Sa Majesté Mswati III, roi du Swaziland: mission SADC pour un an.

Ce que le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO, 1er média en Europe pour la dynamique de la création des Etats Unis d’Afrique, a entendu dans des milieux de la diaspora africaine de l’Europe: « Sa Majesté le Roi Mswati III aime son peuple et son pays, le Royaume de Swaziland. Et le mandat légal et légitime du Swaziland mérite du respect. C’est un mandat africain et non européen ou encore moins occidental pour présider la SADC (Communauté de Développement de l’Afrique Australe) à travers la personnalité royale. Du respect comme disent des jeunes africains dans des villes européennes où les oligarchies dans des pays européens exercent des dictatures contre ces jeunes africains, des Africains originaires des pays africains et contre l’Afrique.
Du respect comme l’exigent ces jeunes européens dont les familles sont originaires de l’Afrique. Ce mandat commence lors de la 36ème sommet de la SADC, le 30 août 2016 », ainsi parle la porte-parole de la dynastie royale Ndonga Nkenge, une des centaines de familles royales dans l’actuelle République Démocratique du Congo. Ces paroles sont en résonance avec la 36ème édition du sommet de la SADC.

« The King Mswati III » et la première fois que le Swaziland préside la SADC.

«Mfumu», «Nkumu», «Makoko»,«Mokonzi wa bakonzi»-  MSWATI III

«Mfumu», «Nkumu», «Makoko»,«Mokonzi wa bakonzi»- MSWATI III

« Il y a une catégorie de ces jaloux européens qui vont maigrir suite cette élection en faveur du Royaume de Swaziland. Dans leur combat haineux contre un roi noir africain, nos convictions et notre liberté d’esprit servent à s’affirmer. En effet, ces jaloux veulent contribuer à transformer des citoyens du Swaziland en ce que leurs politiques de domination appellent des immigrés » dit Joshua Makhanya. Ce citoyen du Swaziland, panafricaniste, qui est de passage en France dénonce ce schéma géo-politique occidental imposé dit « démocratique » comme la situation actuelle chaotiques en Libye. Il a conclu: « c’est une élection qui est respectée par beaucoup de mes compatriotes ».

La Congolaise Belito, combattante Ingeta en Europe, nous confie que : « Ces campagnes de presse sans arrêt pour dénigrer et diaboliser tout ce qui touche au roi Mswati III, sont menées par des réseaux occidentaux qui les matérialisent souvent par des troubles néo-colonialisme. Au fond, ils cherchent à contrôler toute l’économie de ce pays africain. Avec leur imaginaire à la Tintin au Congo, ils veulent voir des Noirs toujours dans la pauvreté ».

Roi Mswati III: peau de «Léopard» («Ngo»), symbole de souveraineté chez des peuples africains.

Roi Mswati III: peau de «Léopard» («Ngo»), symbole de souveraineté chez des peuples africains.

En Suisse, la Sud-Africaine Shaka dit : « Quand ces élites des médias de ces Etats européens parlent de ce qu’elles nomment: dernière monarchie absolue. Ils font remonter dans nos mémoires blessées nos reines et rois que des élites de leurs Etats ont tué et fait tuer. Dans mon entourage des peuples noirs africains, nous pensons à ce que ces colonialistes et ces néocolonialistes qui utilisaient des journalistes de leurs contrées pour communiquer sur ces manières barbares d’avoir massacré nos patrimoines des reines, des rois…sous ce prétexte de monarchie absolue.

Des souverains africains noirs n’ont-ils pas été tués en masse ! Que des Africains noirs aliénés mentalement ou pas sachent que la démocratie est une invention du patrimoine de la femme africaine. La démocratie originelle de ce patrimoine des femmes africaines n’a jamais fait des guerres et des campagnes injustes dans des pays européens. Il faut arrêter avec ces manipulations de ces médias. L’Africain Mswati III contribue à des bienfaits africains, même avec cette mondialisation. SADC va de défi en défi pour avancer dans le développement des peuples noirs en Afrique ».

Conclusion. «Mpo na mokonzi wa bakonzi Mswati III ya ekolo Swaziland, batu ebele bana ya batu moindo balobi nini?. Biyano na bango nde boye: losako, tika ye asala»(1).

Propos recueillis par Lilo Miango/Rédaction de Paris et Nkumu/Rédaction centrale-Europe, Suisse. Photos/Documents, droits réservés Swaziland association.

(1) Lingala, une des belles langues internationales dont le terroir est le Congo.

Mots-clefs :