• Accueil
  • Miziki-Musiques
  • La chanteuse Faya Tess et des Cubains en concert «Nuit de la Rumba», 3 juillet 2016 à Lyon: une couronne internationale de plus sur sa tête.

La chanteuse Faya Tess et des Cubains en concert «Nuit de la Rumba», 3 juillet 2016 à Lyon: une couronne internationale de plus sur sa tête.

La chanteuse Faya Tess et des Cubains en concert "Nuit de la Rumba",3 juillet 2016 à Lyon: une couronne internationale de plus sur sa tête.

France.«Festival Les Nuits de Fourvière» aux Théâtres Romains de Fourvière, à Lyon. Faya Tess, la chanteuse internationale de la Rumba congolaise se produira le 3 juillet 2016 dans le cadre de ce festival de réputation internationale. Le site est historique gallo-romain. Il s’agit des «Théâtres Romains de Fourvière».

 

Une vue de la scène de ce Festival à Lyon où il y aura la Nuit de la Rumba

Une vue de la scène de ce Festival à Lyon où il y aura la Nuit de la Rumba

Des publics en Suisse feront le déplacement car la ville provinciale française de Lyon est proche des frontières française et suisse et ce festival présente des artistes de choix.«Putulu emata. Makala matikala tango alanga nzembo Faya Tess akonzemba, akobinisa mpe kobina kuna o mboka Lyon »(1).

Ce concert inédit pour elle, est baptisé «Nuit de la Rumba» enrichit le prestigieux palmarès de la chanteuse de référence Faya Tess. Elle sera accompagnée par « un orchestre de cuivres et percussions confié  aux mains d’or des arrangeurs cubains Robin Reyes Torres et Ernesto Burgos Osorio (Santiago de Cuba)* ».

 

Kinshasa,Barcelone,Cuba et Perpignan: Faya Tess et les autres étoiles de la grande famille de la Rumba.

De succès en succès avec sa musique de qualité selon les canons esthétiques de la Rumba du Congo, la célèbre chanteuse Faya Tess partagera une affiche de choix au même titre que ces artistes très réputés dont les étoiles brillent. Il s’agit de l’artiste cubaine Ludmila Mercerón et des chanteurs Parrita (ville espagnole de Barcelone) et  Antoine “Tato” Garcia(ville française de Perpignan).

Ce spectacle exclusif sera un voyage de la Rumba dans les temps historiques et dans les régions géographiques comme le Congo, l’Espagne, Cuba et la France. Originellement venant du KO et NGO, le « Kumba (ou Kuumba ou Ku Mba ») c’est à dire « nombril » ou en Lingala « motolu », est nommée la Rumba pour l’éternité.

Dans le dossier de presse que le Magazine Ngambo Na Ngambo a consulté, les organisateurs mentionne leurs indications: «Pour préparer cette fête, Fourvière accueille une création exclusive, explorant les multiples visages et couleurs d’une musique qui a franchi les frontières et les époques. Née au 19e siècle dans le terreau des rituels afro-cubains, la rumba a essaimé la planète pour se réinventer. On la retrouve dans l’entre-deux-guerres au Congo, où elle composera bientôt la flamboyante bande-son de l’indépendance. Dans les années 1950, elle prospère entre Barcelone et Perpignan, où les Gitans s’imprègnent du son cubano et du mambo pour créer la virevoltante “rumba catalane”. C’est ce périple à travers l’Histoire et le monde que conte la Nuit de la Rumba, avec quelques détours inattendus (Hongrie, Chine, Inde…)…*»

 

Faya Tess en Espagne pour des répétitions avant d’aller en concert à Lyon.

Faya Tess et nouveauté de la Rumba: le 4ème volume "Au temps des classiques".

Faya Tess et nouveauté de la Rumba: le 4ème volume « Au temps des classiques ».

Le titre « Indépendance Cha Cha » dont les organisateurs en France évoquent dans leur dossier de presse est un produit de l’orchestre légendaire African Jazz de la ville de Kinshasa (Léopoldville, à l’époque de la barbarie coloniale allemande-wallonne-flamande belge). Cet orchestre qui n’existe plus, était conduit par le chanteur-vedette et légendaire Kabasele Joseph (Jeef, Grand Kallé, Kallé Jeff, Kabasele Tshamala).

Et la chanteuse internationale Faya Tess qui sera à ce festival à Lyon, est un produit d’une de trois écoles classiques de la Rumba congolaise que des journalistes congolais dans la capitale du Congo ont nommé «l’école African Jazz» dont l’ambassadeur le plus en vue demeure le feu chanteur-star Tabu Ley Rochereau.

Et ces derniers mois avec la contribution de l’incontournable chanteur-arrangeur-compositeur congolais Nyboma, la chanteuse Faya Tess a sorti une série de 4 albums des chansons classiques qui font aussi la Rumba Congolaise au Congo et dans le reste du monde. Les spectateurs pourraient s’en procurer le jour de ce spectacle.

Faya Tess passe en Espagne pour des séances de répétition avec des artistes cubains. Le guitariste congolais Caien Madoka qui réside dans la région parisienne, l’accompagne. Et Le 3 juillet 2016, la très sympathique chanteuse Faya Tess sera présente sur cette scène à Lyon.

 

Grosse annonce de ce spectacle musical dans une cinquantaine de sites français(médias et réseaux de spectacles).

Quel impact! Nous avons faire un tour sur la toile. Ce festival à Lyon est annoncé dans une cinquantaine de sites » on line ». Il y a des médias français et étrangers qui en font échos. Il existe aussi des sites réalisés par  des réseaux de spectacles qui parlent de ce festival. Cette attractivité intéresse des amateurs de musique qui résident en Suisse. La chanteuse Faya Tess est au courant. Elle a en parlé avec nous. Elle est très contente pour cette rencontre internationale autour de la « Nuit de la Rumba ».

 

 

Lilo Miango/Rédaction de Paris et Albert Lupungu Ndjate/Rédaction centrale-Europe,à Genève. Illustration: nouvel album de Faya Tess sorti le avril 2016. Photo: droits réservés Les Théâtres Romains de Fourvière.

 

(1)En Lingala,langue internationale qui a véhicule la Rumba congolaise à travars le monde.  *Extrait du dossier de presse de l’organisateur.

 

Mots-clefs : , ,