• Accueil
  • Nkoma-Traces
  • Paris, Centre Wallonie-Bruxelles: 26ème Quinzaine du Cinéma Francophone et une projection de « Kolwezi on air ».

Paris, Centre Wallonie-Bruxelles: 26ème Quinzaine du Cinéma Francophone et une projection de « Kolwezi on air ».

Paris. Des voyants sont au vert pour le démarrage de la 26e QUINZAINE DU CINÉMA FRANCOPHONE du Centre Wallonie Bruxelles dirigé par madame Anne Lenoir. La durée de ce festival non compétitif s’étend du lundi 2 octobre 2017 au mardi 10 octobre 2017. Au programme, 14 films sont à l’affiche notamment « Kolwezi on air ». C’est un documentaire tourné dans le Sud de la République Démocratique du Congo, dans la ville minière congolaise de Kolwezi.

«Na Paris, o kati ya milulu babengi – 26ème Quinzaine du Cinéma Francophone. Bakolokisa mpe bilili ya «Kolwezi on air». Filime yango esalamaki o ekolo République Démocratique du Congo na mobu ya 2016».

 

L’édition 2017 avec 14 films (fictions et documentaires).

C’est un festival annuel. Et le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO a une habitude de faire des couvertures médiatiques depuis plusieurs années. Pour l’édition 2017, il y a un total de 14 fictions et documentaires. Tous ces films proviennent de 11 pays de l’espace francophone. Ils sont plus souvent des films inédits ou en avant-première. Ainsi nous, journalistes panafricains de la République Démocratique du Congo, nous avons pu voir en avant-première certains documentaires relatifs à notre pays.

Dans le dossier de presse que le Belge-Wallon Louis HELIOT (responsable du cinéma au Centre Wallonie Bruxelles de Paris) a envoyé à notre média panafricain, il a été mentionné que :…Les films de cette 26e édition partagent une forme de résistance contre les injustices et les inégalités et un respect de l’Autre, de ses différences culturelles. En ouverture, la jeune cinéaste Kaouther Ben Hania présente en avant-première « La Belle et la Meute » qui a fait sensation au Festival de Cannes – Un Certain Regard 2017. Une plongée brute et virtuose, en plans séquences, dans la réalité tunisienne. Deux grands documentaristes reviennent à la Quinzaine : le sénégalais William Ousmane Mbaye avec Kemtiyu, Prix du meilleur documentaire africain au Fespaco 2017 et le belge Thierry Michel, qui avec Pascal Colson a réalisé « Les Enfants du hasard ».

 

Tourné en RDC (République Démocratique du Congo): le documentaire « Kolwezi on air ».

Photo extraite de "Kolwezi on air":film sur la Radio Télé Manika(RTMA).

Photo extraite de « Kolwezi on air »:film sur la Radio Télé Manika(RTMA).

Au programme, il y aura la projection d’un film congolais « KOLWEZI ON AIR » du réalisateur Idriss Gabel qui a déjà travaillé pour des documentaires du plus célèbre des réalisateurs du Royaume de Belgique, Thierry Michel. Ce film d’Idriss Gabel est programmé le samedi 7 octobre 2017 à 18h30. Le réalisateur sera présent.

La diaspora congolaise de Suisse ou de France peut aller voir ce documentaire et échanger avec le réalisateur de ce film « Kolwezi on air », à la fin de cette projection. En effet, l’idée sur le contenu de « Kolwezi on air » du réalisateur: « Idriss Gabel a suivi des journalistes de la plus importante télévision locale de Kolwezi, la RTMA, dans Kolwezi on air » (extrait du dossier de presse).

Ce documentaire a été primé à « Vues d’Afrique de Montréal 2016 » et sélectionné à « Escales documentaires de Libreville 2016 ». Pendant 70 minutes, « Kolwezi on air » montre des journalistes congolais dans leurs oeuvres journalistiques pour cette chaîne de radio-télévision dont le responsable est le Congolais Gaston Mushid.

 

Lilo Miango/Rédaction de Paris et Lupungu Ndjate Albert /Rédaction cenrale-Europe (Genève). Illustrations: droits réservés Centre Wallonie Bruxelles à Paris (Salle de cinéma: 46 rue Quincampoix 75004 Paris/Station de métro: Rambuteau).

Mots-clefs : , ,