Huile sur toile, 75 x 62 cm).

“Nkombo wa ye solo ya biso bana ya Afrika, nainu toyebi yango te”. Dans nos rédactions en France, Suisse et Allemagne, le vrai nom de sa véritable ipséité n’est pas, pour le moment, en possession de nos journalistes Kamite panafricains Kongolais/Congolais de la RDC.
Selon des miettes de renseignements en possession du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO, ce tableau se trouve au Royaume du Danemark. Il est dans ce musée nommé “Statens Museum for Kunst”, (Copenhague/ Copenhagen).

Lilo Miango/Rédaction de Paris.

“Visitez la République Démocratique du Congo, l’autre grand pays des grands journalistes”, une dynamique lancée par MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO pour l’économie des médias, l’état permanent des valeurs humaines du journalisme héritées de nos Anciens dès la proclamation de l’indépendance du Congo le 30 juin 1960 avec son arsenal d’éthique, de la déontologie, de formation et de nos sociologie africaine des médias

Lire la suite

Acacia Bandubola, une des figures emblématiques de la politique congolaise : face-à-face avec Mr. Kibambi Shintwa, une icône dans le journalisme de l’excellence.

Cette interview télévisée à Kinshasa avec ce face-à-face ministre de l’Économie nationale ACACIA BANDUBOLA/ journaliste KIBAMBI SHINTWA, est diffusée dans le cadre de notre dynamique internationale “Visitez la République Démocratique du Congo, l’autre grand pays des grands journalistes”. Cette diffusion à travers les pays européens où vivent des diasporas, est la matérialisation de notre volonté d’élévation du journalisme “ya Kongo ya bankoko na biso” pour traiter des actualités et informations du Congo à travers le monde selon des valeurs de nos sociologues des médias et dans l’excellence des journalistes pionniers congolais dès la proclamation de l’indépendance le 30 juin 1960 et aussi dans le suivi notre meeting fondateur à Lausanne le 7 février 1981 à Lausanne.

“O mboka Nkamba”: La ministre de l’Economie nationale de la RDC Acacia Bandubola lors de sa visite à Nkamba (province Kongo Central) chez l’actuel leader religieux Simon Kimbangu Kiangani (descendant du grand leader et chef spirituel historique Simon Kimbangu mort dans les geôles des oligarchies racistes et occupants criminels colonialistes Wallons Belges et Flamands Belges). Cette visite a eu lieu le jeudi 25 mars 2021 lors du Mois de la Femme dans ce climat de l’année 2021 sur les 100 ans de la célébration de l’Eglise Kimbanguiste.

Interview à Kinshasa: l’économie nationale à cœur ouvert durant l’ère de la crise sanitaire internationale Covid-19.

Notre rédacteur en chef Lilo Miango (journaliste Kamite panafricain congolais de la RDC,en Europe) considère cet entretien télévisé comme un grands moments médiatiques à cette époque où sévit la pandémie Covid-19 à travers le monde car il s’agit de parler à cœur ouvert de l’économie nationale avec un journaliste congolais Kibambi Shintwa grâce à l’emblématique ACACIA BANDUBOLA, la ministre de l’Économie Nationale de la République Démocratique du Congo, une modèle pour des filles et femmes de la diaspora.

Le journaliste congolais Kibambi Shintwa est une des valeurs de référence du journalisme congolais de l’excellence. Et des retombées de son travail comme journaliste a des échos en termes d’excellence ici en Europe, dans nos cercles internationaux. Et ainsi il est dans nos colonnes “on line” de notre média international MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO ; dans le cadre de cette dynamique “Visitez la République Démocratique du Congo, l’autre grand pays des grands journalistes”.

Madame la ministre Acacia Bandubola Mbongo.

La Congolaise Acacia Bandubola : une figure politique avec une traçabilité modèle pour des jeunes (études, convictions, valeurs, vision, proximité avec la population)

Pour la Congolaise madame Acacia Bandubola, la ministre de l’Économie Nationale de la République Démocratique du Congo ; il y a des influenceurs congolais de la RDC, des milieux africains de la diaspora (Congolaises et Congolais de deux Congo, Angola, Tunisie, Burkina Faso, Afro-Américains des USA, Algérie, République Centrafricaine, Guinée Equatoriale, Mali, Sénégal, Egypte, Namibie, Tanzaniennes et Tanzaniens à Londres…) et des officiels européens ou canadiens apprécient son travail dans ce ministère de l’Économie nationale de la RDC.

Et ces milieux se côtoient avec nos journalistes Kamite panafricains congolais de la République Démocratique du Congo, du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO.

Ses propos, ses actes posés et les faits évoqués par elle, suite à des questions du journaliste Kibambi Shintwa ; sont pertinents. “Mama mokonzi Acacia Bandubola, ye azali na moto ya lisanga monene ya bonkita ya RDC, asali mpe azali se kosala mosala ya malonga mpo na bonkita o kati ya ekolo Kongo ya bankoko na biso. Mokonzi Acacia Bandubola akutanaki o engumba ya Kinshasa na Kibambi Shintwa, mopanzi nsango muana ya ekolo Kongo mpo na masolo mpe mateya ya bonkita monene ya Kongo “.

Images de cette interview télévisée.

NKUMU/ Rédaction de Suisse et assistant du rédacteur en chef Lilo Miango.

Posted in Vidéos-Bilili

Lire la suite

Rapatriement, à Kinshasa, des reliques du martyr et 1er Premier Ministre Lumumba: conférence de presse à Bruxelles,le 8 avril 2021.

Royaume de Belgique. C’est la matérialisation de cette conférence de presse internationale. Elle concerne le rapatriement officiel, proclamé par le président de la République de la République Démocratique du Congo Félix Tshisekedi, des reliques du 1er Premier ministre congolais Patrice Emery Lumumba. Ces reliques étaient prises en otage depuis 1961 par des certains officiels belges dépendant des régimes belges.

Le conférencier est monsieur Guy Patrice Lumumba. La date programmée est celle du jeudi 8 avril 2021, à 10H30. Le Congolais Guy Patrice Lumumba est un des enfants du héros national congolais de renommée planétaire et un symbole de la liberté souveraine des peuples en lutte Patrice Emery Lumumba.

Guy Patrice Lumumba (en photo à Paris avec le journaliste Kamite panafricain congolais Lilo Miango, lors de l’émission télévisée “L’Europe parle aux Congolais”) sera en conférence de presse à Bruxelles, au Press Club Brussels Europe (95 rue Froissart 1040 Bruxelles/Téléphone +32 22013705. Contact presse: monsieur Laurent Brihay,e-mail: laurent.brihay@pressclub.eu).

Le président de la RDC Félix Tshisekedi.

Cérémonie officielle lors de la célébration du 30 juin 2021.

Cette conférence de presse internationale est organisée suite à la déclaration du chef d’Etat de la République Démocratique du Congo Félix Tshisekedi, de rapatrier les reliques du feu premier Premier Ministre congolais et icône panafricaine Patrice Emery Lumumba lors de la prochaine célébration nationale de la proclamation de l’indépendance et de la souveraineté du Congo, le 30 juin 2021.

Patrice Emery Lumumba, héros.

Assassinat: terrorisme d’Etat des USA et du Royaume de Belgique, des officiels racistes anti-noirs.

L’homme d’Etat congolais Patrice Emery Lumumba avait été assassiné le 17 janvier 1961 par des officiels belges payés par des décideurs financiers et politiques wallons et flamands belges au pouvoir en Belgique avec la décision évidente du président des USA de cette époque.

MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO, média international, “nde epesi bansango ya milulu wana mikoleka na Bruxelles o mokolo wana na Press Club Brussels Europe. Molobeli ekozala muana ya ekolo Kongo ya bankoko na biso Guy Patrice Lumumba, ye azali muana mokonzi Patrice Emery Lumumba abotaka”.

Lilo Miango/Rédaction de Paris.

Lire la suite

L’émission télévisée “L’Europe parle aux Congolais” : bientôt chez nous, nous allons régulièrement parler des productions économiques congolaises comme de “Kitoko Makeup”.

Dans ce créneau “de l’économie mondialisée” actée par des productions, transformations et consommations des plusieurs produits économiques, nos journalistes Kamite panafricains congolais de l’émission télévisée “L’Europe parle aux Congolais” de notre média en ligne MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO ne délaissent plus les produits congolais. Il faut en parler, en parler régulièrement…« tolobela yango, kosakola ya ngo, kotiya yango na mitu mpe mitema ya basombi. »

Nos marques “made in Congo”, “made by Congolese”, “esalama na Kongo”, “esalema na muna ya Kongo”.

En format, soit interview ou soit en jeu-concours/Momekano, nos journalistes démarrent ce créneau.
Ainsi bientôt, l’émission télévisée “L’Europe parle aux Congolais”, une place sera faite aux produits de beauté pour maquillage “Kitoko Makeup” créés par la Congolaise Bibish Mbemba. Ses produits ont été “internationalisés” via les maquillage des actrices et acteurs du film “Un prince à New York 2”.

“Kitoko Makeup”: une marque.

“Apprenons à acheter et à faire connaître économiquement au monde une production économique réalisée par des Congolaises et Congolais”: cas présent de KITOKO MAKEUP.
LES PRODUITS de maquillage “KITOKO MAKEUP ont été utilisés dans le film “Un prince à New York 2” dont l’acteur très en vue est le célèbre Eddie Murphy, Afro-Américain mondialement connu grâce à son travail artistique dans le cinéma.

Les produits de beauté KITOKO Makeup est une marque créée par la Congolaise Bibish Mbemba de la République Démocratique du Congo. Elle vit en Europe et a fait des bonnes études dans certains pays occidentaux.

Depuis Paris.

Notre média envisage de faire sporadiquement une série d’émissions télévisées, sur “Kitoko Makeup”, présentées par monsieur Lilo Miango, journaliste Kamite panafricain congolais de la RDC, en Europe.
“Awa na mpoto, muana mboka elenge muasi ya mayele Bibish Mbemba asali bikela mpo na kopelisa kitoko ya basi ya mokili mobimba mpe ya ekolo Kongo ya bankoko.
O etando ya L’EUROPE PARLE AUX CONGOLAIS, masolo makotoka mpo na bolamu ya KITOKO MAKEUP.

NKUMU/Rédaction de Suisse et Lilo Miango/Rédaction de Paris.
Photos: Kitoko Makeup.

Posted in Bonkita-Economie

Lire la suite

Le 14 avril 2021 en librairie: “Shanghai 2040” de l’écrivain canadien Jean-Louis Roy.

Cette date est celle de la sortie du nouveau livre de l’homme de culture, écrivain, journaliste, diplomate, directeur des Archives de Québec Jean-Louis Roy. Il est un des Canadiens les plus célèbres et influents sur le plan national et international.

Le 14 avril 2021,Mr. Jean-Louis Roy publie son nouveau livre «Shanghai 2040».

Un nouveau roman.

Il s’agit d’un nouveau roman intitulé “Shanghai 2040”. C’est une histoire de madame Wei Shu, présidente de la Chine et qui réussit un coup politique et diplomatique majeur en 2040: le déménagement des Nations unies de New York à Shanghai.

Nous allons en parler dans un article à paraître dans MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO, fait par des journalistes Kamite panafricains congolais de la RDC et qui vivent tous en Europe.
Et “Shanghai 2040″sera un sujet à médiatiser dans l’émission télévisée “L’Europe parle aux Congolais” qui avait déjà reçu monsieur Jean-Louis Roy, lors de son dernier séjour à Paris.

Paris: le 6 septembre 2019 à 20H, monsieur Jean-Louis Roy était l’invité du journaliste Kamite panafricain congolais Lilo Miango.

Lilo Miango/Rédaction de Paris.

Lire la suite

Un storytelling sur certaines réalités de l’empire Lunda dans l’émission télévisée “L’Europe parle aux Congolais”.

L’émission télévisée “L’Europe parle aux Congolais” fera périodiquement un storytelling sur faits historiques et actuels concernant nos princesses, princes, rois, empereurs, des chefs traditionnels du continent africain. Il est nécessaire notre contribution médiatique panafricaine pour cette longue marche pour la revalorisation de ce patrimoine des pays africains. C’est une longue marche vu l’étendue des générations des Africaines et Africains qui ont des problèmes tellement graves d’aliénation mentale.

Nos journalistes Kamite panafricains congolais de la RDC qui habitent dans des pays européens vont démarrer avec l’empire Lunda dont une des membres biologiques est “Mwant-a-Mwad” ( c’est-à-dire “son altesse impériale”) la princesse Yav Marilyn.

Lilo Miango, notre rédacteur en chef du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO et présentateur de l’émission télévisée “L’Europe parle aux Congolais” connaît cette illustre membre de la dynastie impériale des Lunda ; depuis très longtemps. Il connaît aussi certains de ses frères, cousines, oncles, cousins…

Un storytelling sur certaines réalités de l’Empire des Lunda a été rédigé par notre rédaction de la Suisse. Cet empire avait été fondé depuis la nuit des temps.
La date de l’An 1600 est une invention mensongère des groupuscules barbares européens d’une catégorie des violents criminels de mauvaise éducation.

Pourquoi les LUNDA sont éparpillés aujourd’hui dans 4 pays africains?

La réponse du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO et de ses journalistes Kamite panafricains congolais de la RDC, en Europe est claire. C’est à cause des crimes de l’occupation des terres ancestrales africaines à la fois par la barbarie coloniale des oligarchies de certaines catégories de ces Belges Wallons Flamands… C’est la faute criminelle des élites violentes criminelles portugaises. Ce sont des crimes des oligarchies cupides allemandes. Cela engage les responsabilités criminelles des envahisseurs criminels de guerre des oligarchies britanniques et des autres groupuscules alliés suprémacistes anglo-saxons.

Cet empire Lunda était en avance par rapport à des empires ou royaumes dans des pays européens.
“MAPONAMI MAZALAKA NA NTANGO WANA”. Et c’est ainsi que les Lunda votaient et organisaient des élections dans leur empire pour élire leur empereur ; tandis que dans des royautés européennes, des élections n’existaient pas pour choisir leur chef suprême.

NKUMU/Rédaction Suisse.
Photo de la princesse impériale Yav Marilyn : archives dynastie impériale des Lunda.

Lire la suite

Vérités de l’Américain Peter Schweizer: Américain Bill Clinton, massacres des Congolais et le Rwandais Tutsi Paul Kagame.

Les vérités de l’Américain Peter Schweizer sont dans son livre. Il est en anglais. Il soutient que si en République Démocratique du Congo (RDC), des Congolaises et Congolais sont entrain de souffrir et de mourir encore et encore ; la réponse est à lire dans le chapitre 8 et à la page 119 de ce livre: “Clinton cash”.

“CLINTON CASH”/LIVRE “CLINTON CASH”/Livre “L’argent de Clinton”.

Le prix de ce livre est de 47,11 euros. “Bosolo ya mokomi PETER SCHWEIZER, muana nsomi ya ekolo USA. (phrase en langue internationale Lingala: “Les vérités de Peter Schweizer, citoyen des USA”).
“Kosomba buku eye mpe kotanga na nzela ya koyekola nde”.
C’est une lecture sur l’Américain Bill Clinton (président des USA à une époque) et son homme de main qui est un extrémiste, suprémaciste et criminel de guerre au Congo, le Rwandais Tutsi Paul Kagame, un ennemi public du peuple congolais.

Lilo Miango/Rédaction de Paris.

Lire la suite

Sortie du livre ” Mémoires d’outre-haine” de l’ancien ministre Kofi Yamgnane (Editions “Locus Solus”,en Bretagne).

Dans ce livre très bien écrit et riche, l’homme politique Kofi Yamgnane évoque une certaine “France hideuse” qui existe dans la République française. Et grâce à sa sagesse, expertise et expérience, il donne des solutions du mieux-vivre ensemble qui devraient concerner entre eux des Français, la France et des États africains où vivent surtout des peuples Noirs.

Pour le “côté hideux”, Monsieur le Ministre de la France l’illustre dans ce livre via la publication des lettres racistes,insultes d’atteinte à la dignité de sa famille, des textes d’agression contre ses amis et des messages de menaces de mort anonymes ou pas.

Voici des extraits: “…Espèce de macaque, gros singe noir, remonte dans tes arbres…”, ou “Les Bretons sont-ils à ce point tarés, dégénérés, alcooliques pour ne trouver qu’un nègre à élire – c’est la fin d’un monde”.

Un livre de sagesse.

Monsieur Kofi Yamgnane, grâce à sa sagesse, a conservé toutes les lettres, anonymes ou non, reçues tout au long de sa vie politique. “Mikanda wana ya batu ya mitema mabe o ekolo France, yango nde bilembo” (Langue internationale Lingala: “ces courriers de ces racistes français sont des preuves et témoins”).

Nos rencontres avec l’homme politique Kofi.

En rapport avec des livres, nous l’avions rencontré à trois reprises, une première fois dans son bureau ministériel,une deuxième fois à la mairie du 20 ème arrondissement de Paris et une troisième fois dans l’appartement parisien de sa fille qui est médecin. C’est un homme qui porte en lui les valeurs de la culture des livres. Et évoquer ce nouveau livre est une dynamique éditoriale pour nos journalistes Kamite panafricains congolais de la République Démocratique du Congo, installés en Europe.

CES PHOTOS QUI ILLUSTRENT NOTRE ARTICLE SONT EXTRAITES DES ARCHIVES DE LA DYNASTIE ROYALE “NDONGA NKENGE” MONTRENT LE MINISTRE KOFI YAMGNANE, LE JOURNALISTE LILO MIANGO ET Mr. RICHARD FERRAND, CONSEILLER EN COMMUNICATION DU MINISTRE (interview au bureau du ministre 7 rue de Talleyrand 75007 Paris, septembre 1992 pour le compte d’un média londonien des Noirs Britanniques).

Prochainement, ce nouveau livre dans notre émission télévisée “L’EUROPE PARLE AUX CONGOLAIS”.
Ce livre “Mémoires d’outre-haine” est une nouveauté littéraire en ce mois de mars 2021 que le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO, 1er média en Europe pour une dynamique de la création des Etats Unis d’Afrique; considère comme une bonne contribution avec des idées-forces à considérer prioritairement dans la géopolitique, les rapports de force économique et la géostratégie entre des réalités de la République française et un bon nombre des États sur le continent africain.

L’ancien secrétaire d’État dans le gouvernement français durant l’ère du président socialiste français François Mitterrand et de ses premiers ministres, Mme Édith Cresson et Mr. Pierre Beregovoy ; donne des réalités troublantes qui existent dans une République française hideuse. Et ces réalités hideuses touchent même les personnalités noires modernes dans des hauts cercles du pouvoir français.

Et voilà, c’est “une France hideuse” et tellement “sale” politiquement, légalement, légitimement et socialement en matières des droits de l’homme, en interne, à l’intérieur des pouvoirs politiques dans la France, affichée humainement à juste titre comme État des droits de l’homme à vision internationale.

Contenu hideux dans ce nouveau livre et préoccupation des journalistes Kamite.

Ainsi c’est une préoccupation pour des Kamite panafricains car ces réalités hideuses en France que nous avons vu avec nos propres yeux à travers le vécu du ministre Kofi Yamgnane, nouvellement élu au gouvernement français et à qui une mentalité d’un haut fonctionnaire a mis un “refus bizarre ” de lui donner des bureaux.

La scène qui nous été rapporté est terrible au Palais présidentiel français parisien de l’Elysée. Tenez. Il a fallu que le président français François Mitterrand tape son poing sur la table au cours d’un conseil de ministres pour que cette mentalité s’exécute en donnant au secrétaire d’Etat Kofi Yamgnane des bureaux.

Et ce genre de mentalité dans la haute fonction publique française s’ingère dans des affaires des pays africains dits “pré-carré français”. Et freine des dynamiques pour la création des États Unis d’Afrique.

Beaucoup de ces lettres-là.

Ces vérités et réalités sont au coeur d’une «France hideuse”. “Ebele ya mikanda ya mitema mabe” (“quantité énorme de ces lettres reçues par centaines”).
L’homme politique Kofi les a reçues par centaines. Ces lettres racistes reçues existent depuis son élection démocratique et transparente en 1989 à la mairie bretonne de Saint-Coulitz (Finistère).

Nouveau livre de 272 pages : publié aux éditions “LOCUS SOLUS”.

Ce livre est une traçabilité de son parcours, son engagement politique, sa rencontre éloquente avec le grand leader sud-africain de renommée mondiale Nelson Mandela, l’Europe et les phénomènes des migrants.

La maison d’édition est une découverte pour nos journalistes Kamite. C’est “Locus Solus” qui existe depuis existe depuis novembre 2012 en Finistère Les fondateurs sont le Français Florent Patron (Directeur éditorial) et sa compatriote Sandrine Pondaven (directrice administrative et commerciale qui est aussi cheffe de fabrication.).

Une idée sur le profil de l’auteur de ce livre.

C’est à l’âge de 19 ans que le jeune Kofi Yamgnane, est arrivé en France pour des raisons d’études: “mpo na kotanga”.

Il a été élu en 1983 conseiller municipal à Saint-Coulitz, puis en 1989 maire de cette commune française.
C’est son droit constitutionnel, il est adhérent du Parti socialiste français. Monsieur Kofi était ensuite secrétaire d’État aux Affaires sociales et à l’Intégration (de 1991 à 1993), conseiller général du Finistère (1994-2008). Le citoyen français Kofi Yamgnane a été député élu du parti socialiste dans le Finistère (1997-2002), en région de Bretagne. Il fut également candidat aux élections présidentielles au Togo ancestral et natal. Et dans son livre. Ces terres africaines sont à l’honneur.

Lilo Miango/Rédaction de Paris. “Visitez la République Démocratique du Congo, l’autre grand pays des grands journalistes”.

Lire la suite

Élèves officiers du Congo-Brazzaville : vie et études en situation tragique à Kinshasa et la diaspora en Europe s’en prend à Mr.Sassou N’Guesso.

Ils sont expulsés des cours pour non paiements des frais depuis 3 ans. RÉACTIONS EN EUROPE: la diaspora du Congo-Brazzaville en Europe crie au scandale. Elle dénonce le président Sassou N’Guesso et son gouvernement de Brazzaville.

Cette affaire tragique se passe à Kinshasa, la capitale de la RDC. Et cela concerne des élèves officiers du Congo-Brazzaville envoyés à Kinshasa pour leurs études des métiers de la navigation intérieure.

Ces jeunes femmes et jeunes hommes qui ne touchent même plus de leurs bourses d’études, sont expulsés des cours vu que le gouvernement de la République du Congo (Brazzaville) n’a plus payé les frais des études de ces bons élèves officiers du Congo-Brazzaville.

Echos vite arrivés en Europe.

Les échos scandaleux de cette tragédie sont arrivés, “na mbango mingi”, à la rédaction de Genève du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO via une vidéo datée du lundi 15 mars 2021 et enregistrée à Kinshasa par le collectif de ces élèves officiers de la République du Congo.
Et des appels téléphoniques ont commencé à tomber dans notre rédaction en Suisse et même à notre rédaction en chef à Paris où s’est installé notre patron de presse.

Suisse, Belgique, France et Angleterre.

Depuis ces pays européens, toutes ces Congolaises et Congolais de la diaspora du Congo-Brazzaville en veulent à monsieur Sassou N’Guesso pour cette mise en danger de leurs jeunes compatriotes loin de leurs familles restées dans leurs différents foyers sur le territoire du Congo-Brazzaville.

NKUMU/Rédaction de Suisse et assistant du rédacteur en chef Lilo Miango, journaliste Kamite panafricain congolais de la RDC,en Europe.
Photos: capture des images par notre équipe technique à partir de cette vidéo enregistrée à Kinshasa le 15 mars 2021.

Posted in Nkoma-Traces

Lire la suite

Violences tellement disproportionnées contre une Congolaise nommée “mama” Laure de la part des policiers belges de Philippe, roi des Belges Wallons, des Belges Flamands et des Belges de la minorité allemande.

Immédiatement après cette Journée Internationale des DROITS de la Femme du 8 mars 2021, voici ces violences contre cette Congolaise de la RDC se sont déroulées le mardi 9 mars 2021, à Liège, une ville francophone wallonne et provinciale du Royaume de Belgique.

Comme disent les jeunes français originaires de la RDC et les Français en général, il s’agit d’une histoire belge avec un roi, sa majesté PHILIPPE qui laisse faire ces violences de ses policiers et se tait. Y compris son premier ministre, le Flamand Alexander De Croo, du parti libéral belge Open VLD, est sans réaction. Est-ce que c’est parce qu’il s’agit du cas d’une Congolaise violentée par ses compatriotes policiers concernés? “Tuna to tuna?”.

Droits de la Femme en Belgique: Cas emblématique de la Congolaise “mama” Laure?

«Violences contre une femme noire», un passant, sur cette place à Liège, a crié

En ce moment internationalisé sur les droits de la FEMME par l’ONU où sont les DROITS DE LA FEMME CHEZ CETTE VINGTAINE DE FLICS DU ROYAUME DE BELGIQUE qui ont choisi la brutalité policière comme un mode et un langage de fonctionnement jusqu’à perturber des petits enfants congolais.
Ces petits enfants congolais pleuraient vu qu’ils étaient des témoins oculaires en première ligne de ces violences physiques et verbales de la part de ces policiers belges que leur roi laisse faire.

SANS RAISON, LE POLICIER BELGE FAIT UNE PRISE DE JUDO CONTRE LA CONGOLAISE ET LA FAIT TOMBER AVEC UNE VIOLENCE TERRIBLE.

ET CE TERRIBLE POLICIER WALLON BELGE MET SON GENOU SUR LE COUP DE LA FEMME CONGOLAISE QU’IL A FAIT TOMBER SANS RAISON NECESSAIRE PAR TERRE AVEC SA PRISE DE JUDO : genou sur le cou ! C’est une signature comme le policier blanc américain raciste … avec son acte d’étouffement dont la suite a conduit le Noir Américin George Floyd à la mort.

Violence d’abord contre la Congolaise projetée avec une violence par terre, violentée et arrêtée. Et ce qu’il n’y avait pas d’autres méthodes à part cette violence face à une femme qui ne s’est même pas battue contre ces nombreux policiers du roi des Belges Philippe ? Plusieurs véhicules de la police du Royaume de Belgique sont venus pour cette interpellation …D’UNE FEMME CONGOLAISE dépassée par les événements.

« Mpo nini? Eloko nini oyo elekaki na mama Laure oyo ekweyi mboka mobimba? Mpe mituka ebele eya lokola soki likambo nini ya monene ?»
Usage et moyens humains et matériels disproportionnés de la part de ces policiers ?

Et de la violence ensuite évidemment contre une autre Congolaise qui n’a rien fait d’illégale et qui a filmé ces violences policières. Comme beaucoup de Belges Wallons, Flamands et Allemands ont filmé; cette Congolaise a aussi filmé avec son portable.
Y-a-t-il une loi fédérale belge ou une loi salique en Belgique qui interdit à cette Congolaise de filmer et qui autorise les nationaux belges à filmer ?
Oui beaucoup de Belges ont filmé ? Pourquoi c’est seulement elle la Congolaise qui a été la cible de cette violence verbale et physique devant ses petits enfants ? Un des policiers a même l’audace de mentir pour intimider et accuser la Congolaise ciblée.
« Bilili bilakisi nde ba policiers wana na monoko mabe makasi mpe makambo ya makasi. »

Des images filmées témoignent.

MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO a reçu différentes vidéos. Ces images, l’œuvre de différents angles de ces différentes personnes provoquent l’indignité dans des pays africains (Mali, République Démocratique du Congo, République du Congo, Angola) et dans la diaspora de la République Démocratique du Congo en Europe.

Est-ce que des ONG africaines opérationnelles en Europe sur les droits de l’homme et les droits des femmes vont-elles écrire au roi Philippe des Belges Wallons, Flamands, Allemands puisque c’est son royaume?

Lilo Miango/Rédaction de Paris.
Photos extraites de cette vidéo de ces violences policières en Belgique.

Posted in Nkoma-Traces

Lire la suite