Guadeloupe et le « Mois de l’Afrique :le prestige de cet événement se porte bien et voici le programme.

Cet article fait partie des « Pages » de l’édition spéciale N°1 que consacre notre MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO à cet événement « le Mois de l’Afrique » qui se passera en Guadeloupe. L’organisation est l’oeuvre de l’association RACINES présidée par la Guadeloupéenne Pharaon-Tirolien Marie Josée que nous avions interviewée lors de son passage à Paris.

L’événement « Mois de l’Afrique » s’intéresse également aux jeunes. Des manifestations seront riches pour la jeunesse. La marraine de cette édition 2018 est la Malienne Aminata Traoré, ancienne ministre très connue pour ses livres, ses combats concrets et ses idées-forces pour la dignité des peuples africains, panafricains, afro-descendants…

Lire la suite

«Francophonie avec le président français Emmanuel Macron» : le leader d’opinion Alain Mabanckou «aboyi na ye»* («rejette»).

ÉTAT FRANÇAIS ET PEUPLES QUI PARLENT FRANÇAIS, UNE LANGUE QUI A DES IMPACTS DANS DES DIFFÉRENTS DOMAINES DE LEURS VIES. La diaspora africaine a ses exigences légitimes des droits des peuples à disposer d’eux-mêmes, même dans cette «Francophonie qui va mal», y compris quand monsieur Emmanuel Macron, le président de la République française proposa au leader d’opinion et professeur dans une université aux USA Alain Mabanckou (né au Congo-Brazzaville dans la ville côtière de Pointe Noire, en 1966) de contribuer aux «travaux de réflexion» que le président français Macron souhaite «engager autour de la langue française et de la Francophonie».

Lire la suite

Voeux 2018

 

Mokako Sua 2018
Meilleurs Voeux 2018
Best Wishes 2018


Tous les journalistes panafricains de la République Démocratiques du Congo basés en Europe et membres des rédactions du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO et tous nos partenaires qui oeuvrent en toute solidarité pour notre média MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO, vous souhaitent une année d’espoir en 2018.

Matondi. Merci. Aksanti. Tutondele. Tuasakidila. Thanks. Danke.Rédaction en chef

Lire la suite

Une image de marque du Congo en Europe, à travers ces 7 femmes.

En cette saison, ces 7 noms sont le choix du conseil international des rédactions du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO, 1er média en Europe pour la dynamique de la création des Etats Unis d’Afrique sur des bases du Patrimoine de la Femme Africaine, inventrice originelle de ce que certains Grecs appelleront beaucoup plus tard « Démocratie ». «Na bikolo ya mpoto, bankombo ya basi sambo baye MAGAZINE NGAMBONA NGAMBO eponi mpo na eleko oyo.»

Lire la suite

La chanson « Nakomitunaka » de Verkys Kiamuangana ressurgit via des manifestations contre la vente des Noirs en Libye

Dans la dynamique des manifestations internationales des peuples noirs et amis des Noirs dans plusieurs villes en Europe, Afrique…contre la vente des Noirs comme esclaves par des réseaux au pouvoir en Libye, NAKOMITUNAKA la chanson à succès composée par le saxophoniste-chanteur-producteur Verkys Kiamuangana Mateta refait son impact d’éveil de conscience. Ce constat s’explique par des raisons de convictions de dignité humaine et d’action militante pour la cause noire. Ce buzz s’est matérialisé via téléphones portables, facebook, e-mails, site d’internet, youtube, tweet…

 

Lire la suite

Le footballeur international Orel Mangala veut assister des jeunes prisonniers au Congo-Kinshasa.

Allemagne. Le jeune Orel Mangala, footballeur international belge dont la famille est de la République Démocratique du Congo, brillant milieu du terrain évoluant dans l’équipe allemande Vfb Stuttgart, a un projet. Son aboutissement servira d’aider des jeunes qui sont en prison, pour leur réinsertion dans la vie par le travail, des formations ou un retour sur le banc de l’école jusqu’à l’université. Il s’était confié au journaliste Serge Tungila en présence d’un Congolais, monsieur Jean Paul Boleka (Pasteur), ancien joueur du club de la Banque de Kinshasa et de Vital´o en République Démocratique du Congo.

Le footballeur Orel Mangala a des idées pour des jeunes prisonniers au Congo.

Le footballeur Orel Mangala a des idées pour des jeunes prisonniers au Congo.

Bons services pour une bonne cause, celle de ces jeunes.

Sacré champion d’Allemagne avec l’équipe des jeunes du Borusia Dortmund et meilleur milieu du Terrain la saison dernière, Orel Mangala s’intègre bien dans la Bundesliga Allemande, car cette saison 2017/2018 il offre ses bons services comme joueur titulaire et évolue déjà avec des meilleurs notes au cours des premiers matches de la saison au sein de l’équipe première du Vfb Stuttgart. Il veut offrir ses bons services à des jeunes congolais en difficulté et incarcérés dans des prisons du Congo-Kinshasa. L’avenir de ce grand pays de 2.345.000 Km2 appelé à être radieux ne doit pas déshérité ces jeunes qui traversent des moments très difficiles et complexes car ce sont des citoyens congolais comme les autres Congolaises et Congolais de la RDC.

Ces idées de ce jeune footballeur international Orel Mangala reflète aussi des valeurs de solidarité humaine installées dans sa famille biologique depuis leurs illustres ancêtres qui ont aussi contribué à des programmes de solidarité pour des êtres humains dans l’espace KO et NGO.

Ex-joueur Jean-Paul Boleka,Orel Mangala et journaliste Serge Tungila.

Ex-joueur Jean-Paul Boleka,Orel Mangala et journaliste Serge Tungila.

Si et seulement si des sponsors individuels ou associatifs l’assistent, nous avons une hypothèse que Mangala Orel peut être considéré un jour comme un ambassadeur de la bonne cause,… un ambassadeur de la paix à la hauteur de son talent d’un excellent footballeur. C’est aussi cela un travail de changement de mentalité pour bâtir ces Etats Unis d’Afrique pour la bonne cause ou marche de ces jeunes prisonniers qui sont légitimement dans la jeunesse africaine. « Kosalisa bilenge bazali o ntei ya boloko mosika na Congo, ezali na nzela ya makanisi ya mobeti ndembo ya lokumu Orel Mangala, asalaka mpo na lisano mpe mosala ya ndembo kuna na Vfb Stuttgart, na Allemagne ».

 

Serge Tungila Mwanza/Rédaction de Bavière/Allemagne.
Photos: certains documents Orel Mangala/D’autres documents journaliste Serge Tungila.

Lire la suite

Paulette JACOBS, présentatrice-productrice des émissions de radio, à Bruxelles, dénonce la vente des Noirs en Libye.

Belgique. Madame Paulette JACOBS est une présentatrice-productrice des émissions de radio à Bruxelles. Elle affiche des convictions en condamnant les ventes des Noires et Noirs comme esclaves en Libye. Sa photo avec le panafricain très connu Kemi Seba, est très éloquente. La décision de la femme des médias Paulette révèle un acte des droits de l’Homme et un discours de soutien à l’Humanité pour tous les peuples noirs de la part de Paulette Jacobs. Voilà une brave figure qui possède à la fois des convictions et sa dimension de références dans notre microcosme des médias.

Lire la suite

« Black in the city »: un nouveau livre et des mérites pour son auteure Marie-Inaya Munza.

Livre en Europe. L’auteure Marie-Inaya Munza est très fière de son premier roman qu’elle a intitulé « Black in the city ». Son oeuvre littéraire vient d’être mise sur le marché. C’est une émanation de son travail d’émancipation par un savoir. L’auteure a des mérites. Le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO l’avait déjà interviewée quand ce livre était encore en chantier. C’est une Congolaise du Congo-Brazzaville qui a grandi en France où elle vit. Et cette réalité sur ses racines est aussi mentionnée dans ce roman.

Lire la suite

Devoir de penser à ces Congolais irradiés par l’Etat belge (72ème commémoration par le Japon du 1er bombardement atomique de l’histoire à Hiroshima)

72 ans déjà. Bombardement nucléaire américain à Hiroshima et ces Congolais irradiés de Shinkolobwe, victimes aussi du processus de la fabrication de cette bombe atomique USA. Dans la diaspora congolaise, on amorce cette prise de conscience à propos ces filles et fils du Congo qui avaient été irradiés (Uranium de Shinkolobwe). En ce jour du dimanche 6 août 2017, le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO initie le devoir de penser à ces Congolais irradiés. Oui, irradiés et radiés de l’histoire. Notre média panafricain en Europe fait cette amorce en synergie avec quelques princesses et princes royaux de la Dynastie Ndonga Nkenge (une des nombreuses familles royales de l’actuelle RDC/République Démocratique du Congo).

Lire la suite

Hommage à un Ami, Anicet Mobe Fansiama.

Le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO observe une période de deuil jusqu’à la fin de l’année 2017, suite à la mort de notre confrère journaliste, ami, compatriote et « ndeko ya Congo » Anicet Mobe, membre de la rédaction France du Magazine Ngambo Na Ngambo.
Notre collègue, le journaliste reporter d’images Milau K. Lutumba(membre aussi de la rédaction/France du Magazine Ngambo Na Ngambo) a écrit cet hommage pour la mémoire d’Anicet Mobe. [i]. « Awa o ntei ya MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO, bampanzi nsango banso bazali na pili ti na suka mbula mobimba 2017 mpo na liwa ya nkondo Anicet Mobe ».

Lire la suite

Présidence allemande du G20 avec Angela Merkel: quelle innovation dans un partenariat avec des pays africains?

Hambourg, Berlin, Bonn. Le G20 sous cette présidence allemande propose un « dossier » qui mériterait un éclairage destiné à la presse de la diaspora africaine de l’Europe. Mais pourquoi? Ces journalistes africains ont aussi cette qualité légitime d’être des représentants des peuples africains(1). En ces temps des peuples africains à la « Ingeta », la diaspora africaine dont font partie ces journalistes africains, envoie d’elle-même annuellement 50 milliards de dollars* en Afrique. Comme tout est aussi question d’argent dans ce partenariat, est-ce que cette diaspora se sent-elle concernée par ce partenariat du G20 présidé par l’Allemande Angela Merkel? «Etali mbongo». «Etali mpe makanisi mpo ya kobongisa bomoi ya batu na bikolo».

Lire la suite

Le journaliste Anicet Mobe s’en est allé

Dans la série des articles consacrés à la mort de notre confrère Anicet Mobe, le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO sort cet article publié déjà dans le journal de Kinshasa «Le Potentiel». C’est un texte du journaliste congolais Robert Kongo, représentant «Le Potentiel», en France.

C’est un hommage à un journaliste de référence qui s’en est allé et qui ne sera pas oublié dans notre domaine d’utilité publique. « Mpo na makasi epai ya moko wa biso, nkondo Anicet Mobe, mopanzi nsango muana ya Congo awa na poto ». L’intégralité de cet article du journaliste Robert Kongo.

Lire la suite

Paris: interview avec Claude Ribbe lors du 223ème anniversaire de l’abolition de l’esclavage.

Le 223 ème anniversaire de l’abolition de l’esclavage a été célébré localement à Paris, devant le monument au général Dumas. Et comme on dit en République Démocratique du Congo(RDC) :«ebale bakanga yango na nsinga te[1]» (en langue internationale «on ne peut pas ficeler les eaux du fleuve». Cela veut dire que l’impact de cette manifestation est et sera dans des têtes des millions des gens, y compris pour des populations de deux Congo.

Lire la suite

Voeux de fin d’année et du Nouvel An

MOKAKO SUA (Lingala). BEST WISHES (English). MEILLEURS VOEUX (Français).

Logo des journalistes congolais de l'Europe. Magazine Ngambo Na Ngambo.

Logo des journalistes congolais de l’Europe.
Magazine Ngambo Na Ngambo.

 

Les Congolaises et Congolais, journalistes en Europe du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO vous présentent les meilleurs vœux pour l’An 2017 et vous souhaitent de bonnes fêtes de fin d’année 2016.

Bampanzi nsango ya MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO/Journalistes du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO.

Lire la suite

«Libérez Hannibal Kadhafi *» : un Africain incarcéré sans jugement au Liban depuis 2014.

Diaspora africaine en Europe. De plus en plus de personnes africaines commencent à peine de dénoncer l’incarcération au Liban de l’Africain Hannibal Kadhafi. Et ces Africaines et Africains que nous venons d’interviewer certains, ont eu des diverses expériences avec des Libanais dans des pays africains. Mais ils n’ont jamais été confrontés directement à la vie politique des schémas politiques au Liban. « Les Libanais en Afrique ont leur image connue. Mais le cas de la détention politique par la justice de l’Etat du Liban de l’Africain Hannibal Kadhafi ; rend cette justice libanaise incompréhensible » dit un chef traditionnel africain du Cameroun très influent. Il était de passage en Suisse.
Des Africains installés en Europe trouvent surtout qu’il est inacceptable que le Liban le laisse en prison sans jugement. Et cela après avoir été enlevé en 2014 en Syrie, tabassé et torturé par des « Libanais » présentés comme n’étant pas investis par des fonctions officielles dans l’armée ou de la police du Liban.

Lire la suite