• Accueil
  • Masano-Sports
  • Soutien à la nomination de Samy Badibanga: un message qui fait scandale chez des anciens footballeurs en Europe.

Soutien à la nomination de Samy Badibanga: un message qui fait scandale chez des anciens footballeurs en Europe.

Allemagne. Des clameurs d’indignations et messages de protestations de la part des ex-footballeurs congolais qui habitent en France, Belgique…sont arrivés jusque dans certaines villes allemandes, chez des Congolaises et Congolais. L’énergie d’activation de cette combustion est venue d’un média à Kinshasa. Et cela à la suite des émissions télévisées concernées de la télévision d’Etat (RTNC) diffusées le dimanche 4 décembre 2016 et mercredi 7 décembre 2016 qui ont laissé accréditer que des anciens footballeurs «avaient envoyé un message de soutien à monsieur Samy Badibanga, nommé premier ministre par Joseph Kabila».

Pourquoi et comment cette situation médiatisée est-elle arrivée? «Mpo na nini babeteli masolo ya boye na nkombo ya babeti ndembo ya kala bavanda na poto ?» Des recherches ont été entreprises à la source, dans la région parisienne.

 

En région parisienne (France): pour confirmer.

C’est de là que ce message médiatisée à Kinshasa qui fait scandale ici, tire sa source.«Quelques opportunistes abusent de la confiance des anciens footballeurs congolais résidant en Europe. Les opportunistes au cœur d’un scandale parmi les anciens footballeurs. Les émissions diffusées sur les antennes de la RTNC le dimanche 04/12/2016 et le mercredi 07/12/2016 viennent de jeter le pavé dans la marre et se sentant discréditer et abusés du fait que sans les nommer, un message aurait été adressé au premier ministre nommé en RDC», selon des propos que l’on nous a fait remonter.

 

Chronologie des événements.

Le vendredi 11/11/2016, la famille Mbane organise au gymnase Max Rousé, sise rue André Brechet N° 28, dans le 17ème arrondissement à Paris (France) une réception avec au programme des matches de football des jeunes pour fêter le 80ème anniversaire de leur père, oncle, grand-père, frère et ami pour les uns et les autres; en la personne de monsieur Mbane Te Djwa, une figure bien de Kinshasa connue du milieu de l’équipe FC Daring Imana des années 1970.

Parmi l’assistance, on notera la présence des anciens footballeurs Kakoko Etepe (venu de l’Allemagne), Kadima, Kiyika, Kimbembe Kimbley, Mahungu Camille, Kibwaka Ricky pour ne citer que ceux-là.

Mais là où le bât blesse, c’est la diffusion sur les antennes de la RTNC (Radio Télévision Nationale Congolaise) le dimanche 04 décembre et en langues nationales le mercredi 07 décembre 2016, des images prises lors de cette manifestation en l’honneur du Congolais Mbane, avec des commentaires faits autour de ces images, «allant jusqu’à parler d’un message des félicitations que les anciens footballeurs congolais auraient adressé au premier ministre récemment nommé en République Démocratique du Congo».

Suite à cet abus de confiance constaté dans le chef du comportement des auteurs dudit message; de l’usage abusif des images de cette manifestation, une voix s’est levée pour dénoncer, ce qui est considéré comme un affront et un manque de considération à l’égard de leurs pairs absents ou présents dans cette salle. Ces derniers se sentent aujourd’hui trahis par ces dirigeants autoproclamés d’une association dont ils sont les seuls à détenir le secret.

De g. à dr : Beya wa Beya ( FC Bilima) avec Jean Manga Onguéné, le capitaine du FC Canon de Yaoundé (Paris-St. Ouen 07.09.2013 Photo © nkanza)

De g. à dr : Beya wa Beya ( FC Bilima) avec Jean Manga Onguéné, le capitaine du FC Canon de Yaoundé (Paris-St. Ouen 07.09.2013 Photo © nkanza)

Beya wa Beya, ancien footballeur et libéro du FC Bilima, finaliste de la coupe d’Afrique qui a informé notre rédaction n’a pas caché son indignation et sa colère suite à cette démarche minable, qui déshonore encore plus d’une fois, sans raisons, les anciens footballeurs innocents à cause de quelques opportunistes. il déclare que : «Je ne connais pas cette association ni ces dirigeants, qui ont été mandatés par les anciens footballeurs à poser un tel acte en nos noms collectivement. C’est encore une fois la preuve de l’opportunisme pur de certaines personnes en quête d’une attention auprès dans certains milieux politiques. Pour ceux, qui ont vu l’affiche publiée et les polos portés par certains anciens joueurs, un petit bémol accompagné d’un rappel historique s’impose. Il y avait dans ce gymnase des personnes qui ignorent l’histoire du football congolais. Pour ce faire, tout le monde est tenu de rapporter ce qu’il vu et vécu sans en modifier le contenu. Or il s’avère, que cette fête d’anniversaire avait été organisée par une famille».

 

Seule la nation congolaise se souviendra des « Léopards » et leur rendra hommage.

Là, où les organisateurs de cet événement ont pêché; c’est dans le choix des termes désignés pour annoncer leur action. En lisant des passages sur l’affiche, je cite  » Les Léopards s’en souviennent » ou pire encore  » Les Léopards rendent hommage ».

Avec un peu de recul, la question. Tout le monde devrait savoir que ces « Léopards » qui sont insultés la journée et adulés le soir et voir clochardisés ne peuvent se souvenir et rendre hommage qu’à la seule nation congolaise, qui les a portés au sommet de leur gloire.

Dire que monsieur Mbane a joué un rôle au sein du FC Daring Imana, cela ne fait l’ombre d’aucun doute. Mais utiliser les symboles nationaux pour un événement privé n’est pas digne et n’honore personne. Historiquement, c’est sous le président Mobutu, que les deux trophées 1968 et 1974 ont été remportés, mais je m’interdirai de rendre hommage à Mobutu pour tout ce que ces vaillants patriotes ont apporté à la nation congolaise.

 

L’équipe des Léopards, patrimoine national.

Pour cette manifestation à Paris, la vérité est que ce sont d’abord les anciens joueurs du FC Daring Imana et leurs dirigeants qui étaient les plus concernés. On aurait prévu des polos du FC Daring Imana, cela n’aurait pas affecté l’engagement de monsieur Mbane en sa qualité de sympathisant de ce grand club. Cette rencontre a été organisée par la famille et non par les Léopards et ne pouvait donc pas revêtir le caractère qu’on a voulu lui donner.

Il n’est un secret pour personne qu’une équipe nationale reste et restera un patrimoine national. C’est le bien de tous les Congolais (hommes, femmes et enfants). Efforçons nous d’être humbles dans notre comportement et d’éviter de dégager une impression qui ne reflète pas ce que nous sommes.

Au moment où vous nous lisez, nous vous informons que le détenteur du record de meilleur buteur en une seule édition de la Coupe d’Afrique des Nations de Football, Pierre Mulamba Ndaye, auteur de 9 buts depuis le 14 mars 1974, malade aurait été évacué du pays et serait actuellement en Inde pour des soins de santé. À quelques semaines de l’ouverture de la Coupe d’Afrique des Nations de Football 2017 au Gabon, on ne manquera certainement pas de reparler de ce record. Nous souhaitons à cette légende du football un prompt rétablissement. Voilà des thèmes, qui devraient préoccuper les dirigeants des associations dites des anciens footballeurs congolais; au lieu de se concentrer les efforts dans l’envoi des messages sans le consentement de tous les anciens joueurs de foot basés dans des pays européens.

 

 

Barthélemy Nkanza/Correspondant. Bureau de Cologne/Allemagne. Photo:droits réservés Nkanza.