• Accueil
  • Miziki-Musiques
  • Décès et enterrement à Kinshasa de la mère du feu chanteur-star Tabu Ley Rochereau: réactions en Occident.

Décès et enterrement à Kinshasa de la mère du feu chanteur-star Tabu Ley Rochereau: réactions en Occident.

Colette Ma'Ndi, mère de Tabu Ley.

France, Allemagne, Canada et Belgique, suite au décès à Kinshasa de « Mama » Colette Ma’Ndi, la mère du défunt chanteur célèbre et populaire Tabu Ley Rochereau ; des publics ont réagi dans des milieux africains de ces pays occidentaux. La cause de ces nombreuses réactions est résumée et légitimée par cette phrase en langue internationale Lingala que nous avons modifiée à partir d’un texte d’une célèbre chanson d’un des pionniers de la musique congolaise: « Mama ayebi kobota, ayebi kobota muana Tabu Ley Rochereau, alanga nzembo ». Madame Colette est décédée à l’âge de 95 ans dans la capitale de la République Démocratique du Congo le 19 mars 2015 à 23H. Elle a été enterrée le 29 mars 2015. (Barthélemy Nkanza/Rédaction de Cologne, Allemagne. Nkumu/Rédaction Centrale-Europe. Lilo Miango/Rédaction de Paris).

 

Quelques faits à travers des Congolaises et Congolais de l’Occident: « mpo ya bansango bitali liwa yango* » («pour des nouvelles concernant ce décès»).

 

Paris. C’est grâce à l’artiste congolaise Faya Tess, chanteuse internationale de référence, que notre média a appris cette triste nouvelle le 21 mars 2015 dans la soirée. Certains journalistes congolais de France apprenaient également ce même jour qu’une veillée (« matanga ») pour cette circonstance se tenait à Paris (Quartier de la Défense 8, chez les Olemy, une famille congolaise liée au feu chanteur Tabu Ley Rochereau).

 

Mulhouse, ville française et provinciale. Le chanteur talentueux Dinastar Shango a réagi: « Mes condoléances à tous les membres de sa famille. J’ai une grande peine pour la perte de mama Colette. Même si on est en Europe, n’oublions pas nos valeurs ancestrales dans ce genre de terrible épreuve. Grâce à cette grande dame, nous avons eu dans notre patrimoine Tabu Ley Rochereau, un seigneur de la musique congolaise et dans cette belle culture musicale africaine. Je suis un fanatique de Tabu Ley. Et c’est en le prenant comme un modèle que je suis devenu à mon tour chanteur dans la musique congolaise. Ma façon d’écrire mes textes et ma musique s’inspire de l’œuvre grandiose de son enfant Tabu Ley. Alors la mort de l’être humain qui a enfanté mon idole, rend triste ».

 

France. Région parisienne. Ness Tabu (l’actuel aîné des fils du feu Tabu Ley).« Le matanga de notre regrettée grand-mère, «Koko» Colette, la maman du seigneur Tabu Ley, l’icône aura lieu ce samedi 28 mars soir chez tonton Rudolphe, au Chenay Gagny.» (extraits de son texte que reçu). C’est à partir de la communication de monsieur Ness Tabu, vu son sérieux, que depuis l’Allemagne des personnalités ont eu des échos sur ce décès qui les a surpris.

 

Canada. L’homme de culture Djamba Yohé, un des Congolais les plus influents de l’ère numérique dans notre monde rend hommage à la mère disparue de Tabu Ley Rochereau: « Je suis très touché par la nouvelle du décès de la maman du Grand Tabu Ley Rochereau. Cette brave maman a été au cours de la vie de Rochereau comme la coupole d’une protection tous azimuts. C’est cette mère qui a accompagné Tabu Ley depuis l’école primaire jusqu’à la fin de ses études à ECOMORAPH (Ecole Commerciale de St Raphaël) dans l’actuel Kinshasa.

Pendant son existence, la maman deTtabu Ley Rochereau s’est donnée la peine de rencontrer les amis de son fils et ses personnalités qui ont travaillé avec lui. Comprenez par là que la maman de Tabu Ley connaissait le Grand Kallé Kabasele Tshimala Joseph, Roger Izeidi Monkoy. Elle les considérait comme ses propres enfants. C’est un modèle de l’amour maternel selon nos valeurs traditionnelles et ancestrales. Et avec la maman du grand guitariste Dr Nico Kasanda, la maman que nous pleurons, était son amie. Dieu sait faire les choses en donnant à la République Démocratique du Congo des grands guitaristes du monde comme Dr Nico qui respectait beaucoup cette dame dont nous qui sommes dans des divers pays occidentaux, nous regrettons sa disparition.

 

C’est ainsi que dans les années 60, Tabu Ley Rochereau et Dr Nico Kasanda étaient devenus des frères inséparables. Même leur rupture professionnelle dans l’orchestre African Fiesta n’a jamais rompu cette fraternité conçue par cet amour maternel de maman Colette. Vu ce décès de cette maman que beaucoup d’entre nous, nous avons rencontrée, aimée et respectée ; je tiens à présenter à toute la grande famille de notre regrettée mes condoléances les plus sincères ».

 

Cologne, Allemagne. Mr Vambanu Mamona: « En apprenant cette triste nouvelle, j’ai directement pensé à son fils, ce grand artiste qu’elle a mis au monde. J’adresse mes sincères condoléances à toute la famille de cette grande dame, qui nous a donné ce grand auteur compositeur. J’aurai sincèrement souhaité que le vieux « Roch » Tabu Ley soit encore présent pour accompagner sa chère maman dans sa dernière demeure, mais le destin en a voulu autrement. Nous n’avons qu’à accepter la volonté de l’Éternel. Qu’elle repose en paix »

 

Allemagne/Mönchengladbach. Mowana Brigitte Marie Claire Nounou. Elle est la petite sœur (8ème de la famille) de feue Mme Mowana Georgette Mbuku (5ème de la famille, épouse de Tabu Ley, connue sous le pseudonyme de Théthé et immortalisée dans la chanson « Adios Théthé » ):« C’est notre maman, qui vient de nous quitter. « Madampla » comme nous aimions bien l’appeler n’a eu qu’un seul enfant, notre beau-frère, Rochereau. Elle était pour plus qu’une belle mère, c’est notre maman à nous. Je crois pouvoir dire, qu’elle a fait ce qu’elle a pu sur cette terre. Nous avons un grand souvenir car la deuxième fille de ma sœur, Colette porte son nom. Que l’éternel tout puissant puisse lui trouver une place auprès de lui. Que son âme repose en paix. »

 

Vidéo de «Pitié» du feu chanteur-star Tabu Ley Rochereau dont la mère Ma’Ndi Colette vient d’être enterrée au Congo des ancêtres.

 

 

Mots en Lingala: «Koko» (ici, «grand-mère» car il s’agit d’une femme). «Matanga» (veillée mortuaire).

 

Concert.Samedi,25/05/2002 à Cologne - « Hotel Maritim» lors du 39ème anniversaire de l'OUA (Photo Brazzy)

Concert.Samedi,25/05/2002 à Cologne – « Hotel Maritim» lors du 39ème anniversaire de l’OUA (Photo Brazzy)

Dimanche,  26/05/2002  à Cologne - " Hotel Maritim "(Photo Brazzy)

Dimanche, 26/05/2002 à Cologne –  » Hotel Maritim « (Photo Brazzy)

Mots-clefs : , , ,