• Accueil
  • Nkoma-Traces
  • Graves révélations sur des agressions sexuelles massives en Norvège, Laponie, les terres de la tribu appelée les « Samis » ou « Lapons ».

Graves révélations sur des agressions sexuelles massives en Norvège, Laponie, les terres de la tribu appelée les « Samis » ou « Lapons ».

Norvège et ses démons qui ont commis ces agressions sexuelles massives : «Babebisi nzoto ya basi o ekolo Norvège» (en langue internationale Lingala* : «criminels sexuels de Norvège»). Autant le dire médiatiquement pour les populations de la diaspora africaine en Europe car la police norvégienne, elle-même, a tenu à faire ces graves révélations sur ces agressions sexuelles massives. Autant les mentionner aussi médiatiquement dans un média panafricain de la diaspora africaine pour dénoncer ces crimes vu que des enfants de cette partie de la Laponie norvégienne aussi ont été massivement abusés sexuellement.

 

Laponie

Laponie

Une Congolaise de la RDC, résidante en Norvège, a dit au MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO:

« Où sont donc ces ONG occidentales qui ne « regardent » que ce qui se passe dans des pays des peuples africains? L’Afrique, toujours leurs regards sur l’Afrique. Et pourtant, ces ONG bénéficient de gros moyens financiers non seulement pour des zones géographiques spécifiques ».

Mardi 28 novembre 2017, des officiels de la police de Norvège ont enfin rendu public des révélations sur des graves agressions sexuelles massives en Laponie norvégienne. Notre média a procédé à des vérifications à la suite de cette communication de cette Congolaise. Elle est dans la liste de nos « lanceurs d’alerte ». Ces révélations des policiers norvégiens arrivent après des enquêtes qui ont duré une année et 6 mois.

 

Quelques "Samis" mais ils n'ont aucun rapport avec le contenu de notre article.

Quelques « Samis » mais ils n’ont aucun rapport avec le contenu de notre article.

« Ces agressions sexuelles massives ont eu lieu sur une partie des terres tribales de ces êtres humains appelés probablement à tort les « Samis » ou des « Lapons ». C’est une minorité tribale. On dit que ce sont des nomades. Cette minorité n’est pas aussi considérée par les Norvégiens qui les discriminent, alors qu’ils sont tous des Blancs européens. Et pourtant ces êtres humains nommés pour des raisons évoquées les « Samis » sont de nationalité norvégienne.
Ces ONG occidentales des droits de l’homme auraient dû bien faire entendre leurs voix chez des autorités politiques ou directement aux membres du gouvernement de la Norvège car cette petite commune de Laponie norvégienne secouée par ces révélations gravissimes, c’est aussi la Norvège. »

 

Drapeau norvégien (à gauche) et celui du peuple "Sami"

Drapeau norvégien (à gauche) et celui du peuple « Sami »

Impunité ou pas impunité? Cette affaire criminelle est à suivre. «Bampanzi nsango na biso bakolandela likambo oyo ya bobebisi nzoto ebele meke meke ya basi mpe bana ya « Samis », batu ya Norvège» »*.

 

Lilo Miango/Rédaction de Paris.

 

Mots-clefs : , , ,