• Accueil
  • Miziki-Musiques
  • France: la chanteuse Faya Tess dédicace son nouvel album « Au temps des Classiques »/3ème volume,en honorant des « Grands de la rumba ».

France: la chanteuse Faya Tess dédicace son nouvel album « Au temps des Classiques »/3ème volume,en honorant des « Grands de la rumba ».

La chanteuse Faya Tess dédicace son nouvel album "Au temps des Classiques"/3ème volume, en honorant des "Grands de la rumba"

Paris. Faya Tess honore des talents immortels de la Rumba Congolaise, ses ainés et grands pionniers Kabasele Grand Kallé, Déchaux, Tabu Ley Rochereau, Léon Bukasa, Luambo Franco/OK Jazz, Tino Baroza… C’est l’esprit de cette dédicace dont «Un Grand Merci à toutes les femmes et tous les hommes» est le message privilégié par la chanteuse de la rumba congolaise Faya Tess.

 

Dédicace: succès.

Dédicace: succès.

Cette séance de dédicace a été consacrée à son nouvel album « Au temps des Classiques »(3ème volume). Et cette séance de la chanteuse internationale congolaise Faya Tess s’est transformée à un événement international grâce au capital du savoir-faire de la très sympathique artiste Faya Tess et à l’organisation du Français monsieur Henri, propriétaire du magasin BH Electronic. Cette rencontre entre Faya Tess et des chanteurs, musiciens, producteurs, distributeurs, sportifs, associations, journalistes, animateurs radio ou télé avec un grand public; a été très chargée en émotions.
C’était le samedi 19 décembre 2015 à partir de 16H. Le magasin de monsieur Henri, un Français qui sert, depuis plus de 25 ans, aussi de référence à des musiques des peuples noirs ;  a vécu dans l’ambiance des vagues des arrivées des gens à des différents moments de cet après-midi d’un hiver à la température douce.

 

Faya Tess: de la dignité et toujours décidée .


Faya Tess est une «amie, soeur du public et chanteuse fidèle en ses idées» selon l’expression d’une personnalité membre de la Maison royale Ndonga Nkenge. Ce «Sang Royal» était là. Faya Tess est arrivée bien avant l’heure par respect du public attendu.

Faya Tess et Awa

Faya Tess et Awa

Et l’heure fixée, c’est-à-dire quand 16 H a sonné; la chanteuse Faya Tess a franchi la porte d’entrée du magasin BH Electronic de la rue du Faubourg Saint Denis. Des applaudissements sont montés au créneau avec la baguette de monsieur Henri. Première surprise est venue de Mme Awa, la femme du producteur béninois Jimmy Houetinou qui l’a embarquée dans une danse, au son d’une chanson de ce nouvel album. Mille bravos à Awa pour ce symbole de la gentillesse du patrimoine de la Femme Africaine. Et Wazule Gbukuzulu, un des reporters d’images du Magazine Ngambo Na Ngambo, filma tout.

La danse avec Faya Tess continua.Et c’est le tour du chanteur Nyboma, un brave qui oeuvre pour la noblesse des canons de cette musique à partir de la France, «métropole pour les uns ou continentale pour les autres».

Faya Tess, Jean Awitor et monsieur Henri.

Faya Tess, Jean Awitor et monsieur Henri.

C’est  avec de la dignité que la chanteuse Faya Tess a crée une synergie avec le public présent. Un Africain Jo Yaya a offert un joli bouquet des fleurs à la vedette du jour. Faya Tess a dédicacé une série des exemplaires de son nouvel album « Au temps des Classiques »/3ème volume. Le Français monsieur Henri qui est entré dans une légende des clients africains grâce à son hospitalité et sa force unique de mettre la clientèle à l’aise pour faire des achats, était heureux pour son  travail.

 

Faya Tess et Wazule avec sa caméra.

Faya Tess et Wazule avec sa caméra.

Le JRI* Wazule a enregistré quelques entretiens avec Faya Tess, le chanteur Nyboma,l’animateur des émissions de télé Jean Awitor le Togolais, monsieur Henri,le JRI*(journaliste reporter d’images) Lutumba Milau MKL Movies, des distributeurs comme ce merveilleux Camerounais qui vient de Douala ou un Congolais de la RDC du nom de Willy Sionga,fier d’avoir participé au travail de cet album… Nous avons vu des figures connues qui sont venues de Londres et de la ville française de Toulouse.

 

La surprise de monsieur Henri à Faya Tess.

Monsieur Henri avait réussi à garder le secret: organiser une belle fête pour Faya Tess. L’ambiance était déjà dans les « oyé,oyé,oyé… Faya Tess » avec des chansons et des images-vidéo sur un écran de télévision. L’artiste répondait à toutes les questions posées par des gens et la presse. Des pas de danse ont été exhibés par des adolescents, femmes, hommes, Togolais, Sénégalais, Congolais (Congo-Kinshasa et Congo-Brazzaville), Indiens, Français, Ivoiriens, Camerounais, Angolais, Guinéens, Centrafricains.


Sacré monsieur Henri! En effet, il y avait à boire, à manger. comme lors des traditionnelles séances de dédicace: «eyindi, kolia mie okomela» (en Lingala : «à manger et à boire. A gogo». 

 

Et comme Mr. Henri est un exemple dans le mieux-vivre du show-business de «l’Afrique est à Paris», il créa une autre étape joyeuse de cette dédicace. C’est la surprise dont on parlait au début de ce paragraphe: la fête pour la chanteuse Faya Tess. Quel grand et magnifique gâteau d’anniversaire pour les circonstances !


Nyboma, producteur-distributeur camerounais, Faya Tess et Willy Sionga.

Nyboma, producteur-distributeur camerounais, Faya Tess et Willy Sionga.

L’animateur-réalisateur des émissions de radio Pierre Kama est si fier du travail que fait la chanteuse Faya Tess et son encadrement: «tout cela pour cette musique internationale congolaise qui fait partie du patrimoine africain et panafricain». Parmi les artistes congolais qui sont passés après, on nous a signalé les noms de Donat Mobeti, Elba…filmés par Athis-Images d’or.

Ce nouvel album est une autre vraie victoire de son talent de chanteuse qui vient d’interpréter ces chansons. Ce sont ces classiques à succès, jadis chantés et composés par des grands hommes de la rumba congolaise, des doyens de la chanteuse Faya Tess.

 

 

Lilo Miango/Rédaction de Paris. Photos, Magasin BH Electronic rue du Faubourg Saint Denis, Paris 10ème, samedi 19 décembre 2015: Copyright Magazine Ngambo Na Ngambo (suite à des abus et violations des lois, ne pas utiliser nos photos sans notre accord écrit)