• Accueil
  • Nkoma-Traces
  • La République démocratique du Congo et l’Allemagne entre la fête et le deuil pendant le Nouvel An.

La République démocratique du Congo et l’Allemagne entre la fête et le deuil pendant le Nouvel An.

Allemagne. C’est un billet du journaliste Serge Tungila de la rédaction du Magazine Ngambo Na Ngambo qui se trouve en Bavière, en Allemagne. «Mopanzi nsango azalaka kaka na miso milayi na awa o ekolo ya ba Allemands na kuna o mboka nsomi ya bankoko ya bana Congo»(1).

Deuil en Allemagne à cause du terrorisme. Deuil au Congo par un terrorisme d’Etat.

Pendant que le monde célèbre le Nouvel An avec feux d’artifices, quelques jours avant les mythiques (31 décembre) 2016 et (1er janvier) 2017, la République démocratique du Congo et l’Allemagne, deux nations dont l’histoire est liée par la conférence de Berlin de 1885 d’où les frontières africaines ont été tracées, vivent une période comblée d’amertumes, de deuil ou des chagrins…

Nous sommes en Allemagne, notre deuxième patrie. Et personne n’ignore qu’actuellement certains coins du monde y compris l’Europe sont victimes du terrorisme. L’Allemagne notre pays pays d’accueil est comptée parmi les victimes des attentats terroristes, et en cette fin d’année. C’est la ville de Berlin où des pages de l’histoire de notre actuelle RDC avait été écrite au 19ème siècle aussi écrite, a été victime; sur ce, des Congolais de la République Démocratique du Congo qui résident en Allemagne, ont visité Berlin, et compatissent dans les réseaux sociaux avec les familles touchées bien qu’ils savent que des nombreuses victimes « Bana mboka Kongo » viennent encore d’être massacrées en RD Congo en cette même période lors des manifestations contre le maintien par la force par le sang au pouvoir de Joseph « Kabila » en fin mandat depuis le 19 décembre 2016.

Le journaliste Tungila Serge avec le Maire de Rottenburg

Le journaliste Tungila Serge avec le Maire de Rottenburg

« C’est un acte anti constitutionnel de voir ce Joseph Kabila encore au pouvoir », déclarent un bon nombre des Congolais de la RDC vivant en Allemagne. Et alors pourquoi se réjouir ou fêter dignement pendant que la RD Congo et notre peuple sont entrain de pleurer encore une fois ses filles et fils massacrées par les forces de sécurité et les mercenaires de Joseph « Kabila ?

C’est dans cette attitude ou atmosphère que les deux nations ont fêté, selon notre observation. C’est dans la méditation profonde. Pour les Allemands, c’est la prudence et un peu de psychose. Pour la diaspora congolaise, un bon nombre de nos compatriotes ont trouvé une consolation dans des veillées des prières qu’organisent les assemblées chrétiennes ou évangéliques, dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier.

Un couple: une image des braves Congolaises et Congolais qui compatissent avec les victimes allemandes et portent le deuil international pour les Congolais massacrés en décembre dans tout le Congo à partir du 19 décembre 2016.

Un jeune couple congolais, Bienvenu Nseka Salambi et son épouse Élisée Kiumbu, mariés récemment, en novembre 2016, ont quitté leur ville de Rottenburg, pour aller compatir avec les victimes de Berlin. Et avec une évidence digne des valeurs ancestrales, une vidéo que le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO vient de mettre en ligne sur le facebook magazine ngambo na ngambo, on note aussi que leurs pensées sont aussi liées sur ce que vivent nos frères, sœurs et compatriotes sur nos propres terres de la République Démocratique du Congo.

Serge Tungila Mwanza, à Landshut / Allemagne.

(1) En langue internationale Lingala.