• Accueil
  • Masano-Sports
  • Foot à Fontenay-Sous-Bois et « Graveurs de Mémoire » de l’indépendance du Congo: Jeunes et Anciens Mokili Saio, Kibonge, Ngbanzo Lamangale, Seskain Molenga, Popolipo, Tumba Pouce…

Foot à Fontenay-Sous-Bois et « Graveurs de Mémoire » de l’indépendance du Congo: Jeunes et Anciens Mokili Saio, Kibonge, Ngbanzo Lamangale, Seskain Molenga, Popolipo, Tumba Pouce…

C’est un reportage exclusif de notre correspondant à Cologne, Barthélemy Nkanza. Il est venu spécialement de l’Allemagne à Fontenay-Sous-Bois (la région parisienne). Son reportage a une valeur de document dans ce que des journalistes et autres experts appellent la « géopolitique du football ». Ainsi cet article surpasse une actualité de la saison du 30 juin 2017. Cela restera dans des mémoires à propos du contexte géopolitique du football de ces « Graveurs de Mémoire » sur cet événement dans la ville française de Fontenay-Sous-Bois ; un événement qui a été enfanté par le 57ème anniversaire de l’indépendance du Congo, le 30 juin 1960-30 juin 2017. Ainsi, dans les relations internationales contemporaines, la géopolitique du football montre les limites géographiques, protocolaires et administratives des relations diplomatiques seules d’une ambassade de la République Démocratique du Congo. Le peuple congolais, lui-même, a fait sa fête citoyenne, autour de la géopolitique du ballon rond.

« Kobeta ndembo na ndenge ya nkita ya lokumu ya 30 juin, ezali lisusu kaka milulu ya kobeta ndembo te (A) ». Et alors, Jeunes et Anciens venus de divers coins de l’Europe pour un «Serment de liberté à notre postérité pour toujours*» dans cette géopolitique du football. C’est une histoire écrite par des Congolaises et Congolais de la diaspora, à Fontenay-Sous-Bois, en France/Rédaction en chef (Genève, Suisse).

 

France. Fontenay-Sous-Bois : RDC, 57ème anniversaire de l’indépendance, autour d’une géopolitique du foot.

Annulée au pays, la communauté congolaise de l’Europe a commémoré la date du 30 juin 2017, fête de l’indépendance et de la souveraineté internationale.Une fête sous le signe des retrouvailles pour des valeurs d’avenir, le samedi, 1er juillet 2017 à Fontenay Sous-Bois, dans la région parisienne.

De g. à d. : Jeanpy Wable, Kibonge, Popolipo, Mokili Saio et Seskain Molenga

De g. à d. : Jeanpy Wable, Kibonge, Popolipo, Mokili Saio et Seskain Molenga

L’événement de cette Journée du 30 juin 2017 commémorant le 57eme anniversaire de la RD Congo avait réuni des Anciens, des Nouveaux, des Jeunes,des Femmes et des Hommes, des Congolais,des amis du peuple congolais et un avenir radieux du pays de nos ancêtres. Pour permettre à un maximum des travailleurs, des élèves, des étudiants, des retraités, des gens qui habitent hors de la France… de vivre cet événement, la date choisie pour ces raisons de protocole a été le samedi 1er juillet 2017 à Fontenay-Sous-Bois par la communauté congolaise avec la participation du groupe musical « Makutanu » dirigé par le talentueux guitariste-soliste congolais « Popolipo » Polydor Zangilu Beniko.

Cette Journée a été organisée conjointement par la RDC Sport International (Association des anciens pratiquants du football en République Démocratique du Congo, en Europe) et l’Union Sportive Fontenaysienne (USF). Elle a commencé par un mot des remerciements du président du comité d’organisation assisté de Bruno Kinsiona (président de RSI), Ady Makombo, Désiré Pongo (président du Cercle des Congolais de France/CCF ayant un projet d’une banque comme l’avait fait jadis le banquier Dokolo à Kinshasa), Georges Kadima, Baudouin Mbane, Jeanpy Mbungu et Ricky Kibwaka du staff technique des jeunes footballeurs originaires de la République Démocratique du Congo. Il a exprimé sa gratitude aux clubs de jeunes, aux arbitres, juges de touche, au service d’accueil de l’Union Sportive Fontenaysienne ainsi qu’à tous ceux, qui de loin ou de près ont rendu possible la tenue de cette manifestation.

On aperçoit derrière le capitaine Kibonge et Mme Makombo, Mayanga, Kadima et Morceau Lutonadio_Assis de g. à dr. Tumba Pouce, Mbane, Ngbanzo Lamangale au milieu.

On aperçoit derrière le capitaine Kibonge et Mme Makombo, Mayanga, Kadima et Morceau Lutonadio_Assis de g. à dr. Tumba Pouce, Mbane, Ngbanzo Lamangale au milieu.

Quelques célébrités du football congolais et autres personnalités venues des différents pays de l’Union européenne, ont rehaussé par leur présence pour célébrer cette fête citoyenne à l’occasion de cette célébration du 57ème anniversaire de l’indépendance.
Parmi eux, on a noté la présence de Mokili Ernest « Roi Saio », Kibonge Mafu « Seigneur », Mayanga Adelar, Raymond Buanga (lauréat du Ballon d’or de France Football), Tumba Kalala Pouce, Beya wa Beya, Lutonadio Morceau, Pipi Minzele, Kimbembe Kimbley, Kadima Georges, Mbungu Taty, Aimé Mokemo, Jean Fifi Nzuzi « Jongleur », Ricky Kibwaka, Ilunga (ex. capitaine de la sélection nationale de la RDC et ancien joueur de l’AS Saint Etienne)…

Il y a eu la présence du célèbre journaliste et reporter sportif Maximilien Ngbanzo Lamangale, de monsieur Mbane(ex. officier des Forces Armées Zaïroises et mécène du FC Daring Motema Pembe des années 70) et du musicien historique Seskain Molenga (auteur de la chanson à succès NAZOKI avec l’orchestre Empire Bakuba, interprétée par Pépé Kalle Kabasele Yampanya et les autres. Seskain, un sacré artiste qui a introduit le drum dans la rumba congolaise avec l’immortel chanteur célèbre et populaire Tabu Ley Rochereau).

 

A Fontenay Sous-Bois,fête de l’indépendance avec la géopolitique du foot avec la RDC, l’autre pays du football et des grands joueurs.

Pour couronner cette journée, quelques matches ont opposé les clubs des jeunes d’origine congolaise encadrés par la RSI aux différents clubs associés à cette cérémonie. Tous ces clubs ont été récompensés par des trophées et médailles, qu’ils ont reçus du « Capitaine » Kibonge Mafu, Mayanga, Ilunga et Beya wa Beya.

Sélection des jeunes footballeurs originaires de la RDC au tournoi du 30 juin 2017, le coach Jeanpy Mbungu, et l’ex-international capitaine des "Léopards" et ancien joueur de l’AS Saint-Etienne

Sélection des jeunes footballeurs originaires de la RDC au tournoi du 30 juin 2017, le coach Jeanpy Mbungu, et l’ex-international capitaine des « Léopards » et ancien joueur de l’AS Saint-Etienne.

Pour clôturer cette journée, le public s’est régalé sous les airs de la musique offerte par le groupe « MAKUTANI » sous la direction artistique de POPOLIPO, accompagné de Jeanpy Wable, Ada Muangisa « le meneur », Flavien Makabi (ex. bassiste du TP OK Jazz et de Tabou National). La température est montée d’un cran lorsque le soliste Popolipo a invité les célébrités du football congolais, le journaliste Ngbanzo et Mbane (ex. officier des Forces Armées Zaïroises le mécène du FC Daring Motema Pembe) à descendre de la tribune pour rejoindre le groupe. Le public a pu découvrir le talent caché de danseur du Mokili Saio « Roi ya balle », qui a en dehors de son savoir-faire en football qui est entré dans la légende, a prouvé qu’il n’avait rien à envier aux danseurs pro de la rumba congolaise.

Ayant participé pour la première à cette fête de l’indépendance sous cette forme, le soliste Popolipo a loué l’engagement civique des organisateurs. Il a promis de s’engager activement dans l’organisation des prochains évènements. La reconnaissance des participants et des organisateurs vaut aussi à l’épouse de Jeanpy Mbungu et à ses collaboratrices. Elles se sont occupées de la restauration des invités et du public. On salue en même temps la mise à la disposition du matériel de sonorisation par l’artiste-musicien Seskain Molenga et la couverture médiatique du personnel de la RTNC(Radio-Télévision Nationale Congolaise) présent sur place.

 

Participants. Opinions et convictions.

Les participants ont salué la tenue de cet évènement citoyen de la dignité humaine de l’être humain du Congo et des valeurs républicaines congolaises. Ils ont réitéré leur souhait de revivre cette ambiance en 2018 en harmonie avec les compatriotes au pays. Conscients des enjeux, les responsables de deux associations ne ménageront certainement pas leurs efforts pour que la rencontre de 2018 ait un autre écho au sein de la diaspora congolaise.

Grâce entre autres à une géopolitique du football, les Anciens et la jeunesse, tout le monde a sa place pour un Congo radieux comme tout le monde a eu sa place dans la dignité humaine dans ce stade de football de cette ville de France.
Et si vous oubliez votre passé et des valeurs du KO et NGO des Anciens dignes combattants de l’indépendance, de nos ancêtres et de notre environnement congolais, vous ne saurez construire votre avenir, dit-on: « Bo bata leka tolu, kaluvilakanako malongi ma ba mbuta nzenza katunga gata ku ».(1)

 

 

Barthélemy Nkanza, correspondant du Magazine Ngambo Na Ngambo, à Cologne / Allemagne
Photos : © nkanza

(A)Phrase en langue internationale Lingala.

*Un extrait de « Debout Congolais », l’hymne national de la RDC

(1) Langue Kintandu du peuple Bantandu (une variante de la langue internationale Kikongo (Traduction : « À ceux qui dorment encore, n’oubliez pas cette sagesse de nos aïeux qui dit que l’étranger ne construit pas le village de son hébergeur »