• Accueil
  • Miziki-Musiques
  • Fans de Papa Wemba jubilent avec « Forever » et ceux de King Kester Emeneya râlent.

Fans de Papa Wemba jubilent avec « Forever » et ceux de King Kester Emeneya râlent.

Europe. Le journaliste Nila Mbungu, une des références historiques de la presse écrite musicale du Congo, fait observer que « PENDANT QUE LES FANS DE PAPA WEMBA JUBILENT AVEC « FOREVER », CEUX DE KING KESTER EMENEYA RÂLENT ! ».

Et notre collègue de la rédaction-France du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO fait remonter à la surface des interrogations légitimes de ces braves amateurs de la rumba congolaise : l’album posthume du feu chanteur international congolais King Kester Emeneya, « This is me » enterré ? « Ba nzembo ya suka moyembi monene King Kester Emeneya atika, bizali kaka kobina te ». « Kasi palaki ya alanga nzembo, Papa Wemba, ezali kotekama mpo ebimi. Batu basepeli mingi awa na poto mpo na FOREVER (1).

Une ancienne production de King Kester Emeneya.

Une ancienne production de King Kester Emeneya.

La déception est immense. Trois ans après la disparition du célèbre King Kester Emeneya son album « This is me » n’est pas encore sorti. C’est une situation qui laisse tout le monde pantois.
Personne n’ignore que cet enregistrement peaufiné par le musicien Sec Bidens a été confié à une autorité de la place. On croyait le fameux mécène bien placé et bien décidé de produire cet album. On pensait qu’il pouvait aider les enfants et la veuve de Kester de façon désintéressée. On supposait qu’il n’avait d’autres préoccupations que d’honorer la mémoire de son ami Kester. Las !

Il faut que « Sa Sérénissime » comprenne à la fois l’incompréhension des Congolais et celle des autres amateurs étrangers de la musique de cette idole du show business. La question qui revient souvent : « Il attend quoi pour mettre « This is me » sur le marché? ». En Europe, des confidences dites à des journalistes congolais de la RDC se positionnent en réitérant: Rien ne justifie cette angoissante « séquestration ».

Conséquences

L’orchestre « Victoria Eleison New génération » est à la dérive. En désespoir de cause, le chanteur Joly Mubiala (petit frère de King Kester Emeneya), héritier naturel de King, qui sait que le public se désintéresse des orchestres sans disque sur le marché ; se débat pour larguer le CD « La prière d’une femme » !

Après avoir mille fois cogné la tête contre le mur d’incompréhension dressé par les amis de Kester, le Congolais Lolo Mutima s’est lavé les mains. Il abandonne l’orchestre aux « païens » et va s’atteler sereinement à la production « religieuse » made in Pactole Production si bien démarrée avec la chanteuse congolaise Beyou Ciel.

L'album «Forever» est déjà sorti.

L’album «Forever» est déjà sorti.

Pendant que « Sa Sérénissime » attend on ne sait quoi, les fans de Viva la Musica jubilent, muscles bandés. Mama Amazone Luzolo (veuve de Papa Wemba) vient de réussir le tour de force de produire, en un temps record (six mois seulement) l’album FOREVER (titre est en anglais et signifie « POUR TOUJOURS ») du chanteur-star et héros au pays, Papa Wemba !

Les fans du leader immortel pour notre patrimoine de la Rumba du Congo et décédé à Abidjan, se délectent avec « Forever » sorti officiellement le vendredi 04 novembre 2016.
Les supporters de King Kester Emeneya sont noyés par la déception. Ils vivent la longue attente de  » This is me » comme une humiliation. Pensez donc !
Trois ans d’attente pour le Testament. Trois ans de flou pour «This is me»… Le bien aimé par tous, feu Emeneya ne mérite pas ce quiproquo appelé « méprise » par certains mélomanes.

Nila Mbungu/Rédaction de France.(1) Lingala.

Mots-clefs : , ,