• Accueil
  • Manaka-Agenda/Actualités
  • Sa plainte contre des Congolais combattants-résistants (4 juin 2015,9H,Paris) : Ileka Atoki, ambassadeur du criminel de Joseph « Kabila » s’est mis lui-même K.-O.

Sa plainte contre des Congolais combattants-résistants (4 juin 2015,9H,Paris) : Ileka Atoki, ambassadeur du criminel de Joseph « Kabila » s’est mis lui-même K.-O.

Paris. Tribunal de Grande Instance (TGI), jeudi 4 juin 2015, 29ème Chambre Correctionnelle à 9H (métro:Cité). La justice de la République française qui avait été saisie par l’ambassadeur du régime criminel joséphiste de Joseph « Kabila », monsieur Ileka Atoki; examinera sa plainte contre quelques Combattants-Résistants-Patriotes congolais qui résident en France, un État de droit. « Ileka Atoki mosaleli ya Joseph « Kabila », akosamba na bana balata bomoi ya Congo. Kosambisa yango etali likambo ya 450 bibembe bimonana o mboka Maluku mpe esopeli ya supu ya mayi ebengami « Ketchup »*.

C’est un ambassadeur impopulaire dans la diaspora congolaise qui sera au Tribunal de Grande instance de Paris.


Monsieur Ileka, grand de taille,est cet ambassadeur congolais impopulaire qui représente en France un pouvoir d’occupation. Le régime pour lequel travaille l’ambassadeur Ileka Atoki est responsable des crimes de guerre et crimes contre l’humanité sur toute l’étendue de la République Démocratique du Congo.

 

Pour des journalistes congolais de l’Europe qui viendront couvrir ce procès,il est clair que c’est en sa qualité d’ambassadeur qu’il avait porté plainte après la pénétration dans l’ambassade de la République Démocratique du Congo à Paris par des Congolais qui protestaient contre la découverte du charnier de 450 Congolaises et Congolais enterrés nuitamment dans une fosse commune à Maluku, une des 24 communes de la capitale de la République Démocratique du Congo. Et on lui avait versé de l’eau mélangée avec du ketchup. Les faits se sont passés à Paris, dans les bureaux de l’ambassade de la RDC. Il est bon de signaler aux divers publics en France et dans les autres pays européens qu’une loi en RDC interdit des enterrements des morts après 16H30, selon les précisions du journaliste congolais Freddy Mulongo du média Réveil FM International, une presse en ligne éditée en France…

 

Ces faits à juger à Paris le 4 juin 2015 qui se sont passés au 32 cours Albert 1er/75008 Paris, à l’intérieur de cette ambassade. Donc cela a eu lieu en territoire souverain de la RDC. Et tout cela est à placer dans le contexte très chaud des assassinats en masse, le 19, 20 et 21 janvier 2015 sur le sol congolais, des Congolaises et Congolais qui protestaient contre des manœuvres anti-constitutionnelles d’un texte « pour un 3ème mandat » de l’imposteur Joseph « Kabila ». Ce sont des unités criminelles des forces de sécurité de Joseph « Kabila » qui ont massacré ces victimes civiles congolaises.

 

La justice française a-t-elle la compétence légale de juger ces faits politiques qui se sont passés à l’intérieur de l’ambassade de la RDC,un territoire souverain congolais?

 

Ileka Atoki, un ambassadeur avec son « procès ketchup » à Paris et la dictature de Kinshasa.


Dans la tradition de contestations populaires en France, des manifestants versent ou déversent de la confiture, de la farine, de l’eau, de la sauce sur des personnes contestées. On entarte même des personnalités qui représentent des structures. Cela concerne même des tomates. Mais monsieur le Congolais Ileka Atoki, bien qu’il soit en France, travaille pour un système qui gouverne par défi et avec des répressions sanguinaires ; et ces extrémistes de Kinshasa, les maîtres de l’ambassadeur Ileka ne vivent pas dans la nature des ces réalités contestataires de France, un État de droit. Et monsieur Ileka agira selon la volonté de ces maîtres.

 

Que doit-on comprendre? Des journalistes congolais de l’Europe avaient déniché un document sur l’extrémiste Bizima Kahara par rapport à des directives contre les Congolais en France. Mais dans les faits qui est le véritable ambassadeur en France?.

 

Est-ce que l’acte judiciaire de l’ambassadeur est-il compris dans des milieux diplomatiques d’ici ? La réponse penche vers le « non ». Nous constatons que l’action en justice de l’ambassadeur Ileka Atoki a fait de ces Combattants-Résistants-Patriotes congolais de France des héros, des héros soutenus avec convictions par des Congolaises et Congolais de l’Occident. Et tous les mouvements de la résistance congolaise soutiennent les accusés.

 

 

Lilo Miango/Rédaction de Paris.

 

Texte en langue internationale Lingala. « Ileka Atoki mosaleli ya Joseph « Kabila »,akosamba na bana balata bomoi ya Congo »(Ileka Atoki,au service de Joseph « Kabila » sera à la barre avec des braves qui portent le Congo en eux).
« Kosambisa yango etali likambo ya 450 bibembe bimonana o mboka Maluku mpe esopeli ya supu ya mayi ebengami « Ketchup »*(ce jugement est en rapport avec les 450 cadavres des humains découverts à Maluku et concerne aussi le jet de la sauce appelée Ketchup).

Mots-clefs : , , , ,