Archives de l’auteur

Un storytelling sur certaines réalités de l’empire Lunda dans l’émission télévisée “L’Europe parle aux Congolais”.

L’émission télévisée “L’Europe parle aux Congolais” fera périodiquement un storytelling sur faits historiques et actuels concernant nos princesses, princes, rois, empereurs, des chefs traditionnels du continent africain. Il est nécessaire notre contribution médiatique panafricaine pour cette longue marche pour la revalorisation de ce patrimoine des pays africains. C’est une longue marche vu l’étendue des générations des Africaines et Africains qui ont des problèmes tellement graves d’aliénation mentale.

Nos journalistes Kamite panafricains congolais de la RDC qui habitent dans des pays européens vont démarrer avec l’empire Lunda dont une des membres biologiques est “Mwant-a-Mwad” ( c’est-à-dire “son altesse impériale”) la princesse Yav Marilyn.

Lilo Miango, notre rédacteur en chef du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO et présentateur de l’émission télévisée “L’Europe parle aux Congolais” connaît cette illustre membre de la dynastie impériale des Lunda ; depuis très longtemps. Il connaît aussi certains de ses frères, cousines, oncles, cousins…

Un storytelling sur certaines réalités de l’Empire des Lunda a été rédigé par notre rédaction de la Suisse. Cet empire avait été fondé depuis la nuit des temps.
La date de l’An 1600 est une invention mensongère des groupuscules barbares européens d’une catégorie des violents criminels de mauvaise éducation.

Pourquoi les LUNDA sont éparpillés aujourd’hui dans 4 pays africains?

La réponse du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO et de ses journalistes Kamite panafricains congolais de la RDC, en Europe est claire. C’est à cause des crimes de l’occupation des terres ancestrales africaines à la fois par la barbarie coloniale des oligarchies de certaines catégories de ces Belges Wallons Flamands… C’est la faute criminelle des élites violentes criminelles portugaises. Ce sont des crimes des oligarchies cupides allemandes. Cela engage les responsabilités criminelles des envahisseurs criminels de guerre des oligarchies britanniques et des autres groupuscules alliés suprémacistes anglo-saxons.

Cet empire Lunda était en avance par rapport à des empires ou royaumes dans des pays européens.
“MAPONAMI MAZALAKA NA NTANGO WANA”. Et c’est ainsi que les Lunda votaient et organisaient des élections dans leur empire pour élire leur empereur ; tandis que dans des royautés européennes, des élections n’existaient pas pour choisir leur chef suprême.

NKUMU/Rédaction Suisse.
Photo de la princesse impériale Yav Marilyn : archives dynastie impériale des Lunda.

Lire la suite

Vérités de l’Américain Peter Schweizer: Américain Bill Clinton, massacres des Congolais et le Rwandais Tutsi Paul Kagame.

Les vérités de l’Américain Peter Schweizer sont dans son livre. Il est en anglais. Il soutient que si en République Démocratique du Congo (RDC), des Congolaises et Congolais sont entrain de souffrir et de mourir encore et encore ; la réponse est à lire dans le chapitre 8 et à la page 119 de ce livre: “Clinton cash”.

“CLINTON CASH”/LIVRE “CLINTON CASH”/Livre “L’argent de Clinton”.

Le prix de ce livre est de 47,11 euros. “Bosolo ya mokomi PETER SCHWEIZER, muana nsomi ya ekolo USA. (phrase en langue internationale Lingala: “Les vérités de Peter Schweizer, citoyen des USA”).
“Kosomba buku eye mpe kotanga na nzela ya koyekola nde”.
C’est une lecture sur l’Américain Bill Clinton (président des USA à une époque) et son homme de main qui est un extrémiste, suprémaciste et criminel de guerre au Congo, le Rwandais Tutsi Paul Kagame, un ennemi public du peuple congolais.

Lilo Miango/Rédaction de Paris.

Lire la suite

Sortie du livre ” Mémoires d’outre-haine” de l’ancien ministre Kofi Yamgnane (Editions “Locus Solus”,en Bretagne).

Dans ce livre très bien écrit et riche, l’homme politique Kofi Yamgnane évoque une certaine “France hideuse” qui existe dans la République française. Et grâce à sa sagesse, expertise et expérience, il donne des solutions du mieux-vivre ensemble qui devraient concerner entre eux des Français, la France et des États africains où vivent surtout des peuples Noirs.

Pour le “côté hideux”, Monsieur le Ministre de la France l’illustre dans ce livre via la publication des lettres racistes,insultes d’atteinte à la dignité de sa famille, des textes d’agression contre ses amis et des messages de menaces de mort anonymes ou pas.

Voici des extraits: “…Espèce de macaque, gros singe noir, remonte dans tes arbres…”, ou “Les Bretons sont-ils à ce point tarés, dégénérés, alcooliques pour ne trouver qu’un nègre à élire – c’est la fin d’un monde”.

Un livre de sagesse.

Monsieur Kofi Yamgnane, grâce à sa sagesse, a conservé toutes les lettres, anonymes ou non, reçues tout au long de sa vie politique. “Mikanda wana ya batu ya mitema mabe o ekolo France, yango nde bilembo” (Langue internationale Lingala: “ces courriers de ces racistes français sont des preuves et témoins”).

Nos rencontres avec l’homme politique Kofi.

En rapport avec des livres, nous l’avions rencontré à trois reprises, une première fois dans son bureau ministériel,une deuxième fois à la mairie du 20 ème arrondissement de Paris et une troisième fois dans l’appartement parisien de sa fille qui est médecin. C’est un homme qui porte en lui les valeurs de la culture des livres. Et évoquer ce nouveau livre est une dynamique éditoriale pour nos journalistes Kamite panafricains congolais de la République Démocratique du Congo, installés en Europe.

CES PHOTOS QUI ILLUSTRENT NOTRE ARTICLE SONT EXTRAITES DES ARCHIVES DE LA DYNASTIE ROYALE “NDONGA NKENGE” MONTRENT LE MINISTRE KOFI YAMGNANE, LE JOURNALISTE LILO MIANGO ET Mr. RICHARD FERRAND, CONSEILLER EN COMMUNICATION DU MINISTRE (interview au bureau du ministre 7 rue de Talleyrand 75007 Paris, septembre 1992 pour le compte d’un média londonien des Noirs Britanniques).

Prochainement, ce nouveau livre dans notre émission télévisée “L’EUROPE PARLE AUX CONGOLAIS”.
Ce livre “Mémoires d’outre-haine” est une nouveauté littéraire en ce mois de mars 2021 que le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO, 1er média en Europe pour une dynamique de la création des Etats Unis d’Afrique; considère comme une bonne contribution avec des idées-forces à considérer prioritairement dans la géopolitique, les rapports de force économique et la géostratégie entre des réalités de la République française et un bon nombre des États sur le continent africain.

L’ancien secrétaire d’État dans le gouvernement français durant l’ère du président socialiste français François Mitterrand et de ses premiers ministres, Mme Édith Cresson et Mr. Pierre Beregovoy ; donne des réalités troublantes qui existent dans une République française hideuse. Et ces réalités hideuses touchent même les personnalités noires modernes dans des hauts cercles du pouvoir français.

Et voilà, c’est “une France hideuse” et tellement “sale” politiquement, légalement, légitimement et socialement en matières des droits de l’homme, en interne, à l’intérieur des pouvoirs politiques dans la France, affichée humainement à juste titre comme État des droits de l’homme à vision internationale.

Contenu hideux dans ce nouveau livre et préoccupation des journalistes Kamite.

Ainsi c’est une préoccupation pour des Kamite panafricains car ces réalités hideuses en France que nous avons vu avec nos propres yeux à travers le vécu du ministre Kofi Yamgnane, nouvellement élu au gouvernement français et à qui une mentalité d’un haut fonctionnaire a mis un “refus bizarre ” de lui donner des bureaux.

La scène qui nous été rapporté est terrible au Palais présidentiel français parisien de l’Elysée. Tenez. Il a fallu que le président français François Mitterrand tape son poing sur la table au cours d’un conseil de ministres pour que cette mentalité s’exécute en donnant au secrétaire d’Etat Kofi Yamgnane des bureaux.

Et ce genre de mentalité dans la haute fonction publique française s’ingère dans des affaires des pays africains dits “pré-carré français”. Et freine des dynamiques pour la création des États Unis d’Afrique.

Beaucoup de ces lettres-là.

Ces vérités et réalités sont au coeur d’une «France hideuse”. “Ebele ya mikanda ya mitema mabe” (“quantité énorme de ces lettres reçues par centaines”).
L’homme politique Kofi les a reçues par centaines. Ces lettres racistes reçues existent depuis son élection démocratique et transparente en 1989 à la mairie bretonne de Saint-Coulitz (Finistère).

Nouveau livre de 272 pages : publié aux éditions “LOCUS SOLUS”.

Ce livre est une traçabilité de son parcours, son engagement politique, sa rencontre éloquente avec le grand leader sud-africain de renommée mondiale Nelson Mandela, l’Europe et les phénomènes des migrants.

La maison d’édition est une découverte pour nos journalistes Kamite. C’est “Locus Solus” qui existe depuis existe depuis novembre 2012 en Finistère Les fondateurs sont le Français Florent Patron (Directeur éditorial) et sa compatriote Sandrine Pondaven (directrice administrative et commerciale qui est aussi cheffe de fabrication.).

Une idée sur le profil de l’auteur de ce livre.

C’est à l’âge de 19 ans que le jeune Kofi Yamgnane, est arrivé en France pour des raisons d’études: “mpo na kotanga”.

Il a été élu en 1983 conseiller municipal à Saint-Coulitz, puis en 1989 maire de cette commune française.
C’est son droit constitutionnel, il est adhérent du Parti socialiste français. Monsieur Kofi était ensuite secrétaire d’État aux Affaires sociales et à l’Intégration (de 1991 à 1993), conseiller général du Finistère (1994-2008). Le citoyen français Kofi Yamgnane a été député élu du parti socialiste dans le Finistère (1997-2002), en région de Bretagne. Il fut également candidat aux élections présidentielles au Togo ancestral et natal. Et dans son livre. Ces terres africaines sont à l’honneur.

Lilo Miango/Rédaction de Paris. “Visitez la République Démocratique du Congo, l’autre grand pays des grands journalistes”.

Lire la suite

Élèves officiers du Congo-Brazzaville : vie et études en situation tragique à Kinshasa et la diaspora en Europe s’en prend à Mr.Sassou N’Guesso.

Ils sont expulsés des cours pour non paiements des frais depuis 3 ans. RÉACTIONS EN EUROPE: la diaspora du Congo-Brazzaville en Europe crie au scandale. Elle dénonce le président Sassou N’Guesso et son gouvernement de Brazzaville.

Cette affaire tragique se passe à Kinshasa, la capitale de la RDC. Et cela concerne des élèves officiers du Congo-Brazzaville envoyés à Kinshasa pour leurs études des métiers de la navigation intérieure.

Ces jeunes femmes et jeunes hommes qui ne touchent même plus de leurs bourses d’études, sont expulsés des cours vu que le gouvernement de la République du Congo (Brazzaville) n’a plus payé les frais des études de ces bons élèves officiers du Congo-Brazzaville.

Echos vite arrivés en Europe.

Les échos scandaleux de cette tragédie sont arrivés, “na mbango mingi”, à la rédaction de Genève du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO via une vidéo datée du lundi 15 mars 2021 et enregistrée à Kinshasa par le collectif de ces élèves officiers de la République du Congo.
Et des appels téléphoniques ont commencé à tomber dans notre rédaction en Suisse et même à notre rédaction en chef à Paris où s’est installé notre patron de presse.

Suisse, Belgique, France et Angleterre.

Depuis ces pays européens, toutes ces Congolaises et Congolais de la diaspora du Congo-Brazzaville en veulent à monsieur Sassou N’Guesso pour cette mise en danger de leurs jeunes compatriotes loin de leurs familles restées dans leurs différents foyers sur le territoire du Congo-Brazzaville.

NKUMU/Rédaction de Suisse et assistant du rédacteur en chef Lilo Miango, journaliste Kamite panafricain congolais de la RDC,en Europe.
Photos: capture des images par notre équipe technique à partir de cette vidéo enregistrée à Kinshasa le 15 mars 2021.

Posted in Nkoma-Traces

Lire la suite

Violences tellement disproportionnées contre une Congolaise nommée “mama” Laure de la part des policiers belges de Philippe, roi des Belges Wallons, des Belges Flamands et des Belges de la minorité allemande.

Immédiatement après cette Journée Internationale des DROITS de la Femme du 8 mars 2021, voici ces violences contre cette Congolaise de la RDC se sont déroulées le mardi 9 mars 2021, à Liège, une ville francophone wallonne et provinciale du Royaume de Belgique.

Comme disent les jeunes français originaires de la RDC et les Français en général, il s’agit d’une histoire belge avec un roi, sa majesté PHILIPPE qui laisse faire ces violences de ses policiers et se tait. Y compris son premier ministre, le Flamand Alexander De Croo, du parti libéral belge Open VLD, est sans réaction. Est-ce que c’est parce qu’il s’agit du cas d’une Congolaise violentée par ses compatriotes policiers concernés? “Tuna to tuna?”.

Droits de la Femme en Belgique: Cas emblématique de la Congolaise “mama” Laure?

«Violences contre une femme noire», un passant, sur cette place à Liège, a crié

En ce moment internationalisé sur les droits de la FEMME par l’ONU où sont les DROITS DE LA FEMME CHEZ CETTE VINGTAINE DE FLICS DU ROYAUME DE BELGIQUE qui ont choisi la brutalité policière comme un mode et un langage de fonctionnement jusqu’à perturber des petits enfants congolais.
Ces petits enfants congolais pleuraient vu qu’ils étaient des témoins oculaires en première ligne de ces violences physiques et verbales de la part de ces policiers belges que leur roi laisse faire.

SANS RAISON, LE POLICIER BELGE FAIT UNE PRISE DE JUDO CONTRE LA CONGOLAISE ET LA FAIT TOMBER AVEC UNE VIOLENCE TERRIBLE.

ET CE TERRIBLE POLICIER WALLON BELGE MET SON GENOU SUR LE COUP DE LA FEMME CONGOLAISE QU’IL A FAIT TOMBER SANS RAISON NECESSAIRE PAR TERRE AVEC SA PRISE DE JUDO : genou sur le cou ! C’est une signature comme le policier blanc américain raciste … avec son acte d’étouffement dont la suite a conduit le Noir Américin George Floyd à la mort.

Violence d’abord contre la Congolaise projetée avec une violence par terre, violentée et arrêtée. Et ce qu’il n’y avait pas d’autres méthodes à part cette violence face à une femme qui ne s’est même pas battue contre ces nombreux policiers du roi des Belges Philippe ? Plusieurs véhicules de la police du Royaume de Belgique sont venus pour cette interpellation …D’UNE FEMME CONGOLAISE dépassée par les événements.

« Mpo nini? Eloko nini oyo elekaki na mama Laure oyo ekweyi mboka mobimba? Mpe mituka ebele eya lokola soki likambo nini ya monene ?»
Usage et moyens humains et matériels disproportionnés de la part de ces policiers ?

Et de la violence ensuite évidemment contre une autre Congolaise qui n’a rien fait d’illégale et qui a filmé ces violences policières. Comme beaucoup de Belges Wallons, Flamands et Allemands ont filmé; cette Congolaise a aussi filmé avec son portable.
Y-a-t-il une loi fédérale belge ou une loi salique en Belgique qui interdit à cette Congolaise de filmer et qui autorise les nationaux belges à filmer ?
Oui beaucoup de Belges ont filmé ? Pourquoi c’est seulement elle la Congolaise qui a été la cible de cette violence verbale et physique devant ses petits enfants ? Un des policiers a même l’audace de mentir pour intimider et accuser la Congolaise ciblée.
« Bilili bilakisi nde ba policiers wana na monoko mabe makasi mpe makambo ya makasi. »

Des images filmées témoignent.

MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO a reçu différentes vidéos. Ces images, l’œuvre de différents angles de ces différentes personnes provoquent l’indignité dans des pays africains (Mali, République Démocratique du Congo, République du Congo, Angola) et dans la diaspora de la République Démocratique du Congo en Europe.

Est-ce que des ONG africaines opérationnelles en Europe sur les droits de l’homme et les droits des femmes vont-elles écrire au roi Philippe des Belges Wallons, Flamands, Allemands puisque c’est son royaume?

Lilo Miango/Rédaction de Paris.
Photos extraites de cette vidéo de ces violences policières en Belgique.

Posted in Nkoma-Traces

Lire la suite

La célèbre boxeuse française et championne internationale Estelle Mossely Yoka (28 ans) a battu nettement la championne allemande Verena Kaiser (28 ans).

Combat international de boxe IBO Poids léger, à Nantes (France).

La fille du Congolais de la République Démocratique du Congo Pascal Mossely, la grande boxeuse talentueuse Estelle Mossely a gagné son combat.

A la suite de ce combat victorieux, qu’est ce que des Congolaises et Congolais de la diaspora en région parisienne disent ? : “Elle est la championne internationale française dans la boxe. C’est la championne historique de référence. Mossely Estelle est en même la leader-modèle pour les jeunes congolais. Elle a conservé sa ceinture IBO des poids légers. Elle a fait des grandes études en devenant ingénieure en informatique dans une grosse entreprise sur la place de Paris. Azali muana ya vieux na biso Pascal Mossely”.

“Biso tosepelaka na ebundeli ya mama Mossely Estelle; asali etumba ya malonga mpo azali makasi. Mpe abeti ba ebotu na boxeuse wana ya Allemagne nkombo na ye Kaiser”, nous a téléphoné Mpeti, un Congolais de Nantes qui a regardé ce combat de boxe.

La championne a conservé sa ceinture IBO des poids légers.

Estelle Yoka-Mossely a ainsi conservé sa ceinture IBO des poids légers. Ce combat international s’est déroulé dans la ville provinciale française Nantes, le vendredi 5 mars 2021, dans la salle “H Arena”.
Depuis ce dernier combat de mars 2021, la championne internationale Estelle Mossely, 28 ans, possède dans son palmarès élogieux 9 victoires en 9 combats.

Nkumu/Rédaction Europe et Lilo Miango/Rédaction de Paris.
Photo: archives Estelle Mossely.
“Visitez la République Démocratique du Congo, l’autre grand pays des grands journalistes”.

Posted in Masano-Sports

Lire la suite

Apareco en résistance face à la CÉLÉBRATION de la “Journée internationale des droits des femmes du 8 mars 2021”: urgence de la justice.

Dans la diaspora congolaise, en Europe: au-delà de l’Apareco qui s’est exprimée en envoyant un message à notre rédaction.

En cette année 2021, en ce mois de Mars. Quelle structure uniquement congolaise a matérialisé, via des procès transparents et médiatisés dans des pays européens, les différentes formes de respects de la femme congolaise prise sous les feux de ces guerres d’agression qui ont pris des formes de guerres de basse intensité comme certaines de nos sources congolaises composées par des anciens officiers ou des déserteurs de l’armée pendant les temps du josephiste Joseph Kabila Hippolyte Kanambe, ancien chef de guerre? A lire le Rapport Mapping qui concerne aussi évidemment les droits de la femme congolaise, on peut voir que des noms de certains auteurs étrangers et congolais de ces violations très graves des droits de la femme congolaise qui soit ont séjourné et soit circulent de temps en temps dans des pays européens :

Elles ont le droit de s’exprimer: ” tika bango baloba”.

Des millions des Congolaises ont été et sont massacrées car elles sont des citoyennes congolaises de la République Démocratique du Congo comme l’attestent nos enquêtes. Un autre objectif de ces guerres de basse intensité est de les chasser de leurs terres ancestrales “ya Kongo ya bankoko na biso”.

Par millions, des Congolaises sont toujours massacrées. Des millions de ces femmes sont victimes des viols massifs, financés et planifiés lors de ces guerres d’agression dont la dynamique originelle est venue de l’étranger (les extrémistes Tutsi rwandais impunis du maître de la propagande Paul Kagame, les groupuscules impunis aussi de l’officiel ougandais Yoweri Museveni… et de leurs “clients” (individus et personnes morales) britanniques, américains, canadiens, français, belges localisés ou identifiés dans des ouvrages écrits après des enquêtes et vendus dans des librairies des villes européennes. D’où, il est impératif de matérialiser des procès sur la base des éléments de ce rapport des experts de l’Onu que nos médias appellent aussi le Rapport Mapping.

Bilan pour ce 8 mars 2021. “Kosepela to kosepela te o kati ya bana ya Kongo to baninga wa bango na mikili ya mpoto”?. (A célébrer ou pas dans la diaspora congolaise et chez des amis du peuple congolais à travers l’Europe?).

A l’occasion de cette journée particulière du 8 mars 2021 quel est le BILAN pour la situation de la FEMME CONGOLAISE DE LA RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO victime depuis 1996-97 dans ces guerres de basse intensité avec ce conflit armé imposé à la population congolaise par les hauts officiels rwandais Tutsi de Paul Kagame et des hauts officiels ougandais de Yoweri Museveni qui sont agresseurs et envahisseurs o ntei ya Kongo ya bankoko na biso ? ( cfr: différents rapports de l’ONU notamment le Rapport Mapping).

“Awa biboma boma ya basi ya Kongo eleka ndelo banda mobu 1996-97 kina lelo, Kobebisa nzoto ya basi ya Kongo o ntei ya bitumba ya banguna esilaka te. Bongo ntina ya mokolo ya 8 mars 2021 mpo na nkita ya kimuasi na 8 mars elimboleli bana ya Kongo nini? Apareco apesi eyano wa ye”. Cette affiche d’Apareco donne sa réponse dans le cadre de la liberté d’expression sacralisée par l’ONU aussi et des droits des peuples à disposer d’eux-mêmes prônés par la même ONU.

1977, l’ONU proclama cette journée internationale des DROITS des femmes: et aujourd’hui au Congo?

C’est en 1977 que la même ONU avait sacralisée la Journée internationale des droits des femmes. Il y a des noms des individus mentionnés dans la Rapport Mapping de l’ONU. Il faut les juger devant les tribunaux vu ces crimes imprescriptibles contre la FEMME CONGOLAISE. Mais ils circulent librement en RDC, dans la région des Grands Lacs et même dans des pays européens.

Voici cette affiche de l’Apareco que le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO vient de recevoir. “Yango nde eyano ya lingomba ya Apareco mpo na mokolo mokolo moye ONU abengi ya 8 mars ya mbula nionso. Batindi yango awa na MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO”.

Faire la guerre permanente avec ses lots des viols et massacres des femmes “ya Kongo ya bankoko na biso” avait été décidé le 20 AVRIL 1990 de 14H à 16H15 dans le Palais présidentiel de RWAGITURA à Mbarara (ville ougandaise): impunité des extrémistes tueurs Tutsi rwandais et leur “ubwenge” (mensonges) toujours en activité.

Lilo Miango/Rédaction de Paris.

NOTES: le 8 mars de chaque année dans le monde est consacré à la JOURNEE INTERNATIONALE DES DROITS DE LA FEMME et non pas la journée de la femme.

Posted in Nkoma-Traces

Lire la suite

Manifestation congolaise contre les crimes au Congo, par le régime Rwandais Paul Kagame:”…impératif de construire un MUR de séparation de 217 Km à la frontière RDC et Rwanda…”

PARIS. “Il est impératif de construire un MUR de séparation de 217 km entre la frontière de la République Démocratique du Congo et le Rwanda à cause du régime criminel du Tutsi Rwandais Paul Kagame, l’un des responsables africains du génocide du peuple congolais de la République Démocratique du Congo” (Paroles d’un jeune congolais patriote ingeta, né en France).

Paris, 27 février 2021.

Ces genres de discours de devoir patriotique et géostratégique de construire un mur de séparation entre RDC et Rwanda, nous commençons à les entendre de plus en plus. “Combat ebandadaka kaka awa…ingeta… mpe ekiti na mboka”.

Ce mur, c’est pour les 15 ou 12 millions de nos victimes congolaises de ces guerres d’agression, la paix-sécurité et les nécessités judiciaires. Nous les journalistes Kamite, nous observons ces discours “ingeta”.. Et cela plus chez des jeunes congolaises, congolais ou des jeunes hommes français dont les familles sont originaires de la République Démocratique du Congo. Ils parlent aussi de leur irrévocabilité de la nationalité congolaise de la RDC, “mboka ya bankoko n biso na biso”. MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO, notre presse internationale n’en perd pas une miette.

A l’issue d’un entretien avec notre média “on line” MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO, nous publions cet extrait de ce message qui commence à prendre de l’ampleur. Est-ce que ce message de ces idées-forces va impacter la vie politique des mouvements populaires en République Démocratique du Congo où des lignes ont bougé ?

“Basi ya Kongo, bana ya mpoto ” continuent le combat contre les extrémistes et criminels tueurs Tutsi Rwandais jamais jugés au Congo.

27 février 2021 et message d’une jeunesse “bana mpoto” qui exige la concrétisation des procès à partir du Rapport Mapping de l’ONU pour juger les crimes.

Notre entretien a eu lieu à Paris, dans la suite de la manifestation patriotique contre les conflits d’agression du régime extrémiste et suprémaciste de Paul Kagame et ses résultats criminels des guerres et pillages, notamment des viols de guerre dont les victimes sont des Congolaises et des massacres au quotidien dont les victimes sont des enfants, femmes et hommes congolais de la République Démocratique du Congo(RDC).

Galvanisés par le patriotisme qui a dénoncé très massivement l’ambassadeur de Paul Kagame nommé Vincent Karega et des convictions pour la justice, les organisateurs de cette manifestation politique du samedi 27 février 2021 à Paris, à côté de l’ambassade du Rwanda; sont des Congolaises et Congolais de la diaspora en Europe.

Manifestation congolaise contre les guerres au Congo décrétées par le régime dictatorial du Rwandais Paul Kagame depuis 1996 avec ses alliés criminels.

Lilo Miango/Rédaction de Paris.

Lire la suite

Compétition scientifique “prix les Margaret junior” pour filles (7-18 ans), Jean-Michel Blanquer,Sandrine Ngalula Mubenga…filles mobilisez-vous pour des filières scientifiques, testament de l’os d’Ishango.

PARIS. L’émission télévisée “L’Europe parle aux Congolais”: notre storytelling sur “le prix les Margaret junior”. Filles congolaises de 7 à 18 ans, mobilisez-vous pour les filières scientifiques comme l’ingénieure congolaise Sandrine Ngalula Mubenga avait fait. Le “prix les Margaret junior” comme les autres compétitions scientifiques à travers notre planète, est une voie. Comme dans notre storytelling du samedi 27 février de cette année 2021, nous avons parlé de cette scientifique congolaise Sandrine Ngalula Mubenga dont la traçabilité devrait servir de motivation chez des filles. Notre organe de presse mobilise.

Filles congolaises et filières scientifiques : Sandrine Ngalula Mubenga est une référence.

Et partant, ces notes que nos journalistes reproduisent, donnent une tendance sur un portrait express de notre Congolaise nationale et internationale Sandrine Ngalula Mubenga: “professeure en génie électrique1 spécialisée en énergie renouvelable, système photovoltaïque à l’université de Toledo, USA.
Madame Ngalula Mubenga est également la fondatrice et directrice de SMIN Power Group2, société spécialisée en design et installation de dispositif d’énergie renouvelable. Son entreprise est basée aux USA et au pays de nos ancêtres qui avaient évidemment aussi des traditions scientifiques. C’est notre République Démocratique de Congo, RDC”.

Devant la couverture médiatique de ce prix, nos journalistes congolais, en Europe, sont aussi des journalistes au même titre que des journalistes français : même job.

Tous les journalistes, ces êtres humains sont nés, égaux devant la Loi. Et oeuvrent en termes de couverture médiatique en amont et en aval pour cette cérémonie de remise de ce prix.”Moto na moto na ndenge na ye”. A chacun l’angle de son traitement de cette information .

Le ministre français de l’Education nationale, de la jeunesse et des sports Jean-Michel Blanquer s’est exprimé sur la participation des filles de 7 à 18 ans à cette compétition scientifique nommée “le prix les Margaret junior”.

L’OS D’ISHANGO comme des valeurs traditionnelles scientifiques. A toutes ces braves filles à l’école en Afrique ou en Europe, ayez en héritage les valeurs historiques et permanentes de l’os d’Ishango (RDC) qui ont aussi des conséquences contemporaines.
Et aussi que l’esprit du “Prix les Margaret junior” anime vos ambitions. C’est le sujet de cette édition de l’émission télévisée “L’Europe parle aux Congolais”.
Ainsi, voici cette DIFFUSION du message vidéo du ministre français de l’Éducation nationale JEAN-MICHEL BLANQUER.
Ces images filmées sont celles du ministère français de l’Education nationale.

Lilo Miango/Rédaction de Paris.

PARIS. Journaliste Kamite panafricain congolais Lilo Miango (droite de la photo) et ses invités madame Judith Mampouya (Congo-Brazzaville) et monsieur Eti Lopalo (République Démocratique du Congo).

Images de l’émission télévisée “L’Europe parle aux Congolais” du samedi 27 février 2021: le prix les Margaret junior.

Posted in Vidéos-Bilili

Lire la suite

Série des articles “Visitez la République Démocratique du Congo, l’autre grand pays des grands journalistes”: ROBERT KONGO.

Le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO publie cet article sur une actualité du journaliste congolais Robert Kongo (doctorat en journalisme en France). En effet, ce que nos journalistes congolais en Europe font notamment en France ; a aussi une pertinence à l’intérieur des frontières de la RDC car notre parole africaine et panafricaine du “4ème Pouvoir” avait été pendant longtemps confisquée par des mentalités des oligarchies dans des pays européens.

Robert Kongo, un des gros moteurs de l’excellence du
journalisme de la RDC, en Europe: des répercussions
à l’intérieur de la RDC, Kongo ya bankoko na biso.

Mosala ya mopanzi nsango Robert Kongo, muana ya ekolo Kongo, awa na mboka mopaya. Dans notre constance de contribuer à valoriser l’excellence du journalisme congolais “made in Europe”, notre regard de journaliste Kamite panafricain Congolais de la RDC en Europe s’est tourné vers cette activité du journaliste Robert KONGO.

Il est correspondant en France du quotidien Le Potentiel édité à Kinshasa (République Démocratique du Congo) était l’invité de l’émission Le Grand Rendez-vous sur Africa Radio ( 107.5FM), vendredi 26 février 2020, dans le cadre de la rubrique ” Carte blanche”.

Pour rappel, le Grand RDV est une émission consacrée au décryptage et à l’analyse de l’actualité africaine et internationale du jour.

Ces sujets ont été évoqués lors de cette émission de la station “Africa Radio” : l’assassinat le 22 février 2021 à l’Est de la RDC de Mr. Luca Antanasio ,l’ambassadeur d’Italie en République Démocratique du Congo, France: restitution des biens mal acquis aux populations africaines décidée par un vote des députés français et la mise en place d’un ” passeport vaccinal ” dans cette situation causée par la pandémie Covid-19.

Aningisaki mayele a mosala na ye o lolaka ya AFRICA RADIO.

Robert Kongo, mopanzi nsango ya malonga abengamaki na Paris mpo akoka kokabola masolo AFRICA RADIO aponaki mpe bayoki ya radio wana, baye bazali na mikili na mikili bayoka bosolo”.

NKUMU, rédaction Europe du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO, à Genève.
Photo: Robert Kongo au studio de cette station de radio à Paris.

Lire la suite

“Kwanga” congolais sur un podium mondial: grâce au travail de l’excellence de la Congolaise “Mama” Rachel qui vit à Ottawa.

Ottawa (Canada): la Congolaise de la République Démocratique du Congo “mama” Rachel bénéficie du succès de son savoir-faire excellent dans la fabrication du “Kwanga”, ce produit alimentaire congolais à base de manioc.
“Mama” Rachel a hissé ses “Kwanga”au niveau de l’excellence. Et des commandes arrivent des USA et du Canada. C’est un podium des marchés d’une attractivité en matière de vente d’un créneau international. “Mayele ya Mama Rachel ya kosala bakwanga ya elengi mpe etiya nzoto kolongonu; epesi lokumu ya kolia,kosomba mpe koteka kwanga, ya Kongo ya bankoko, na bisika ebele na mikili ya USA na Canada”.

Ottawa: la Congolaise “mama” Rachel dans son atelier bien équipé avec des outils modernes pour ses “kwanga” magnifiques.

Sa stratégie de travail d’entreprendre autrement en économie sociale et solidaire donne à ses “Kwanga un accès commercial très intéressant. C’est bon en termes de l’image et l’identité de marque à cet aliment de la culture alimentaire du Congo.

“Kwanga” avec ces recettes ancestrales “Kongo ya bankoko”et avec des instruments de travail de nos temps modernes sous d’autres cieux comme le Canada.

En effet, Mama Rachel possède cette volonté de puissance, à la fois de ses recettes en savoir-faire avec un processus de standards de qualité, des exigences sanitaires du service compétent du Canada et d’une éthique car consommer des aliments et un engagement pour la bonne santé du fabricant envers le client consommateur. L’addition de tout cela est pour avancer dans cette économie sociale et solidaire. Et depuis la fabrication dans son atelier très bien équipé jusqu’à la commercialisation de ce Kwanga (nommé aussi “chikwange”), très bon produit de culture alimentaire congolaise est un aliment qui ne fait pas des dégâts de cholestérol contre une bonne santé.

La très professionnelle Rachel (dans le langage respectueux congolais MAMA RACHEL) fabrique elle même dans son atelier de fabrication moderne le “Kwanga ya Kongo ya bankoko na biso.” Avec beaucoup de dignité, nos journalistes ont tout apprécié y compris la qualité de l’emballage que vous voyez dans la photo.

“EMBALLAGE YA KITOKO MINGI (un magnifique emballage) LOKOLA MPE BASUSU BASALAKA NA BA FROMAGES NA BANGO (emballage très design comme des fromages chez des fabricants en Occident), BA VINS NA BANGO (comme les étiquettes des marques de vins), BA PARFUMS NA BANGO (comme l’emballage design des parfums), BA JAMBONS NA BANGO (comme l’emballage bien fait et bien présenté des marques de jambons), BA JUS NA BANGO, AWA NA MIKILI YA MPOTO (comme ces emballages des jus dans des territoires en Occident…”.

“Kwanga” dans son emballage très design.

Un bon produit pour import-export.

Le “kwanga” sorti de l’atelier de mama Rachel est un produit de qualité et accessible à tout le monde de différentes nationalités en Europe et sur le continent américain. Notre courant des journalistes Kamite soutient depuis le 7 février 1981 toutes les bonnes réalisations de filles et fils du Congo en matières économiques dans nos diasporas.

“Mama Rachel, mosali ya malonga ya kwanga, o mboka Ottawa, kuna mosika na Canada. Kwanga ya kitoko ezali kotekama ti na Etats-Unis d’Amérique. Ce “Kwanga fait par cette Congolaise formidable d’Ottawa est un bon produit alimentaire et une bonne affaire économique à suivre médiatiquement dans nos diasporas et dans les autres cercles par nos journalistes Kamite panafricains congolais de la RDC.

Lilo Miango/Rédaction de Paris.
PHOTOS:capture des images filmées par notre équipe technique du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO basée en Suisse.

Posted in Bonkita-Economie

Lire la suite

“Visitez la République Démocratique du Congo, l’autre grand pays des grands journalistes”: Muzembe, journaliste de référence nationale et internationale.

JOURNALISTE MUZEMBE KAMANDA WA KAMANDA: UNE VOIX JOURNALISTIQUE CONGOLAISE TRES CONNUE, DANS L’EXCELLENCE, A TRAVERS LE MONDE. Il est correspondant de la radio française RFI, depuis la République Démocratique du Congo(créneau de l’information : Journal parlé).

CONTEXTE ORIGINEL ET ACTUEL. En ce février 2021, mois de la célébration du Mois de l’Afrique et de ses diasporas, notre média lance le premier de cette série de nos articles sur la dynamique “Visitez la République Démocratique du Congo, l’autre grand pays des grands journalistes” qui a toujours habité nos valeurs issues de la Faculté de l’ISTI, du quotidien Elima et des réalités sur des informations médiatisées dans des médias de certains pays européens sur mon pays pour promouvoir notre journalisme symbolisé par l’histoire de l’Obélisque (ce monument est le 1er format du journalisme en Afrique, selon notre vision historique).

Ces obélisques que l’on peut admirer à Paris, Rome, Washington, Londres… sont des ancêtres du format actuel du journal. Ce “format média obélisque” est né en terre africaine à l’époque des pharaons noirs de l’Egypte.

“Tozali kokoma kaka bobiso” dans des pays européens à la suite de cette rencontre historique sur l’émergence et la promotion de notre journalisme. C’est une rencontre que j’avais initiée et matérialisée à Lausanne le 7 février 1981.

En ce février 2021, nous écrivons sur le journaliste congolais de la République Démocratique du Congo Muzembe Kamanda Wa Kamanda, un journaliste disponible avec son élégance des valeurs morales avec éthique et déontologie du journalisme.

J’ai déjà conseillé à nos journalistes du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO de le considérer comme un des modèles de l’excellence.Et cela depuis des années à nos journalistes Kamite panafricains congolais de la RDC du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO. Et cela quelque soit leur ancienneté en activité depuis des pays européens ou au Congo.
“C’est un journaliste modèle qui est toujours en évolution. Et c’est un grand travailleur. Il lit beaucoup de livres et suit beaucoup de divers médias. Il se cultive en permanence.
Le journaliste Muzembe est solidaire avec un esprit d’équipe. C’est un aîné que j’avais connu quand j’étais un jeune journaliste dans la presse écrite. Je parle de ce grand quotidien du soir ELIMA de notre patron Essolomwa Nkoy ea Linganga.

Muzembe…journal Elima.

Muzembe était déjà une référence au quotidien du soir national ELIMA. Ce média est dans les archives de la Bibliothèque du Congrès des USA. C’est l’écrivain américain Gary Stewart, auteur du livre best seller “Rumba on the river” qui me l’avait dit à mon domicile en France, en présence de du brave, proche et homme d’influence Mitchinini Mitch Ngoyi Katumba.

Pour bien évoluer dans le journalisme comme journaliste, il est important d’évoluer dans une bonne structure de média, une entreprise fiable juridiquement avec intégration du code du travail, sur le plan fiscalité…

Ce n’est pas pertinent de créer un média pour créer car des gens le font vu l’émergence technique et technologique avec des réseaux sociaux. Une entreprise de média n’est pas une quelconque entreprise car il s’agit du “4ème pour” dans un fonctionnement des Etats.

Ainsi mon ainé journaliste Muzembe a travaillé comme journaliste dans un média fiable. Et c’est une référence pour la qualité de son travail.
On ne s’autoproclame pas journaliste car c’est une violation des droits de l’homme et des libertés.

Pourquoi, je demande à nos journalistes du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO de prendre aussi le journaliste Muzembe Kamanda Wa Kamanda comme un des modèles dans la pratique du journalisme avec identité légale d’être journaliste selon les législations votées par l’ONU) et selon les lois dans des Etats européens, nos pays d’accueil. Les progrès d’une nation, des Etats passent aussi via les médias, les vrais journalistes et leurs travaux avec des faits avérés en tenant compte des différentes sociologies des différents peuples, de leurs environnements…

Il centre son travail sur des faits, des reportages, la réalité, le vrai… Muzembe Kamanda Wa Kamanda le journaliste est cette situation pertinente dans notre réalité vécue de «Visitez la République Démocratique du Congo, l’autre grand pays des grands journalistes». Cette réalité est dans des valeurs pour ekolo Kongo ya bankoko na biso”.

Le journaliste congolais Muzembe Kamanda Wa Kamanda: une référence dans l’excellence.

Il est correspondant de RFI de la République française, une station de radio axée éditorialement sur l’étranger (notamment notre continent Afrique le berceau de l’Humanité là où l’écriture, les mathématiques, l’université, le système démocratique, beaucoup de sciences, le langage, l’agriculture, l’organisation des Etats, la médecine, la monnaie, la religion monothéiste…ont été inventés pour le bien de toute l’Humanité”.

Lilo Miango/Rédaction de Paris.
Photo: archives Muzembe Kamanda Wa Kamanda.

Lire la suite

TV5Monde: sa diffusion planétaire du film-documentaire très primé “L’affaire Chebeya:un crime d’Etat?” de Thierry Michel.

Le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO vient de recevoir le calendrier des dates de diffusion de ce film-documentaire “L’affaire Chebeya:un crime d’Etat?” par la télévision internationale TV5Monde.

Cette diffusion télévisée se fera à travers le monde entier. “Ekolakisama na mikili na mikili ya Afrika, ya mpoto, ya Asia mpe ya Amerika”.
Son réalisateur qui est célèbre et populaire est le Belge Thierry Michel.
Thierry Michel vient d’échanger avec notre rédacteur en chef Lilo Miango,journaliste Kamite panafricain congolais, propriétaire du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO.

Dates, contrées et heures.

*TV5Monde en Afrique : lundi 1er mars 2021 à 22H (Heure de Kinshasa et Brazzaville)
*TV5Monde États -Unis(USA) : mercredi 3 mars 2021, 22H40 (Heure de Los Angeles).
*TV5Monde France-Belgique-Suisse : jeudi 4 mars 2021, 22H40 (heure de Paris)
*TV5Monde Europe : jeudi 4 mars 2021 à 23H (Heure de Berlin).

*TV5Monde Amérique du Sud : dimanche 7 mars à 23H (Heure de Buenos Aires).
*TV5Monde Orient : mercredi 10 mars 2021, 17H30 (Heure de Beyrouth).
*TV5Monde Pacifique : vendredi 12 mars à 23H (Heure de Tokyo).
*TV5Monde Asie : dimanche 14 mars 2021, à 00H00 (Heure de Bangkok).

Nkumu/Rédaction de la Suisse.

Lire la suite

Des Congolaises et Congolais en Europe avaient suivi en direct la conférence de presse du collectif des avocats, de Paul Nsapu et des enfants Bazana et Chebeya

La très suivie conférence de presse télévisée sur ce CRIME D’ETAT à Kinshasa commandité le 2 juin 2010 par des très hauts officiels de la RDC, a été diffusée en live dans la diaspora congolaise et par des publics intéressés en Europe et au Canada et aux USA.
Tous les intervenants à Kinshasa (collectif des avocats et Paul Nsapu), en France (Guylain Bazana, fils de la victime décédée) et au CANADA (Chebeya fils) ont réclamé légitimement la reprise de l’ensemble de tout le procès.

Depuis le Canada:le fils Chebeya s’est exprimé en live.

Ces conférenciers parlent donc de la révision totale avec l’appui total dans la diaspora.

Leurs revendications a été soutenues sans réserves dans toute la diaspora de la RDC ; à savoir la reprise de l’ensemble du processus de ce procès des policiers tueurs et complice de ce double assassinat dans le quartier général de la police du Congo, à Kinshsa. Et l’exigence d’entendre les personnalités politiques et policières citées (exemple Joseph “Kabila”) ou impliquées (cas de deux généraux John Numbi et Zelda Katanga alias ” Djadjidja…) dans ce CRIME D’ETAT.

Ils ont été tués de mort très violente dans l’enceinte de ce “bunker de la police”.Comme le confirment tous les faits matérialsés par des interviewes à la radio d’Etat français RFI par de deux policiers congolais témoins oculaires sur le lieu du crime pour le double assassinat des défenseurs des droits de l’homme Floribert Chebeya et Fidèle Bazana. C’est dans ce “bunker” où trônait le général cynique, habité par une violence verbale très agressive John Numbi.

Ces policiers assassins avaient utilisé ce 2 juin 2010 les méthodes d’étouffement copiées chez des criminels extrémistes commandos de l’unité militaire Tutsi Power Rwandais.

France, le fils Bazana avait pris la parole en direct lors de cette conférence
de presse du 10 février 2021.

Après cette conférence de presse: exigences des Congolaises et Congolais en Europe.

Après cette conférence de presse, certains combattants combattants en France et certains leaders congolais d’opinion aux USA, exigent l’arrestation immédiate de celui qu’ils désignent comme commanditaire Joseph “KABILA” HIPPOLYTE KANAMBE du Tutsi Power Rwandais.

Et une dizaine des gens de l’élite combattante et résistante de Paris et de la région bruxelloise exigent la CONSTRUCTION d’un MONUMENT en la MÉMOIRE de Fidèle BAZANA et de Floribert CHEBEYA là où ils avaient été assassinés c’est-à-dire à l’intérieur de l’INSPECTION GÉNÉRALE de la police.

King Foreman Massala Abraham, Paul Nsapu et un autre citoyen congolais.

Monsieur Paul NSAPU, présent pour la cause, la cause de la dignité.

Et après cette conférence internationale de presse, des VOIX des femmes CONGOLAISES en BELGIQUE et au CANADA (femmes membres des Fourmis rouges) se sont élevées pour exiger tous les respects que le Congo et sa population doivent aux travaux et ambitions du Congolais Paul Nsapu. “C’est un homme juste”; “moto ya solo solo”, avait déclaré madame Ngumbi.

“Balobi banso ya milulu wana ya bokutani na bapanzi nsango, basengi makasi ete esengeli kobandela kosamba ya likambo ya biboma boma ya Floribert Chebeya na Fidèle Bazana”.

Le Congolais Paul Nsapu à Kinshasa lors de cette conférence de presse.

Lilo Miango,rédaction de Paris.
Photos de cet événement médiatique à Kinshasa, vendredi 12 février 2021 au Centre CEPAS, dans la commune de la Gombe.

“Visitez la République Démocratique du Congo, l’autre grand pays des grands journalistes (extrait d’un message de Lilo Miango, journaliste Kamite panafricain congolais de la RDC, en Europe)

Posted in Nkoma-Traces

Lire la suite

France-Suisse à Metz, 20 et 23 février 2021 : Geyoro présente et Katoto absente pour blessure.

Football féminin. Quel est l’environnement en synergie avec ces deux matchs amicaux internationaux au stade Saint-Symphorien, dans la ville provinciale française de Metz pour les deux “trésors talentueux” bien suivis dans la diaspora congolaise et des amis du peuple de la RDC dans des villes européennes ? Grace Geyoro est sur la liste des “Bleues” pour ces rencontres. Depuis Genève ou Paris, nos rédactions du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO vont suivre ses prestations sur le terrain.

Footballeuse internationale française Grace Geyoro.

Marie-Antoinette Katoto est en “arrêt maladie” (à cause d’une blessure sur une cuisse), selon un langage franco-français dans le monde du travail en France que nos journalistes Kamite panafricains congolais de la RDC, en Europe, entendent parler. Katoto sera donc absente du terrain après un constat du staff médical de l’équipe féminine de France.

Katoto et Geyoro, parmi les meilleures footballeuses du monde.

Ces deux footballeuses internationales françaises Marie-Antoinette Katoto et Grace Geyoro sont parmi les meilleures joueuses du monde. Elles sont aussi évidemment une fierté pour “Kongo ya bankoko na biso”.

L’une comme l’autre vivront la double rencontre internationale amicale face aux footballeuses internationales de la Suisse, les 20 et 23 février 2021 à Metz, après l’annulation du Tournoi de France suite “ya komikebisa maye matali mabe ya Covid-19″(se protéger préventivement contre la Codid-19).

Katoto Marie-Antoinette, footballeuse internationale française.

Lilo Miango, rédaction de Paris.
Photos: archives des joueuses Grace Geyoro et Marie-Antoinette Katoto.

Posted in Masano-Sports

Lire la suite