• Accueil
  • Masano-Sports
  • Salutations congolaises à l’enfant Fred Muzembo, champion d’Ile-de-France à 8 ans de boxe Thai (Kick Boxing).

Salutations congolaises à l’enfant Fred Muzembo, champion d’Ile-de-France à 8 ans de boxe Thai (Kick Boxing).

Fred Muzembo,champion français: il porte le Congo en lui.

Paris. Et quelques petites minutes après sa victoire historique, l’enfant Fred Muzembo, devenu le « Premier enfant de 8 ans Champion de Boxe Thai/Kick Boxing »* quitte le ring de la boxe Thai, les félicitations, un bain d’une foule heureuse de l’approcher et les ovations à son honneur de la part des organisateurs et du reste du public présent. Ce très jeune champion monte sur les gradins au niveau le plus élevé. C’est comme une image quand on monte pour atteindre le pic d’une montagne pour parler au monde.

 

Là seul au sommet, Fred Muzembo enlève sa tenue de combat de boxe Thai et commence à porter…fièrement le maillot congolais de la République Démocratique du Congo. Nous avons cru en ce moment entendre, soudain, dans nos têtes ces paroles de l’hymne national de la RDC: «…fièrement.Saluez l’emblème d’or de votre souveraineté. Don béni Congo…»

 

C’est Fred Muzembo « le Merveilleux ». This is « Fred the Marvelous ».

Le Magazine Ngambo Na Ngambo a assisté à cette merveilleuse scène, une matérialisation des paroles et messages de « Debout Congolais ». Et flash! Une photo pour immortaliser cette scène de Fred Muzembo de mettre ce maillot. «Tokamui ! Fred Muzembo, muana moke abotama na poto. Mpe akende nainu na Congo te. Alati se ye moko elembo ya bendele ya Congo»(1).

Et voilà la magnifique histoire de ce samedi-là, le 22 novembre 2015. C’est notre histoire qui fait partie de la grande Histoire du jour qui est ce sacre du champion-enfant Fred Muzembo. Il est né en France. L’enfant Fred Muzembo est citoyen français comme le président François Hollande, le sportif Yannick Noah,la maire de Paris Anne Hidalgo, le député-maire de Meaux Jean-François Copé, le célèbre Zinedine Zidane, la ministre Fleur Pelerin (gouvernement du premier ministre Manuel Valls), le conseiller municipal de Châteu-Thierry Félix Bokassia, la ministre Christiane Taubira…

 

Fred Muzembo,champion français: il porte le Congo en lui.

Fred Muzembo,champion français: il porte le Congo en lui.

L’enfant Fred n’a jamais foulé le sol de la République Démocratique du Congo mais il porte ce Congo en lui. C’est une transmission des valeurs du « KO » et « NGO » par sa famille.

En particulier Fred a eu cette dynamique de fibre patriotique congolaise de la part de son père Pierre Muzembo Wa Mukanda. C’est « Tonton Pierre ». C’est par cette appellation très connue à Meaux que des enfants, des adolescents et des familles de la ville de Meaux, désigne le père de Fred Muzembo. Fred y vit avec avec ses frères.

Le journaliste Bazakana Bayete du magazine Ebène avait attribué le titre «d’un des Congolais les plus sympathiques» au père de Fred Muzembo. Cet ancien champion de boxe,devenu éducateur sportif, aime beaucoup le Congo et la diaspora congolaise. Il les fédère avec toutes les nationalités du monde qu’il rencontre sur son chemin. Fred est très sympathique comme son papa.

 

Fred Muzembo sur le ring est un artiste. Sa manière de boxer est merveilleuse comme la beauté de l’hymne national de la RDC: «Debout Congolais». Il est Fred the Marvelous, nous disent ses coaches Abel El Quandili (16 fois champion du monde de Kick Boxing), Pierre Muzembo et leur assistant Mathieu Tavares, l’actuel champion de France de boxe Thai/Kick Boxing.

Depuis sa victoire, son père a confirmé à des journalistes congolais de l’Europe que Fred Muzembo reçoit des salutations et félicitations des Congolaises et Congolais de la diaspora. et aussi du Congo.

 

 

Rédaction centrale-Europe du Magazine Ngambo Na Ngambo.
Photo, samedi 22 novembre 2015, Gymnase Marx Roussie 28 rue André Brechet Paris 17ème arrondissement: copyright Magazine Ngambo Na Ngambo.

 

* Information donnée par le staff du champion Fred Muzembo.
(1) Phrase en langue internationale du Congo, le Lingala.

 

Mots-clefs : ,