• Accueil
  • Manaka-Agenda/Actualités
  • Centre Wallonie Bruxelles, Paris/23ème Festival « le Court en dit long » : réalisatrice congolaise Monique Mbeka Phoba avec son film « Soeur Oyo », présente le 2 juin 2015.

Centre Wallonie Bruxelles, Paris/23ème Festival « le Court en dit long » : réalisatrice congolaise Monique Mbeka Phoba avec son film « Soeur Oyo », présente le 2 juin 2015.

Centre Wallonie Bruxelles(45 rue Quincampoix,75004,métros: Rambuteau ou Châtelet -Les Halles). Un vent festivalier cinématographique soufflera du 1 juin au 6 juin 2015 avec le 23ème Festival « le Court en dit long », consacré à des courts métrages belges et franco-belges dans la capitale de France. Son initiateur le Belge Wallon Louis Héliot (conseiller chargé du cinéma au Centre Wallonie-Bruxellles à Paris) a informé le Magazine Ngambo Na Ngambo que la réalisatrice Monique Mbeka Phoba, (République Démocratique du Congo-Belgique) sera physiquement présente à Paris, à 18H. En effet, son film (fiction) « Soeur Oyo », tourné en République Démocratique du Congo ; a été retenu dans le cadre de la sélection des 44 courts métrages belges inédits qui sont enregistrés à la compétition du 23ème festival « le Court en dit long ». « Na Centre Wallonie Bruxelles na Paris :Tokobuaka mpe liso kuna, meke meke »[1].


Mardi, 2 juin 2015 à 18H au Centre Wallonie Bruxelles à Paris dans la dynamique de ce festival qui attire de plus en plus un monde.


PHOBA_Monique_2013_Soeur_Oyo

Des journalistes africains de France ont déjà été conviés à cette manifestation du mardi 2 juin 2015 et à couvrir le reste de jours de ce festival intéressant qui contribue à faire émerger le cinéma belge francophone dans des créneaux internationaux. Notre focus de ce mardi-là, à 18H, est axé sur madame Monique Mbeka Phoba. Elle est fille d’un ex-diplomate de l’actuelle République Démocratique du Congo qui est devenue la réalisatrice de cinéma et une personnalité dans le petit cercle des réalisateurs panafricains que des publics européens, africains…intéressent.

 

Son film « Soeur Oyo »,une fiction, est dans la liste des courts métrages retenus à ce festival annuel intitulé « Le Court en dit long ». C’est l’unique festival en France qui est consacré exclusivement au cinéma belge francophone.

 

Et 2 juin 2015, la réalisatrice Monique Mbeka Phoba, native de Bruxelles, la capitale du Royaume de Belgique, vivra à sa manière « le Court en dit long » devenu compétitif seulement en 2003 car sa mise en place par monsieur Louis Héliot date de 1993.

 

En consultant des bilans de cette manifestation, des journalistes congolais de la République Démocratique du Congo en France observent que le jury de ce festival est composé de personnalités françaises du cinéma qui décernent des prix. Et des confrères belges de la télévision privée BeTV et de la télévision d’Etat belge RTBF décernent aussi un « Prix Coup de Coeur ».

 

 

Lilo Miango/Rédaction de Paris. Illustrations: archives droits réservés cinéaste Monique Mbeka Phoba.

 

[1] C’est en Lingala, une des plus belles langues du monde dont les manuels sont aussi en vente dans le quartier proche du Centre Wallonie Bruxelles à Paris(exemple:celui écrit par l’animateur-producteur des émissions de radio José Nzolani,ex-élu français dans une ville de la région parisienne.
« Na Centre Wallonie Bruxelles na Paris(au Centre Wallonie-Bruxelles de Paris) :Tokobuaka mpe liso kuna,meke meke »(« nous fixerons nos regards avec beaucoup d’intensité).

Mots-clefs : , , ,