En Occident, qui en veut aux enfants des leaders africains pro-souveraineté africaine?

Qui sont ces « Occidentaux héritiers d’un type des traditions des réseaux d’hier et d’aujourd’hui » qui ont voulu ou veulent la peau des enfants des leaders africains pro-souveraineté africaine ? Noblesse de la légalité de la liberté de la presse oblige : nos journalistes Kamite du Magazine Ngambo Na Ngambo, 1er média en Europe pour la dynamique de la création des Etats-Unis d’Afrique ; s’interrogent. Est-ce que c’est un concept socio-politique et historique de condescendance vu que des enfants dans des familles africaines font partie de la Nation selon la dot africaine et le mariage africain dans des valeurs africaines profondes qui datent depuis nos ancêtres Kongo (Kongo=celles ou ceux qui se définissent peuples de la Création, des Semblables à Dieu) ? Mabota to bana ya bankumu wana na kibonkoko na biso ya bonsomi bazali lokola bilembo mpe ya Afrika soki bazali bana mabe te. Yango wana na nzela ya mibeko mitali biso bampanzi nsango, totuni nde mituna”.

Guy Patrice Lumumba, Saïf-Al-Islam Kadhafi, progéniture de Nelson Mandela…

Dans le passé un commando d’un pays occidental avait tenté de poignarder Guy Patrice Lumumba alors qu’il était un petit enfant dans la ville congolaise de Kisangani (Blessure au visage. Il en garde la cicatrice). Qui en veut “personnellement” à Saïf Al Islam Kadhafi? Pour des Africains : «Batimbi kaka na nsima ya mibeko bango nde basala mpo bamema ye na CPI»! Qui avait voulu la peau de la progéniture de Nelson Mandela ? Qui avait «piégé pour porter atteinte» au fils de Sekou Touré ? La liste n’est pas exhaustive.

Certains nous ont parlé : “dictateurs africains”. D’autres nous parlent en ce moment des systèmes oligarchiques d’un type occidental qui sont aussi des formes de dictatures contre des peuples africains”.

N’est-ce pas dans ces traditions et pratiques à la “Delenda Carthago”,… ou à la destruction de “Kilwa, à cette époque considéré comme une des plus belles villes du monde” par le grand criminel portugais, le jaloux suprématiste conquérant Vasco de Gama,… ou encore à la destruction de la Jamahiriya de l’Etat de Libye prospère,.. ou à la manière des guerres d’agressions interminables contre “Kongo ya bankoko” depuis la Bataille d’Ambwila jusqu’aujourd’hui au 21ème siècle…, à la manière de l’Apartheid…à la manière de Berlin 1885 et suite.

Par ces temps qui courent,est-ce que l’on peut parler d’une autre modification de “Cointelpro” pour cette catégorie des enfants?

Nkumu/Rédaction de Suisse et Lilo Miango/Rédaction de Paris.

Photo, Paris: le journaliste Lilo Miango après une interview télévisée exclusive avec le Libyen Saïf Al Islam Kadhafi (Photo archives Famille royale Ndonga Nkenge).

Lire la suite

Forum de Paris sur la paix, 11, 12 et 13 novembre 2019 : une note du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO.

Cité des Sciences et des industries “La Villette” où aura lieu ce Forum de Paris sur la paix, 2019.

C’est notre note éditoriale depuis la Suisse. Il s’agit d’un événement organisé à Paris par une association de la loi française dite loi 1901 comme ça existe en France. Ainsi, prenons donc une estimation qu’en France, il y a des millions des associations.

Mais pour ce cas présent du Forum de Paris sur la paix, celui-ci a une particularité unique, celle d’avoir son existence par la volonté politique du président français Emmanuel Macron dans des rapports de force et d’une élévation des agendas sur le plan national du pays des “Gilets jaunes” et international. Des gens seront très nombreux: environ 6 000 personnes (associations, personnalités, médias…).

“Batu yo Kongo ya bankoko (ici par KONGO c’est-à-dire peuple de la création, création de l’Humanité en Afrique, semblable de Dieu ; nos journalistes Kamite panafricains congolais de la RDC ne parlent pas uniquement de la RDC, République Démocratique du Congo), kamua ve,lota ve mpo na milulu mibengami -Forum de paris sur la paix-.
Mpo na nini kozua Forum de Paris sur la paix, lokola eloko soki nini yango!”.

Et au delà de cette note du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO.

Évidemment, il y aura des journalistes/ “Bampanzi nsango” qui feront leur job pour informer les publics. En effet, il n’y a pas d’événement sur des actualités…sans les médias malgré la naissance des réseaux sociaux.

Nkumu/Rédaction de Suisse.

Lire la suite

Canada-Afrique-France/L’écrivain canadien de dimension internationale Jean-Louis Roy sera à Paris le 5 et 6 septembre 2019 pour la présentation de son nouveau livre à la presse.

Ce magnifique ouvrage s’intitule “BIENVENUE EN AFRIQUE un chantier du siècle” (Editions feu de brousse), va être présenté aux journalistes. Et monsieur Jean-Louis ROY l’a écrit en collaboration avec Solim Baba Pekele.

Profil du Canadien Jean-Louis Roy.

Ecrivain, diplomate, journaliste, historien Jean-Louis Roy bientôt à Paris.

Qui est ce talentueux auteur canadien qui vient à Paris pour des rencontres avec des journalistes concernant son nouveau livre! Monsieur Jean Louis ROY avait assumé les fonctions de directeur du média “Le Devoir” (un quotidien connu basé à Montréal) de 1981 à 1986.

A Paris, cette personnalité du Québec sera aussi sur les terres qui lui sont familières. Cette année 2019, Monsieur Jean-Louis Roy apporte ce “nouveau cru” dans des librairies pour les grands publics. Et cela via l’information qui sera issue de sa rencontre avec des journalistes européens et africains de Paris.

Nous prévoyons une programmation pour «Bienvenue en Afrique un chantier du siècle» au studio de télévision avec notre émission «L’Europe parle aux Congolais».

A Paris, monsieur Jean-Louis Roy a été le secrétaire général de l’Agence intergouvernementale de la Francophonie pendant 8 ans (1990 à 1998). Cette structure internationale s’appelle aujourd’hui La Francophonie (OIF/Organisation Internationale de la Francophonie).

Le nouveau livre de Jean-Louis Roy

Nos journalistes Kamite panafricains congolais de la République Démocratique du Congo et membres des rédactions du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO notent depuis plus de 20 ans que monsieur Jean-Louis Roy est un des Canadiens très intéressés par l’Afrique.

Au Canada, monsieur Jean-Louis Roy préside actuellement «Partenariat International». Et il dirige aussi « l’Observatoire mondial des droits de l’homme (UPR Watch) » dont le siège à Montréal.

Grand travailleur, le Conseil des ministres du gouvernement du Québec l’a nommé président-directeur général de la «Bibliothèque et Archives nationales du Québec» (BAnQ). C’était le 16 mai 2018. Et le 4 juin 2018, monsieur Jean-Louis ROY était entré en fonction.

« Bampanzi nsango ya MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO bakozala o ntei ya bampanzi nsango ya bikolo na bikolo ntango Jean-Louis ROY akosakola mpo na buku na ye ya sika eye ezali na nkombo “Bienvenue en Afrique un chantier du siècle” » (en langue internationale Lingala).

Lilo Miango/Rédaction de Paris et Albert Lupungu Ndjate/Rédaction centrale Europe.

Lire la suite

Y-a-t-il eu un programme anti-pauvreté pour les journalistes congolaises et congolais de la RDC.

Paris. L’émission télévisée “L’Europe parle aux Congolais” évoquera dans une édition ce sujet tragique qui freine un développement de notre nation. Cela sera dans le cadre de la série des éditions spéciales 59 ans de proclamation d’indépendance “30 juin 1960-30 juin 2019″. Après un conseil de rédaction du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO, nous avons intitulé ce sujet à médiatiser : ” Y-a-t-il eu un programme anti-pauvreté pour les journalistes congolaises et congolais ! “.

Lire la suite

Election régionale belge, 26 mai 2019:journaliste Pat Patoma en interview avec la candidate belge Gisèle Mandaila (10 ème à la Région. Parti Défi liste 11) .

Royaume de Belgique. Pat Patoma, un des journalistes congolais qui nous sert aussi de référence dans l’excellence du journalisme congolais de l’Europe, a interviewé madame Gisèle Mandaila, une grande dame politique belge d’origine congolaise qui nous sert aussi de référence. Elle est en pleine campagne électorale pour la Régionale.

Lire la suite

Paris: plainte du Rwandais Paul Kagame contre des Congolais et RCK été rejetée.

Et le président rwandais Paul Kagame ordonna à l’ambassade du Rwanda en France, située à Paris dans le 17ème arrondissement, de porter plainte contre des manifestants congolais et le mouvement RCK (Résistants Combattants du Kongo du président Jean Martin Sali Bongenge et de la Secrétaire générale Blandine Diafutua). En cause, le politicien Paul Kagame est dans ses calculs contre les manifestations autorisées du 15 novembre 2017, 3 mars 2018 et surtout du 5 mai 2018. Dans son unité spéciale venue de Kigali, ses hommes lui ont donné des images et propos de ces manifestations. Ces manifestantes ont dit pour cet acte politique de Kagame “siatapata”*. Et en date du mardi 26 mars 2019, cette plainte a été classée sans suite par le Tribunal de Paris, situé dans le 17ème arrondissement de Paris.

RCK, mouvement influent.

C’est l’influent mouvement RCK qui était surtout dans le collimateur « pour avoir dit des vérités dans un contexte congolais de notre diaspora avec sa liberté d’expression et son esprit libre des femmes et hommes libres et respectueux de la loi en France ». Ces dires étaient un message pour le dictateur président extrémiste rwandais Paul Kagame.

RCK demandait « la démission de Paul Kagame de la présidence de l’Union Africaine vu le génocide qu’il a commis au Congo, sa responsabilité politique dans les viols massifs utilisés comme armes de guerre de destruction massive au Congo contre des millions des victimes congolaises, les crimes de guerre et crimes contre l’humanité commis avec son allié Joseph “Kabila”, ses plans de balkanisation de la RDC, le pillage économique des matières premières congolaises et ses ingérences criminelles dans la politique congolaise» (propos contextuels de RCK en synergie avec des rapports internationaux et congolais)

Le 26 mars 2019, le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO apprend que cette plainte commanditée par l’extrémiste tutsi Rwandais Paul Kagamé, vient d’être classée sans suite. Cette plainte avait été déposée au début du mois de février 2019 quand monsieur Félix Tshisekedi Tshilombo occupait déjà le poste présidentiel.

Le dictateur rwandais Paul Kagame n’aime pas voir
à Paris, devant l’ambassade du Rwanda, des manifestants congolais RDC qui dénoncent ses crimes avérés au Congo

A Kigali, en ce mars 2019: l’autre face du jeu double très médiatisé.

«Monsieur le politicien Paul Kagame joue un tragique double jeu. Il a tenu à frapper à Paris, des Congolais et à Kigali, il les attire», dit la juriste congolaise Muswamba T.. Elle dit : Entre temps à Kigali, ce citoyen rwandais que la diaspora RDC qualifie de “génocidaire du peuple congolais et occupant-pilleur-violeur politique du Congo” fait son opération politico-économique,”African CEO Forum-Kigali”, médiatisée avec entre autres…le président congolais Félix Tshisekedi Tshilombo, des Congolaises et Congolais partis au Rwanda du «Tutsi Power. Les communications de ses lobbies anglo-saxons suscitent des émotions; mais avec nous Congolaises ici en Europe, c’est Non».

«Batu ya ekolo Kongo awa na poto bawuti kofunda bango na BanyaRwanda ya ambassade ya Paris. Mobeko ewutaki epai ya mokowa bango Paul Kagame. Bazuzi ya France bakati likambo yango mpe baboyi likambo wana mpe babwaki yango na fulu epola». (langue internationale Lingala*).

Revoir ces images de la manifestation des Congolaises,Congolais et amis du peuple congolais contre Paul Kagame du 3 mars 2018, à Paris,devant l’ambassade du Rwanda, rue Jadin.

Lire la suite

Notre constat en Europe: «eloko te», investiture du président Félix Tshisekedi.

Allemagne, Suisse et France. “Eloko te” ; c’est ce que des journalistes kamite panafricains de la RDC en Europe ont constaté par rapport au tout premier discours de son mandat présidentiel nommé le jeudi 24 janvier 2019: ELOKO TE* est une expression en langue internationale Lingala* qui voudrait dire “rien”. Donc PAS D’ANNONCE MAJEURE comme MARQUEUR de SON MANDAT DE FAIT. «Banda bonkoko na biso*» dans l’Afrique profonde des valeurs, le premier acte politique d’une femme ou d’un homme politique est sa parole intègre et sincère.

Lire la suite

Les maliens Sega Doucouré et Semassa Mamadi, candidats-députés à Yélimané: contact avec le public à Paris, le 2 février 2019.

Notre média panafricain, le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO a rencontré d’abord l’homme politique malien Sega Doucouré en décembre 2018 ; et ensuite Sega Doucouré et son colistier Semassa Mamadi en janvier 2019. C’était pour un événement programmé à Paris mais qui aura des retombées en profondeur au Mali, leur pays.

Lire la suite

Cinéma à Paris, 26 novembre: projection du documentaire «Le ministre des poubelles» de Kinshasa.

Au Centre Wallonie-Bruxelles, à Paris. Le lundi 26 novembre 2018 à 20H, le documentaire “Le ministre des poubelles” sur l’artiste congolais Emmanuel Botalatala du Congo-Kinshasa sera projeté à 20H. En soutien pour cet artiste vit dans une grande difficulté, la solidarité humaine met ces tarifs d’entrée: 5 euros. Et 3 euros pour des étudiants, des chômeurs et des seniors.

Le Belge Quentin Noirfalisse, le réalisateur de ce documentaire (1H16′) sera présent dans la salle.

Ce réalisateur belge Quentin Noirfalisse de la ville francophone belge de Verviers (Province de Liège) sera présent dans cette salle. Nos journalistes kamites panafricains du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO se rappellent de ce cinéaste belge car il avait été arrêté et incarcéré arbitrairement par l’ANR, la police politique congolaise qui est commandée par des groupuscules des corrompus congolais et surtout par des extrémistes et occupants tutsi rwandais de Paul Kagame qui sont au Congo RDC, pays sous occupation. Cette détention était en septembre 2017.

 

Quelques tableaux de l'artiste Emmanuel Botalatala.

Quelques tableaux de l’artiste Emmanuel Botalatala.

 

Son documentaire met à l’écran international le travail et une vision du Congolais Emmanuel Botalatala, artiste de 64 ans, devenu handicapé après avoir été contaminé par la poliomyélite, maladie de paralysie spinale infantile. Il habite la ville de Kinshasa. Botalatala est surnommé “le Ministre des poubelles” de Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo dont des actualités montrent que ce pays semble se diriger vers ce que certains appellent “élections”.

Depuis les quartiers populaires tellement pauvres de Kinshasa, cet artiste réalise des tableaux ayant des dimensions politiques en mettant mettant en relief des déchets ménagers jetés de Kinshasa qui en produit massivement.Et que des autorités corrompues n’arrivent pas à éradiquer ce fléau “Kinshasa poubelles ya solo mabe mpe bosoto mingi”.

Dans la diaspora congolaise en Europe, certaines personnes considèrent Emmanuel Botalatala comme aussi une sorte d’écologiste porteur des valeurs pour protéger une ville de Kinshasa, très sale. Jadis Kinshasa était “Kin-la-belle”. Et ainsi ces oeuvres de Botalatala sensibilisent pour protéger la jeunesse, un avenir du pays. D’où ce documentaire est pertinent.

 

Vidéo de la bande annonce du documentaire “Le Ministre des poubelles”.

 

 

Lilo Miango/Rédaction de Paris et Nkumu/Rédaction centrale-Europe.
Illustrations fournies par le Centre Wallonie-Bruxelles, à Paris.

Lire la suite

Notre indépendance en tant que média en Europe , c’est vous, le public congolais et amis africains ou européens du peuple congolais !

Ils sont des Français et ont osé investir dans ces oeuvres stratégiques qui sont ainsi nommées : les MEDIAS. Il s’agit de messieurs Bernard Arnault, Vincent Bolloré, Serge Dassault, Patrick Drahi, Arnaud Lagardère, Xavier Niel… Comme des journalistes congolais de l’Europe du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO l’ont déjà dit; ces six personnalités possèdent légalement et légitimement beaucoup plus de la moitié des médias français. Nous encouragerons ces boss congolais en Europe qui essayeront de faire comme ces patrons français.

Illustration document: archives France.

Dons pour des médias, des médias français ou congolais aussi. Et alors.

Et légitimement, il existe la presse indépendante en France qui demande à juste titre des dons. Et alors! Les dons, c’est une autre façon de la concrétisation légale avec une certaine France des médias de ce que des Congolais appellent “coupage ou mike mike”. Pour ces dons, il n’y a pas de honte à soutenir les médias congolais made in Europe qui ont une éthique, une déontologie et ayant une forme juridique dans des pays européens en tenant surtout compte de la fiscalité de ces pays européens. Donnez oui. Mais respectez notre liberté de la presse, notre traitement des actualités ou des informations à médiatiser, notre ligne éditoriale dont nous-mêmes journalistes du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO, nous avons la maîtrise de l’antenne et nous sommes les seuls maîtres. Et cela concerne nos articles et nos émissions télévisées “L’Europe parle aux Congolais” et “Bilili ya poto”.

Notre média n’est pas un média congolo-congolais. C’est un média panafricain en Europe qui parle évidemment des diasporas africaines, des divers peuples européens et des gens des 4 coins de la terre de passage ou installés en Europe, notre ligne éditoriale géographique.

Cependant, nous ne pouvons pas faire une couverture médiatique comme la radio russe Sputnik, la RTBF, la radio française RMC ou RFI ou des médias allemands… avec leurs gros budgets ou du personnel très nombreux.

Pour les dons, «ezali mabe te kosunga ba médias congolais de l’Europe, mpe esengeli kosimba ba mpanzi nsango bana ya ekolo Kongo wa na mpoto. Ata kasi ye nde Lambert Mende Omalanga, ministre de l’information du josephiste Joseph “Kabila” et de leur système, abebisa ba générations mingi ya biso bana ya ba Congolaises na Congolais mpo na bilobela mpe kozala na batu ya mabe».

En Europe, il y a des écoles de journalisme. Il y a des formations de journalisme.Il existe des stages de remise à niveau ou des salons pour le journalisme.Il existe des cours de connaissance juridiques liés au Droit de communication lié à la presse. Tout cela reconnu par des instances officielles des pays européens ou occidentaux où notre diaspora de la RDC s’est installée.Tout cela est couronné par des certificats, des diplômes, des cartes de presse…

Logo du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO

Logo Magazine Ngambo Na Ngambo qui produit des articles et deux émissions “L’Europe parle aux Congolais” et “Bilili ya Poto”

Rejoindre et déductible des impôts.

Rejoignez le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO, 1er média en Europe pour la dynamique de la création des Etats Unis d’Afrique suivant le modèle du Patrimoine de la Femme Africaine qui inventa de façon inédite et historique ce que certains Anciens Grecs et minoritaires ont appelé depuis l’Antiquité “démocratie” (région, fédérations avec un seul objectif. La Femme Africaine est à l’origine de ce que le monde entier appelle la “démocratie” sur la base de la règle sacrée des trois pierres (“mabanga misato misimba nzungu”). L’origine de l’humanité en termes des origines originelles de la démocratie, nos journalistes congolais de l’Europe réitèrent cela car des manuels des élites occidentales qui ont émergé n’assument pas cette vérité. Et nos journalistes sont dans la famille des “indépendants” dans le paysage des médias français ou des autres pays européens. Et avec vos dons, tout en respectant notre liberté de la presse et notre démocratie des médias ; notre indépendance, c’est vous, le grand public de dignité.

Lilo Miango/Rédaction de Paris et Lupungu Ndjate Albert/Rédaction de Genève.

Illustration: le logo du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO.

Lire la suite

Guerre Mondiale 1914-18/Le président français Macron et 80 chefs d’Etat: le 11 novembre pour le centenaire de l’amnistie de 1918.

France. C’est énorme ce 11 novembre 2018. Le président français Emmanuel Macron recevra 80 chefs d’État et de gouvernements des pays étrangers. C’est à l’occasion de la commémoration du centenaire de l’amnistie de 1918. Cette amnistie n’oublie pas ces civils et soldats disparus de 14-18. Cet événement va se passer sous l’ère de la mondialisationet de l’internet avec une vitesse de croisière. du virage de la révolution numérique dans des médias panafricains de l’Europe. “Bonkama ya bolimbisi na bitumba ya 1914-18. Milulu minene mikokambama na mokonzi Emmanuel Macron, o mokolo ya sanza ya zomi na yoko, ya mbula oyo*”

Lire la suite

Le président congolais Sassou N’Guesso en visite en Chine: masses de lettres de protestation envoyées au N°1 chinois et aux ambassades de Chine.

France. Selon ce qui a été expliqué à notre bureau central-Europe à Genève, ces actions massives sont “une nouvelle stratégie diplomatique et ponctuelle des Congolaises et Congolais de la diaspora du Congo-Brazzaville. Qu’ils soient opposants ou pas car le Congo est leur terre aussi”.

A travers cette diaspora congolaise riche en citoyens congolais et des naturalisés suisses, britanniques, belges et français, il a été montré, au MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO, des lots de courriers de protestation contre la visite officielle en Chine prévue le 29/08/2018 du président du Congo Brazzaville Sassou N’Guesso Denis.

Chef d'Etat congolais Sassou N'Guesso Denis

Chef d’Etat congolais Sassou N’Guesso Denis

“Banani bakomi?” (en langue internationale Lingala: ” les auteurs signataires?”)

C’est un modèle du courrier adressé au président chinois Xi Jinping. Il a été rédigé par un politique congolais Guy Mafimba de Task Force Opposition IDC FROCAD-CJ3M. Jadis monsieur Mafimba a connu «arbitrairement les geôles de la police politique du Congo-Brazzaville pour son combat pour le démocratie et un État de droit», selon des indications données à la notre rédaction genevoise. Et il est retourné vivre en France. Les autres leaders d’opinion signataires sont ses compatriotes Roland Levy Nitou (président de l’Amicale des Indignés du 242) et Andréa Ngombet, coordinateur du Collectif Sassoufit.

Cercle familial Sassou et dette vis-à-vis de la Chine, selon ce courrier des Congolais.

Cette lettre fait ressortir des actes volontaires des droits l’homme des Congolais, matérialisés par des lettres envoyées en grand nombre à des ambassades et consulats de la République Populaire de Chine. Un des points qui figure dans ce courrier destiné à l’Etat chinois présidé par Xi Jinping est le fait que cette lettre médiatise que la dette actuelle de Brazzaville, 47 % avec la Chine, a conduit la République du Congo à la banqueroute. Et le peuple congolais n’est pas responsable; mais c’est le président Denis Sassou et son cercle familial et politique, d’après cette correspondance.

Lire la suite

Palais présidentiel de l’Elysée: 28 mai 2018, le chef d’Etat angolais João Lourenço chez le président français Emmanuel Macron.

Paris. Le lundi 28 mai 2018, le chef d’Etat de la république d’Angola João Lourenço sera reçu par le président français Emmanuel Macron. Le Palais de l’Elysée sera le cadre officiel de cette rencontre. C’est le premier voyage en France en sa qualité du président de l’Angola. C’est depuis le 26 septembre 2017 que l’Angolais João Lourenço est entré en fonction présidentielle.

Lire la suite

Université italienne LUISS: la leader d’opinion internationale Cynthia McKinney, ex-membre du Congrès des USA, en conférence à Rome (14-15 juin 2018).

Italie. La leader d’opinion à dimension internationale Cynthia McKinney (former US Congresswomen, USA/ex-membre du Congrès des Etats Unis d’Amérique et ex-candidate à la Présidentielle 2008 aux USA) sera parmi les personnalités qui prendront la parole à l’université italienne LUISS School of Governement, à Rome. A ce sujet, l’Africaine-Américaine Cynthia McKinney vient de faire parvenir une note au service de la rédaction en chef du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO.

Lire la suite