• Accueil
  • Miziki-Musiques
  • Chanteuse Faya Tess et album « Désoléeee » : concert en or et diamant à Kinshasa.

Chanteuse Faya Tess et album « Désoléeee » : concert en or et diamant à Kinshasa.

Europe. Grâce au téléphone portable d’une Kinoise (Habitante de Kinshasa) qui assistait à ce concert majestueux de la chanteuse très sympathique Faya Tess(1), notre rédaction centrale du Magazine Ngambo Na Ngambo, ici en Europe, a apprécié en direct pendant une dizaine de minutes la prestation scénique précieuse comme l’or et le diamant, ces pierres précieuses du Congo. « Na mbela, toyoki miziki ya moyembi Faya Tess tango azalaki kobeta. Mpo na wana totelemisaki motuka »(2).

 

Faya Tess sur scène à Kinshasa, à « l’Espace Palm Beach »: le jour où on arrêta le moteur de la voiture pour suivre son spectacle en direct, près d’une autoroute de France.


Faya Tess à son concert à Kinshasa

Faya Tess à son concert à Kinshasa

Ce samedi-là, le 18 juillet 2015(1), notre voiture roulait sur l’autoroute A 40 à quelques mètres de la ville provinciale française d’Annemasse en direction de Genève (Suisse). Notre compatriote kinoise a téléphoné vers 22H20 pour dire qu’elle était déjà en pleine ambiance sur le lieu du concert, dans la commune de Gombe, à 5 minutes en voiture des berges du fleuve Congo et qu’il y avait du monde. Et pour éviter des éventuelles perturbations sur le réseau téléphonique vu que je roulais sur cette autoroute de France, j’ai demandé à être rappelé dans 20 minutes le temps d’arriver dans un coin tranquille à Annemasse et de garer la voiture. C’est ainsi que l’on a pu suivre des moments d’émotion avec la voix de la chanteuse exceptionnelle Faya Tess et la musique de l’orchestre qui l’accompagnait.

 

C’était un moment unique. Depuis que l’on œuvre dans le journalisme congolais panafricain en Europe, on n’a jamais suivi un concert par téléphone. Voilà un des résultats de la révolution numérique où des technologies de l’intelligence et des services numériques désormais accessibles à nous journalistes et plus d’un milliard des autres êtres humains de notre époque. J’ai écouté quelques notes musicales et des paroles du dernier album « Désoléeee » de l’artiste Faya Tess. J’ai regretté la présence d’une camera comme je voyageais seul. Me filmer entrain d’écouter ce concert en direct de Kinshasa par mon portable, aurait été un supplément intéressant.

 

IMAGE DU CONCERT KIN 017Quand je suis arrivé en Suisse, j’ai appelé le rédacteur en chef à Paris qui avait insisté que je téléphone dès que j’arrive à destination (domicile). Ainsi je lui raconté « mon concert par téléphone portable ». Et il me dit, « koma, sala article » (en Lingala et Français:« écris, rédige un article »). Les conditions d’écoute avec mon smartphone de qualité ont fait que j’ai eu l’impression de suivre un concert à la radio. C’était bien. Quelle artiste de qualité! Sacrée Faya Tess. Après 10 minutes d’écoute, son concert m’a impressionné au téléphone. J’ai même suivi l’atmosphère des applaudissements qui ont signé son entrée en scène.

 

Décidément avec l’album «Désoléeee», c’est l’époque du triomphe de la carrière en solo de la chanteuse Faya Tess dans beaucoup des milieux en Europe. Elle symbolise une période triomphante de la musique congolaise. Faya Tess fera danser le monde? Il faut soutenir ce talent immense de cette femme grandiose. La chanteuse Faya Tess mérite des applaudissements, des spectacles,des tournées…

 

Retour de Faya Tess à Paris le vendredi 24 juillet 2015 et les impressions de son producteur André Tetu, à Toulouse.


Le Magazine Ngambo Na Ngambo a été en contact le samedi 25 juillet 2015 avec Faya Tess. Elle était fière de son concert à Kinshasa. Et remercie tout le monde ici dans des pays européens pour un suivi de son séjour à Kinshasa. Faya Tess se dit très reconnaissante envers le public de Kinshasa et du Congo. Elle remercie tous les médias du Congo et dans des pays européens qui ont fait échos de sa campagne de promotion à Kinshs et de son concert.

 

IMAGE DU CONCERT KIN 034Notre rédaction a échangé avec l’heureux producteur de la chanteuse Faya Tess, monsieur André Tetu installé à Toulouse (une ville du Sud de la France). Ce grand travailleur et stratège avait voyagé avec la chanteuse Faya Tess, à Kinshasa, la ville qui a sacralisé la musique congolaise. Ce que monsieur André Tetu nous a communiqué: « Le séjour s’est bien déroulé comme prévu. Le concert de Faya Tess a remporté un succès. Son public était nombreux. Évidemment, on était débordé car il fallait courir d’une interview à une autre. Nous remercions la presse congolaise, ainsi que un des sponsors qui a accompagné l’événement. C’est Bralima; à l’heure où les sponsors deviennent de plus en plus difficile à trouver.

 

Il y a eu des banderoles à travers la ville de Kinshasa qui ont marqué la présence de la chanteuse Faya Tess à Kin (note de la rédaction: abréviation de l’appellation de Kinshasa). Moralité, le travail bien fait est toujours payant ! Le concert a eu lieu le 18 juillet, accompagnée par un groupe des jeunes, tous des pros. Et le 19 juillet 2015, Faya Tess était priée de faire un show case dans un autre cadre. toujours V.I.P., dans la commune de Gombe, pour satisfaire ceux qui ont eu un empêchement ce samedi là. En effet le dimanche 19 juillet à partir de 16h jusqu’à 20h, Faya Tess était accompagnée par un guitariste légendaire, maitre GUVANO, et son groupe. Un régal pour le public qui était donc gâté.

 

Faya Tess vient de regagner Paris le 24 juillet avec promesse de revenir dans quelques mois pour égayer encore son public qui n’arrête pas de réclamer sa présence à Kinshasa. Des nombreux articles sur Google en témoignent. Quelques photos du concert majestueux ; toujours égale à elle-même, habillée en pagne ainsi que ses danseuses. »

 

 

Nkumu/Rédaction centrale-Europe. Photos, concert du samedi 18 juillet à Kinshasa,à l’Espace Palm Beach: droits réservés André Tetu «Air Monde Culture».

 

 

(2)« Na mbela, toyoki miziki ya moyembi Faya Tess tango azalaki kobeta. Mpo na wana totelemisaki motuka»(en langue internationale Lingala dont la musique congolaise a honorablement contribué à répandre à travers le monde: «au téléphone,nous avons suivi le concert de la chanteuse Faya Tess quand elle se produisait en direct.Pour cela, on a dû garer la voiture ».

 

Mots-clefs : , ,