Archives de l’auteur

La députée au parlement bruxellois BOMELE Nketo Nicole, conseillère communale à Anderlecht, donne de la visibilité internationale à cet événement sur ces problématiques écologiques liées à des utilisations des minerais.

C’est un colloque sur “ces faces cachées des transitions écologiques”, en Belgique. Il aura lieu ce 14 décembre 2020. Ce colloque est en webinaire. Mme Bomele Nketo Nicole, personnalité politique belge, originaire de Kinshasa, ayant un charisme à rayonnement international suivi par nos journalistes Kamite panafricains congolais, fera le speech d’ouverture.
“Likambo mpe ya République Démocratique du Congo ekotunana”. Le cas du Congo, le pays des minerais en abondance qui attire l’international, sera évidemment évoqué et débattu. Inscription obligatoire: https://bit.ly/3fDW8RC

La députée belge Bomele Nketo Nicole : un rayonnement de ce colloque.

Bruxelles. C’est depuis cette ville belge que ce colloque va se concrétiser le lundi 14 décembre 2020 sous le format de webinaire. La pandémie sanitaire Covid-19 oblige.
“Milulu wana, ekosalama ndenge wana mpo na bobangi bokono ya Covid-19”. A fortiori quand des sources françaises, qui alimentent nos journalistes Kamite panafricains congolais de la République Démocratique du Congo basés en France ; communiquent à notre média MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO qu’au niveau européen des ravages records en termes des gens décédés se passent Belgique.

Programme de la soirée de ce colloque.

Il est prévu 4 interventions. dont les intitulés sont :
*Conséquence de l’exploitation minière, ces de la République Démocratique du Congo(par l’anthropologue Aymar Nyenyezi Bisoka, professeur à l’UMons/Université de Mons, une ville provinciale francophone belge).
*Les minerais au coeur de la transition écologique (Mme Claire Mathot,ONG Justice et Paix).
*Le recyclage: une partie de solution? (par Mr Benjamin Colas,directeur général du groupe Wilmet)
*Piste pour une transition écologique réellement soutenable (Mr. Romain Gelin ,chercheur au Gresea).

Lilo Miango/Rédaction de Paris.

Posted in Bonkita-Economie

Lire la suite

Liwa ya nkumu MPEMBE MARIE/Décès à Kinshasa de la princesse royale MPEMBE MARIE à 102 ans.

Communiqué nécrologique/Liyebisi ya nsango ya liwa.

La royauté des Ndonga Nkenge est en deuil : princesse royale Mpembe Marie est décédée à l’âge de 102 ans. Dans cette grande famille royale, les femmes Ndonga Nkenge sont centenaires depuis la nuit des temps.

“Nkoko ya bankoko mpe nkumu o ntei ya libota monene ya mopanzi nsango Lilo Miango, awuti kotika biso kuna o engumba ya Kinshasa”. Son décès a eu lieu le mardi 8 décembre 2020 dans la capitale de la République Démocratique du Congo.

“Tolela ye elongo biso na libota wa ye, na ndenge ya kibonkoko na mabele ya bankoko “. C’est la personnalité la plus âgée de la dynastie royale Ndonga Nkenge fondée au 16 ème siècle. (peuple Basengele dont les terres ancestrales sont dans la province de Mai Ndombe, dans une partie du Nord Ouest de la République Démocratique du Congo).

Le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO présente ses condoléances à son rédacteur en chef Lilo Miango car la princesse royale Mpembe Marie est la cousine de la feue princesse royale Nzambe Anne, la mère biologique de Lilo Miango, journaliste Kamite panafricain congolais de la RDC. Nos condoléances s’adressent à toute la grande famille de la noblesse royale Ndonga Nkenge en République Démocratique du Congo, en Europe et aux USA.

Léopard, animal-totem qui signifie un symbole de Dieu et symbole des personnalités qui incarnent le pouvoir chez beaucoup de peuples noirs en Afrique, continent où l’Humanité (les êtres humains) a vu le jour. C’est aussi le symbole du pouvoir dans la dynastie royale Ndonga Nkenge, fondée au 16ème siècle par une illustre Dame africaine, sa majesté la “Mukoko” LOMPATA.

Fait à Genève (Suisse), mercredi 9 décembre 2020.

Nkumu, assistant du rédacteur en chef.
Rédaction centrale MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO.

Lire la suite

Cour Internationale de Justice (CIJ): vendredi, 11 décembre 2020,quel sera le verdict définitif dans ce conflit entre les Etats de la Guinée Equatoriale et de la France.

Royaume des Pays-Bas, procès Guinée Equatoriale contre France.

Cette photo montre ce bâtiment très ancien qui abrite la CIJ, dans la ville provinciale La Haye. C’est aux Pays-Bas, un royaume européen très ancien avec ses traditions et coutumes ancestrales que des journalistes concernés des pays européens ne “descendent” jamais dans leurs médias comme ils le font à gogo contre des royautés africaines Zulu, Kongo, eSwatini, Ndonga Nkenge, Azande,… C’est là que cette affaire judiciaire va être jugée.

C’est un terrible conflit sur la problématique de la violation d’immunité diplomatique ou de la souveraineté d’un Etat africain. C’est l’État souverain de la Guinée Equatoriale qui avait assigné en justice l’Etat souverain de la République française.

Bâtiment de la CIJ, à La Haye

“Kokata likambo/Verdict”.

Et ainsi le 11 décembre 2020, malgré le sale temps de cette crise sanitaire de la Covid-19; cette instance de l’ONU nommée Cour Internationale de Justice (CIJ) qui se trouve dans la cette ville provinciale de La Haye prononcera son verdict final.
“O engumba ya La Haye, CIJ nde ekokata likambo ya kosamba o kati ya ekolo Guinée Equatoriale na France. Mofundi ezali Guinée Equatoriale”.

En deuil, nos journalistes Kamite panafricains congolais de la RDC: absents à La Haye.

Vu le deuil qui vient d’arracher à la vie le journaliste congolais Floribert Okitondjo du média EBENE MAGAZINE, décédé dans la région parisienne de suite de la Covid-19, le lundi 7 décembre 2020; nos journalistes Kamite panafricains congolais de la République Démocratique du Contre ont demandé à la rédaction en chef l’annulation de ce déplacement à La Haye. Ce reportage avait été programmé pour couvrir cette situation judiciaire entre cet Etat africain et un Etat européen.

Drapeau de la République française

Ce que disent ces panafricains sur ce procès à la CIJ.

Dans certains milieux des panafricains des peuples antillais et africains en France métropole, on certifie à nos journalistes que : “cette affaire est à l’origine une situation complexe d’un affrontement privé déclenché par certains Français”. Ne pas confondre avec le peuple français. Ces réseaux français qui ne veulent pas lâcher leur rapport de force identitaire économiquement contre une émergence africaine au Sud du Sahara. Et cela vu que cette émergence n’est pas dans le “pré-carré FrançAfrique dit francophone”.

Drapeau de la Guinée Equatoriale

Symboles du renouveau pour une dynamique en faveur de la création des Etats Unis d’Afrique et d’une phase d’évolution dans la dignité humaine contre une certaine mentalité de rompre ce complexe d’infériorité qui ravage des générations et des générations des peuples noirs, ces groupes des panafricains vont agir et observer de “quoi sera fait ce procès et ce verdict attendu où il ne faut pas utiliser le droit international pour des brouilles au départ entre individus. Quels sont ces individus qui ont amené toute la France officielle dans cette affaire ?”.

Lilo Miango/Rédaction de Paris et Nkumu/Rédaction Suisse/Europe.

Lire la suite

Clameurs de soutien en provenance de la RD Congo, arrivés dans la diaspora, après le discours du 6 décembre 2020 du président Félix Tshisekedi : réaction d’une juriste congolaise de Scandinavie.

Magazine Ngambo Na Ngambo fait un retour sur ce dimanche 6 décembre 2020 où l’ambiance dans la diaspora de la RDC en Sacndivanie, France, Belgique, Angleterre, Suisse, Allemagne…. était inhabituelle. Beaucoup des yeux étaient rivés sur des écrans de téléphones portables, devant des postes de télévisions pour suivre la télévision nationale congolaise RTNC. Cette photo du chef d’État Félix Tshisekedi est une capture à l’écran lors de son discours tellement attendu aussi dans la diaspora.

Scandinavie:la juriste congolaise Mwa Bokote.

Voici parmi tant d’autres points pertinents ces 4 points, que souligne la jeune juriste Mwa Bokote (Scandinavie).
Selon elle, ces 4 points sont pertinents pour des Congolaises et Congolais de la diaspora :

– Justice contre les impunités liées aux crimes des violations des droits de l’homme et crimes économiques et préoccupation en vue de la matérialisation de pacification dans l’ensemble de la RDC. “Ouf”, la concrétisation d’une cour pénale internationale pour la RDC. Et réforme radicale de l’armée nationale où pullulent des criminels soldats et officiers étrangers. C’est le combat majeur “ingeta” de la diaspora de la RDC.

– Pour les élections générales en RDC, le vote effectif des Congolaises et Congolais de la diaspora dans des pays de leur résidence et ils auront effectivement des représentants au sein du parlement à Kinshasa et l’effectivité de la double nationalité uniquement pour des Congolais de souche (d’origine).

– Réformes de l’État concernant aussi les missions diplomatiques avec des Congolaises et Congolais compétents appliquant les lois et les investissements et les activités économiques à propos de la diaspora congolaise de la RDC.

– Constitution d’une nouvelle majorité parlementaire et d’un nouveau gouvernement impérativement au service de la population congolaise et des intérêts de l’État de la RDC. L’idéal dans la diaspora congolaise est de viser la réforme de la constitution de la RDC en fonction des intérêts et la protection de la nation congolaise (et non pas des individus et non plus du tout copier les constitutions des pays étrangers)

Propos recueillis via entretien téléphonique par Lilo Miango/Rédaction de Paris.

Lire la suite

Savez-vous pourquoi le célèbre chanteur de la Rumba congolaise, feu Pépé Kallé Kabasele Yampanya portait ce surnom de “Pépé”?

Pépé était le surnom d’une de ses premières petites amies. C’était l’AMOUR FOU. C’était BOLINGO YA LIBOMA.
La fille Pépé et le garçon Kabasele Jean. C’est la passion entre les deux amoureux, jeunes de cette rue Kigoma, dans la commune de Barumbu, de la capitale Kinshasa ?
Vivement ces années 60 de l’époque de “lettres d’amour avec du papier de cahiers scolaires écrits entre les chéris”.

Pépé Kallé en 1978, à Kinshasa, photographié par le journal Elima (Edition Elima-Dimnche) où travaillait le journaliste Lilo Miango.

C’était l’amour très fusionnel qui vous brûle le corps, le cœur, les pensées, les yeux, le cerveau, les envies… C’est le “love kilau” (love=mot anglais/ Kilau=mot en langue Kikongo qui signifie “folie”).

“Dit” Kabasele…cette petite histoire individuelle des amoureux de la rue Kigoma dévoilée par Papy Tex Matolu, célèbre chanteur dans l’excellence.

A l’école du cycle d’orientation Saint Charles Lwanga de la commune de Barumbu, mon ami que j’appelais “dit” Kabasele (qui deviendra plus tard le célèbre et populaire chanteur Pépé Kallé Kabasele Yampanya) habitait la rue Kigoma et la Congolaise Pépé résidait aussi dans la rue Kigoma (Commune de Barumbu).
Elle “muana muasi” et lui “muana mobali” se sont aimés très amoureusement à la folie: “Bolingo ya motema moko, bolingo ya liboma”.
Amour de jeunesse ou jeunes amoureux qui découvrent l’amour. Je n’ai pas de réponses car le coeur a ses raisons que la raison ne connaît pas.

Et la magie de cet amour a fait porter à l’adolescent Kabasele Jean le surnom de “Pépé” qui était le surnom de cette Congolaise.
Et c’est ainsi que Kabasele Jean a été partout appelé “Pépé” Kallé. “Nkombo Pépé ya bolingo wana elati ye na nzoto, ye muana mobali”.
Certains l’avaient appelé “Pépé Jean Kallé”.
Kallé est le diminutif de Kabasele (allusion au grand chanteur star Joseph Kabasele de l’orchestre African Jazz que l’on appelait Grand Kallé ou Kallé Jeff).

Pépé Kallé (au milieu) et les siens de l’orchestre Empire Bakuba : proclamés meilleur orchestre du continent Afrique et des Caraïbes, par RFI en 1990.

Conversation entre le journaliste Lilo Miango et l’excellent chanteur Matolu Dode Papy Tex: pour préparer l’émission télévisée “L’EUROPE PARLE AUX CONGOLAIS” sur les 22 ans de l’anniversaire de la mort de Pépé Kallé.

En ce samedi 5 décembre 2020, VOILA la conversation que je viens d’avoir avec mon ami Matolu Jean, Matolu “Papy Tex”, Matolu Dode.
Papy Tex Matolu était avec nous aussi à l’école C.O. Saint Charles Lwanga(période de l’année 1965 et celle de 1966).
Matolu était dans la même classe de 2ème C.O. que notre ami commun “Pépé Kallé”.

Et moi dans une autre classe, toujours à l’école Saint Charles Lwanga pendant les mêmes années (65-66). J’habitais aussi la commune de Barumbu, au numéro 9 rue Lac Moero, avec ma grande sœur Monieme revenue de la Belgique et mes grands frères.

L’amitié de leurs pères.

Bien avant, leurs pères respectifs se connaissaient très bien et étaient des amis.
Leurs enfants Kabasele Jean et Matolu Jean se connaissaient aussi vu les liens d’amitié de leurs papas. Mais les liens de ces deux braves garçons exemplaires sont devenus très forts en 2ème C.O. surtout quand ils se sont confiés sur leurs passions sur la musique et leurs hobbies de composer des chansons de la rumba congolaise.

L’artiste Pépé Kallé est mort depuis 22ans. Mais ses oeuvres sont immortelles.

Rappel et notes du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO.

Le célèbre et populaire chanteur Pépé Kallé est décédé le 28 novembre 1998, à Kinshasa. Un hommage lui sera rendu dans l’émission télévisée “L’Europe parle aux Congolais”.
Notre invité qui sera dans ce studio mythique qui appartient à un Congolais de la République Démocratique du Congo Constant Efwanga EPVtv; est l’un des excellents chanteurs de la Rumba congolaise Papy Tex Matolu, un des amis d’enfance de Pépé Kallé Kabasele Yampanya. Papy Tex Matolu est l’un des 3 collègues dirigeants-têtes d’affiche avec Pépé Kallé et Dilu Dilumona de l’orchestre Empire Bakuba.

Billet de Lilo Miango/Rédaction de Paris.

Posted in Nkoma-Traces

Lire la suite

Le chanteur de la Rumba congolaise Pépé Kallé, un brave et glorieux congolais de ” l’Empire Bakuba” : 22 ans déjà (28 novembre 1998-28 novembre 2020).

“Wa ngai moninga Pépé Jean Kallé, na nzela ya kelasi”. Je ne t’oublie pas et mes amis journalistes Kamite panafricains congolais du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO ne t’ont pas oublié.
A toi, mon ami feu Pépé Kallé Kabasele Yampanya, quelqu’un de bien dans la vie passée sur la Terre des humains, excellent artiste-meneur d’hommes, célèbre et populaire chanteur-auteur-compositeur de la Rumba congolaise et un de 3 leaders de l’orchestre EMPIRE BAKUBA “o ekolo Kongo ya bankoko”, la République Démocratique du Congo.

En cette fin de l’année 2020, mes pensées pieuses et mon message à toi mon ami très proche parti tôt.

En ce 28 novembre 2020, je pense à notre premier jour de notre rencontre en 1965 à l’école Saint Charles Lwanga,C.O. Cycle d’orientation (Un collège de la commune de Barumbu, ville de Kinshasa).
Toi et moi, on était les seuls deux élèves, ce jour-là, devant le bureau du préfet de notre école en 1965.
C’était pour échanger nos “kupe” de gymnastique(Nos shorts des sports de couleur verte en tissu “kaki”).
Je t’ai appelé “dit” (mot que des Congolais utilisaient pour dire “camarade,ami”). Et on s’est connu, mon ami. Plus tard tu étais devenu chanteur connu et moi journaliste connu.
On s’est tellement fréquenté, toi Pépé Kallé, Papy Tex Matolu, Dilu Dilumona Sapu Kalimasi le manager, Doris Ebuya le guitariste soliste, Senghor de Barumbu, Likinga Mangenza “Redo”(+) que j’avais déjà connu à la chorale de la paroisse Saint Paul où on chante ensemble, “Père” Ngoye N.T. le journaliste, le président Dadou Kimoanga, MP.Chéri Milandu le bassiste, Bazakana Bayete BB le journaliste, Mondjebi (grand frère du chanteur Likinga), Sawa, Teddy Kinsala(+) la Bamba wa zola dia, …
Et on avait même fait un grand voyage à Tshikapa, cette douce ville congolaise au parfum des diamants de l’argent à gogo, chez le diamantaire Bimansha “Bim Sum”.
Et j’avais rédigé un bon reportage pour notre journal, le quotidien national “Elima”.

La “Une” de ce journal américain pour un hommage au feu l’artiste Pépé Kallé Kabasele Yampanya.

En ce 28 novembre 2020, je pense à toi et j’ai demandé à son altesse le jeune prince royal de la dynastie royale Ndonga Nkenge (16ème siècle) de me scanner la “Une” du magazine américain “The Beat” que la journaliste américaine CCSmith m’avait envoyé dès son retour aux USA.

Et cela à la suite de notre passage dans l’émission “Tam Tam Magazine” de la radio française Fréquence Paris Plurielle FPP 106.3 FM du journaliste de référence Nzunga Mbadi où elle et moi, on t’avait rendu un hommage quand tu étais décédé en ce mois de novembre 1998. Quel choc! “Mawa se mawa”. Tristesse triste.

Le brillant jeune Mitchinini, grand militant depuis sa prime jeunesse pour les causes justes et contre l’Apartheid sud-africain (Mitch Mitchinini Ngoy Katumba, fidèle et brave compagnon de lutte depuis Kinshasa) était présent dans ce studio de radio FPP 106.3 FM à la Plaine Saint Denis (région parisienne).
Et Mitch tenait dans ses mains le dossier de presse que j’avais monté pour te rendre hommage. Et que je garde toujours ce dossier de presse dans mes archives.

Kallé, j’ai toujours dans mes archives la carte postale des condoléances ; cette carte postale que tu m’avais envoyée depuis Brazzaville. Malgré tes concerts. Tu avais pensé à notre “matanga” (deuil), mes pleurs et mes peines irréparables. C’était quand mon grand frère le prince royal Jean Miango Muiyo, un innocent qui avait été assassiné lâchement avec une violence barbare par ces soldats zaïrois dans ce camp militaire Kokolo. Tes condoléances avec un stylo en encre verte. En effet, tu connaissais personnellement mon grand frère Jean Jacques Miango Muiyo car vous aviez fréquenté ensemble le même petit groupe de prière, à Kinshasa-Bandalungwa.

Les Africaines et Africains et tous les autres peuples du monde ont leur manière de s’adresser à leurs morts: “Nakobosana yo te dit na ngai ya eteyelo Saint Charles Lwanga,na commune ya Barumbu”.
Et mon ami Pépé Kallé quand tu avais chanté pour moi : “heeh Dadou yaka, Lilo Miango aleli yo”(Chanson intitulée “Dadou”)

Lilo Miango/Europe 28 novembre 2020.

Posted in Miziki-Musiques

Lire la suite

Samedi 19 décembre 2020. L’émission télévisée «L’Europe parle aux Congolais»: invité, Teddy Mfitu, journaliste-chercheur-écrivain.

A travers l’Europe dans le contexte de faire connaître le génocide congolais.

L’émission télévisée sera diffusée depuis Paris. Notre secrétaire général du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO, média producteur de cette émission annonce: «ekozala sembo ya mbala moko» (Traduction de cette expression Lingala: «cela sera en direct»).

Notre journalisme ” Kongo” en Europe avait entamé dans sa longue marche le 7 février 1981 à Lausanne, en Suisse. Et nous sommes au stade du journalisme Kamite panafricain congolais avec des différentes évolutions à travers le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO, 1er média en Europe pour la dynamique de la création des Etats Unis d’Afrique et nous allons nous entretenir avec le journaliste Teddy Mfitu qui partage des valeurs africaines qui sont des valeurs que les Noires et Noirs depuis l’Afrique ont enfanté pour des valeurs universelles du journalisme. Pour nous, notre journalisme a des ancêtres dont l’obélisque que nos aïeuls à l’époque des pharaons noirs égyptiens.

“Minembwe” et Rwandais prétendus “Banyamulenge”: du faux et usage du faux crée par une maffia étrangère, responsable du génocide congolais” est le sujet de cette 1ère émission. Lilo Miango, journaliste Kamite panafricain congolais en Europe, recevra son invité Teddy Mfitu, journaliste-chercheur-écrivain auteur livre “Ipséité courtelisnesque” pour évoquer la responsabilité des tribus Wallons Belges, Flamands Belges, Allemands Belges (minorité).

Il y a évidemment les responsabilités de ces extrémistes suprémacistes Tutsi Rwandais, des criminels de guerre et responsables des crimes imprescriptibles contre l’humanité.

19 décembre 2020, dans l’après-midi.

Ce même après-midi, le 2ème direct est cette édition de l’émission “L’Europe parle aux Congolais” qui sera consacrée à ces thèmes:

– La science de nos ancêtres.
– Les grandes inventions Kongolaises.
– Comment s’est construite l’identité des Afro-descendants.

Studio de télévision mythique EPVtv, saluons cette fierté de ce Congolais pour la République Démocratique du Congo.

Le nouveau livre du journaliste Teddy Mfitu, chercheur et écrivain, “muana atanga journalisme na Isti”.

Teddy Mfitu qui vit à Bruxelles sera à Paris. Cet ancien étudiant de la faculté de journalisme (Isti, à Kinshasa, l’actuel Ifasic) est l’invité du journaliste Kamite panafricain congolais Lilo Miango (ancien étudiant en journalisme de la même faculté), présentateur de “L’Europe parle aux Congolais”. Teddy Mfitu sera dans le studio de télévision EPVtv, propriété du Congolais Constant Efwanga.

Ce studio de télévision est devenu un studio mythique comme cela a été magnifié par notre travail journalistique du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO.
Le journaliste, chercheur écrivain Teddy Mfitu, auteur du nouveau livre “Notre ipséité courtelinesque” (Editions de l’Erablière) sera interviewé par le journaliste-présentateur Lilo Miango.

Les internautes et téléspectateurs peuvent suivre ces émissions sur Youtube journalistes congolais en Europe et la chaîne de télévision EPVtv.

Lupungu Ndjate Albert/Rédaction Genève et Nkumu/Rédaction Suisse.

Lire la suite

104 ans de la bataille d’Oihole (Angola/6 février 1917-6 février 2021), contre les tueurs occupants portugais: roi Mandume,résistant et grand patriote Africain

Le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO lance un appel à l’occasion des 104 ans de la bataille qui avait eu lieu à OIHOLE, en Angola contre ces envahisseurs portugais, des barbares ayant une cruauté comparable à des Nazis allemands de la guerre de 1940-45. Ces Portugais-là, colonialistes haineux contre les Noirs, avaient été responsables des crimes contre l’humanité et grands criminels de guerre sur ces terres africaines ancestrales d’Oihole.

C’est à partir de ces trois pays (Suisse, France, Allemagne) que notre média panafricain fait par des journalistes Kamite panafricains congolais de la RDC, en Europe; vient de lancer cet appel. Notre rédaction centrale est à la recherche d’une Angolaise patriote qui connaît bien l’histoire de cette bataille d’Oihole.
“Bitumba bileka na Oihole, ezali masolo ya bikolo… ya Afrika mokili mobimba. “Afrika mokili mobimba”, nous traduisons ces mots Lingala par “panafricanisme=Afrika mokili mobimba”.

Drapeau angolais

Sa majesté MANDUME, le DERNIER ROI de Cuanhama (Angola).

Ce souverain s’est battu. Et son combat patriotique des êtres humains justes triomphera toujours. Il est comme l’eau de la rivière Kunene (Cunene, province du Sud en Angola). Il est “Nfumu” (“sa majesté le Roi”) MANDUME, grand Africain et résistant anti colonisation européenne de ces occupants Portugais envahisseurs criminels issus de ces élites portugaises colonialistes prétendues civilisées.

“KO…NGO/Têtes couronnées” est l’intitulé de notre rubrique du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO consacrée à des familles royales, impériales, princières africaines.

Cette rubrique vous ouvre les portes de l’Histoire de notre Afrique notamment par des changements de langage, de mentalités pour ces Noirs qui se détestent eux-mêmes, qui détestent les autres Noirs, qui détestent les valeurs des peuples noirs grâce à qui l’Humanité existe sur cette Terre.

Cette rubrique est une façon de lutter contre cette aliénation mentale qui a embarqué des gens des peuples noirs, y compris des journalistes de la diaspora africaine et nos confrères dans un certain nombre de pays africains.
Il y a des nouveaux courants de ces années 2000, de nouvelles mentalités avec des générations différentes, adultes et jeunes pour lutter contre cette aliénation. C’est dans cette conjoncture que nos journalistes congolais ont entendu parler de sa majesté le roi Mandume ya Ndemufayo ( avec son gouvernement royal et démocratique).

Le roi avait dignement, légalement et légitimement défendu les terres africaines de Kunene (Cunene) et les humains de ces terres 100 % africaines, donc la propriété ancestrale et incontestable appartient à ces peuples noirs de l’Afrique. Nous allons nous focaliser sur la bataille de Oihole du 6 février 1917. Ainsi son courage dans ces combats a fait que son exemple coule comme les eaux de la rivière Kunene (Voir photo). Et l’eau étant un symbole de l’éternité “ya kibonkoko na biso batu ya Afrika.” MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO plongera sa plume dans cette eau pour raviver la flamme de cette bataille historique.

Ebale ya Kunene, Kunene river, rivière Kunene (Cunene).

Bataille d’Oihole: durant la 1ère guerre mondiale entre deux camps des Européens.

Le Portugal était dans le camp de ces Européens qui se battaient pour leur liberté et souveraineté contre l’autre camp des Européens (Allemands…). Et cette bataille à Oihole, en Angola, s’est passée pendant l’effectivité de cette 1ère guerre mondiale voulue uniquement par des élites européennes. Et les officiels portugais se battaient contre les autres Européens “présentés comme des gens barbares qui ont voulu supprimer la liberté et s’accaparer des terres des autres humains par la violence des armes dans cette 1ère guerre mondiale”. Et ces mêmes officiels portugais exterminent des Noirs Africains en Angola qui tenaient à leur liberté et leurs terres 100% africaines.

Alors comment une personne normale peut expliquer que ces Portugais-là, des sans papiers et sans visas quittent leur Portugal et aller tuer des enfants, femmes et hommes africains qui étaient chez eux sur les terres de leurs ancêtres. C’est du terrorisme international que l’Etat actuel du Portugal et ses alliés mercenaires européens doivent assumer. “Balinga, balinga te”. Ces nouvelles mentalités dans les rangs des activistes, des combattants, des résistants dans notre diaspora africaine en Europe, c’est aussi un travail des Congolaises et Congolais de RCK du président Martin Sali, un citoyen congolais très médiatique. Et ainsi émergent ces faits historiques sur le roi Mandume, ses combats patriotiques et les leçons de la bataille d’Oihole, dans le sud de l’Angola.

Lilo Miango/Rédaction de Paris.

Lire la suite

Footballeuse Grace Geyoro, basketteur Guerschon Yabusele et footballeur Edouardo Camavinga: parmi les meilleurs sportifs français de haut niveau.

FRANCE. Elle brille, la footballeuse internationale Grace GEYORO (équipe PSG). Il brille, le basketteur international Guerschon YABUSELE (équipe ASVEL-Lyon Villeurbanne). Il brille le footballeur international Eduardo CAMAVINGA (équipe Rennes). Leur précocité est rassurante. En effet, ils sont dans le Top des plus jeunes internationaux depuis 1945 en France.

Grace Geyoro, née à Kolwezi, ville congolaise réputée minière (Sud de la RDC).

Le journal sportif français “L’Équipe”.

Ce sont nos rédactions du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO qui ont établi ce constat après avoir lu de septembre 2020 au mois de novembre 2020 des pages de L’ÉQUIPE (journal sportif français le plus lu sur le territoire de la France). Ce verdict est qu’ils sont : “PARMI LES MEILLEUR(E)S DE HAUT NIVEAU EN FRANCE.

Guerschon Yabusele

“Etali biso bapanzi nsango ya MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO; mpo Grace Geyoro, Guerschon Yabusele na Eduardo Camavinga bazali se kaka na makila ya ekolo Kongo”.
Le bénéfice de leurs TALENTS, leurs EXPLOITS sportifs, leurs GROS SALAIRES, leurs IMAGES ; font qu’ils ont évidemment des apports pour la République Démocratique du Congo.”Mabota na bango bayebi”.

Le basketteur international français Guerschon Yabusele est le fils de Yabusele Monzali (alias “maitre John”, judoka de renommée et petit frère du feu célèbre et populaire comique Monzali Yabusele “Sephola”)

Une ligne éditoriale du Magazine Ngambo Na Ngambo.

Quand une Congolaise, un Congolais, une (ou un) originaire de la RDC brillent dans un pays Européen, le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO fait un compte rendu journalistique. C’est une contribution à leur lisibilité et visibilité auprès des vastes niches de divers publics congolais qui n’ont pas des tendances à consulter les médias des pays européens.

Né en Angola, ses deux parents sont des Congolais de la RDC “bakendaki koluka vie na Angola, lokola bana ya RDC mingi”: Edouardo Camavinga.

Lilo Miango/Rédaction de Paris.
Photo de Guerschon Yabusele: capture image par Magazine Ngambo Na Ngambo.
Photos Grace Geyoro et Edouardo Camavinga: archives de ces deux sportifs.

Posted in Masano-Sports

Lire la suite

“L’obéissance”, un nouveau dessin animé du réalisateur congolais Constant Efwanga (studio EPV. TV,en France).

Cinéma en France.

“L’obéissance” est le titre de ce nouveau et 3ème dessin animé, en 3D, réalisé par le Congolais de la République Démocratique du Congo, monsieur Constant Efwanga Essuey.
Il est le propriétaire du studio de télévision EPV.TV, en France, que nos journalistes Kamite panafricains congolais de l’Europe appellent le “Studio mythique”, EPV.TV.

Ce nouveau dessin animé est merveilleux. Il vient de sortir en ce mois de novembre 2020.

Prochainement, notre site d’informations, le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO, publie une interview du réalisateur congolais Constant Efwanga.
D’ores et déjà, des personnalités ont donné des bonnes notes.
L’ex-Première Dame de l’Algérie, madame Anissa Boumediene (feu président Houari Boumediene), contactée par notre média, mentionne: “Félicitations au réalisateur pour ce dessin animé rafraîchissant qui nous change de certains films…démoralisants”.

“L’obéissance”, un beau titre de ce film de dessin animé de 3D.

Ce dessin animé évoque l’histoire des valeurs humaines d’une famille très unie. Une grand-mère à la fois très bienveillante, respectable et respectueuse rend visite à ses petits-enfants et leurs parents qui vivent dans une magnifique maison, fruit de valeur-travail de ces parents concernés.

Ces faits se passent dans une ville qui peut se trouver dans un pays comme la France ou la République Démocratique du Congo.

Lilo Miango/Rédaction de Paris.
Illustration est extraite du dessin animé “L’obéissance”: copyright Constant Efwanga/EPV.TV.

Lire la suite

Christophe Bigot chez le président Félix Tshisekedi, des avions angolais de chasse en meeting aérien à Kinshasa vu par la diaspora en Europe, Lilo Miango avec Bernard Laporte (Rugby, homme d’affaires et politique).

Notre billet de journaliste Kamite depuis Paris.

Le Congolais Eberande, directeur du cabinet a.i. du président de la République de la RDC.

L’Etat de la “France officielle” avec le directeur Afrique Christophe Bigot (ministère des affaires étrangères de la France) a été reçu en audience* à Kinshasa par le chef d’Etat Félix Tshisekedi (Jeudi 19 novembre 2020). Le Congolais Kolongele Eberande, directeur du cabinet a.i. du chef d’Etat était présent.

La France a été et reste un terrain fertile pour notre journalisme congolais. Jadis, nous avons connu et rencontré quelques directeurs Afrique dans ce ministère de la France. Et nous avons notre identité dans des traitements des informations à médiatiser à la sociologie africaine des médias ; “Na motoki na ngai (avec la sueur de mon front), riche grâce à mes valeurs ancestrales avec des enseignements basiques acquis à la Faculté du journalisme Isti, à Kinshasa, créée avec la coopération avec la France comme je l’avais à un président de la République française à l’Elysée. Nafungola mpe nzela ya lokumu pour l’émergence de ce journalisme congolais au profit aussi des autres journalistes de certaines nationalités africaines. D’où depuis des années, on a mis un stop à ce que des voix locales appelaient “journalisme congolais du ghetto”

Pour ce journalisme congolais “made in” Europe, nous avons commencé ce travail de pionnier depuis la date du 7 février 1981: Passion, persistance, vision Kamite panafricaine, constance, sociologie africaine des médias.

Le président Félix Tshisekedi et le haut fonctionnaire français Christophe Bigot.

Avions militaires angolais de chasse.

Ce même jour-là*, dans ce même créneau de timing. Ex-sportif de haut niveau, mon voisin de classe à l’école primaire Saint Robert Bellarmin (commune de Barumbu/Ville de Kinshasa) me signale le décollage des avions angolais Mig-23 depuis son beau pays, l’Angola. Destination: Kinshasa, la capitale de mon pays “Kongo ya bankoko”. Ces avions de chasse angolais ont participé ce vendredi 20 novembre 2020 à un meeting aérien à Kinshasa pour symboliser le cadre de l’accord signé entre la République Démocratique du Congo du président Félix Tshisekedi et l’Angola du chef d’Etat Joao Lourenço.

Rappel de notre expérience et expertise de journalistes Kamite panafricains congolais de la RDC: l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République d’Angola et représentant personnel du chef d’Etat Joao Lourenço s’appelle Miguel da Costa, un ambassadeur parmi les meilleurs diplomates du monde.

Un célèbre Français Bernard Laporte.

Ce même jeudi*, à Paris ; j’ai échangé avec un Français célèbre, Bernard Laporte, président de la Fédération française de rugby. Il est un homme politique (ancien secrétaire d’Etat) et homme d’affaires.

C’est sous sa présidence que la France obtient en novembre 2017 l’organisation de la Coupe du monde 2023. Mr.Bernard Laporte est donc une des figures de référence du rugby dans le monde. Je lui ai parlé de la RDC, de l’artiste Gims (fils de notre “mista”Djuna Djanana) et du journalisme de la RDC en France.

Très bien habillé en costume bleu, formidablement sympathique, il a mis sa main sur son cœur. Et j’ai fait le même geste ya “loboko na motema”. Je vais lui écrire pour notre émission télévisée “L’Europe parle aux Congolais”.

Le Français Bernard Laporte

Lilo Miango, rédaction de Paris.

* Jeudi, 19 novembre 2020.

Lire la suite

Message de nos journalistes Kamite congolais de la RDC destiné à la chaîne de télévision française TF1:

“La chaîne de montagnes du Virunga ne se trouve pas vraiment au Rwanda mais en République Démocratique du Congo”.

Suite à une diffusion télévisée de cette chaîne de télévision française, beaucoup de Congolaises et Congolais de la RDC ont été très scandalisés d’entendre cette équipe journalistique française dire ceci dans l’émission “Envie d’évasion: dans le repaire des gorilles du Rwanda (diffusion du jeudi 19 novembre 2020 à 20H36/Journal de 20H):Envie d’évasion : dans le repaire des gorilles du Rwanda.

Voici ces propos “ya bilobela na bango, bapanzi nsango wana ya ekolo France”.

“La chaîne de montagnes du Virunga au Rwanda abrite le trésor inestimable des derniers gorilles de montagnes. Il en existe seulement un millier sur notre planète, et on ne peut en trouver que là-bas. Ces grands singes possèdent 98% de gènes communs avec les hommes…”.

Problèmes issus de ces propos de cette émission télévisée “Envie d’évasion” de TF1.

Est-ce que ce sont des propos de journalistes français caractérisés par l’ignorance géographique ?

Dans la diaspora congolaise, nos compatriotes dénoncent ces propos de TF1 qui font remonter dans des esprits ce que la RDC vit depuis 1996-97 des guerres d’agression tantôt vives et tantôt de basse intensité de la part du pouvoir de l’extrémiste Tutsi Rwandais Paul Kagame, le “biboma boma” et ses infiltrés agresseurs hégémonises suprémacistes, naturalisés même citoyens “congolais”. Et cela après avoir massacré des Congolaises et Congolais par millions avec leurs armes de guerre d’agresson sur les terres aussi des montagnes du Virunga… Et tous ces extrémistes “Banyarwanda”, sont considérés dans la diaspora congolaise comme un occupant responsable du génocide congolais.

Et pour ces histoires sacrées des terres du Virunga, dans la diaspora congolaise de la RDC, qui vit aux USA, dans des pays européens, au Canada, dans des villes asiatiques et en République Sud-Africaine, toute Congolaise ou tout Congolais accuse toujours le Rwanda du criminel et extrémiste Tutsi Paul Kagame à cause aussi de ses plans d’occupation de ces terres de la République Démocratique du Congo.

Tout commença le 20 avril 1990 lors d’une réunion complotiste qui dura de 14H à 16H15 dans le Palais présidentiel de Rwagitura, dans la ville ougandaise de Mbarara (référence:document archives ONU Ref 0039/R/90).

Nkumu/Rédaction Europe (Suisse).

Illustration: capture de l’image à l’écran télé par MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO, le vendredi 20 novembre 2020.

Posted in Nkoma-Traces

Lire la suite

L’émission “L’Europe parle aux Congolais” questionne: “9 ans déjà. Où est le corps du guide libyen Mouammar Kadhafi, un grand Africain panafricain?”

PARIS. Le journaliste Kamite panafricain congolais Lilo Miango, présentateur de l’émission télévisée “L’Europe parle aux Congolais ; fait remonter les messages populaires dans cet éditorial de cette édition du novembre 2020.

Est-ce que c’est vraiment indispensable à ces réseaux de ces humains mortels d’un certain Occident de continuer à montrer leur haine, méchanceté et calcul politique contre le corps du guide libyen Mouammar Kadhafi?

Guide Mouammar Kadhafi

Un enterrement digne des respects aux morts.

Malgré des campagnes récurrentes de haine dans des pays occidentaux concernés via des médias, livres…, le leader Kadhafi demeure une personnalité toujours très populaire et célèbre pour beaucoup de différentes générations africaines qui ont des convictions pour des valeurs culturelles africaines qui sont devenues des valeurs universelles car l’Humanité vient de l’Afrique.

“Ki motema mabe ya bango biboma boma ekosila te?”. Et ces réseaux qui n’ont rien à voir avec les différents peuples occidentaux détruisirent des développements des peuples africains comme avait dit l’écrivain et universitaire Walter Rodney (Guyana) qui enseigna en Afrique: “Et l’Europe sous-développa l’Afrique” (Titre de son livre).

Images de cette émission télévisée “L’Europe parle aux Congolais”.

Posted in Vidéos-Bilili

Lire la suite

Décès du journaliste congolais KASONGA Tshilunde, président de L’UNION NATIONALE DE LA PRESSE DU CONGO(UNPC): en Europe,les journalistes Kamite panafricains congolais du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO très affectés.

Ce décès à Kinshasa du journaliste Kasonga Tshilunde ,président de l’Union Nationale de la Presse du Congo(UNPC), est arrivé ce mardi 17 novembre 2020: “mayi na miso”.

“Oyo nde nsango ya mabe somo etali kokufa ya mopanzi nsango Kasonga Tshilunde. Mpe mawa ekoteli biso awa na bikolo ya mpoto”. Les journalistes Kamite panafricains congolais de la République Démocratique du Congo, en Europe et membres des rédactions Paris, Genève, Suisse et Allemagne du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO ; sont tellement affectés par le décès à Kinshasa du journaliste congolais Kasonga Tshilunde Joseph Boucard, le président de l’UNPC.

Dans nos rédactions en Europe, c’est Triste de Tristesse. “Mawa se mawa na liwa ya mopanzi nsango Kasonga Tshilunde Joseph Boucard, mokambi ya lisanga UNPC.”

Kasonga Tshilunde: son oeuvre dans l’UNPC nous laisse ici en Europe des bons souvenirs grâce aux récits que disait notre rédacteur en chef le Kamite Lilo
Miango.

17H40, triste nouvelle arrivée à Paris et se répand en Suisse dans notre milieu.

En ce jour de mardi 17 novembre 2020, à 17H40 dans la capitale de la République française ; c’est dans un grand ministère de la France que le journaliste Kamite Lilo Miango, notre rédacteur en chef du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO, a appris cette terrible et triste nouvelle. Lilo Miango était déjà dans la dynamique des engagements officiels pour le voyage à Paris de notre confrère Kasonga Tshilunde, en sa qualité du président de l’Union nationale de la presse du Congo. Et cela dès la fin de cette crise sanitaire en France (cfr: la seconde vague). Lilo Miango et Kasonga avaient travaillé ensemble au quotidien du soir national Elima.

“Aah ndeko mopanzi nsango Kasonga Tshilunde, nini yango boye! Pema na boboto o mabele ya ngoya ya Kongo ya bankoko na biso”.

Vu que notre rédacteur en chef Lilo Miango, journaliste Kamite à Paris, est tellement effondré par cette triste nouvelle de la disparition de son ami Kasonga Tshilunde, notre comité de rédaction m’a donné le feu vert pour utiliser ma plume.

Ce même mardi 17 novembre 2020, à 5H36, le journaliste Kamite avait envoyé ce message à son ami et confrère le président de l’UNPC Kasonga Tshilunde: “Mbote ndeko Kasonga, boni yo kuna? Merci Lilo Miango”. PEt ce même mardi 17 novembre 2020 à 17H40, notre chef Lilo Miango apprend cette terrible nouvelle, triste de tristesse.

Salut à toi Kasonga Tshilunde, quelqu’un de bien. Salut à ton journalisme dans l’excellence de nos aînés des années 60 et du journalisme dans le quotidien Elima. Nos condoléance depuis Suisse, France et Allemagne:”epai ya muasi wa yo mpe libota. Mabele ya ngoya, mabele ya bankoko”.

NKUMU,journaliste/Rédaction Suisse et assistant du rédacteur en chef Lilo Miango.

Posted in Nkoma-Traces

Lire la suite

Images de son nouveau clip: Jossart N’Yoka Longo contre la discrimination anti-albinos.

JOSSART N’YOKA LONGO, STAR PATRIMONIALE EN ACTE DES JUSTES CONTRE LA DISCRIMINATION ENTRE LES ÊTRES HUMAINS: C’EST INEDIT DANS UN CLIP DE LA RUMBA CONGOLAISE. Il mérite des éloges dignes de ce grand homme de convictions.

Entretien téléphonique entre le chanteur international-star Jossart N’Yoka Longo et le journaliste Kamite panafricain congolais Lilo Miango (Samedi 14 novembre 2020, dans l’après-midi).

Jossart N’Yoka Longo, leader de Zaiko Langa Langa

Paris-Kinshasa: Magazine Ngambo Na Ngambo couvre cet événement labellisé Jossart N’yoka Longo de Zaïko Langa Langa.

Bientôt notre article dans MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO sur le monument et leader de l’unique orchestre patrimonial en activité pour la Rumba congolaise Zaïko Langa-Langa: son acte inédit sur son génie contributif sur l’égalité et fraternité entre toutes les Congolaises et tous les Congolais.

La star Jossart N’yoka Longo pour les 50 ans de Zaïko au “Bozar” à Bruxelles. (Samedi 29 février 2020).

Inédit dans un clip de la Rumba congolaise.

Dans la dynamique et réalisation du tournage de son dernier clip avec son mythique orchestre Zaïko Langa Langa, son acte social des Justes contre la discrimination entre les êtres humains mérite des éloges digne de ce grand homme de convictions.

Avec cet acte posé pour lutter contre ces préjugés dont sont victimes les albinos dans énormément des milieux des peuples noirs, le chanteur star N’Yoka Longo demeure un artiste unique qui fait partie du patrimoine socio-culturel-historique dans la modernité ya Kongo ya bankoko na biso.

Lilo Miango/Rédaction de Paris.

Posted in Miziki-Musiques

Lire la suite