Articles marqués avec ‘hommage’

Place Patrice Lumumba, à Bruxelles: dimanche 17 Janvier 2021, à 14H, hommage à Patrice Lumumba et au peuple congolais.

Assassinat de Patrice LUMUMBA, 60 ans déjà (17 janvier 1961-17 janvier 2021). En ce temps terrible de la pandémie Covid-19 sur le territoire belge, un hommage sera rendu pour saluer l’oeuvre et la mémoire du héros national congolais de dimension internationale Patrice Emery Lumumba, le 1er Premier ministre congolais élu très démocratiquement. Cet hommage public est programmé le dimanche 17 janvier 2021, sur la Place Patrice Lumumba, à proximité de la Porte de Namur, dans la capitale du royaume de Belgique.

Commanditaire étaient ces SÉGRÉGATIONNISTES et SUPREMACISTES (USA) et ces COLONIALISTES CRIMINELS CORROMPUS (BELGIQUE) qui se prenaient pour des ÊTRES SUPERIEURS à des NOIRS AFRICAINS (violations des droits de l’homme).

Il avait été assassiné à la suite d’un complot conçu, décidé et financé par des très hauts dirigeants politiques des USA ; et par certaines personnalités de l’exécutif de l’Etat du Royaume de Belgique incarné par le roi Baudouin 1er.

Contexte au Congo.

Et ces groupuscules de ces complotistes politico-financiers mafieux terroristes suprémacistes et racistes occidentaux avaient pris, au Congo, quelques hommes de main dans quelques catégories de certaines classes politiques congolaises corrompues.
Cette catégorie ici concernée a ce terrible problème d’aliénation mentale mais ces Congolais-là sont considérés comme des criminels par des patriotes, des panafricains et des Justes.

Terroristes internationaux d’un État d’un pays occidental : Officiers belges.

Sous la supervision et sur ordre des officiers belges criminels et négrophobes mandatés spécialement par exécutif d’Etat du Royaume de Belgique, le martyr congolais et innocent Patrice Emery Lumumba avait été très lâchement massacré par des rafales des balles en compagnie de deux autres martyrs congolais, deux hommes politiques Joseph Okito et Mpolo Maurice.

Notre rédaction centrale Europe à Genève du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO a été informée par le personnel communal de Bruxelles pour cette commémoration de ce dimanche 17 janvier 2021 que cet hommage est organisé par le Comité Central du Parti Communiste de Belgique, sous la signature du Belge Denonville, Secrétaire politique.

La création à Bruxelles de la Place Patrice Lumumba est le résultat juste et de dignité qui émane des associations des Congolaises et Congolais de Belgique, y compris des journalistes congolais de l’Europe.

Et les braves “bana ebele ya ekolo Kongo ya bankoko na biso” seront présents physiquement et présents virtuellement (médias et réseaux sociaux) vu la Covid qui a tué 20.122 (source:JHU CSSE Data,10 janvier 2021) Et des Congolais y ont travaillé évidemment pour cet hommage du 17 janvier 2021.

Photos de la Place Patrice Lumumba avec l’animatrice et productrice audiovisuelle Paulette Jacobs, 14 août 2018.

Lire la suite

Liwa ya nkumu MPEMBE MARIE/Décès à Kinshasa de la princesse royale MPEMBE MARIE à 102 ans.

Communiqué nécrologique/Liyebisi ya nsango ya liwa.

La royauté des Ndonga Nkenge est en deuil : princesse royale Mpembe Marie est décédée à l’âge de 102 ans. Dans cette grande famille royale, les femmes Ndonga Nkenge sont centenaires depuis la nuit des temps.

“Nkoko ya bankoko mpe nkumu o ntei ya libota monene ya mopanzi nsango Lilo Miango, awuti kotika biso kuna o engumba ya Kinshasa”. Son décès a eu lieu le mardi 8 décembre 2020 dans la capitale de la République Démocratique du Congo.

“Tolela ye elongo biso na libota wa ye, na ndenge ya kibonkoko na mabele ya bankoko “. C’est la personnalité la plus âgée de la dynastie royale Ndonga Nkenge fondée au 16 ème siècle. (peuple Basengele dont les terres ancestrales sont dans la province de Mai Ndombe, dans une partie du Nord Ouest de la République Démocratique du Congo).

Le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO présente ses condoléances à son rédacteur en chef Lilo Miango car la princesse royale Mpembe Marie est la cousine de la feue princesse royale Nzambe Anne, la mère biologique de Lilo Miango, journaliste Kamite panafricain congolais de la RDC. Nos condoléances s’adressent à toute la grande famille de la noblesse royale Ndonga Nkenge en République Démocratique du Congo, en Europe et aux USA.

Léopard, animal-totem qui signifie un symbole de Dieu et symbole des personnalités qui incarnent le pouvoir chez beaucoup de peuples noirs en Afrique, continent où l’Humanité (les êtres humains) a vu le jour. C’est aussi le symbole du pouvoir dans la dynastie royale Ndonga Nkenge, fondée au 16ème siècle par une illustre Dame africaine, sa majesté la “Mukoko” LOMPATA.

Fait à Genève (Suisse), mercredi 9 décembre 2020.

Nkumu, assistant du rédacteur en chef.
Rédaction centrale MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO.

Lire la suite

Le chanteur de la Rumba congolaise Pépé Kallé, un brave et glorieux congolais de ” l’Empire Bakuba” : 22 ans déjà (28 novembre 1998-28 novembre 2020).

“Wa ngai moninga Pépé Jean Kallé, na nzela ya kelasi”. Je ne t’oublie pas et mes amis journalistes Kamite panafricains congolais du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO ne t’ont pas oublié.
A toi, mon ami feu Pépé Kallé Kabasele Yampanya, quelqu’un de bien dans la vie passée sur la Terre des humains, excellent artiste-meneur d’hommes, célèbre et populaire chanteur-auteur-compositeur de la Rumba congolaise et un de 3 leaders de l’orchestre EMPIRE BAKUBA “o ekolo Kongo ya bankoko”, la République Démocratique du Congo.

En cette fin de l’année 2020, mes pensées pieuses et mon message à toi mon ami très proche parti tôt.

En ce 28 novembre 2020, je pense à notre premier jour de notre rencontre en 1965 à l’école Saint Charles Lwanga,C.O. Cycle d’orientation (Un collège de la commune de Barumbu, ville de Kinshasa).
Toi et moi, on était les seuls deux élèves, ce jour-là, devant le bureau du préfet de notre école en 1965.
C’était pour échanger nos “kupe” de gymnastique(Nos shorts des sports de couleur verte en tissu “kaki”).
Je t’ai appelé “dit” (mot que des Congolais utilisaient pour dire “camarade,ami”). Et on s’est connu, mon ami. Plus tard tu étais devenu chanteur connu et moi journaliste connu.
On s’est tellement fréquenté, toi Pépé Kallé, Papy Tex Matolu, Dilu Dilumona Sapu Kalimasi le manager, Doris Ebuya le guitariste soliste, Senghor de Barumbu, Likinga Mangenza “Redo”(+) que j’avais déjà connu à la chorale de la paroisse Saint Paul où on chante ensemble, “Père” Ngoye N.T. le journaliste, le président Dadou Kimoanga, MP.Chéri Milandu le bassiste, Bazakana Bayete BB le journaliste, Mondjebi (grand frère du chanteur Likinga), Sawa, Teddy Kinsala(+) la Bamba wa zola dia, …
Et on avait même fait un grand voyage à Tshikapa, cette douce ville congolaise au parfum des diamants de l’argent à gogo, chez le diamantaire Bimansha “Bim Sum”.
Et j’avais rédigé un bon reportage pour notre journal, le quotidien national “Elima”.

La “Une” de ce journal américain pour un hommage au feu l’artiste Pépé Kallé Kabasele Yampanya.

En ce 28 novembre 2020, je pense à toi et j’ai demandé à son altesse le jeune prince royal de la dynastie royale Ndonga Nkenge (16ème siècle) de me scanner la “Une” du magazine américain “The Beat” que la journaliste américaine CCSmith m’avait envoyé dès son retour aux USA.

Et cela à la suite de notre passage dans l’émission “Tam Tam Magazine” de la radio française Fréquence Paris Plurielle FPP 106.3 FM du journaliste de référence Nzunga Mbadi où elle et moi, on t’avait rendu un hommage quand tu étais décédé en ce mois de novembre 1998. Quel choc! “Mawa se mawa”. Tristesse triste.

Le brillant jeune Mitchinini, grand militant depuis sa prime jeunesse pour les causes justes et contre l’Apartheid sud-africain (Mitch Mitchinini Ngoy Katumba, fidèle et brave compagnon de lutte depuis Kinshasa) était présent dans ce studio de radio FPP 106.3 FM à la Plaine Saint Denis (région parisienne).
Et Mitch tenait dans ses mains le dossier de presse que j’avais monté pour te rendre hommage. Et que je garde toujours ce dossier de presse dans mes archives.

Kallé, j’ai toujours dans mes archives la carte postale des condoléances ; cette carte postale que tu m’avais envoyée depuis Brazzaville. Malgré tes concerts. Tu avais pensé à notre “matanga” (deuil), mes pleurs et mes peines irréparables. C’était quand mon grand frère le prince royal Jean Miango Muiyo, un innocent qui avait été assassiné lâchement avec une violence barbare par ces soldats zaïrois dans ce camp militaire Kokolo. Tes condoléances avec un stylo en encre verte. En effet, tu connaissais personnellement mon grand frère Jean Jacques Miango Muiyo car vous aviez fréquenté ensemble le même petit groupe de prière, à Kinshasa-Bandalungwa.

Les Africaines et Africains et tous les autres peuples du monde ont leur manière de s’adresser à leurs morts: “Nakobosana yo te dit na ngai ya eteyelo Saint Charles Lwanga,na commune ya Barumbu”.
Et mon ami Pépé Kallé quand tu avais chanté pour moi : “heeh Dadou yaka, Lilo Miango aleli yo”(Chanson intitulée “Dadou”)

Lilo Miango/Europe 28 novembre 2020.

Posted in Miziki-Musiques

Lire la suite

Le message de la princesse impériale Yav Marilyn (Empire Lunda/RDCongo): décès de l’ex-président du Ghana Jerry Rawlings.

Son altesse impériale Yav Marilyn de la famille impériale (Empire Lunda fondé au 17ème siècle/République Démocratique du Congo) a adressé son message des condoléances et devoir de mémoire à l’occasion du décès de l’ancien président du Ghana Jerry Rawlings. Les deux personnalités africaines et panafricaines avaient déjà eu l’occasion de se rencontrer, sur le sol béni de nos ancêtres africains.

Princesse impériale yav Marilyn de la maison impériale des Mwant Yamvo.

Son message.

“Nos condoléances à la famille de l’illustre disparu, le président de la République Jerry Rawlings. Mes condoléances au peuple frère du Ghana. L’Afrique a perdu un Grand Homme. Il fut un Grand Roi car il a vécu pour servir sa Nation, son Peuple et l’Afrique. L’essor économique et la stabilité du Ghana vient de son règne”.

Maloba ya mama mokonzi, muana ya libota ya bankumu ya ba lunda, Yay Marilyn:

« Tata Jerry Rawlings, mokonzi ya kala o ekolo ya Ghana aweyi mpe apema na boboto. Tango azalaki kokamba, asalaki bolamu ya makasi mpo kolo wa ye ekende liboso. Ezalaki mpe lokumu ya batu ya Afrika. Bankoko ya batu ya Afrika basunga nkondo Jerry Rawlings ».

Photo avec Jerry Rawlings.

Sur cette photo, son altesse impériale Yav Marilyn est à gauche du président Jerry Rwalings. Nos journalistes Kamite estiment que ce grand homme panafricain était très organisé. Et qu’il faisait honneur aux valeurs de la science la plus difficile et la plus complexe qui existe sur Terre et qui avait été inventée par nos ancêtres africains, dès l’aube de l’apparition de l’Humanité en Afrique. Il s’agit ici de la science de l’organisation.

Savoir s’organiser comme leader politique, comme ministre, comme chef d’Etat, dans notre quotidien …est cette science des nos dignes et braves aïeuls qui ont déloer des nations, nos empires, nos royaumes…. Cette science est plus difficile et plus compliquée que la science nucléaire, la physique ou la chimie. Jerry Rawlings a été donc une personnalité politique organisée, donc un modèle pour des ministres, des chefs politiques…en Afrique qui “prétendent n’avoir pas le temps ou sont soi-disant très occupés”.

Président Jerry Rawlings du Ghana- lors d’intervention à l’ONU.

Le président Jerry Rawlings que des peuples africains pleurent, est décédé dans la capitale du Ghana, à Accra le 12 novembre 2020, à “Korle Bu Teachig Hospital”.

Propos exclusifs recueillis par MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO, 14 novembre 2020, rédactions de Paris et de Genève.

Lire la suite

Recueillement pour le repos éternel de feue Nkiarampo Albertine, mère du célèbre journaliste Bazakana Bayete.

Région parisienne. Ce vécu dramatique et très préoccupant de notre confrère, le journaliste Bazakana en perdant sa mère Nkiarampo Albertine ; a fait l’histoire de solidarité de tous nos journalistes et autres compatriotes africains. Parmi ces humains solidaires, le chanteur-auteur-compositeur légendaire très connu Loko Massengo Djeskain.

Soutien de nos journalistes Kamite congolais à notre confrère Bazakana Bayete Paul d’Ebène Magazine, le plus ancien média en activité de la diaspora de la RDC dans le monde entier

Celui-ci est un patrimoine de la Rumba congolaise dans les deux rives du fleuve Congo qui prend sa source généreuse à Mumena dans la province dans la province de la RDC nommée Haut – Katanga, réunit Kinshasa et Brazzaville via le pool Malebo et se verse dans l’océan Atlantique par la ville congolaise de la RDC appelée Banana. Le journaliste et l’artiste chanteur se connaissent depuis plus de 45 ans. Quand le Congolais Loko Massengo Djeskain dirigeait une équipe de football des jeunes qu’il avait fondée pour aider des jeunes kinois et l’avait nommée “Revolo”, dans la commune de Kintambo, de la ville de Kinshasa ; le journaliste Bazakana parcourait plusieurs fois des kilomètres pour venir faire des reportages, interviewes, billets…et faire faire des photos sur cette équipe. Et le journaliste Bazakana a beaucoup écrit sur la Rumba congolais et il est parmi les 9 journalistes de Kinshasa, ces fondateurs historiques de la presse écrite musicale dans l’histoire des médias du Congo. Le chanteur vedette Djeskain Loko Massengo s’était confié à notre rédacteur en chef Lilo Miango lors de deux conversations téléphoniques. Djeskain qui vit dans la région parisienne, avait contacté Bazakana pour lui présenter les condoléances “mpo na mpasi ya liwa ya mama wa ndeko mpo moninga Bazakana”.

Valeurs héritées aussi de sa mère Nkiarampo.

Le journaliste Bazakana Bayete “B.B.” Paul a des valeurs comparables à ce fleuve Congo:la vie, la solidarité, le travail, la générosité, témoin des faits de l’histoire de notre pays, faire des rencontres avec des événements et des êtres humains. Il tient beaucoup de ces valeurs de sa mère Nkiarampo Albertine qui avait ses habitudes de s’adresser à lui en langue congolaise “Kinunu” du peuple Banunu (les Nunu) de la province du Lac Mai Ndombe. Ce grand malheur qui avait frappé “B.B.”, s’était manifesté le 26 juin 2020, à Kinshasa. Elle avait 88 ans. Les conditions sanitaires du coronavirus Covid-19 ont fait que des autorités compétentes avaient fermé les frontières. Et comme conséquence, il n’y avait plus des vols d’avion pour Kinshasa et toutes les autres destinations à travers le monde. Et sa maman a été enterré à Kinshasa, sans sa présence. Bazakana nous avait écrit: “mon coeur saigne”.
«Opema na boboto mpe na kimia Mama Nkiarampo», la mère de notre confrère, compatriote, ami, confident Bazakana Bayete “B.B.”.

Les rédactions de Paris, de France, de Genève, de la Suisse et de l’Allemagne du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO.

Posted in Maloba-Editorial

Lire la suite

Mr. Segismundo NSUE Alene(80 ans), doyen et grand monsieur de la presse de la Guinée Equatoriale, enterré à Nsok Nsomo.

En sa mémoire. C’était Segismundo NSUE Alene, un professionnel de l’information de la Guinée Equatoriale qui a beaucoup aimé des processus panafricains et travaillé pour le panafricanisme dans le métier du journalisme où il avait démarré en tant que reporter photographe. Et partant, depuis la Suisse, l’Allemagne et France, tous les journalistes Kamite panafricains congolais de la République Démocratique du Congo et membres des rédactions du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO présentent leurs condoléances les plus émues à la famille du doyen de la presse de la Guinée Equatoriale, feu Segismundo NSUE Alene.

Ce grand sage panafricain vient d’être enterré dans un district de la Guinée Equatoriale, nommé Nsok Nsomo. C’est sur ces terres de ses vaillants ancêtres; où il avait vu le jour le 21 avril 1940. Désormais, le doyen Segismundo NSUE Alene se repose à côté de son père mort à 103 ans en 2003. “Mabele mokonzi mpe apema o lilita pene pene ya tata wa ye*”.

Londres.

C’est depuis Londres où vit Blanca NSUE, petite soeur du feu Segismundo NSUE Alene qu’elle a communiqué à notre rédacteur en chef Lilo Miango(Paris), la triste nouvelle du décès survenu de son grand frère survenu à l’âge de 80 ans. C’est à Malabo que la mort l’avait arraché à la vie le 8 mai 2020 à la suite d’une maladie.

Salut Doyen. “Losako Kulutu ya Bakulutu”, comme on dit en langue internationale Lingala.

Le doyen des journalistes de la République de Guinée Equatoriale, feu Segismundo NSue Alene était un collaborateur loyal et très dévoué du Chef d’Etat Obiang Nguema Mbasogo.

Il a occupé jusqu’à sa mort les fonctions de conseiller en matières de l’information, de la radio et de la presse à la Présidence de la République et auprès du gouvernement de la Guinée Equatoriale. Le doyen a formé plusieurs générations dans le domaine de l’information ou dans le créneau de la communication.

Funérailles nationales.

Grand travailleur, décoré plusieurs fois, Segismundo NSUE avait oeuvré pour la création du service de presse présidentielle, dans les années 90.

La patrie reconnaissante. Et ainsi, le chef d’Etat Obiang Nguema avait décidé la tenue des funérailles nationales pour honorer le patriotisme, l’esprit du travail bien fait et la loyauté de Segismundo NSUE Alene, citoyen de la République de la Guinée Equatoriale, ce pays que la vision et l’oeuvre du président Obiang Nguema a fait développer…

Madame Constancia Mangue Obiang, la Première Dame de la Guinée Equatoriale était à la tête des délégations à l’aéroport international pour faire des adieux.
Et c’est ainsi que dans les respects de ces valeurs dignes en Guinée Equatoriale, le mercredi 20 mai 2020; l’épouse du chef d’Etat Obiang Nguema, madame Constancia Mangue Obiang était présente, sous une fine pluie, à l’aéroport international de Malabo-la capitale, pour rendre des hommages à l’illustre disparu avant que l’avion spécial transporte le corps du feu Segismundo NSUE Alene dans le district de Nsok Nsomo. Très tristes adieux au nom du couple présidentiel, très tristes adieux de la nation, voilà l’image de ce moment-là dans cet aéroport.

Les adieux au feu conseiller Segismundo Nsue par
la 1ère Dame de la Guinée Equatoriale, madame
Constancia Mangue Obiang, à l’aéroport de Malabo.

Nous, journalistes Kamite panafricains congolais de la République Démocratique du Congo (RDC), basés en Europe, nous réitérons nos condoléances à sa famille Antonia NSUE, Blanca NSUE, Ilario NSUE, Ana NSUE, Roland Obiang… suite à cette perte de leur grand frère, leur oncle maternel…

“Kulutu ya bakulu* “(Doyen), “pema na boboto*”(reposez-vous en paix).

Lilo Miango/Rédaction de Paris.

Photo N°1: le doyen Segismundo NSUE Alene (Archives Blanca Nsue).
Photo N° 2: Madame Constancia, la 1ère Dame de la République de Guinée Equatoriale , ce jour-là du 20 mai 2020, à l’aéroport international de Malabo (Archives Guinée Equatoriale).
* Mots en langue internationale Lingala car notre média basé en Europe participe à la promotion des langues africaines, dans la diaspora et dans d’autres milieux en Europe.

Lire la suite

Adieu feu Mandeme Mbokoso N’Gobila Gabriel,ex-directeur du cabinet UDPS de Mr Etienne Tshisekedi et du président de l’Assemblée nationale Nzondomyo.

Echos d’inhumation en provenance de Kinshasa du Congolais Mandeme Mbokoso N’Gobila Gabriel, une personnalité publique ; a crée une synergie de tristesse et des larmes dans des milieux de la diaspora en Angleterre, France et Belgique durant cette période de confinement.

Son enterrement a eu lieu au cimetière « La nécropole Entre ciel et terre » dans la commune de la Nsele. (ville de Kinshasa). C’était le samedi 25 avril 2020.

Posted in Nkoma-Traces

Lire la suite

“Liwa ya mama Patricia Eketebi”/Décès de la patriote congolaise et panafricaine Patricia Eketebi, dans un hôpital de Pontoise.

Pontoise, une ville région parisienne (France). La Congolaise Patricia Eketebi, une figure du patriotisme de la RDC en France et dans certains autres milieux congolais en Occident est décédée, à l’hôpital de Pontoise, en ce mois d’avril 2020. “Mama” Patricia Eketebi travaillait dans un service bancaire et aidait beaucoup une centaine des orphelins et enfants abandonnés à Kinshasa qui étaient à sa charge. Elle défendait les causes des femmes congolaises violées et victimes de ces viols massifs et planifiés dans ces guerres d’agression contre le peuple de la République Démocratique du Congo. Eketebi Patricia est morte en ce mois d’avril 2020 où la France, son Etat, son personnel sanitaire et ses hôpitaux traversent des moments que le journal français très connu “Charlie Hebdo” qualifie de “désastre”.

Condoléances du Magazine Ngambo Na Ngambo.

Forum des images, à Paris: Patricia Eketebi parmi les 4 invités du plus célèbre et
plus populaire des réalisateur belge Thierry Michel. PHOTO MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO.

Nos journalistes Kamite panafricains congolais de la RDC présentent des condoléances les plus attristées à Kcreascence Paulusi et à la famille de la défunte Patricia Eketebi.

Quelques journalistes du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO connaissent personnellement Patricia Eketebi. Notre rédacteur en chef Lilo Miango réitérait à Patricia d’écrire un livre sur son père, le ministre Laurent-Gabriel Eketebi qui adolescent était dans la même classe à Coquilhatville (aujourd’hui Mbandaka) que le président Mobutu Sese Seko. Mobutu avait raconté une histoire de renvoi d’école des “sango/prêtres” qu’il avait eue avec son camarade de classe Eketebi Laurent.

Plus tard avec la politique du recours à l’authenticité le papa de Patricia Eketebi a pris le nom de Eketebi Moyidiba Mondjolomba. C’était un homme politique congolais d’envergure nationale. Les demandes réitérées d’écrire ce livre sur la vie de son “tata na ye” de la part du journaliste Kamite Lilo Miango sont légitimées car il est indispensable que des Congolaises et Congolais connaissent les différentes versions de l’histoire “ya Kongo ya bankoko” écrites uniquement par les filles et fils du Congo.
Ainsi, Patricia Eketebi avait été sensibilisée souvent par notre rédacteur en chef pour écrire ce livre.

“Mama Patricia Eketebi, nsango ya liwa na yo ekomeli biso kaka na mbalakaka”.

Na Allemagne, Suisse mpe France, mingi na biso ba journalistes congolais bakamue mpe baleli mingi. Biso bampanzi nsango bana ya ekolo Kongo o mpoto. Tokomeli mpe mpe tobengi Kcreasecence Paulusi Muteba.

Opema na boboto Patricia Eketebi, mama ya boboto”, muana ya Kongo alinga Congo mingi mpe asalisa basi ya Congo mingi na bana ya ekolo Kongo ya bankoko. Aaah… ntango oyo na mpoto kaka likama ya liwa”.

Lilo Miango/Rédaction de Paris et Lupungu Ndjate Albert /Rédaction de Genève.

Cette photo montre Patricia Eketebi avec Kcreascence Paulisi. Cette photo a été prise par le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO lors de la remise du Prix Scam au plus célèbre et populaire des réalisateurs du cinéma du Royaume de Belgique Thierry Michel, au Forum des images. Le Forum des images est dans l’enceinte du grand espace du Forum des Halles, à Paris. Pour cette soirée-là, internationale ; le célèbre Belge Thierry Michel avait invité seulement 4 personnes congolaises, deux femmes et deux hommes. Et Patricia Eketebi était parmi ces 4 personnes.

Posted in Nkoma-Traces

Lire la suite

“Liwa ya “grand artiste Manu Dibango : témoignage de Bazakana Bayete, un des journalistes congolais de référence.

France. “Likama ya liwa ekueli*” le géant et immense talentueux artiste panafricain du Cameroun, Manu Dibango, lors de cette crise sanitaire internationale de la maladie Covid-19 (Coronavirus). Un très grand nombre des médias du monde ont annoncé son décès survenu le mardi 24 mars 2020 dans un hôpital de la région parisienne.

Posted in Miziki-Musiques

Lire la suite

Siki Ntetani Mbemba, une des brillantes étoiles du journalisme, décédé à Kinshasa.

Le décès à Kinshasa du journaliste sportif et directeur à l’Agence Congolaise de Presse (ACP) Siki Ntetani Mbemba François, a crée une grande tristesse en Europe dans la rédaction du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO.«Nsango wana ya liwa ewuti o mboka biso. Mpe ekomelaki biso awa na mpoto».

C’est le journaliste Ntela Jean, un ancien du quotidien national du matin SALONGO, qui vit à Kinshasa qui nous a envoyé par Whatsapp cette terrible nouvelle. Voici le contenu qui a rendu tous nos journalistes congolais en Europe, tous sont tellement tristes : «bonsoir à tous. grande tristesse de vous faire part du décès du journaliste François Siki Ntetani Mbemba ce lundi 20 janvier 2020, à la clinique Ngaliema. Pensée pieuse».

Le journaliste Siki Ntetani Mbemba:il avait “coaché” d’un bon nombre de journalistes de jeunes générations.

Témoignage du journaliste Lilo Miango (Paris) sur le journaliste Siki Ntetani Mbemba: adieu “vieux Franck, vieux ya quartier”.

«Enfant dans les années 60 (1961-1967), j’ai connu notre aîné du quartier, “vieux” Franck . Il avait une quinzaine d’années. Le terme “Vieux”, à cette époque et même jusqu’à présent dans notre diaspora africaine en Occident, est un mot français que nos compatriotes, dans les années 60, avaient métamorphosé le sens original pour désigner quelqu’un de plus âgé que soi. C’est une terminologie pour évoquer du respect dans ce langage “argot” de la langue internationale Lingala à Kinshasa et même ailleurs. Pour les jeunes générations nées dans des pays européens, certains le savent.

Nous habitions tous dans le même quartier, dans la même rue Lac Moëro. C’est dans la commune de Barumbu, dans la capitale de notre pays.

Nous étions chez notre frère ainé qui était à cette époque un élu dans notre commune (municipalité), un conseiller communal. Les élections congolaises au niveau communal ou provincial à cette époque étaient démocratiques malgré le COINTELPRO (Counter Intelligence Program) des grands dirigeants politiques blancs racistes et impérialistes américains. Ce Cointelpro qui avait contribué criminellement à l’assassinat politique et raciste de Patrice Lumumba, le 1er Premier ministre élu démocratiquement, une icône de la démocratie , de la liberté des peuples. “Vieux” Franck comme un certain nombre des jeunes avait déjà un éveil pour la patrie.

Nous étions au numéro 9. Et la parcelle familiale de la famille du “vieux” Franck était aux croisement de la rue Lac Moero et de l’avenue Kasaï. Sa famille était celle des commerçants et elle avait un grand bar qui était aussi un cinéma. On y allait pour voir des films “hindous”, des westerns (Django, Burt Lancaster, Zorro, des oeuvres de Charlot (Charly Chaplin), des films français (Eddie Constantine). Là, dans leur parcelle, des enfants du quartier ont pu voir “l’aîné” Franck quand il venait regarder des fois des films. A cette époque, ni lui, ni moi, personne n’était journaliste.

Et puis, ma famille a quitté cette maison familiale. On avait déménagé… Des événements dans la vie ont fait que je suis parti en Europe en 1980. et c’est le vide. Des liens ont été gardés. Récemment, on se correspondait via messenger internet.

C’est une personnalité de dignité. Vieux Franck ne m’a jamais dit qu’il était malade. C’est après son décès que j’apprends qu’il est mort des suites d’une longue maladie.
Kulutu Franck, opema na boboto, vieux ya quartier. C’est une des brillantes étoiles du journalisme africain dans le monde des médias des sports. Il demeure un professionnel modèle et il avait écrit un livre sur le football, sur une équipe».

Posted in Nkoma-Traces

Lire la suite

La mort de la mère du Prix Nobel de la Paix, Dr. congolais Denis Mukwege: “nsango ya liwa ya mama moboti ya munganga Mukwege Denis”.

Assemblée nationale de la République française. Salle Colbert, 15H36, lundi 2 décembre 2019, je venais d’y arriver à peine. Et un intervenant de ce séminaire sur le “Rapport Mapping RDC: un instrument pour la fin de l’impunité” venait de dire son mot de la fin avant de céder la tribune aux autres intervenants. Deux minutes après je me croise avec un très proche. C’est le célèbre réalisateur belge Thierry Michel qui vit dans la ville de Liège. Thierry Michel m’a fait une accolade et m’annonce à voix basse: “mon cher Lilo, sais-tu que le docteur Mukwege n’est pas là car il vient de perdre sa mère”. Et la tristesse immense m’envahit.

“Sango ya mawa, mama abota munganga Denis Mukwege awuti kokufa”.

EMOTION A LA CONGOLAISE. Ainsi, une de mes proches qui était là dès le début de ce séminaire à 13H45, me fit asseoir sur le même banc qu’elle. C’est Marie-Inaya Munza, auteure du livre “Black in the city”, et me dit « elle est morte cette nuit et le Dr. Mukwege qui était déjà ici en France a dû partir. C’est terrible comme épreuve ».

Dr Denis Mukwege qui aide tellement des millions des “mama” victimes des viols des guerres au Congo, a perdu sa Mama.

«This is a very sad storytelling». «Lisolo nakomi lelo ya nsango ya mawa, nsango ya liwa ya mama ya muana mboka Mukwege Denis». C’est mon triste storytelling de ce lundi 2 décembre 2019.

Durant ces moments terribles de la mort de la mère du Dr Mukwege: Mr.Thierry Michel soutient son “moninga” Dr Mukwege, Prix Nobel de la paix.

Sincères condoléances de la part de nos journalistes Kamite congolais de la RDC qui vivent dans certains pays européens.

Notre média MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO présente ses sincères condoléances à notre compatriote, le Dr. Mukwege Denis et à sa famille. Monsieur Lupungu Ndjate Albert, notre secrétaire général des rédactions, nos journalistes en Suisse, Allemagne, France et moi, nous nous sommes partagés cette nouvelle qui tombe vars la fin de cette année, en ce décembre 2019. « Mama moboti wa bolingo, opema na boboto na mabele ya ngoya ya Kongo ya bankoko ».

Les condoléances très émues des Ndonga Nkenge, une des familles royales de la République Démocratique du Congo(RDC) au Dr Mukwege et à sa famille.

Notre organe de presse a reçu un message de solidarité destiné au Prix Nobel de la Paix Dr Mukwege Denis et à sa famille biologique. Le souverain régnant à Makende-village royal, les princesses et princes au Congo et en Occident, membres biologiques de cette dynastie royale fondée au 17 ème siècle par la Grande Reine Lompata dont le titre royal est “Mukoko” ; ont été touchés par cette nouvelle très triste du décès de la “Mama” du Dr; Denis Mukwege, un fils digne de notre République Démocratique du Congo: « Au nom de nos ancêtres, avec beaucoup d’émotion et de solidarité, nos condoléances très émues. Maison royale des Ndonga Nkenge ».

Vidéo-hommage du célèbre réalisateur belge, le journaliste Thierry Michel: pour saluer la mémoire de la mère de son ami, Dr Denis Mukwege.

https://www.facebook.com/mukwegelefilm/videos/598101740963174/

Lilo Miango/ Rédaction de Paris.

Lire la suite

Hommage à Paris, dimanche 20 Octobre 2019 : 8ème anniversaire de la mort du leader Mouammar Kadhafi.

Paris. L’émission télévisée “L’Europe parle aux Congolais” a reçu sur son plateau la Française Ginette Skandrani, responsable du site “La voix de la Libye”. Elle est une personnalité qui n’est pas du tout une inconnue dans des sphères de la France et dans des diasporas africaines et panafricaines. Elle s’est exprimée sur ce sit-in en hommage au Grand Africain Mouammar Kadhafi. Cette émission s’est passée “en live” le dimanche 13 octobre 2019.

“Où est le corps du guide Mouammar Kadhafi ?”.

La Française Ginette Hess Skandrani.(Photo MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO)

Au cours de ce “live”, la Française Ginette Hess Skandrani a déclaré que cette manifestation qui est dans sa 8ème édition, aura lieu le dimanche 20 octobre 2019. C’est à partir de 15H devant la “Fontaine aux Innocents” qui se situe dans le quartier très fréquenté Les Halles.(métro ou RER Chatelet les Halles).

Il est prévu la présence des Libyens, des Congolais de la République Démocratique du Congo, des Tunisiens, des Français, des Algériens,des Béninois. Une figure emblématique chez des Guadeloupéens figure parmi les personnes qui prendront la parole pour ces circonstances. On annonce l’arrivée à Paris des Français qui résident en province. Cet événement en hommage au guise Mouammar Kadhfi et à toutes les victimes libyennes de cette guerre de destruction d’un Etat africain, interpelle évidemment des médias internationaux notamment une chaine de radio et télévision de la Russie.

“Milulu mikozala o engumba ya Paris, na ekolo ya France. Milulu wana mazali mpo na nkondo moweyi Mouammar Kadhafi. Ye mei azalakimokambi ya ekolo Jamahiriya ya Libye”.
La Française Ginette Skandrani s’est positionnée sur un message très important pour la dignité humaine: “où est le corps de Mouammar Kadhafi et pourquoi sa famille biologique n’a pas encore récupéré ce corps martyrisé”.
Le décès du guide Mouammar Kadhafi avait eu lieu le 20 octobre 2011 dans des conditions barbares cautionnées par un type de mentalité en Occident . Et cela avait choqué l’humanité des Africaines et Africains de la diaspora en France, en Allemagne, en Belgique, au Portugal, en Italie,en Norvège et en Irlande.

Un moment dans l’émission “L’Europe parle aux Congolais”: Mme Ginette et Lilo
Miango, journaliste Kamite panafricain congolais RDC.(13 octobre 2019).

Les images de cette émission/ “Bilili ya l’Europe parle aux Congolais”:

Posted in Vidéos-Bilili

Lire la suite

Hommage à Paris le 20 octobre 2019 pour le 8ème anniversaire de la mort en Libye du Guide Mouammar Kadhafi (2011-2019).

Un sit-in a été programmé à la “Fontaine des Innocents” à 15H, le dimanche 20 octobre 2019, dans Paris 75001 (Premier arrondissement). C’est l’information donnée par La Française Ginette Skandrani. Elle était l’invitée de l’émission télévisée “L’Europe parle aux Congolais”* consacrée à ce 8 ème anniversaire à Paris sur la mort en Libye le 20 octobre 2011 du leader africain et panafricain Mouammar Kadhafi. “O engumba ya Paris, batu ya bikolo na bikolo bakosangana mokolo wana ya eyenga mpo na kokanisa nkondo mokambi Mouammar Kadhafi”(1).

Lire la suite

Rentrée politique nationale et internationale de la femme politique Acacia Bandubola: son appel mémoriel avec des connotations géopolitiques et économiques.

Quel est le message politique de cette rentrée 2019 de Mme Acacia Bandubola, une femme politique congolaise qui est désormais dans le microcosme politique de la diaspora de la RDC? Il s’agit de son appel sur les CONGOLAIS, IRRADIES PAR L’URANIUM AYANT SERVI A LA FABRICATION DE LA BOMBE ATOMIQUE D’HIROSHIMA.

Lire la suite

Paris/Hommage à l’ambassade de l’Éthiopie pour la mémoire du célèbre historien-journaliste-poète-diplomate Beseat Kifle Selassié.

“Quand je mourrai, je voudrais être Éthiopien à 100 %, Africain à 100 % et citoyen du monde à 100 % “, confia en l’an 2014 l’homme de culture Beseat Kifle Selaissié au professeur des universités, l’Éthiopien Ayele Bekerie.

“Elombe moto ya mayele, BESEAT KIFLE SELAISSIE, muana ya Afrika aweyi, awa o ekolo ya France”(en langue internationale Lingala). Monsieur Kiflé est décédé le 3 août 2019, en France. De son vivant, cet illustre panafricain Kiflé a pu offrir à deux reprises sa collaboration à notre MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO lors de deux événements liés à la fois à l’Éthiopie et à une dimension internationale.

Posted in Vidéos-Bilili

Lire la suite