• Accueil
  • Masano-Sports
  • Championnat de boxe K1 (Boxe Thai/Kick Boxing)/France: le champion d’Ile-de-France est Fred Muzembo (8 ans) et vive l’Ecole de Boxe de Meaux.

Championnat de boxe K1 (Boxe Thai/Kick Boxing)/France: le champion d’Ile-de-France est Fred Muzembo (8 ans) et vive l’Ecole de Boxe de Meaux.

L’enfant Fred Muzembo (8 ans) a gagné le titre de champion d’Ile-de-France (catégorie Poussin). Et cela sur décision unanime des juges de ce combat de boxe. Le jeune français Fred Muzembo, fils de l’ancien champion de boxe Pierre Muzembo « Hercule » (Congolais/RDC), avait dominé majestueusement son adversaire pendant les deux rounds. Cela avait eu lieu dans le cadre de la finale du championnat K1 (Boxe Thai/Kick Boxing) d’Ile-de-France. C’était le samedi 22 novembre 2015 au Gymnase Marx Roussie (28 rue André Brechet 75017 Paris). La victoire de l’enfant Fred Muzembo est à mettre à l’actif du bon travail en commun entre l’Ecole de Boxe de Meaux et la politique de la mairie de Meaux dont le député-maire est monsieur Jean-François Copé.

22 novembre 2015:Fred Muzembo devient champion de France.

22 novembre 2015: Fred Muzembo devient champion de France.

Cette victoire inédite est une matérialisation d’une certaine idée la boxe utilisée comme une des formes d’éducation et de « Mieux Vivre Ensemble »  qui contribue à mettre des enfants de la ville de Meaux dans des bonnes conditions pour poursuivre leurs études. Bravos  aux entraineurs : Abel El Quandili, Pierre Muzembo et Matthieu Tavares (champion de France, actuellement).
Et partant des familles félicitent et soutiennent à l’unanimité ce partenariat entre cette 1ère école de boxe à Meaux et la politique de la ville de Meaux conduite par le maire Jean-François Copé. Les échos et la victoire de Fred Muzembo ont servi d’occasion pour honorer  les œuvres de la Direction du Service des Sports qui a mis des moyens. Le sport, un pilier, réunit.

Au niveau local, à Meaux: parents, familles, quartiers, personnalités…des retombées positives.

L’identification facilite ce qu’on appelle en France « l’intégration ». Des jeunes dont les parents sont venus de l’étranger à des différentes époques lointaines ou proches, font des carrières dans les sports, la culture, les entreprises et les universités. Les deux entraineurs de boxe de cette « 1ère Ecole de Meaux » , deux anciens champions de boxe Pierre Muzembo(appelé avec respect « Tonton Pierre », par des jeunes et familles de Meaux) et Abel El Quandili (16 fois champion du monde en boxe thai) appliquent cette méthodologie en tenant compte de certaines réalités propres à Meaux et ses quartiers. D’où, des jeunes sont à l’écoute et calmes…, des enfants comme Fred Muzembo et Yanis devenus des champions en Ile-de-France…tout cela montre bien des bons exemples grâce aux bénéfices des opportunités de cette ville de Meaux qui met des moyens.

Après les victoires ramenées de ce gymnase de Paris (17ème arrondissement) l’avant-midi du samedi 22 novembre 2015, nous sommes allés sur le terrain à Meaux, l’après-midi. Il y avait des gens contents.

Vive les champions,les entraineurs.Vive l'école

Vive les champions,les entraineurs.Vive l’école

Les deux entraineurs Abel El Quandili et Pierre Muzembo ont une dimension des leaders d’opinion dans les quartiers. Ils nous ont dit qu’ils sont confiants. Et c’est intéressant de leur part et du côté des familles des quartiers de soutenir des réalisations de Mr Edouard Pascalin (directeur du cabinet du maire Jean-François Copé) et de monsieur Sébastien Artale (directeur du service des sports).  » Tokozongela masolo maye*  » (« Nous reviendrons pour donner la suite »).

 

 

Reportage: Lilo Miango/Rédaction de Paris.
Photos, samedi 22 novembre 2015: Copyright Magazine Ngambo Na Ngambo.

 

* Mots en langue internationale congolaise Lingala.

 

Mots-clefs : ,