Journaliste congolaise du Congo-Brazzaville, Rose-Marie BOUBOUTOU (BBC Television) dans 500 personnalités en 2021.

Notre microcosme des journalistes africains, voici ces échos qui sont arrivés à Paris dans une des rédactions du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO. Cette nouvelle concerne la journaliste congolaise Rose-Marie Bouboutou (Télévision britannique BBC) Elle est parmi les 500 personnalités nominées influentes. La source de cette bonne nouvelle est un média qui porte ce titre de presse: “Tropics Magazine”.

500 influenceurs en 2021. Batu ya Afrika baye bafulaka ngenge, ya mbula oyo.

Ye mpe aponami! Mopanzi nsango Rose-Marie Bouboutou ,muana ya Congo-Brazzaville, elenge ya Afrique, muasi awuta diaspora na France.
“Ye wana, baponi ye. Nkombo ebimi o ntei ya 500 bana ya Afrika bafulaka ya ngenge”.

La journaliste Rose-Marie Bouboutou est du Congo-Brazzaville. Elle figure dans le classement 2021 des 500 personnalités les plus influentes d’Afrique de ce média de la presse écrite intitulé “Tropics Magazine”.

La journaliste Bouboutou.

Lilo Miango/Rédaction de Paris.

Posted in Nkoma-Traces

Lire la suite

Chaque 1er novembre: c’est la JOURNEE DE LA JEUNESSE AFRICAINE, à Alger.

Alger (Algérie). C’est l’édition événementielle de ce 1er novembre 2021. C’est l’affaire de tous, y compris des jeunes africaines et africains dans la diaspora des jeunes que nos journalistes congolais ont rencontré dans des villes françaises et belges, sont engagés dans les enseignements de cette journée pour le continent africain et sa jeunesse.

Le président Mahrez Lamari Hadj et une jeune Africaine.

Edition 2021 de la Journée de la Jeunesse Africaine, à Alger.

INTERVIEW par téléphone depuis ALGER avec le défenseur des droits de l’homme de renommée internationale, Mr. MAHREZ LAMARI HADJ.

A cette occasion événementielle, notre média Kamite panafricain et international MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO, connu dans certains cercles des influenceurs algériens en France, Suisse et Algérie, a interviewé le président d’une ONG de rayonnement international, monsieur Mahrez Lamari Hadj:

“Le choix de la date du 1er novembre comme journée africaine est un témoignage éloquent de la contribution de l’Algérie de la Révolution du 1er novembre 1954 à la promotion de la jeunesse africaine pour l’engagement africain de l’Algérie de un million et demi de martyrs morts pour la liberté ,la dignité l’honneur et la réhabilitation dans un combat certes national, mais à dimension et au bénéfice de notre continent, combat qui force ainsi le respect, l’admiration et la reconnaissance éternelle des peuples d’Afrique et singulièrement de la jeunesse africaine qu’a tenu à la remarquer par cet hommage particulier et mérité à l’Algérie terre d’accueil, d’inspiration, la Mecque des révolutionnaires.

Le 1er novembre, c’est égal à la fête et journée de la jeunesse africaine artisane du changement et atout majeur de l’édification de l’Afrique nouvelle.
En tant que traduction pérenne de lutte et une conduite permanente dans le vécu quotidien de la jeunesse africaine doit s’unir et travailler la main dans la main et de concert au redressement et au développement économique de notre cher continent.

Face aux multiples défis qui nous interpellent, la jeunesse africaine doit agir vite et oeuvre de toutes ses forces en faisant preuve d’esprit d’abnégation. La jeunesse doit mieux percevoir sa place, son rôle et ses responsabilités car elle est l’artisane du changement et constitue l’atout majeur de l’édification de l’Afrique nouvelle, forte, unie et solidaire ,digne et fière de son histoire ancestrale et de la résistance et du combat libérateur de ses aînés. Les jeunes doivent être réellement les continuateurs non seulement de l’oeuvre de libération dans ses multiples acquis, mais aussi de cette oeuvre en tant que crédo”.

Journée de la Jeunesse Africaine. Edition 2021, à Alger.

Propos recueillis par Lilo Miango/Rédaction de Paris;
Photos à Alger, édition 2021 de la Journée de la Jeunesse Africaine

“Visitez la République Démocratique du Congo,l’autre des grands pays des grands journalistes”.

Posted in Nkoma-Traces

Lire la suite

10 ans déjà. Assassinat du Guide Mouammar Kadhafi ordonné par certains politiciens français, américains et britanniques qui ont saboté la médiation de l’Union Africaine.

10 ans déjà 20 octobre 2011-20 octobre 2021.

Où est la dépouille du Guide MOUAMMAR KADHAFI.? Où est le corps du GUIDE Mouammar KADHAFI? Where is the BODY of the LEADER MOUAMMAR KADHAFI?

Ces dictateurs européens.

L’assassinat politique du Guide Mouammar Kadhafi a été un message pour freiner le développement de l’Afrique par des oligarchies dictatoriales d’un type d’Occident.

Ainsi comme le dit solennellement la panafricaine et Sud-Africaine noire Ngoyi à propos des dictateurs européens: “il existe une réalité dictatoriale des assassinats des chefs africains et des masses des Africains par des dictateurs européens.
“Comme l’histoire le montre concernant les assassinats de Patrice Emery Lumumba, Samora Machel, Kimpa Vita, Simon Kimbangu (sa mise à mort en prison), massacres des Congolais du 4 janvier 1959, le prince royal burundais Louis Rwagasore, des Angolais massacrés avec le soutien criminel de l’Otan durant les guerres de libération contre la dictature portugaise durant l’occupation de l’Angola, Amilcar Cabral, le roi Antonio 1er (décapité/la bataille d’Ambuila), le souverain Msiri, le roi Lusinga (décapité par un dictateur militaire belge auteur des massacres des Noirs du Congo au nom de l’occupation belge), les Tirailleurs sénégalais au camp de Thiaroye, les massacres du 4 janvier à Kinshasa (jadis Léopoldville)…

C’est un message envoyé par des oligarchies sectaires de certains Français, quelques Britanniques et des types américains au pouvoir aux USA, pays que des panafricains disent que “c’est le pays le plus corrompu du monde”.

“Avez-vous déjà vu des médias en Occident salir l’empereur français Napoléon, un des 3 plus grands criminels du monde depuis que l’humanité existe sur terre; avec l’Allemand Hitler et le Belge Léopold II ; mais ils salissent régulièrement Kadhafi avec des manipulations” nous rapporte le Noir Sud-Africain Thutukile (Birmingham,UK).
Dans une tradition d’une narration très ancienne typiquement des conquérants occidentaux contre des chefs africains et des peuples africains modernisée en ce 2021, un narratif sur les conflits armés et les crimes de guerre et crimes contre l’humanité, l’assassinat du Guide Kadhafi, les massacres des milliers des Libyennes et Libyens, la mort des Noirs africains des autres nationalités par l’Otan durant la guerre de l’Otan avalisée par le Conseil de sécurité de l’ONU en Libye, ce narratif là est toujours à l’avantage de ces oligarchies de l’Occident.

Ce narratif tellement médiatisé : c’est pour opposer continuellement des Libyens entre eux (guerres, élections manipulées, conférences prétendues des réconciliations), opposer des Noirs contre de Noirs, opposer la femme noire africaine contre l’homme noir africain, opposer des diasporas panafricaines, opposer des Africains contre des Africains… C’est la grande manipulation pour dominer. “Hélas, ces dictateurs européens sont des maîtras dans l’art martial de manipuler”, a conclu la Congolaise Nkote.

Ce mercredi 20 octobre 2021, jour commémoratif de l’assassinat du Guide/Leader Mouammar Kadhafi, malgré ces narratifs de “qui a tué Kadhafi,…il y a des milices,… des mercenaires,…qui va gagner les élections présidentielles prévues en décembres 2021,…quelle est la place des Libyens pro-Kadhafi dans ces élections prévues en 2021…”, aucun média en Occident n’a fait un éditorial pour demander le jugement devant un tribunal de ces personnalités identifiées: Français, Britanniques, Américains, gens du Qatar…qui ont menti et manipulé afin de fabriquer cette guerre de l’OTAN qui a détruit la Libye (Fonds souverains libyens plus de 40 milliards de dollars) et donné un coup de frein au développement des peuples et pays africains.

La “loi du plus fort”, la “loi du Cointelpro” (USA)… la loi de la guerre du régime français de Sarkozy, Bernard Henri Levy…, la loi de l’Otan…

A l’occasion de ces 10 ans de l’assassinat du Guide Mouammar Kadhafi, pour les journalistes Kamite panafricains congolais de la RDC, en Europe, l’événementiel soulève des éclairants échanges sur ces personnalités belges, américaines, françaises qui se sont données elles-mêmes la décision de faire garder le grand trésor d’argent public de l’Etat de la Jamahiriya Libyenne, un Etat détruit par l’OTAN: en langue internationale Lingala nous disons “mbongo ebima” (restituez ces masses d’argent du peuple libyen et les intérêts emmagasinés dans ces banques occidentales). Quel est l’état des lieux fait par ces potentats dictateurs sur les 40 milliards des dollars du Fonds souverains de la Jamahiriya Libyenne et leurs intérêts accumulés dans des banques occidentales “.

LES CRIMES DE L’OTAN…Libye, ANGOLA, MOZAMBIQUE…

L’Otan n’est pas à sa première implication militaire contre l’Afrique. En Angola; au Mozambique, c’est l’OTAN qui épaula le système criminel , colonialiste et colonial des oligarchies dictatoriales portugaises pour massacrer des Angolaises et Angolais par milliers, pour tuer des Congolais de deux Congo, des Namibiens, des Noirs Sud Africains, des Gabonais, des Maliens… dans cette guerre colonialiste criminelle des Portugais dictateurs alors que l’Angola ou le Mozambique ne luttait que pour sa libération de leurs terres africaines occupées.

“Kasi batu ya Afrika mokili mobimba bazali kozua mayele” (en langue internationale Lingala:”mais les panafricains font régulièrement des élévations de leurs compréhensions sur la marche du monde”).
Dans ce monde, il y a des gens qui regardent le soleil quand nos journalistes Kamite leur montrent avec un doigt ce soleil à regarder.
D’autres gens regardent le doigt au lieu de regarder le soleil que l’on montre . L’aliénation mentale est terrible.

Lilo Miango/Rédaction de Paris.

“Visitez la République Démocratique du Congo,l’autre grand pays des grands journalistes”.

Posted in Nkoma-Traces

Lire la suite

J’ai visité le château de Chantilly, jadis domaine des princes Condé, des cousins du roi de France.

Reportage (storytelling/Lisakoli). Première partie.

Le journaliste Kamite panafricain congolais de la RDC (Kinshasa) que je suis ; j’étais ce lundi 11 octobre 2021 avec mes collègues du monde de l’information médiatisée: Une Américaine, une Japonaise, une Hongroise, un Brésilien, un Américain (New York), un Français (reporter).

Château de Chantilly, lundi 11 octobre 2021, avant-midi.

AU CHÂTEAU DE CHANTILLY.

Tout brille avec prestige comme pourrait dire une) habitante ou un habitant de Kinshasa des années 70 “nionso biloko ngeli ngeli na lokumu”. Et cela grâce à son l’histoire dans l’Histoire de France,par la grâce de ses guides pour visiter le château, grâce son mobilier d’époque ou des souvenirs intacts du duc d’Aumale Louis Henri de Bourbon le prince de Condé que l’on appelle aussi Henri d’Orléans…; grâce aux bâtiments de l’époque très bien entretenus comme si ces bâtiments de ce château dataient d’hier… Et l’eau (les eaux de l’affluent Nonette) qui forme un lac auréolé comme une couronne princière entoure le château des princes de Condé et le sublime.

Il y a les plus grandes écuries du continent européen avec le musée du Cheval le plus complet de France (pays puissant très organisé).

Le 11 octobre 2021, quand j’ai vu tout ce que j’ai vu durant la visite du Château de Chantilly, je me suis dit qu’il faut écrire. Écrire en tant que journaliste Kamite pour encourager les Congolaises et Congolais de la RDC pour restaurer la Présidence du Mont Ngaliema où a travaillé Joseph Kasa Vubu le premier président du Congo, pour reconstruire la résidence de la leader politique et grande visionnaire Kimpa Vita (Ntsimba car elle était jumelle), le Palais du président Mobutu Sese Seko à Gbadolite, les résidences des empereurs Lunda (famille de la princesse impériale Yav Marilyn), les demeures-bureaux des reines de la dynastie des Ndonga Nkenge (16 ème siècle), les installations résidentielles impériales des souverains Bakuba (Empire Bakuba) et pour restaurer une des habitations emblématiques du 1er Premier Ministre élu démocratiquement Patrice Emery Lumumba… C’est nécessaire d’imiter des processus et des procédures comme utilisés lors de la restauration du château des princes Condé à Chantilly. Les êtres humains imitent ce que les autres êtres humains ont fait en matière de patrimoine, du tourisme et de la création des emplois.

C’est pour des réalités positives pour les finances publiques avec des touristes nationaux et étrangers, investir, promouvoir une attractivité du pays RDC car il n’ y a pas que l’or, le coltan, le diamant, le cobalt, le cuivre…pour une attractivité du “Kongo ya bankoko”. Le château de Chantilly est une attractivité nationale et internationale qui a des retombées économiques avec sa force comme patrimoine.

Le château de Chantilly: il y a eu des femmes noires et hommes noirs qui avaient
habité là et exerçant le travail des “pages” comme les autres européens (16ème, 17ème siècles).

Lilo Miango, de retour de Chantilly/Rédaction de Paris.

Photos: service de communication Château de Chantilly.
Photo Lilo Miango, 11 octobre 2021, château de Chantilly : copyright MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO.

“Visitez la République Démocratique du Congo, l’autre grand pays des grands journalistes”.

Posted in Nkoma-Traces

Lire la suite

CONNAISSEZ-VOUS monsieur Ndundulu…Dundulu…João Mantantu Dundulu N’lemvo…Ndonzoau Mantantu Ndundulu N’lemvo ?

Cette photo de Ndundulu a été prise en Angleterre en 1905.

Soki boyebi makambo na ye bokomela biso. C’est un Africain Noir qui avait travaillé avec des religieux britanniques à partir de 1880…

Cette PHOTO est datée de l’année 1905.

Elle a été prise en Angleterre lors d’un de ses 3 voyages chez des peuples anglais.
“Na baeteyelo o Congo, batangisaki biso meteya ya Dundulu te. Kaka bansango ya Stanley mundele oyo azali elembo ya makambo ya nsomo ya makasi makomelaka bankoko na biso”.
Cette photo montre le visage de NDUNDULU/DUNDULU,un monsieur particulier qui fait partie des Noirs Africains particuliers et des processus particuliers qui hélas aboutiront à la l’histoire de la création d’un pays très particulier: l’actuelle République Démocratique du Congo.

En Europe, notre rédacteur en chef du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO Lilo Miango, journaliste Kamite panafricain congolais de la République Démocratique Congo vous prie d’envoyer des photos ou des faits historiques sur monsieur Ndundulu /Dundulu.

Ndundulu lors d’un de ses 3 voyages en Angleterre. L’idée de coloniser des peuples noirs en Afrique est venue des Francs-maçons de rite écossais. Après les autres oligarchies en Europe l’ont adoptée et ce fût le temps des massacres sur des terres africaines. (Lilo Miango)

Qu’est ce qu’il a pu faire avec le nommé Henri Morton Stanley décrit comme “L’EXPLORATEUR STANLEY” dans des histoires écrites par des oligarchies de l’Angleterre, des USA et du Royaume de Belgique.

“Na bobiso ya biso lokumu ya nkita ya bankoko na biso” en tant que journalistes Kamite panafricains congolais de la RDC, le nommé Stanley est un homme peu recommandable. Et à un moment de la vie de cet individu, il avait été mis dans une maison de redressement.

Certains écrivent Ndundulu…d’autres écrivent Dundulu.

Évidemment, c’est une personne qui fait partie de l’histoire de notre pays, mais ce n’est pas à nous les journalistes Kamite panafricains ya ekolo Kongo ya bankoko “d’encenser” ou de sanctifier ce genre d’individu peu recommandable.
Henri Morton Stanley dit “l’explorateur Stanley” est un conquérant et non pas un explorateur. Stanley est un des complices-collabo du génocide du peuple congolais dont le responsable N°1 est le roi barbu des Wallons Belges, des Flamands Belges et des “Allemands” Belges nommé Léopold II, un des grands criminels de l’humanité.
Notre contact à Genève pour le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO est: mouvement.ngambo@gmail.com

Connaître notre histoire et notre patrimoine par nous-mêmes. “Biso moko toyeba bobiso ya biso mpe ya bankoko na biso”.

Vers 1880, Ndundulu en Angleterre avant la matérialisation de la colonisation en Afrique.

Posted in Nkoma-Traces

Lire la suite

La journaliste congolaise Tatiana Ossango a été arrêtée par des agents des services secrets ANR de la République Démocratique du Congo.

Le Conseil des droits de l’homme se trouve dans ce bâtiment de l’ONU, à Genève : cas de la journaliste Tatiana Ossango signalé déjà officiellement.

Freedom for the congolese journalist Tatiana Ossango who is arrested by congolese secret service of Kinshasa.

Cette arrestation vient d’avoir lieu ce mercredi 1er septembre 2021 à 14H, à Kinshasa. Elle est en train de subir des interrogatoires dans ces cachots de l’ANR qui sont situés dans les environs du bureau du premier ministre de la République Démocratique du Congo(RDC).

Cette arrestation de la journaliste s’est passée à Kinshasa et résonne déjà dans la commission des droits de l’homme.

Le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO a été alerté à ce sujet par certains fonctionnaires internationaux de l’ONU, à Genève.
Nos journalistes Kamite panafricains congolais de la RDC, en Europe ; et quelques autres journalistes des certaines nationalités européennes et africaines exigent la libération immédiate de la journaliste Tatiana Ossango. Cela donne un mauvais signal à la veille du sommet Afrique France qui aura lieu à Montpellier, une ville française dans le Sud.
“Ntina nini kokanga elenge muasi mopanzi nsango Tatiana Ossango? O mokolo mua lelo ya misato batu moko ya ANR bakangi ye , o engumba ya Kinshasa”.

Journaliste de télévision Tatiana Ossango: son arrestation la propulse dans une renommée de journaliste-vérité.

Posted in Nkoma-Traces

Lire la suite

L’Unesco condamne l’assassinat du journaliste congolais Barthélemy Kubanabandu (Nord-Kivu/RDC).

Mme Audrey Azoulay, Directrice générale de l’UNESCO (organisme de l’ONU) condamne l’assassinat du journaliste congolais Bathélemy Kubanabandu Changamuka, à Kitshanga (province du Nord-Kivu, RDC).

Une vue aérienne de Kitshanga, dans le territoire de Masisi, à Goma (Nord-Kivu).

Paris, lundi 19 janvier 2021.

Une ouverture d’une enquête judiciaire a été demandée par la Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay sur l’assassinat du journaliste congolais de la radio CORAKI FM, Barthélemy Kubanabandu Changamuka.
Il a été abattu le 9 mai 2021, chez lui dans la province congolaise du Nord Kivu placée en état d’urgence militaire. Cette exécution barbare s’est passée dans son domicile quelques minutes après avoir rendu l’antenne.

COMMUNIQUÉ DE LA DIRECTRICE GÉNÉRALE DE L’UNESCO, 19 juillet 2021.

“Je condamne fermement le meurtre de Barthélemy Kubanabandu Changamuka. J’exhorte les autorités à ne ménager aucun effort au cours de leurs investigations sur ce crime, qui, comme toute attaque à l’encontre des médias, constitue une atteinte à la liberté d’expression, à la liberté de la presse et au droit à l’information.

Audrey Azoulay, Directrice générale de l’UNESCO”. (Contact presse Unesco : Guilherme Canela de Souza Godol)

Unesco: lors d’une rencontre (Archives).

“Visitez la République Démocratique du Congo, l’autre grand pays des grands journalistes”.

Posted in Nkoma-Traces

Lire la suite

Que signifie cette affaire de “vente de la résidence de l’ambassadeur de la RDC”, à Paris ? Pourquoi ces nouveaux rebondissements ?

La Convention de Vienne sur les relations diplomatiques dans l’affaire judiciaire qui oppose à Paris un couple libanais et L’État de la République Démocratique du Congo par rapport à un procès qui s’était passé à Kinshasa: POURQUOI CE REBONDISSEMENT MÉDIATISE EN JUILLET 2021 DE L’AFFAIRE “VENTE DE LA RÉSIDENCE” EN FRANCE DE L’AMBASSADEUR CONGOLAIS?

“Mbilinga mbilinga na kosamba awa na Paris” (Casse-tête judiciaire à Paris). Des privés, madame Leïla Bounafeh Abou Lahoud et monsieur Antoine Abou Lahoud (via cabinet avocats Derains et Gharavi) avaient assigné devant la justice française l’État congolais de la RDC. Ce couple d’entrepreneurs libanais veulent obtenir réparation suite à l’expropriation d’une parcelle à Kinshasa, en 2005, que leur entreprise Imporex occupait dans la capitale de la RDC. Le procès avait eu lieu à Kinshasa et le couple Abou Lahoud n’avait pas eu gain de cause.

“C’est ainsi que cette famille de la société Imporex (créée le 23 mai 1991) avait choisi de porter l’affaire devant une justice internationale, Cirdi”, voilà ces propos tels qu’ils ont été formulés au MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO.

Ambassade de la RDC à Paris, capitale de la France.

Est-ce qu’en matière de ce genre de conflit judiciaire, la justice française (via les réalités ignorées par Cirdi) peut être considérée comme la justice internationale ? Et cette justice de la France a-t-elle les compétences de faire saisir et vendre ce bien, la résidence diplomatique de l’ambassadeur de la mission diplomatique de la RDC, à Paris ?

CE QUE DIT MR. YENDE, UN COMBATTANT CONGOLAIS DE PARIS: monsieur le journaliste Kamite, voyez-vous ce conflit “ya “mabe mingi” laissé par le régime totalitaire d’occupation du “Tutsi Power Rwandais” dont fait partie le josephiste Joseph “Kabila”, ami-ami du système criminel Kagamiste de Paul Kagame. Joseph “Kabila” est nommé Hippolyte Kanambe ici dans la diaspora.

“Stopper momentanément l’achat des terrains par des étrangers…trop de procès des étrangers contre l’Etat de la RDC”.

SELON NOTRE MICRO-TROTTOIR dans les rues et des milieux de notre diaspora congolaise, il faut stopper momentanément l’achat des terrains en République Démocratique du Congo par des Chinois, Libanais, Indiens, Tanzaniens, Pakistanais, Angolais, Sud-Africains, Zimbabwéens, Burundais, Sri-Lankais, Rwandais, Congolais du Congo-Brazzaville, Centrafricains, Ougandais, Américains, Belges, Italiens…Il y a trop de litiges en justice avec des étrangers contre l’Etat congolais”.

CETTE AFFAIRE dont Magazine Ngambo Na ngambo parle ici, est UNE TRES GRAVE CONSEQUENCE des plusieurs conflits croisés entre les enfants du 1er lit du feu puissant homme d’affaires Litho Moboti (GLM, décédé en février 1982) et un autre enfant du second lit nommé Litho Moboti Nzolu Pakwa “Pitchou”, managé par certains dignitaires politiques “les occupants et leurs congolais soumis collabos” de l’OBMA/Office des Biens Mal Acquis issu du conglomérat des mercenaires et rebelles AFDL qui renversa le président Mobutu.

Pitshou Litho Moboti Nzolu Pakwa “fit un business COOP de vente” avec un businessman libanais Ghassan Abdul Hussein Dakhlallah. Et ce dernier, Mr. Dakhlallah a eu à faire des affaires en 2004 avec le couple des entrepreneurs Abou Lahoud. Et la bataille commença en 2005 avec cette expropriation par l’Etat de la RDC imprégnée les méthodes et les mentalités des “occupants et leurs soumis congolais” de ce système mafieux politique joséphisme Joseph “Kabila” qui pollue encore des mentalités mafieuses ya Ki moyibi au Congo.

Droit international reconnu. L’État de la République française est signataire de la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques adoptée le 18 avril 1961 par des États du monde dans la capitale de l’Autriche, à Vienne.

Il s’agit d’un traité international “légiférant” les rapports diplomatiques entre États, l’immunité du personnel diplomatique et l’inviolabilité des ambassades (cas de la résidence de l’ambassadeur de la RDC en France).

C’est depuis le 24 avril 1964 que cette convention est entrée en vigueur. Cette convention a été complétée en 1963 par la Convention de Vienne sur les relations consulaires.

Lilo Miango/Rédaction de Paris.

Posted in Nkoma-Traces

Lire la suite

Elle est arrivée à Kinshasa ce 23 juin 2021 : Annie Chebeya en provenance du Canada.

Retentissement en Suisse sur cette arrivée.

Veuve Annie Chebeya et sa fille au salon d’honneur de l’aéroport de Ndjili.

Cette nouvelle a surpris dans la diaspora congolaise, aussi dans les autres milieux des Suisses et des autres sphères des Africains de divers nationalités car il s’agit de la veuve Annie Chebeya du défenseur Floribert Chebeya assassiné par le régime criminel du josephiste Joseph Kabila. “Ce dernier est un individu fortement soupçonné par la diaspora de la République Démocratique du Congo, dans ce crime d’Etat”, selon la résistance combattante et patriote “Ingeta” (Suisse).

Un Prix. Madame Annie Chebeya est une Congolaise très brave comme la diaspora le sait. Elle a soutenu son mari quand il était en vie dans ce combat des droits de l’homme pour la dignité humaine du peuple congolais. Et partant, elle reçoit un prix pour la récompenser vu ses sacrifices. Pour elle, c’est aussi pour honorer la mémoire et le combat juste du feu Floribert Chebeya, son mari.

Selon les informations parvenues à notre rédaction à Genève, Cette cérémonie aura lieu le 25 juin 2021 à Kinshasa en présence des personnalités nationales et étrangères.

Le journaliste-présentateur télé Eliezer Ntambwe, député national de la RDC.

Messieurs Paul Nsapu et Eliezer Ntambwe à l’aéroport de Ndjili, à Kinshasa.

Parmi les gens qui étaient venus à l’aéroport international de Ndjili, des médias de Kinshasa ont noté la présence des célébrités comme monsieur Paul Nsapu (le défenseur des droits de l’homme le plus populaire en RDC et dans des milieux à travers le monde) et Mr. Eliezer Ntambwe (célèbre et populaire journaliste-présentateur télé et député national).

Pour participer au retour événementiel à Kinshasa de madame Annie Chebeya accompagnée de G.Bazana, fils du martyr Fidèle Bazana ; Mr Paul Nsapu était vite rentré dimanche 20 juin 2021. Un voyage de solidarité avec le peuple l’avait conduit dans la partie Est de la RDC. Il était parti à Goma réconforter les Congolaises et Congolais, des sinistrés de l’éruption volcanique du mont Nyiragongo.
Monsieur Paul Nsapu était aussi à Bukavu pour réitérer son soutien à son compatriote, le Prix Nobel de la Paix Dr. Denis Mukwege.

Paul Nsapu en interview. Et à ses côtés le fils de Fidèle Bazana (France) et la fille
Chebeya.

Nkumu/Assistant du rédacteur en chef /Rédaction de Suisse du Magazine Ngambo Na Ngambo.
Photos : capture écran par l’équipe technique Suisse du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO.

Posted in Nkoma-Traces

Lire la suite

Affaire major de la police Rémy Kanza et policiers du quartier 1(Ndjili) : diaspora veut leur arrestation à cause des tortures, du vol…

Des policiers l’accusent d’avoir donné des ordres pour torturer.

C’est la question à l’attention des enquêteurs congolais au Congo. Des réseaux de ces policiers concernés de Kinshasa font-ils des rackets contre des investissements des Congolais de la diaspora ? Pourquoi cette violence barbare avec des coups dans des testicules ?
Pourquoi dans la diaspora RDC de Belgique, des Pays-Bas, de France, de Suède, des USA et de l’Allemagne ; des Congolaises et Congolais exigent que la justice militaire de la RDC interpelle le major Remy Kanza alias “mal à l’aise”, chef escadron police Tshangu (Voir photo) et ses policiers, à Kinshasa ?

TERREUR, VOL ET TORTURES PHYSIQUES : ABUS DE POUVOIR DE LA PART DES MEMBRES BARBARES DE LA POLICE A KINSHASA.

Parmi la centaine de messages arrivés du 14 juin 2021 au 15 juin 2021 à nos rédactions de Genève et Paris, nos journalistes Kamite panafricains congolais ont relevé certains notamment ce que Congolaise Florette, patriote, déclare : “tortures physiques à l’intérieur du commissariat Mbata/Quartier 1 en donnant même des coups dans les testicules de ces innocents arrêtés arbitrairement, vol-racket de l’argent (recettes de la journée), arrestations arbitraires (en réalité ce sont des enlèvements de la part de ces policiers concernés gradés ou pas qui abusent de leurs fonctions officiels, coups et blessures volontaires, vols des téléphones portables, vol de pneu et des outils pour réparer des pannes mécaniques, dénuder des innocents, vol de batterie et de carburant dans un véhicule civil commercial pour mettre dans un véhicule officiel de la police, privation arbitraire et temporaire de la liberté…).

Le véhicule concerné.

L’émission télévisée “L’Europe parle aux Congolais” fera une édition sur cette “problématique de la mise en danger de la part de certains réseaux policiers, au Congo, qui impactent des investissements matérialisés par des Congolaises et Congolais de la diaspora”.

Lilo Miango/Rédaction de Paris et Nkumu/Rédaction Suisse.

Posted in Nkoma-Traces

Lire la suite

Richissime homme d’affaires Luc Gérard Nyafe (Colombie) : bravos aux enfants de sa fondation “Yaliki”, à Lusanga(RDC).

Cérémonie événementielle.

Dans la commue rurale Lusanga: le richissime homme d’affaires Luc Gérard Nyafe et les enfants de sa fondation

En présence de monsieur Luc Gérard Nyafe et de son staff, cette cérémonie pour les 500 enfants congolais de sa fondation “Yaliki” vient d’avoir lieu en ce jeudi 3 juin 2021 à Lusanga. C’est dans la province congolaise du Kwilu, dans le Sud Ouest de la République Démocratique du Congo. Cette manifestation, exceptionnelle, a été monopolisée par l’attention des réalisations très intéressantes effectuées par des enfants.

“C’est un challenge gagnant pour la directrice Monguya Félicité et son entourage. Son casting de CV est formidable. Elle a été la toute première femme originaire de l’Afrique Sub-saharienne devenue directrice d’école dans l’histoire du Royaume de Belgique. Son excellence dans l’enseignement, elle l’a mise sur le terrain chez ces 500 enfants pour la fondation Yaliki. Nde milulu yango mpe milekaki kitoko. Bana ya lisanga Yaliki mayele na bango ezali kofungwama. Mpe bazuaki litomba mokolo wana mpe lisusu”, a déclaré une personne que notre média a interviewé en Europe.

L’oeuvre d’un distingué compatriote qui investit aussi en faveur des enfants, l’avenir du Congo.

Le businessman Luc Gérard Nyafe: fondation “Yaliki”.

Le travail d’élévation en faveur de ces 500 enfants est un investissement à court et à long termes. C’est l’œuvre active du richissime homme d’affaires congolais résidant en Colombie, monsieur Luc Gérard Nyafe. Il le fait pour sa contribution au patrimoine de la RDC. En ce même juin 2021, ces échos événementiels depuis Lusanga sont arrivés dans nos rédactions du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO en France et Suisse.

Dans la diaspora en Europe: des jeunes, adultes, femmes et hommes congolais de la RDC apprécient et saluent les rayons de soleil de Mr. Luc Gérad Nyafe, richissime homme d’affaires congolais de Bogota (Colombie) ; qu’il a apportés dans la vie de ces nombreux enfants de sa fondation. “Yaliki”.

L’homme d’affaires Luc Gérard Nyafe a apporté un rayon de soleil dans les yeux de 500 enfants de sa fondation “Yaliki”, située à Lusanga en RDC dans la province du Kwilu.
C’est un challenge gagnant pour la directrice de la fondation “Yaliki”, la Congolaise Monguya Félicité qui a su à l’aide de son équipe apporter aux enfants dans un espace où il fait bon vivre et bon apprendre (les arts, l’anglais, la danse, le théâtre, respect de la nature…) à partir des activités ludiques dans une dynamique pédagogique.

Nkumu/Rédaction de Suisse et Lilo Miango/Rédaction de Paris.
=================================================
“Visitez la République Démocratique du Congo, l’autre pays des grands journalistes”.

Posted in Nkoma-Traces

Lire la suite

Victime du racisme contre les Noirs,Mr. Kingombe Benjamin(France) a témoigné à la télévision BFM.

Notre regard depuis la Suisse sur cette affaire judiciaire qui se passe en France. Ce que des “mama” africaines en Suisse retiennent est qu’un “muana ya Afrika”, le Congolais Benjamin Kingombe qui vit en France, dans la région parisienne ; a été victime d’insultes racistes et d’un acte discriminatoire vu la couleur de sa peau.

Mercredi, avant-midi du 2 juin 2021, nous sommes à Genève.

Nous avons allumé la télévision selon nos habitudes journalistiques pour voir ce que les autres médias disent ou montrent par rapport à ce cas de racisme contre les Noires et Noirs en France.

“Mabe wana na mabele ya France ,mpo ya koyina poso moindo engindi lisusu”. Ainsi des échos médiatisés concernant ce délit horrible sur ce cas de la négrophobie en mai 2021 ; ont traversé même la frontière France-Suisse.

Et partant, notre rédaction Suisse du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO a regardé son témoignage à la télévision française BFM de Paris. Ces Photos ont été capturées à l’écran télé par notre équipe technique de Genève: mercredi 2 juin 2021.

En France: racisme.

Une loi française a inscrit dans le marbre:”1 an d’emprisonnement et 45.000 euros d’amende”. Elle est déjà votée par le parlement. C’est juridique et judiciaire. Voilà ce qui a été dit sur ce plateau télévisé à Paris.

En effet, le Congolais Benjamin Kingombe, victime du racisme anti peuple noir et de la discrimination négrophobe, a été l’invité de la télévision française BFM qui diffuse des informations en continu. Mr. Kingombe a été victime de plusieurs insultes haineuses contre les Noirs de la part d’un Français responsable d’un site de location de logements car monsieur Benjamin Kingombe a loué et payé un appartement dans un quartier des riches français. Le journaliste français Toussaint, une figure connue dans le paysage audiovisuel, l’a reçu sur son plateau le mercredi 2 juin 2021 dans l’avant-midi.

Réactions en Suisse.

Dans la diaspora congolaise en Suisse, il y a des expressions de convictions pour soutenir la victime. Des Congolaises et Congolaise en Suisse observent le comportement de la justice française car vu d’ici, on note que chaque fois que des élections nationales en France s’affichent à l’horizon, il y a trop des cas de racisme qui émergent contre les Noires et Noirs. Une Congolaise a conclu: “il faut nous unir pour lutter contre ce racisme anti-peuples noirs. Regardons donc la création des Etats Unis d’Afrique pour juger un jour sur le continent africains les auteurs occidentaux de ces crimes”.

Nkumu/Rédaction de Suisse et assistant du rédacteur en chef Lilo Miango.

“Visitez la République Démocratique du Congo, l’autre grand pays des grands journalistes”.

Posted in Nkoma-Traces

Lire la suite

Le centenaire de la radio est fêté en France du 31 mai 2021 au 6 juin 2021.

Voici deux journalistes historiques symboles de l’excellence du journalisme à la radio dans l’histoire de nos médias de la diaspora en France: madame Huguette Malamba(jadis journaliste radio à Paris chez Africa N°1) et monsieur Nzunga Mbadi (jadis journaliste radio en région parisienne dans une station de radio française).

Huguette Malamba.

MERITES HISTORIQUES POUR HUGUETTE MALAMBA ET NZUNGA MBADI. On reste journaliste toute la vie. C’est l’histoire d’avant, actuelle et de l’avenir. C’est un témoignage installé dans des réalités du monde du journalisme français que nos journalistes congolais entendent souvent depuis novembre 1980 en France, grand pays du journalisme.

Novembre 1980 est la période où nous avons foulé le sol français pour la toute première. Et ainsi ici pour cet événement, nous avons choisi cette période. C’est à cette date car c’était notre toute première fois d’entrer en contact direct à Paris avec le monde du journalisme français.
C’était à la radio RFI. Et c’était sur invitation du Français Michel Dole qui a été à Kinshasa notre professeur de cours de radio, à la faculté du journalisme Isti (l’actuel Ifasic).

Maison de Radio France, à Paris.

Cette station de radio RFI était dans le magnifique bâtiment en forme du fromage “camembert”. Cet immeuble est la Maison de Radio France, dans le 16ème arrondissement de Paris.

L’événement “La Radio a 100 ans en France “:

La radiodiffusion sonore connue par tout le monde sous l’appellation de “radio” est née au début de 1921 en France (mais aux USA, c’était en fin de l’année 1920).

A l’occasion de ce centenaire de radio en France, nous avons choisi une journaliste congolaise et un journaliste congolais de deux générations différentes. Ainsi nous les fêtons et nous saluons leurs mérites historiques et leur travail qui sert de modèle de l’excellence à la radio.

Nzunga Mbadi.

“O ntei ya milulu mbula nkama ya kokanisa nkita ebengami na lompoto “Radio”, topesi mokako sua na bapanzi nsango ya malonga Huguette Malamba na Nzunga Mbadi..Basala misala ya kitoko mpo na radio, awa n ekolo France”.

C’est cette valeur des bâtisseurs du journalisme au quotidien, qui place madame Huguette Malamba et monsieur Nzunga Mbadi sur notre podium de ce centenaire du journalisme en France dans notre créneau du journalisme congolais.

A l’heure de ce centenaire de la radio, MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO réitère que les journalistes congolais de la République Démocratique du Congo ont toujours été un de deux moteurs du journalisme des pays africains fait en France (rapport de l’Américain Sim).

Lilo Miango/Rédaction de Paris.

PHOTOS: documentation famille royale Ndonga Nkenge (fondation: 16ème siècle).

“Visitez la République Démocratique du Congo, l’autre grand pays des grands journalistes”.

Posted in Nkoma-Traces

Lire la suite

La journaliste Lisa Shaw (44 ans), présentatrice à la BBC Radio-Newcastle, est décédée après avoir été vaccinée avec le VACCIN ASTRAZENECA.

“NSANGO YA LIWA : AstraZeneca ebomi mopanzi nsango Lisa Shaw ya BBC”.

Ce cas de décès est lié à une personnalité des médias. BBC, son employeur, est parmi ces médias qui ont évoqué des campagnes de vaccination. Vu cela, depuis Paris notre rédaction (faite par nos journalistes congolais de l’Europe) interpelle dans la vérité la République Démocratique du Congo pour dire la vérité aux Congolais. Et des gens dans notre diaspora ont les droits de savoir ce que cette organisation congolaise chargée de faire vacciner lors de ces opérations de la Covid-19, fait par rapport à la santé des Congolaises et Congolais au Congo. Ce vendredi 28 mai 2021, une bien triste nouvelle Lisa Shaw, journaliste pour la radio de la BBC depuis 2015, est décédée à l’âge de 44 ans après avoir été vaccinée à l’AstraZeneca (Sources: BBC, journal anglais “Guardian”, communiqué de presse de la famille de la journaliste Lisa Shaw).

Lisa Shaw, Journaliste à la BBC

Ce communiqué révèle que le décès est survenu le vendredi 21 mai 2021 aux services des soins intensifs de l’hôpital Royal Victoria de la ville britannique de Newcastle. Et cela après avoir souffert de caillots sanguins, survenus une semaine après sa vaccination. La journaliste Lisa Shaw a développé de violents maux de tête. Et cela 7 jours après l’injection à l’AstraZeneca.

Ainsi notre collègue journaliste Lisa Shaw, une connaissance d’un ami british, est tombée gravement malade.

“AstraZenaca, ebebisaki ye bomoi”. Feue Lisa aussi une mère de famille.

POURQUOI EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO, l’autorité compétente continue à vacciner avec ce VACCIN ASTRAZENECA.

Pourquoi continue-t-on là-bas à se référer à l’ONU (OMS) ? “Bisenga senga/Mentalité d’esclave chosifié pour mendier” ? Jeudi 27 mai 2021, j’ai suivi deux émissions dans deux chaînes de télévision de Kinshasa que des Congolaises et Congolais ont été vaccinés à l’AstraZeneca.

Et en ce mois de mai 2021, un journaliste congolais, localement connu, a dit aussi que le service congolais concerné pour la vaccination contre la Covid-19 en République Démocratique du Congo est dans l’attente des nouvelles doses. Les doses de quel vaccin?

Lilo Miango/Rédaction de Paris.

“Visitez la République Démocratique du Congo, l’autre grand pays des grands journalistes”.

Posted in Nkoma-Traces

Lire la suite

La Congolaise Cynthia Voza Lusilu: de Londres à la lumière.

Native de Paris, mademoiselle Cynthia Voza Lusilu vit à Londres, la capitale de l’Angleterre. Cette Congolaise de la RDC, brillante, est “designer sociale”. C’est un concept nouveau. “Ezali misala ya sika ebengami -social designer- na monoko ya ba Anglais.Cynthia Voza Lusilu , elenge muana muasi ya ekolo Kongo ya bankoko, oyobotamaki na Paris, azali o ntei ya mosala wana ya sika ya social designer mpo na batu moindo”.

Mlle Cynthia Voza Lusilu

Le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO met la Congolaise Cynthia Voza Lusilu en lumière. Les projecteurs médiatiques sont allumés par nos journalistes Kamite panafricains congolais de la République Démocratique du Congo car on n’étudie pas pour l’école mais on étudie pour la vie. C’est la valeur Travail.

“Cynthia Voza Lusilu abotama na engumba ya Paris. Ye azali muana ya makila ya Kongo ya bankoko na biso. Azali kosala makambo ya mosala ayekola malamu. Tokokaba lisolo na ye mpo na mosala ya malonga wa ye: DESIGNER SOCIALE “.

Ainsi, MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO a mis mademoiselle Cynthia Voza Lusilu dans notre répertoire de ces 300 Congolaises et Congolais de la diaspora ou originaires de la RDC qui font l’image de marque de la RDC à l’étranger.

DEPUIS LE 7 FEVRIER 1981, à Lausanne, lors de la rencontre convoquée pour l’élévation de la souveraineté spirituelle de notre journalisme en Europe, l’important de la dynamique pour le journaliste congolais Lilo Miango est dans sa pratique éditoriale du journalisme “KONGO ya bankoko na biso” que nous déclinons en termes de sociologies africaines des médias, avec éthique et déontologie.
C’est de mettre en lumière nos valeurs de la diaspora: “Bana ya Kongo, basali ya Kongo, bana ya Afrika mokili mobimba”.

Notre journalisme “ya Kongo” congolais en Europe, c’est aussi en synergie avec nos pays de nos ancêtres “bikolo ya bankoko na biso, na mikili ya Kongo na ya Afrika”, berceau de l’humanité où des sciences, l’écriture, l’école, l’université, le journalisme, les systèmes démocratiques…avaient été inventés durant l’apparition de l’Humanité sur Terre.
Aujourd’hui, notre pratique éditoriale de notre journalisme “Kamite ya Kongo” congolais en Europe parle de la Congolaise Cynthia Voza Lusilu qui excelle dans son métier qui est une nouvelle profession.

Lilo Miango/Rédaction de Paris et Albert Lupungu Ndjate/Rédaction de Genève.

“Visitez la République Démocratique du Congo,l’autre grand pays des grands journalistes”.

Posted in Nkoma-Traces

Lire la suite