60 ans d’anniversaire de la Proclamation de l’indépendance du Congo.(30 juin 1960-30 juin 2020): appellation ” République du Congo” et un comportement des larbins de l’abbé Fulbert Youlou.

A Paris, cette histoire des valeurs sur l’appellation “République du Congo” est revenue dans notre agenda à l’occasion des 60 ans d’anniversaire de la proclamation de l’indépendance du Congo (30 juin 1960-30 juin 2020). Et cela avec un élément nouveau qui vient d’atterrir dans nos rédactions en Suisse et France (Voir illustration: document officiel USA).
Le terme KONGO qui a donné naissance à l’appellation “République du Congo”, nous l’avons déjà évoqué dans notre émission télévisée “L’Europe parle aux Congolais”. Notre invité dans cette édition était l’homme de grande culture Mawete Makisosila.
Même si ce terme “Kongo” a été modifié arbitrairement et illégitimement en écrivant “CONGO” par une certaine pensée anti-droits de l’Homme de la colonisation occidentale, raciste et inacceptable par la dignité humaine ; ce terme “Kongo/Congo” reste la propriété de nos ancêtres Noirs africains, femmes noires africaines et hommes noirs africains. Parmi ces ancêtres se trouvent aussi les parents de notre “ndeko ya Afrika” abbé Fulbert Youlou dont le nom est principalement concerné dans ces lignes.

Kongo transformé “Congo”, terme qui donne naissance à l’appellation “République du Congo”, le 30 juin 1960 avec Lumumba et Kasa Vubu.

Ce nom “Kongo” transformé donc en “Congo” en toute illégalité par un type des élites suprématistes européennes colonialistes, reste le bien du patrimoine des populations noires africaines. Alors pourquoi Youlou (Yulu comme cela s’écrit dans des contrées de la région de Bandundu, dans l’actuelle RDC) s’était-il adressé à des “Mindele” violents colonisateurs, esclavagistes, coupeurs des têtes, des mains et des sexes des Noirs africains? Pourquoi l’abbé Youlou en léchant leurs bottes tachées des peuples africains, au lieu de voir ses frères africains Lumumba et Kasa Vubu engagés dans la lutte contre la colonisation et la décolonisation des mentalités! “esengelaki akutana na baninga Lumumba Patrice Emery na Joseph Kasa Vubu”. Et pourtant, il y a le “Kinzonzi” de nos ancêtres, des vrais pourparlers ou dialogues démocratiques. Le Kinzonzi étant le contraire des systèmes suprématistes de ces élites colonialistes occidentales impérialistes qui s’affichent “démocrates” mais ce sont des “batu ya lokuta mpe ya loma biboma boma”

Le religieux prêtre catholique Fulbert Youlou avait un problème d’aliénation mentale, de complexe d’infériorité vis-à-vis du pouvoir blanc esclavagiste, raciste violent, ségrégationniste contre l’être humain Noir.

Patrice Emery Lumumba et Joseph Kasa Vubu

Qui était-il ce Noir Africain?

Personnalité politique contestée même au sein de sa famille biologique, l’abbé Fulbert Youlou, est le premier président de la République congolaise de 1959 à 1963. Nous avons noté que sur le plan historique, son pays portait l’appellation “REPUBLIQUE CONGOLAISE”.

Le président de la république et prêtre catholique chrétien, l’abbé Fulbert Youlou avait beaucoup des “makango” (copines, partenaires sexuelles féminines). Et ces nouvelles étaient au départ et surtout propagées par des responsables agents de la sûreté de la République française et leurs relais français.

Plus tard, des Congolais de la RDC en ont même vu ses “Ba makango”. C’était quand l’abbé Youlou destitué président en 1963, est venu en exil à Kinshasa (quartier huppé de Binza, non loin du Palais de Marbre et des très belles maisons des Jean Claude Vuemba “Mashakado Vuemba”, Jean Nembalemba, Fanfan Clerbaut, Hector Delvaux Mafuta Kizola, les Dombasi, des fils Holden Roberto (leader politique angolais FNLA)…, tous des amis du journaliste Lilo Miango/Quotidien du soir national Elima).

Et pourtant Kinshasa, c’est chez Patrice Emery Lumumba. L’abbé Fulbert Youlou avait auparavant oeuvré dans le complot contre Lumumba. Le Congolais de l’Atlantique Nord, Djamba Yohé (fils du commandant de la police dans les années 60 et “muana ya commune Bandalungwa”) qui vit au Canada, avait publié une série de textes. Et il a mentionné que l’abbé Fulbert Youlou avait même mis son hélicoptère pour la recherche et capture du héros noir africain internationalisé Patrice Emery Lumumba.

L’abbé Fulbert Youlou, dans ce cadre historique précis qui nous interpelle, nous journalistes Kamite congolais en Europe ; le religieux Youlou se relève lui-même être un phénomène des larbins : “mofiti-mowumbu ya ba mindele ya mabe mpe biboma boma batu ya moindo”.”Ye moko nde Fulbert Youlou moto amipesa na bowumbu epai ya kimundele mabe ya mindele ya mabe”.

Le président de la République, l’abbé Fulbert Youlou avec son mental slavery pour les USA ségrégationnistes-criminels et des élites politiques françaises colonialistes

Fulbert Youlou ignorait-il cette histoire du premier collabo congolais dont le nom est Ndundulu qui a vécu ces terres congolaises de l’autre rive du fleuve Congo.

Sur l’autre rive du fleuve Congo, en Lingala “na ngambo mosus ya ebale ya Congo, ayebaka ndenge mofiti NDUNDULU esukelaka ye nsango Fulbert Youlou ndenge esukela NDUNDULU te tango azalaka kosalisa o ntei ya makambo ya mabe ya mokonzi wa ba Belges Léopold II mpo akamata ba mabele mpe kibokonzi ya bankoko na biso”?

Youlou savait-il comment s’est terminé la vie de monsieur NDUNDULU, premier collabo attitré du phénomène des larbins et traître contre ses frères noirs africains, et qui oeuvra pour le roi barbu des Belges Léopold II et ses réseaux criminels des Anglo-saxons pour occuper les terres des Noires africaines et Noirs africains, nos ancêtres ?

Au moment de ces manoeuvres des larbins de Fulbert Youlou ; aux USA, se pratiquaient les lynchages des Noires et Noirs, la ségrégation institutionnelle anti-Noirs par des systèmes des Blancs qui assassinaient, incarceraient et violaient des enfants, femmes et hommes Noirs.

RAPPEL:les ancêtres de ces Noirs ont été déportés aux USA venaient du “KONGO” pour être des esclaves sur le continent Amérique.

Document officiel des USA.

Ce document officiel des USA sur l’appellation officielle de notre pays :”République du Congo” est une des preuves du comportement des larbins de l’abbé Fulbert Youlou.”Ye mbuta Youlou Fulbert azalaki mpe sango, nganga Nzambe…kasi motema mabe na bandeko baye batu ya moindo”.

Lilo Miango/Rédaction de Paris et Nkumu/Rédaction de Suisse.

Lire la suite

Paris: Adama Traoré, un Symbole de Black Lives Matter

C’est le reportage de Milau LUTUMBA, un de nos journalistes de la rédaction-France du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO. Ce samedi-là du 13 juin 2020, le journaliste-reporter LUTUMBA était, avec les autres journalistes de diverses nationalités des pays européens, américains, africains et asiatiques, sur cette Place de la République, à Paris. Et il a fait aussi ces photos qui entrent dans la légende car dans la foule, des filles,femmes et hommes ont certifié et lancé un Appel du 13 juin que “Adama Traoré, un Symbole de Black Lives Matter”.

Lire la suite

Mr. Segismundo NSUE Alene(80 ans), doyen et grand monsieur de la presse de la Guinée Equatoriale, enterré à Nsok Nsomo.

En sa mémoire. C’était Segismundo NSUE Alene, un professionnel de l’information de la Guinée Equatoriale qui a beaucoup aimé des processus panafricains et travaillé pour le panafricanisme dans le métier du journalisme où il avait démarré en tant que reporter photographe. Et partant, depuis la Suisse, l’Allemagne et France, tous les journalistes Kamite panafricains congolais de la République Démocratique du Congo et membres des rédactions du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO présentent leurs condoléances les plus émues à la famille du doyen de la presse de la Guinée Equatoriale, feu Segismundo NSUE Alene.

Ce grand sage panafricain vient d’être enterré dans un district de la Guinée Equatoriale, nommé Nsok Nsomo. C’est sur ces terres de ses vaillants ancêtres; où il avait vu le jour le 21 avril 1940. Désormais, le doyen Segismundo NSUE Alene se repose à côté de son père mort à 103 ans en 2003. “Mabele mokonzi mpe apema o lilita pene pene ya tata wa ye*”.

Londres.

C’est depuis Londres où vit Blanca NSUE, petite soeur du feu Segismundo NSUE Alene qu’elle a communiqué à notre rédacteur en chef Lilo Miango(Paris), la triste nouvelle du décès survenu de son grand frère survenu à l’âge de 80 ans. C’est à Malabo que la mort l’avait arraché à la vie le 8 mai 2020 à la suite d’une maladie.

Salut Doyen. “Losako Kulutu ya Bakulutu”, comme on dit en langue internationale Lingala.

Le doyen des journalistes de la République de Guinée Equatoriale, feu Segismundo NSue Alene était un collaborateur loyal et très dévoué du Chef d’Etat Obiang Nguema Mbasogo.

Il a occupé jusqu’à sa mort les fonctions de conseiller en matières de l’information, de la radio et de la presse à la Présidence de la République et auprès du gouvernement de la Guinée Equatoriale. Le doyen a formé plusieurs générations dans le domaine de l’information ou dans le créneau de la communication.

Funérailles nationales.

Grand travailleur, décoré plusieurs fois, Segismundo NSUE avait oeuvré pour la création du service de presse présidentielle, dans les années 90.

La patrie reconnaissante. Et ainsi, le chef d’Etat Obiang Nguema avait décidé la tenue des funérailles nationales pour honorer le patriotisme, l’esprit du travail bien fait et la loyauté de Segismundo NSUE Alene, citoyen de la République de la Guinée Equatoriale, ce pays que la vision et l’oeuvre du président Obiang Nguema a fait développer…

Madame Constancia Mangue Obiang, la Première Dame de la Guinée Equatoriale était à la tête des délégations à l’aéroport international pour faire des adieux.
Et c’est ainsi que dans les respects de ces valeurs dignes en Guinée Equatoriale, le mercredi 20 mai 2020; l’épouse du chef d’Etat Obiang Nguema, madame Constancia Mangue Obiang était présente, sous une fine pluie, à l’aéroport international de Malabo-la capitale, pour rendre des hommages à l’illustre disparu avant que l’avion spécial transporte le corps du feu Segismundo NSUE Alene dans le district de Nsok Nsomo. Très tristes adieux au nom du couple présidentiel, très tristes adieux de la nation, voilà l’image de ce moment-là dans cet aéroport.

Les adieux au feu conseiller Segismundo Nsue par
la 1ère Dame de la Guinée Equatoriale, madame
Constancia Mangue Obiang, à l’aéroport de Malabo.

Nous, journalistes Kamite panafricains congolais de la République Démocratique du Congo (RDC), basés en Europe, nous réitérons nos condoléances à sa famille Antonia NSUE, Blanca NSUE, Ilario NSUE, Ana NSUE, Roland Obiang… suite à cette perte de leur grand frère, leur oncle maternel…

“Kulutu ya bakulu* “(Doyen), “pema na boboto*”(reposez-vous en paix).

Lilo Miango/Rédaction de Paris.

Photo N°1: le doyen Segismundo NSUE Alene (Archives Blanca Nsue).
Photo N° 2: Madame Constancia, la 1ère Dame de la République de Guinée Equatoriale , ce jour-là du 20 mai 2020, à l’aéroport international de Malabo (Archives Guinée Equatoriale).
* Mots en langue internationale Lingala car notre média basé en Europe participe à la promotion des langues africaines, dans la diaspora et dans d’autres milieux en Europe.

Lire la suite

La mort de la mère du Prix Nobel de la Paix, Dr. congolais Denis Mukwege: “nsango ya liwa ya mama moboti ya munganga Mukwege Denis”.

Assemblée nationale de la République française. Salle Colbert, 15H36, lundi 2 décembre 2019, je venais d’y arriver à peine. Et un intervenant de ce séminaire sur le “Rapport Mapping RDC: un instrument pour la fin de l’impunité” venait de dire son mot de la fin avant de céder la tribune aux autres intervenants. Deux minutes après je me croise avec un très proche. C’est le célèbre réalisateur belge Thierry Michel qui vit dans la ville de Liège. Thierry Michel m’a fait une accolade et m’annonce à voix basse: “mon cher Lilo, sais-tu que le docteur Mukwege n’est pas là car il vient de perdre sa mère”. Et la tristesse immense m’envahit.

“Sango ya mawa, mama abota munganga Denis Mukwege awuti kokufa”.

EMOTION A LA CONGOLAISE. Ainsi, une de mes proches qui était là dès le début de ce séminaire à 13H45, me fit asseoir sur le même banc qu’elle. C’est Marie-Inaya Munza, auteure du livre “Black in the city”, et me dit « elle est morte cette nuit et le Dr. Mukwege qui était déjà ici en France a dû partir. C’est terrible comme épreuve ».

Dr Denis Mukwege qui aide tellement des millions des “mama” victimes des viols des guerres au Congo, a perdu sa Mama.

«This is a very sad storytelling». «Lisolo nakomi lelo ya nsango ya mawa, nsango ya liwa ya mama ya muana mboka Mukwege Denis». C’est mon triste storytelling de ce lundi 2 décembre 2019.

Durant ces moments terribles de la mort de la mère du Dr Mukwege: Mr.Thierry Michel soutient son “moninga” Dr Mukwege, Prix Nobel de la paix.

Sincères condoléances de la part de nos journalistes Kamite congolais de la RDC qui vivent dans certains pays européens.

Notre média MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO présente ses sincères condoléances à notre compatriote, le Dr. Mukwege Denis et à sa famille. Monsieur Lupungu Ndjate Albert, notre secrétaire général des rédactions, nos journalistes en Suisse, Allemagne, France et moi, nous nous sommes partagés cette nouvelle qui tombe vars la fin de cette année, en ce décembre 2019. « Mama moboti wa bolingo, opema na boboto na mabele ya ngoya ya Kongo ya bankoko ».

Les condoléances très émues des Ndonga Nkenge, une des familles royales de la République Démocratique du Congo(RDC) au Dr Mukwege et à sa famille.

Notre organe de presse a reçu un message de solidarité destiné au Prix Nobel de la Paix Dr Mukwege Denis et à sa famille biologique. Le souverain régnant à Makende-village royal, les princesses et princes au Congo et en Occident, membres biologiques de cette dynastie royale fondée au 17 ème siècle par la Grande Reine Lompata dont le titre royal est “Mukoko” ; ont été touchés par cette nouvelle très triste du décès de la “Mama” du Dr; Denis Mukwege, un fils digne de notre République Démocratique du Congo: « Au nom de nos ancêtres, avec beaucoup d’émotion et de solidarité, nos condoléances très émues. Maison royale des Ndonga Nkenge ».

Vidéo-hommage du célèbre réalisateur belge, le journaliste Thierry Michel: pour saluer la mémoire de la mère de son ami, Dr Denis Mukwege.

https://www.facebook.com/mukwegelefilm/videos/598101740963174/

Lilo Miango/ Rédaction de Paris.

Lire la suite

Procès à Paris, 9 décembre 2019, entre le vice-président de la Guinée Equatoriale et certains citoyens français dans l’affaire baptisée par des Occidentaux “biens mal acquis”.

Diaspora africaine en Europe/Guinée Equatoriale/France. C’est une affaire d’Etat en justice en France qui interpelle car il y a des Africaines, Africains et des diasporas originaires de l’Afrique qui voient l’histoire selon la direction mentale voulue des patrimoines des colonisateurs ou ex-colonisateurs ou encore ex-responsables occidentaux de la Traite des esclaves des peules noirs. Et ce procès dont le jugement est prévu pour le 9 décembre 2019 entre dans ce paradigme et ce qui est non-conforme à des paradigmes propres aux valeurs Kongo, Kamite. Donc une affaire des gros sous intéressante pour certains Français.

C’est l’avocat congolais Jean Charles Tchikaya (Congo-Brazzaville), l’avocat de la république de Guinée Equatoriale qui s’occupe de ce jugement du 9 décembre 2019 à Paris entre le vice-président de la Guinée Equatoriale Teodoro Nguema Obiang Mangue et certains citoyens français.

12 novembre 2019 au Palais présidentiel français de l’Elysée: Obiang et couple Macron.

Le président français Macron avait eu un entretien avec le président de la Guinée Equatoriale Obiang Nguema.

C’était en marge du “Forum de Paris sur la paix” (11 au 13 novembre 2019). Cette affaire d’Etat évoquée ou pas. A Paris ce 12 novembre 2019 où on a parlé de cet entretien, nos journalistes Kamite du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO avaient noté sa présence dans la délégation de la Guinée Equatoriale (ministre de la justice Ondo Nkumu Salvador, conseiller juridique Evuy Nguema Mikue Francisco, ambassadeur à Paris Oyono Ndong Mifumu Miguel).

« Ces histoires judiciaires contre la Guinée Equatoriale réveillent une certaine tradition à la française depuis Napoléon comme dans la suite de la guerre d’indépendance d’Haïti ou la guerre d’indépendance en Algérie. Payer ces catégories de ces Français qui pensaient avoir la main mise sur des valeurs africaines… mbongo, nzimbu ya kofuta neti bawumbu ya* ki muzungu anasema** », déclare le Congolais de la République Démocratique du Congo, Muanangeli Lokuli, un des analystes des droits de l’homme.

Aux Antilles, il rejoint le combat des Noirs d’Afrique chez des panafricains dans la diaspora panafricaine. Ils disent qu’ils ont de l’expérience de voir certains milieux français prendre l’arsenal juridique et judiciaire de l’Etat français pour des procédures de mise en examen des dirigeants africains ou originaires de l’Afrique en les ciblant individuellement pour les isoler. Et ainsi, ces milieux français fragilisent des Etats africains comme en RCA, Libye du guide Mouammar Kadhafi, Côte d’Ivoire, Guinée avec Sekou Touré, le Tchad de Tombalbaye Ngarta, le Congo…

Guinée Equatoriale: le drapeau, en Lingala c’est “bendele”.

Nkumu/Rédaction de Suisse et Lilo Miango/Rédaction de Paris.

Photo, Palais de l’Elysée : le couple présidentiel français Brigitte et Emmanuel Macron recevant monsieur Obiang Nguema, chef d’Etat de la Guinée Equatoriale venu à la réception du 12 novembre 2019 lors du Forum de Paris sur la paix ; avec les autres présidents de la République. *En langue internationale Lingala. **En lngue internationele Swahili.

Lire la suite

Le charismatique ambassadeur angolais Miguel da Costa: Kinshasa, 44 ème fête nationale du 11 Novembre de l’indépendance de l’Angola.

Ces deux “Bilili/Photos” prises à Kinshasa le 11 novembre 2019, et obtenues ce même 11 novembre 2019 dans la soirée à Paris par la rédaction en chef du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO ; montrent un des moments événementiels de la 44 ème célébration de cette fête de l’indépendance de la République d’Angola.

Lire la suite

Hommage à Paris le 20 octobre 2019 pour le 8ème anniversaire de la mort en Libye du Guide Mouammar Kadhafi (2011-2019).

Un sit-in a été programmé à la “Fontaine des Innocents” à 15H, le dimanche 20 octobre 2019, dans Paris 75001 (Premier arrondissement). C’est l’information donnée par La Française Ginette Skandrani. Elle était l’invitée de l’émission télévisée “L’Europe parle aux Congolais”* consacrée à ce 8 ème anniversaire à Paris sur la mort en Libye le 20 octobre 2011 du leader africain et panafricain Mouammar Kadhafi. “O engumba ya Paris, batu ya bikolo na bikolo bakosangana mokolo wana ya eyenga mpo na kokanisa nkondo mokambi Mouammar Kadhafi”(1).

Lire la suite

Rentrée politique nationale et internationale de la femme politique Acacia Bandubola: son appel mémoriel avec des connotations géopolitiques et économiques.

Quel est le message politique de cette rentrée 2019 de Mme Acacia Bandubola, une femme politique congolaise qui est désormais dans le microcosme politique de la diaspora de la RDC? Il s’agit de son appel sur les CONGOLAIS, IRRADIES PAR L’URANIUM AYANT SERVI A LA FABRICATION DE LA BOMBE ATOMIQUE D’HIROSHIMA.

Lire la suite

La majorité des morts et blessés du bombardement aérien d’un centre de détention de migrants,près de Tripoli,en Libye, sont des Noirs Africains.

EUROPE. Dans des diasporas africaines en France, Suisse, Italie et Allemagne, des propos recueillis le 4 juillet 2019 par le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO, démontrent la condamnation totale et ferme de ce bombardement aérien qui a massacré 60 jeunes et adultes noirs africains. Ce chiffre a été communiqué à notre média par un Libyen jadis résident de Tajoura tandis que divers médias propriétaires.

Lire la suite

Journée Mondiale de l’Afrique,25 mai: la femme politique Acacia Bandubola, son message pour la célébration de cette journée.

Cette date du 25 mai est un événement mondial à travers la diaspora africaine en Occident et le continent Afrique. Dans ce rassemblement autour de cette date, la femme politique congolaise de la République Démocratique du Congo ACACIA BANDUBOLA appelle toutes les Africaines et tous les Africains à célébrer, chaque personne à sa manière officiellement ou en privé, la journée historique du 25 mai. Et madame Acacia Bandubola déclare à nos journalistes: « en créant des synergies dans l’unité des peuples africains et dans l’innovation».

Femme politique Acacia Bandubola et une journaliste de
Radio Africa N°1, à Paris

“Na sanza eye ya mitano ya mbula oyo, ezali bokundoli ya milulu Afrika mobimba lisanga be moko na kibonsomi ya 1963. Na ntina yango, elenge muasi mama Acacia Bandubola, mosali politiki apesaki maloba matali milulu wana ya batu banso bazala o kati kaka ya Union Africaine. Bana mingi babotama nsima na mikili ya mpoto babiangami na Acacia Bandubola mpo bayeba ntina ya lisanga eye. Mpe bilenge bazala eteyelo malamu mingi mpo na bokeli makambo ya sika. Na ntango ya kala o mokolo ya liboso ya ekelami ya lisanga yango ebengamaka na nkombo OUA”.

Acacia Bandubola,leader politique d’avenir, mobilise la jeunesse, l’avenir de demain.

En effet, dans sa déclaration politique communiquée à notre presse pour cette journée du 25 mai 2019, la leader en puissance Acacia Bandubola soutient aussi que : “des montagnes des problèmes du quotidien, des mentalités, des politiques ne doivent pas empêcher l’Afrique, notre continent à progresser. Cela est impératif. L’Éducation nationale à améliorer encore et encore surtout au niveau des écoles, doit être une affaire citoyenne, c’est-à-dire de chaque Africaine et de chaque Africain. Et cela au quotidien vu l’employabilité des jeunes et femmes dans nos 55 Etats africains et dans nos diasporas africaines qui n’ont qu’un seul destin. Les peuples africains dont font partie les jeunes de la diaspora africaine sont appelés à s’unir. c’est leur destin, notre destin qu’il est impératif d’innover”.

Femme politique Acacia Bandubola(Bac + 5 Economie et finances): la date du 25 mai
est un devoir de dignité, de l’unité et de mémoire à perpétuer. (Photo mai 2019)

Cette date du 25 mai doit être dans les mémoires et dans le futur:ce que dit notre média.

Historiquement, la célébration de la Journée Mondiale de l’Afrique se situe dans le cadre des célébrations de la commémoration de la création de l’OUA (Organisation de l’Unité Africaine le 25 mai 1963 à Addis-Abeba, la capitale de l’Éthiopie, sous le très haut patronage du NEGUS (EMPEREUR, ROI DES ROIS) Hailé Selassié 1er; avec la synergie des pères fondateurs de l’OUA. Nos chevaliers de la plume ou du clavier n’on jamais eu l’opportunité de rencontrer le NEGUS. Aujourd’hui l’OUA est devenue UA (Union Africaine) grâce à la volonté politique du Guide Mouammar Kadhafi que certains de nos journalistes avaient rencontré plusieurs fois sous la tente.

Nkumu/Rédaction Suisse et Lilo Miango/Rédaction de Paris.

Lire la suite

8 mai, Amnistie et capitulation: la toute 1ère victoire des alliés occidentaux sur les soldats nazis et fascistes était une victoire des soldats congolais.

8 mai 1945-8 mai 2019. Cela fait déjà 74 ans d’anniversaire de la victoire de la II ème Guerre Mondiale. Ce jour de ce mercredi 8 mai était coché dans notre agenda du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO. C’est la fête de l’Amnistie de la 2ème Guerre Mondiale accompagnée des diverses cérémonies, notamment pour des Français et les autres Européens. Et nous, journalistes kamite panafricains congolais en Europe, n’oublions jamais que la TOUTE PREMIERE VICTOIRE DES ALLIES OCCIDENTAUX SUR DES SOLDATS NAZIS ALLEMANDS D’ADOLF HITLER ET FASCISTES ITALIENS DE BENITO MUSSOLINI et leurs alliances, lors de cette 2ème GUERRE MONDIALE … est une VICTOIRE DES SOLDATS CONGOLAIS DE L’ACTUELLE RDC.

Lire la suite

Interview exclusive du physicien atomique algérien Noureddine Melikechi(USA) au Magazine Ngambo Na Ngambo.

Ce sont des images filmées en exclusivité par le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO. Il s’agit de notre tout premier entretien télévisé avec le physicien atomique algérien Noureddine Melikechi. Nos journalistes kamite panafricains de la République Démocratique du Congo, basés dans certains pays européens, entendent parler de ce professeur et chercheur africain de l’Algérie qui vit et travaille aux USA. sont une exclusivité.

Lire la suite

Mr. MAVINGA TSAFUNENGA Armand , un engagement pour la justice dès l’âge de 20 ans.

Notre rédaction de Suisse du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO publie cette réflexion consacrée au leader d’opinion Mavinga Tsafunenga Armand, une figure de la diaspora congolaise de la RDC dont des valeurs tirent des sonnettes d’alarme pour réagir sur son engagement pour la justice et une certaine idée pour la création des Etats-Unis d’Afrique avec un travail nécessaire pour une justice en faveur de ce processus des Etats de droit comme cela se passait dans en réalité démocratique des Etats africains d’avant la colonisation par des élites des régimes européens. C’est bel et bien cette organisation de justice qui ont fait brillé et fonctionné ces Etats africains de notre passé africain.

Lire la suite

1er président de la République du Congo, Joseph Kasa-Vubu dans “L’Europe Parle aux Congolais”: 50 ans déjà.

En avril 2019, notre émission télévisée “L’Europe parle au Congolais” présente une grande émission sur le Premier Président de la République du Congo, le Congolais Joseph Kasa-Vubu. Il était décédé le 24 mars 1969, au Congo. Et cela fait en ce mars 2019, 50 ans déjà. En Europe, rien d’officiel dans ces ambassades de la RDC. Au pays, rien n’a été fait officiellement pour lui même si le pays RDC est encore sous l’occupation du Tutsi Power de ces quelques extrémistes tueurs* et quelques citoyens rwandais. «MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO ekosala masolo yango na sanza ya minei awa o engumba ya Paris»(1)

Lire la suite

Justice de Guinée Equatoriale: mandat d’arrêt international contre les Français Daniel Lebègue,William Bourdon, des ONG Transparency et Sherpa

C’est un fait judiciaire à dimension internationale que des Africaines et Africains de la diaspora en France, Belgique, Grande-Bretagne et en Italie observent depuis ce lundi 25 février 2019. La justice de la république de Guinée Équatoriale confirme le lancement d’un mandat d’arrêt international contre le Français William Bourdon et son compatriote Daniel Lebègue. Et contre quelques citoyens de la Guinée Équatoriale impliqués dans les faits que la justice dans la capitale Malabo a mis dans ce dossier.. “Bakoki kokanga bango bisika nionso*” ( en langue internationale Lingala*:”On peut les arrêter n’importe où”). Ils sont accusés de coup d’Etat contre ce pays africain indépendant, membre de l’Union Africaine.

Drapeau de la Guinée Equatoriale.

“Justice d’un pays souverain, membre africain de l’ONU, donc avec sa souveraineté internationale”.

Cette nouvelle médiatisée ,même par une presse privée propriété française; arrive au moment où en cette année 2019, des convictions des Africains de la diaspora et des panafricains se manifestent intensément contre la FrançAfrique, le néo-colonialisme et les Francs CFA de trois zones de ces pays africains que ces autorités italiennes de l’exécutif au pouvoir qualifient en janvier 2019 de “colonies françaises”. Et ce sont des générations nouvelles de cette résistance africaine à la “Ingeta” des Congolais, résistants-combattants de la République Démocratique du Congo, dans des villes européennes qui émergent pour poser des actes contre le néo-colonialisme et son paternalisme de FrançAfrique.

Des Congolaises panafricaines qu’un de nos journalistes a rencontrées à Bruxelles ont eu ces qualificatifs résumés ainsi c’est la «Justice d’un pays souverain, membre africain de l’ONU, donc avec sa souveraineté internationale».

L’histoire de cette photo: des jeunes congolais et leurs amis africains manifestant à Paris pour la souveraineté africaine. Vu cette actualité judiciaire qui n’a pas un lien direct avec cette photo des manifestants, on peut légitiment se poser la question de savoir ce que ce mandat d’arrêt guinéen peut apporter à cette diaspora qui a des stratégies de manifester ? (Photo, Paris: des archives site Réveil FM)

Une réalité d’une psychologie dans certains milieux français.

Pour ce mandat d’arrêt international, même si il est vrai qu’il y a un imbroglio dans les milieux de ces Français concernés, l’opinion de ces Africains est qu’ils ne veulent plus des particuliers Français comme donneurs de leçon d’un certain type de démocratie ou d’un genre de gestion des affaires publiques dans des pays africains à la suite de ce que tous ces Africains connaissent depuis des événements de Côte d’ivoire, la destruction de l’Etat de Libye et l’agression suivie de l’occupation de la République Démocratique du Congo.

C’est le “losako tika ye asala. Ye” c’est le peuple d’Afrique dans ses droits des peuples à disposer d’eux-mêmes.

«Ces ONG frappées par un mandat d’arrêt devraient mettre dans leur logiciel que depuis que l’humanité existe sur terre ; ce que certains Anciens Grecs de l’Antiquité avaient appelé “démocratie” comme système politique, nous affirmons que ce système politique est d’origine et de source africaine. C’est le patrimoine de la Femme Africaine qui à l’origine de ce système politique copié par ces quelques Grecs de l’Antiquité. La femme africaine s’est basée et fonda ce système sur la base de la règle sacrée de trois pierres, mabanga misato», déclare un prince royal de la Dynastie des Ndonga Nkenge (500 ans d’existence, Nord-Ouest de la RDC). Des chercheurs, des socio-linguistes et des historiens qui ont dépassé le stade de l’école d’un type d’Occident le disent aussi. Et le prince déclare que cette réalité n’est pas à négliger dans les attentes de ce procès.

Un économiste camerounais avait dit au MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO que «les affaires contre affaires entre ces deux Français et ces ONG du type occidental contre la famille présidentielle Obiang en Guinée Équatoriale n’attirent pas des Africains. La Guinée Équatoriale s’est mieux développée par rapport aux pays comme le Mali, Cameroun, Gabon, Congo-Brazzaville. Et c’est grâce à Obiang Nguema».

“Ces Etats africains au Sud du Sahara, l’imaginaire du Français en général appelle en France les ex-colonies de la France en Afrique pour se situer quand il y a une conversation avec des Africaines en France “, signale la fille d’un général d’armée de la RDC à la retraite.

Malabo, capitale de la Guinée Equatoriale- Palais de Justice

Mandat international de la justice de la Guinée Equatoriale: ekosuka ndenge nini*?(“comment cela finira?”)

Pour des journalistes kamite panafricains, il est intéressant de voir les retombées au niveau de la mentalité des résistants africains de la nouvelle vague. Ils ont opté des stratégies pour l’émergence pour les développements africains de ces panafricains vivant en France, Belgique, Italie et Grande-Bretagne.

Cette jeunesse africaine demande aux Français William Bourdon de l’ONG Sherpa et Daniel Lebègue de l’ONG Transparency de se rendre à leur procès en Guinée Equatoriale. La raison: «quand un tribunal en France nous convoque, nous, on s’y rend», a dit l’Ivoirien Kouassi.

Lilo Miango/Rédaction de Paris et Nkumu/Rédaction centrale-Europe à Genève.

Lire la suite