« Black in the city »: un nouveau livre et des mérites pour son auteure Marie-Inaya Munza.

Livre en Europe. L’auteure Marie-Inaya Munza est très fière de son premier roman qu’elle a intitulé « Black in the city ». Son oeuvre littéraire vient d’être mise sur le marché. C’est une émanation de son travail d’émancipation par un savoir. L’auteure a des mérites. Le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO l’avait déjà interviewée quand ce livre était encore en chantier. C’est une Congolaise du Congo-Brazzaville qui a grandi en France où elle vit. Et cette réalité sur ses racines est aussi mentionnée dans ce roman.

Son roman a été préfacé par l’intellectuel François Durpaire, un Français visible médiatiquement dans des chaînes de télévision en France et dans certains médias étrangers par rapport à son apport d’expert sur des questions liées aux USA.

Et c’est la maison française d’édition « La Bruyère » qui a publié « Black in the city »,un livre que l’on trouve vu la facilité du service de communication ou celui des ventes.«Buku ya sika ekomami na muasi nkombo Marie-Inaya Munza. Muana yangoya bonzenga awuta na ekolo ya Congo-Brazzaville*».

L’héroïne de ce roman Amanda Parks comme Rosa Parks, l’héroïne Africaine-Américaine des droits civiques aux USA.

Ce tout premier roman de l’auteure Marie-Inaya Munza expose une histoire qui capte l’attention des gens de différentes cultures. C’est humain. Il y a des choix à faire pour vivre sa vie. Ce livre est un voyage pas uniquement à l’étranger (Congo-Brazzaville, France,chez Rosa Parks) mais aussi grâce à des expériences. Que c’est beau d’être une combattante.

Amanda Parks est combative…dans ce livre dont le titre entier est en Anglais et Français « Black in the city, au-delà des apparences ». Ce premier roman de Marie-Inaya Munza sort pendant cette belle saison de la rentrée 2017.«Ekomami mpe kitoko *» (« C’est vraiment bien écrit »).

Lilo Miango/Rédaction de Paris.
Illustrations : livre « Black in the city ». Marie-Inaya Munza. Editions « La Bruyère ».

* En langue internationale Lingala.

Mots-clefs : ,