• Accueil
  • Masano-Sports
  • Football/3 juillet 2016, match de gala pour le 56ème anniversaire de l’indépendance du Congo: des jeunes à Fontenay-Sous-Bois (France).

Football/3 juillet 2016, match de gala pour le 56ème anniversaire de l’indépendance du Congo: des jeunes à Fontenay-Sous-Bois (France).

Match de gala pour le 56ème anniversaire de l'indépendance du Congo

Fontenay-Sous-Bois, dans la région parisienne. A l’occasion du 56 ème anniversaire de l’indépendance de la République Démocratique du Congo (RDC), le football du Congo et des amis du peuple congolais en Europe, est en fête dans un stade en France qui se situe dans la région parisienne. Des jeunes (U17) de l’USF s’opposent à la sélection des jeunes (U17) de la République Démocratique du Congo. Un événement placé sous le signe de la jeunesse avec un travail de mémoire et de solidarité. «Ntuku itano na motoba ya lipanda etali ekolo Congo: lisano ya ndembo mpo na bilenge ekozala na engumba ya Fontenay -Sous-Bois, o ekolo ya France»(1).

 

Avec la participation du Cercle des Congolais de France(CCF) : pour la jeunesse congolaise en Europe et au pays.

Drapeau de la RDC, un des trois drapeaux les plus vues dans des rues de Paris grâce à des manifestations.

Drapeau de la RDC, un des trois drapeaux les plus vues dans des rues de Paris grâce à des manifestations.

30 juin 1960-30 juin 2016, cela fait 56 ans que des Congolaises et Congolais ont réussi à arracher l’indépendance du Congo, le Congo de nos ancêtres. C’est à cause de cette valeur à transmettre aux jeunes congolais en Europe que le Cercle des Congolais de France participe à cet événement du 3 juillet 2016. Voilà un résumé de trois échanges que des journalistes du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO ont eus avec l’universitaire Désiré Pongo, président du CCF.

C’est le professeur Désiré Pongo qui avait tenu à informer la presse congolaise en France sur cet événement sportif engendré par ce 56ème anniversaire de l’indépendance de ce grand pays de 2.345.000 Km2 et de ce grand peuple de 74millions (estimation après certaines sources non officielles) d’habitants. Le samedi 3 juillet 2016, à 15H, cette rencontre de football qui est un match de gala, aura lieu au stade Georges Le Tiec (2 rue Georges Lacassagne 94120 Fontenay-Sous-Bois/ RER A ou E: arrêt Val de Fontenay). Le professeur congolais Désiré Pongo qui est une figure dans la diaspora congolaise, a tenu à remercier les initiateurs et organisateurs.

 

En effet, des jeunes de moins de 17 ans (U17) de l’USF joueront contre des jeunes  de la sélection U17 de la République Démocratique du Congo. Des anciens de diverses générations du football congolais  appuient cette initiative et viendront saluer ces jeunes «Léopards de la RDC». Ainsi, l’ancien international Bwanga Tshimen,qui avait obtenu le trophée «Ballon d’or africain», aura la charge de remettre des trophées. Il a été un brillant défenseur dans l’équipe TP Mazembe (jadis Englebert) de la ville de Lubumbashi. Il vit depuis plusieurs années dans la région parisienne.

Ce jour-là,à partir de 13H, les «vétérans» congolais de l’Europe seront aussi à l’honneur en match d’ouverture. Quelques spécialités culinaires du Congo seront aussi à ce rendez-vous de ce 56 ème anniversaire de l’indépendance congolaise.

 

Ce «Lipanda/Indépendance Cha Cha tozui,…tubakidi…(2)», a été  gagné par le héros national Patrice Emery Lumumba (le 1er premier ministre démocratiquement élu, le symbole de la démocratie en Afrique et assassiné par le terrorisme des dirigeants occidentaux avec la complicité d’une minuscule poignée des Africains aliénés). Cette indépendance a été gagnée par Joseph Kasavubu (le 1er président du Congo) et par tous les martyrs Combattants depuis 1885 entre autres Simon Kimbangu (Ce martyr symbolise le travail méconnu qui avait été fait en amont par tous des Congolaises et Congolais des différentes générations de l’époque coloniale qui ne se sont jamais rencontrés et qui se connaissaient même pas. Kimbangu, grand leader d’opinion et partisan de la non-violence face à des très violents criminels  belges des oligarchies du Royaume de Belgique)  et par toutes les Congolaises et Congolais. Autour du ballon rond pour ces 56 ans, il est sportivement correct que le football soit aussi un vecteur de l’histoire vu cet engouement des jeunes pour ce sport-roi.

La concrétisation de cette manifestation a été rendue possible grâce aussi aux autorités françaises de cette ville de Fontenays-Sous-Bois. Et des Congolais tiennent à les remercier comme le recommandent les valeurs ancestrales « KO » et « NGO ».

 

 

Lilo Miango/Rédaction de Paris et Nkumu/Rédaction centrale-Europe.

 

(1)En langue internationale Lingala, une des valeurs historiques-politiques-culturelles qui avait beaucoup œuvré pour la victoire de l’indépendance du Congo par le peuple.Dans des familles congolaises en Europe, il y a une tendance à encourager créée par des jeunes nés dans des pays européens qui apprennent le Lingala ou s’expriment dans cette belle langue du monde. Dès le 7 février 1981, des journalistes qui sont actuellement dans le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO travaillent pour cette dynamique que l’ONU encouragera avec sa journée mondiale des langues maternelles.

(2) référence à la chanson « Indépendance Cha Cha » de l’orchestre mythique  « African Jazz », qui deviendra l’emblème des indépendances africaines.

 

 

Mots-clefs : , ,