• Accueil
  • Masano-Sports
  • Championnat du monde de Boxe/WBC, 8 avril 2016 à Moscou: le champion congolais Ilunga MAKABU soutenu par l’ex-champion Pierre Muzembo.

Championnat du monde de Boxe/WBC, 8 avril 2016 à Moscou: le champion congolais Ilunga MAKABU soutenu par l’ex-champion Pierre Muzembo.

Championnat du monde de Boxe/WBC,8 avril 2016 à Moscou: le champion congolais Ilunga MAKABU soutenu par l'ex-champion Pierre Muzembo.

Depuis la ville française de Meaux (région parisienne). L’ancien champion de boxe anglaise et actuellement éducateur sportif à Meaux, Pierre Muzembo a lancé un appel «à la Debout Congolais*» pour que tous les Congolais donnent le «Mokako Sua*» au champion international Ilunga MAKABU. Natif de Kananga, Junior Ilunga MAKABU, un très grand  boxeur congolais de la République Démocratique du Congo, affronte un boxeur russe, Gregory Drodz. Ce combat de boxe de la catégorie «Lourds légers» se passe le 8 avril 2016, à Moscou, la capitale de la Fédération de Russie.

L’appel de l’ex-champion Pierre Muzembo (France) a un impact vu qu’il est une personnalité congolaise très connue dans des milieux français et de la diaspora africaine d’un bon nombre de pays européens.

 

L’enjeu concernant Ilunga MAKABU doit être national pour les Congolais, selon Pierre Muzembo vu le titre mondial «Lourds légers» de la WBC.

Las Vegas: le champion congolais Ilunga MAKABU et le champion du monde Floyd Mayweather, Africain-américain des USA.

Las Vegas: le champion congolais Ilunga MAKABU et le champion du monde Floyd Mayweather, Africain-américain des USA.

Très sympathique et populaire, Pierre Muzembo a été très content d’apprendre que son jeune compatriote Ilunga MAKABU avait fait un excellent choix de s’entrainer dans le club de boxe du célèbre champion de boxe, l’Africain-Américain Floyd Mayweather, dans la ville américaine de Las Vegas. C’est pour être bien au rendez-vous de ce combat contre le Russe Gregory Drodz, dit-il. Cet enjeu est de taille aux yeux de Pierre Muzembo et de ses élèves français de l’école de boxe de la ville de Meaux: « Il faut que la nation congolaise soit derrière ce digne fils du Congo car il s’agit d’un titre mondial de la WBC ».
Monsieur Pierre Muzembo sera chez lui à Meaux et connecté avec les siens dans les réseaux sociaux pour suivre ce combat de boxe anglaise à Moscou.

 

Dans le patrimoine de la boxe du Congo, il y a aussi Junior Ilunga et ses aînés.

Beaucoup de sportifs et anciens sportifs congolais de France, du Luxembourg et de la Suisse, estiment que  leur compatriote Ilunga MAKABU amène ce titre mondial de WBC au Congo, a ajouté Muzembo qui défend le riche palmarès  du champion MAKABU qui fait la fierté du patrimoine national des arts martiaux de la RDC.

Pierre Muzembo,ex-champion apporte son soutien à Ilunga Makabu.

Pierre Muzembo,ex-champion apporte son soutien à Ilunga Makabu.

Et ce patrimoine est une grande oeuvre grâce à des boxeurs légendaires dont fait partie Ilunga MAKABU Junior. A l’occasion de ce combat de Moscou, Muzembo tient à sensibiliser les jeunes nés en Europe: « Ce sont des sacrés boxeurs comme Nzanzala alias Far West (jadis idole dans l’actuel Kinshasa pendant les années 60 au Parc de Boeck), l’entraineur-boxeur  Ngunza (Club rue Kongolo,commune de Barumbu/Quartier maisons à étages), Jo Kimpuani (actuellement à Dunkerque, en France), Tshikuna Jean (considéré comme le premier boxeur professionnel congolais ayant évolué sur le continent européen), César Sinda, Belcthika Molotchika Odon, Mousse Kasongo Mukandjo (décédé au Congo 31 décembre 2004 et enterré en Suisse), Dan Mputu, Tshinza Clément, Mamba Shako, Billy Suze(mort en RDC le 14 mai 2011), Biko Botowamungu (ancien catcheur et champion de boxe, qui vit en Autriche), Sumbu Kalambay (vit en Italie), Mushapata le spectaculaire, Marcelo Kalonda (entraineur de boxe dans son Club de Funa/Kinshasa et ancien footballeur du football Club Nomade de Kinshasa)…

Leur héritage travaille pour que le champion Junior Ilunga Makabu qui vit une belle époque, gagne. Tout mon soutien va également à son entraîneur Tarik Saadi, un Français que je connais. C’est dans les institutions où j’ai eu mes diplômes d’entraîneur en France. Des Congolais en France disent beaucoup de bien de Tarik Saadi. Je tiens à le féliciter pour son travail sportif et sa personnalité sympathique ».

 

 

Lilo Miango/Rédaction de Paris et Albert Lupungu Ndjate/Rédaction centrale-Europe, Suisse. Photo aux USA, Las Vegas: Tarik Saadi

 

* »Mokako Sua »(expression en langue internationale Lingala: «voeux de réussite, du succès, de bénédiction…».

 

Mots-clefs : ,