Au-delà de la projection du film “L’histoire de Papa Wemba” , à Asnières: et le journaliste Nila Mbungu créa l’appellation “Papa Wemba”.

Le documentaire intitulé “L’histoire de Papa Wemba” réalisé par un jeune Français membre d’une famille originaire de la République Démocratique du Congo est à l’affiche pour une projection privée dans une ville française Asnières-Sur-Seine, située dans la région parisienne. Cette projection est privée et les “milulu*” qui l’accompagnent.

Billet.

En rapport avec le nom d’artiste “Papa Wemba”, nous publions ce billet pour évoquer une personnalité de la presse de la diaspora congolaise de la RDC et des médias du Congo qui est l’inventeur de cette appellation. C’est le journaliste Nila Mbungu.

Nila Mbungu est un citoyen congolais du pays de Patrice Emery Lumumba, du premier président Joseph Kasavubu et de ces braves femmes patriotes, illustres leaders politiques historiques qui appartiennent évidemment au patrimoine du KO et NGO: Kimpa Vita, “Mukoko” Lompata (“Mukoko”: titre royal en langue Kisengele du peuple Basengele signifiant «Sa Majesté la Grande Reine»), la reine Ngokady(Empire des Bakuba), reine Lueji(Rwej) de l’empire des Lunda, reine Nzinga du royaume Kongo…

Nila Mbungu vit depuis un laps de temps en France, dans la région parisienne.

Ce brillant journaliste fonda, créa, appela, baptisa mais si cette jeunesse savait.

Et le journaliste congolais Nila Mbungu l’appela Papa Wemba.
“Mopanzi nsango muana ya ekolo Kongo ya bankoko Nila Mbungu moto akela nkombo wana ya ki Papa Wemba”(langue internationale Lingala*).

Et le journaliste congolais Nila Mbungu du quotidien national du soir “Elima” le baptisa Papa Wemba. Et le journaliste congolais Nila Mbungu de l’édition spéciale “Elima Dimanche” fit la promotion de cette appellation de Papa Wemba que lui-même Nila Mbungu avait inventée. Et il a bien assuré la médiatisation de son invention “Papa Wemba”. Nila Mbungu avait fait la véritable promotion de notre compatriote, le chanteur africain de la République Démocratique du Congo. Il fait une contribution unique et particulier et notre ami chanteur du quartier Matonge devint populaire et célèbre. Grâce son talent de chanteur, ses oeuvres musicales et ses prestations scéniques, Shungu était devenu une personnalité, une “vedette comme les habitants de Kinshasa et des autres endroits du pays”. Et un mythe naquit et alla à la conquête des pays étrangers. C’est aussi un fruit du travail de Nila Mbungu.

Shungu Wembadio, Nila Mbungu: quel duo!

Et le journaliste congolais Nila Mbungu créa ce nom d’artiste et le donna à son alter ego Shungu Wembadio Pene Kikumba “Jules”. Désormais,il est “Papa” Wemba. Avec le temps Nila dans ses articles, laissa tomber les guillemets. J’étais là.

Je relisais même ces articles de Nila Mbungu avant publication. C’est ce que faisaient nos chefs de la rubrique aussi. Et j’ai vécu cela à Kinshasa, dans notre bureau d’Elima Dimanche, au siège du journal Elima dans la commune de Limeté (3ème rue). J’ai vécu cela “au marbre” à l’imprimerie à Kintambo, une des 24 communes de notre Kinshasa, la ville qui sacralisa la rumba congolaise que nous journalistes disaient aussi “musique congolaise moderne”. C’est dans cette imprimerie que l’on terminait la sortie du journal Elima.

Les journalistes Ntondo a Ngoma Nene dit “Mosin”(notre chef), Nzita Mabiala (notre sous-chef), Malala Alar, Eale Ikabe (Jean Pierre) étaient là. Moi aussi Lilo Miango. Les reporters photographes Fitila Modeko et Nesba Babaka étaient là. Voilà l’équipe de notre édition spéciale “Elima Dimanche”. Cette édition sortait sous presse dimanche soir ou nuit. Lundi, tout le monde, tout le pays lisait “Elima Dimanche”.

Bravo et merci à Nila Mbungu. De nous tous journalistes congolais (zaïrois à cette époque) même jusqu’aujourd’hui, il est le seul journaliste qui connait mieux et parfaitement son alter ego, le chanteur-star Papa Wemba. Si cette jeunesse savait.

Lilo Miango/Rédaction de Paris.

Posted in Miziki-Musiques

Lire la suite

Chanteur Dinastar: “Limbisa ngai”, son nouveau single l’amène de Mulhouse à Paris

France. Monsieur Dinastar Shango,le chanteur congolais de la République Démocratique du Congo qui a l’emblème de la ville provinciale française de Mulhouse. C’est son lieu de résidence. Il a mis le cap sur Paris, mégalopole qu’un ministre français de la culture sous l’ère du président socialiste français François Mitterrand signala que “Paris est comme la capitale européenne des musiques africaines des États africains dont le français est une langue dans leurs administrations”.

Posted in Miziki-Musiques

Lire la suite

L’orchestre japonais Yoka Choc en concert à Tokyo, 5 mai 2018

A Tokyo avec la rumba congolaise et des retombées dans des milieux de la diaspora congolaise en Europe. Le public international (Japonais, diverses nationalités africaines ou européennes….) vivra une ambiance particulière car Yoka Choc Nippon, l’orchestre japonais spécialisé dans la rumba congolaise avec des chansons en langue internationale Lingala, n’a pas livré un concert depuis une longue période. La date est déjà sur des affiches.

Posted in Miziki-Musiques

Lire la suite

Rappeur Maître Gims: ses dates de “Fuego Tour” et notre vidéo sur ses affiches dans le métro parisien.

Tellement des succès pour la vente pour son nouvel album “Ceinture noire”. Tellement des attentes de la part des divers publics pour sa tournée dans toute la France et dans certaines villes des autres pays européens. Tellement attendu son grand spectacle gratuit, à Kinshasa la capitale mondiale de la Rumba congolaise. Tout cela fait tellement congolais: Me Gims, rappeur en France, est parmi les “bana ya mboka” qui travaillent très dur en France et qui font aussi vivre économiquement des Françaises, Français et certaines autres nationalités.

Posted in Miziki-Musiques

Lire la suite

Lita Bembo, chanteur célèbre et figure majeure dans la rumba congolaise, lance une nouveauté «Okotika ngai te».

 

Le chanteur célèbre Lita Bembo: son style très copié au Congo, dans des pays occidentaux et africains (créneau rumba congolaise).

Bruxelles/Chanteur Lita Bembo/Nouvelle chanson « Okotika ngai te ». La République Démocratique du Congo est comme cette grande Dame à la tête d’une grande famille. Et cette dame responsabilise ses filles et fils en proclamant à chacune et chacun “okotika ngai te” comme Lita Bembo chante métaphoriquement tout au long de la déclamation de sa nouvelle chanson intitulée « Okotia ngai te ».

Posted in Miziki-Musiques

Lire la suite

Tokyo/Japonais Daisuke (un des meilleurs guitaristes bassistes de la Rumba congolaise), restaurant Los Barbados: fêtes de fin 2017 et du Nouvel An 2018.

Pour cette saison des fêtes de fin 2017 et de l’arrivée de 2018, dans une certaine dimension, Tokyo est aussi branché sur notre diaspora via le restaurant “Los Barbados”. C’est une propriété de madame Mayumi et son mari, le bassiste japonais Daisuke Kamikawa (orchestre japonais Yoka Choc Nippon spécialisé dans la Rumba congolaise dont le chef d’orchestre est le chanteur de charme japonais Rio Nakagawa).

Posted in Miziki-Musiques

Lire la suite

Johnny Hallyday: décès de ce plus célèbre des chanteurs français. Quels souvenirs à Kinshasa.

« Moyembi monene mpe ya lokumu Johnny Hallyday awuti kokufa, o ekolo na ye France ». Atteint par un cancer, Johnny Hallyday s’est éteint à l’âge de 74 ans, dans la nuit de mardi à mercredi (6 décembre 2017), dans sa villa située dans la ville de Marnes-la-Coquette, en région parisienne.

Le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO publie de nouveau cette PHOTO tirée des archives du chanteur célèbre congolais Lita Bembo (leader de l’orchestre Stukas de la ville de Kinshasa). La star musicale de la France Johnny Hallyday était ce jour-là, le 15 mai 1968, en concert dans la salle “Albertum”, baptisé plus tard salle “Palladium” (sur le boulevard du 30 juin/Commune de Gombe). Lita Bembo était dans la salle. Ce jour-là et le spectacle de Johnny Hallyday ont marqué le jeune Lita Bembo, chanteur congolais déjà en quête de positionnement glorieux.

C'était à Kinshasa en 1968: Johnny Hallyday

C’était à Kinshasa en 1968: Johnny Hallyday

Johnny Hallyday laissa des empreintes dans des esprits du grand public, au Congo.

Johnny Hallyday “l’idole des jeunes” marqua des esprits au Congo. En “ngembo” ou capables de payer un billet d’entrée aux spectacles de ce grand artiste français à Kinshasa grand pool attractif international à l’époque, des gens de Brazzaville située en face de Kinshasa, avaient même fait la traversée du fleuve Congo.

Quel effet dans des milieux artistiques de Kinshasa ou ailleurs au Congo-Kinshasa? Le guitariste-accompagnateur de l’orchestre Stukas, Sasiwa NTIMAMBI a été surnommé “Hallyday”. “Hallyday” Ntimambi était devenu l’ami du journaliste Lilo Miango (A un moment donné, ce dernier fût le secrétaire général de l’orchestre Stukas, ce groupe musical où Lita Bembo faisait des commentaires positifs sur le travail musical de Johnny Hallyday).

A cette époque au Congo, beaucoup de jeunes se sont fait appeler “Johnny”. Et c’est le cas de l’étudiant Kalama “Soul” à l’époque où il faisait de la musique dans la région du Katanga (NDLR:Jean Kalama Ilunga, devenu un grand résistant contre l’occupation de la République Démocratique du Congo, décédé en France en juin 2017).

Johnny Hallyday avait passé 3 jours à Kinshasa. Avant son départ pour sa 3ème tournée africaine, il l’a dit lui-même lors d’une interview accordée à une journaliste française (Archives audio INA/1er mai 1968). Kinshasa est la seule ville africaine où l’artiste français Johnny Hallyday a passé le plus grand nombre de jours.

Logo du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO: nos journalistes pour un hommage à Johnny Hallyday, «ye ayaki mpe na Kin»

Logo du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO: nos journalistes pour un hommage à Johnny Hallyday, ye ayaki mpe na Kin”.

Son décès, une affaire du patrimoine français mais sa musique n’avait pas de frontières…

Dans les diasporas congolaises de deux Congo en Suisse ou France, chez des Angolais de France ou du pays des Helvètes, dans des milieux centrafricains, gabonais, soudanais en France, la grande star Johnny Hallyday laisse beaucoup de gens qui l’aiment et apprécient sa musique.

Salut l’Artiste Johnny Hallyday. “…Okende boloti…” comme le dit un passage, en langue congolaise Ekonda, extrait d’une des chansons à succès du célèbre chanteur et show-man historique congolais Lita Bembo qui vit à Bruxelles(Titre de la chanson “Nale Okendeke”).

Lilo Miango/Rédaction de Paris et Lupungu Ndjate Albert/rédaction de Genève.

Posted in Miziki-Musiques

Lire la suite

Une pensée à Jossart N’Yoka de Zaiko Langa Langa dans des histoires du patrimoine: studio pour un nouvel album.

« Les Journées Européennes du Patrimoine » et… au-delà de ces journées du 16 et 17 septembre 2017, nos deux journalistes ont une pensée à déverser sur un PATRIMOINE nommé Jossart N’Yoka Longo car il est en studio d’enregistrement avec l’orchestre Zaîko Langa Langa. Zaiko étant la 3ème école de la musique du Congo, c’est le seul et unique groupe musical référencé du PATRIMOINE de la Rumba Congolaise; qui est toujours en activité.

Posted in Miziki-Musiques

Lire la suite

L’artiste-chanteur-musicien congolais de l’année 2016: MAMPINGA RECORDS.

Europe, République Démocratique du Congo et reste du monde. En cette fin de l’année 2016, des journalistes congolais de l’Europe du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO ont élu l’artiste-musicien-chanteur congolais de 2016. Ce lauréat est appelé, artistiquement, Mampinga Records. Notre choix a été décidé le samedi 3 décembre 2016 lors d’un conseil international de nos rédactions.

Posted in Miziki-Musiques

Lire la suite

Dans le métro à Paris: affiche géante du feu chanteur-star Papa Wemba.

Paris. Station de métro Chaussée d’Antin. « Ezali ekeki ya bampanzi nsango ya Kongo, o mboka poto » (en langue internationale Lingala: «c’est une curiosité de journalistes congolais de l’Europe»). Dans ces couloirs de cette station de métro qui porte le nom “Chaussée d’Antin”, une affiche géante a tapé dans nos yeux. Cette affiche concerne un nom qui parle à des publics à travers le monde: le défunt chanteur congolais célèbre Papa Wemba.

Posted in Miziki-Musiques

Lire la suite

Chanteur Al Walser: son dernier album “Al Walser comes alive” fait rayonner.

Liechtenstein-Congo-USA-Diaspora congolaise. Le chanteur Al Walser, (citoyen de la Principauté de Liechtenstein) a une volonté constante d’atteindre ses objectifs à chacune de ses sorties. Son dernier album sorti aux USA où il vit, est génial. Et il l’avait baptisé «Al Walser comes alive». C’est une oeuvre qui rayonne. Cette situation n’a pas échappé au MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO.

Posted in Miziki-Musiques

Lire la suite

Franco Luambo Makiadi de l’OK Jazz, 27 ans déjà: parole au journaliste historique Bazakana Bayete.

Europe. Cette année est  le 27ème anniversaire de la mort* de Franco Luambo Makiadi qui reste une des grandes stars du Top 5 de la Rumba congolaise, cette musique urbaine, populaire et internationale. Pour nous journalistes historiques congolais de l’Europe et fondateurs à Kinshasa de la presse écrite musicale dans l’histoire des médias du Congo-Kinshasa, Franco demeure un de ces trois géants de la «modernité de cette Rumba congolaise», successeurs des pères-pionniers de cette musique. Ainsi, le «grand maître» Franco Luambo est ce chanteur-guitariste-auteur-compositeur-producteur de talent exceptionnel créa une des trois écoles de cette Rumba du Congo: le style OK Jazz appelé aussi l’école OK Jazz Odemba.

Posted in Miziki-Musiques

Lire la suite

Et le chanteur Al Walser enregistra cet album avec le célèbre Jermaine Jackson, aux USA.

Sur la pochette de cet album, le designer a marqué « Al Walser presents INTERNATIONAL ». Nous avons essayé un décryptage sur la base de deux couleurs utilisées pour ce titre. Et le résultat est «Internation»… et «Al» comme Al Walser (Al étant le diminutif d’Alexander, son prénom). L’enregistrement de cet album s’était fait aux USA où réside Al Walser, le chanteur et citoyen de la Principauté de Liechtenstein.

Posted in Miziki-Musiques

Lire la suite