Archive pour septembre, 2016

Et le chanteur Al Walser enregistra cet album avec le célèbre Jermaine Jackson, aux USA.

Sur la pochette de cet album, le designer a marqué « Al Walser presents INTERNATIONAL ». Nous avons essayé un décryptage sur la base de deux couleurs utilisées pour ce titre. Et le résultat est «Internation»… et «Al» comme Al Walser (Al étant le diminutif d’Alexander, son prénom). L’enregistrement de cet album s’était fait aux USA où réside Al Walser, le chanteur et citoyen de la Principauté de Liechtenstein.

Posted in Miziki-Musiques

Lire la suite

Prix international Unesco-Guinée Equatoriale 2016: la légitimité des jeunes de la diaspora africaine d’y assister.

A travers l’Europe: une nécessité d’une présence valorisée et non plus du tout symbolique des jeunes de la diaspora africaine lors de la remise de l’édition 2016 du Prix international Unesco-Guinée Equatoriale pour la recherche en sciences de la vie*. Face à des «idéologies savantes» d’un type Occident qui les cantonnent dans des formats quotidiens ou événementiels «jeunes des cités, petits jeunes, jeunes des banlieues…», ces jeunes âgés d’une quinzaine ou vingtaine d’années veulent faire progresser la réalité et les valeurs de ce que peut représenter ce Prix aux yeux des générations de cette jeunesse africaine de l’Europe.

Lire la suite

Lettre du politique congolais Benoît Koukebene au président de la France, François Hollande : «République du Congo, de l’usage légitime de la force».

France-Europe-Congo Brazzaville. Voici donc la lettre politique en intégralité écrite par l’homme politique Benoît KOUKEBENE, ancien ministre des hydrocarbures de la République du Congo (Congo-Brazzaville). Pourquoi cette lettre fait-elle l’actualité dans la diaspora africaine de l’Europe, dans des milieux officiels de la République française et dans des réseaux de certains responsables de l’Union Européenne? Un expert français a dit à notre média que « c’est d’abord par ce que monsieur Koukebene représente un avenir démocratique pour son pays face au pouvoir qui use de la force depuis Brazzaville ».

Son excellence Benoît Koukebene,homme d'Etat(Photo copyright Magazine Ngambo Na Ngambo. Paris,17/01/2016).

Son excellence Benoît Koukebene,homme d’Etat(Photo copyright Magazine Ngambo Na Ngambo. Paris,17/01/2016).

Dans le cadre du droit d’accès à l’information légitimée et légalisée par des Etats membres de l’ONU pour le public et des peuples, le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO publie cette lettre adressée au président français, avec un peu de retard malgré que son contenu est déjà étalé sur la place de la République française où nos journalistes ont pu avoir une copie. « Likambo ya mokanda oyo mpo na ekolo Congo-Brazzaville ».

Lire la suite

Joseph «Kabila», hué, passe par Vatican avant la 71ème ONU (New York).

Europe. Diaspora congolaise et homme hué et massivement rejeté. « Je suis une Congolaise qui a dédié sa vie à Dieu. J’appelle pour vous informer que monsieur Joseph Kabila arrive ici en Italie, chez le pape, donc au Vatican. Nous connaissons le Saint-Siège et pourtant en RDC, monsieur Joseph prend les enfants du Bon Dieu pour des canards sauvages * ». C’est ainsi que le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO a eu vent de cette visite. « Ye Joseph, akokende koloba nini mpenza epai ya PaPa François, kuna na Roma »[1].

Lire la suite

Chanteuse Faya Tess, ses CD «Classiques» : succès, prolongations, Volume 5.

Paris et sa région. Madame Faya Tess, la chanteuse congolaise et célèbre qui sert évidemment comme une des références nationales et internationales de la Rumba congolaise, prépare la sortie de son 5ème album sur des « Classiques »*.

L’artiste Faya Tess continue à rendre hommage aux grandes dames et grands messieurs qui avaient contribué dans les années 40, 50, 60, 70… aux succès de la Rumba Congolaise. « Oyo ya mitano. Moyembi Faya Tess akobimisa lisusu eteni ya misala ya bakolo miziki ya Rumba Congolaise. Losako…Tika ye asala »*.

5ème album « Au temps des Classiques » avec Faya Tess.

4ème volume de la série « Au temps des Classiques » de Faya Tess

4ème volume de la série « Au temps des Classiques » de Faya Tess

La chanteuse Taya Tess interprète ces oeuvres de référence avec talent. Alors ses CD « Au temps des Classiques » ont du succès sur le marché. Le nombre de distributeurs, des relais, a augmenté. Des publics ( professionnels et consommateurs) continuent de réclamer les nouveaux enregistrements. Ces réalités font que la chanteuse et l’interprète magnifique Faya Tess est de nouveau dans un studio d’enregistrement. Et il y aura le 5ème album « Au temps des Classiques » signé par Faya Tess et ses partenaires musicaux. Dès le 8 août 2016, la date de son retour du Congo. Faya Tess, la chanteuse préférée très en vogue dans la musique congolaise, avait repris les chemins du studio.

Comme les autres font pour leurs « classiques Beethoven, Mozart, Bach…» ; Faya Tess et ses partenaires musicaux le font pour les « Bakulutu…Bakolo Miziki…» de la Rumba congolaise.

Faya Tess a une constance qui s’est réveillé en elle. Cette constance est d’enregistrer des chansons classiques de la Rumba congolaise. C’est sa part pour montrer, perpétuer et faire apprécier cet art des Classiques véhiculant des messages, les canons esthétiques et les valeurs intrinsèques de la musique congolaise, déjà internationale dès sa naissance à Kinshasa matérialisée par l’oeuvre intemporelle « Marie Louise » du maître de la chanson Wendo Kolosoy. A partir de Paris sous l’ère de la « mondialisation », Faya Tess apporte sa contribution pour des différentes générations congolaises ou étrangères de divers horizons.

La démarche engagée de Faya Tess nous amène à vous raconter cette histoire vécue par nos journalistes. Il y a trois ans, le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO était en reportage à Bonn sur invitation de la radio d’Etat allemand Deutsch Welle. A cette occasion, une personnalité du paysage des médias allemands nous avait invités aussi pour aller visiter ces artistes allemands qui jouent et produisent des oeuvres de leurs collègues et compatriotes référencés de iure et de facto « Classiques ». Ainsi, cela pourrait expliquer artistiquement et économiquement la présence constante des oeuvres musicales classiques de Ludwig Van BEETHOVEN (mort à Vienne le 26/03/1827), de Wolfgang MOZART (mort à Vienne, en Autriche, le 5/12/1791), de Johann Sebastian BACH(décédé à Leipzig, en Allemagne, le 28/07/1750)…

Faya Tess et ses danseuses en juillet 2016, à Kinshasa

Faya Tess et ses danseuses en juillet 2016, à Kinshasa

La Rumba congolaise a aussi ses « Classiques » comme Wendo Kolosoy, Tekele Monkango, Lucie Eyenga, Adou Elenga, Antoine Mundanda,Paul Kamba, Franco Luambo Makiadi, Dr Nico Kasanda wa Mikalayi, Tabu Ley Rochereau, Essous, Camille Feruzi, Bowane, Pamelo Mounka, Mbuta Mashakado, Pauline Lisanga, Marthe Badibala, Mpia Caroline, Papa Wemba, Bokelo Isenge, D’Oliveira Emmanuel Mayungu, Paul Mwanga, Ntesa Dalienst, Gérard Madiata, Kwamy Munsi, Mulamba Mujos, Ebengo Dewayon…
En Allemagne et Suisse, il y a un niveau des institutions régaliennes. Au Congo, il serait bon d’avoir une vision artistique et économique pour nos classiques au niveau d’une institution régalienne.

 

Lilo Miango/Rédaction de Paris et Lupungu Ndjate Albert/Rédaction Europe, Genève, Suisse.
Photos: droits réservés documents Faya Tess et AirMonde Culture/André Tetu.

* En Lingala. Le Magazine Ngambo Na Ngambo est un partenaire pour la promotion des langues africaines.

Posted in Miziki-Musiques

Lire la suite

Porte-parole francophone du Département d’Etat/USA: c’est nouveau et inédit.

Europe/A travers la diaspora africaine. « Lotomo ya sika » (en langue internationale Lingala: « nouvelle fonction »). L’Administration Américaine (Gouvernement américain) vient de créer la fonction de « porte-parole francophone » du Département d’Etat (Ministère américain des Affaires Étrangères). L’Américain qui a été nommé à ce nouveau poste s’appelle Brian Neubert. Il est aussi directeur de « Africa Regional Media Hub ». Basé à Johannesburg (Afrique du Sud), le Magazine Ngambo Na Ngambo vient de le rencontrer lors de son passage à Paris*. C’est aussi intéressant pour notre réseau de 68 journalistes congolais de l’Europe car l’Américain Brian Neubert avait vécu avec sa femme et travaillé à Kinshasa.« Mbote mpo na mosala mwa ye ya sika » (1).

Lire la suite

A Bruxelles et ailleurs: on pleure le décès du guitariste-soliste Thierry Mantuika.

Belgique. Des pleurs et des regrets qui touchent la nature humaine sont visibles suite au décès du guitariste congolais Thierry Mantuika,un autre monument de la musique congolaise qui vient de s’écrouler. «Mobeti lindanda Thierry MANTUIKA awuti kowa na ekolo Belgique»*.
Membre de la rédaction/Europe du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO, monsieur Nila Mbungu, un des 9 célèbres journalistes congolais fondateurs de la presse écrite musicale dans l’histoire des médias du Congo; relate ces faits.

Posted in Miziki-Musiques

Lire la suite

Europe: 19 septembre 2016, mobilisation devant les ambassades de la RDC par les Forces Vives Congolaises.

RCK (Résistant Combattant du Kongo) vient de lancer un message d’une autre étape de combat politique patriotique. En effet, le lundi 19 septembre 2016, le RCK a proclamé avec toutes les Forces Vives Congolaises en Europe de procéder à une mobilisation générale devant des ambassades de la République Démocratique du Congo.

Lire la suite

Sa Majesté Mswati III, roi du Swaziland: mission SADC pour un an.

Ce que le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO, 1er média en Europe pour la dynamique de la création des Etats Unis d’Afrique, a entendu dans des milieux de la diaspora africaine de l’Europe: « Sa Majesté le Roi Mswati III aime son peuple et son pays, le Royaume de Swaziland. Et le mandat légal et légitime du Swaziland mérite du respect. C’est un mandat africain et non européen ou encore moins occidental pour présider la SADC (Communauté de Développement de l’Afrique Australe) à travers la personnalité royale. Du respect comme disent des jeunes africains dans des villes européennes où les oligarchies dans des pays européens exercent des dictatures contre ces jeunes africains, des Africains originaires des pays africains et contre l’Afrique.

Lire la suite