• Accueil
  • Manaka-Agenda/Actualités
  • 10/12/2015: Château-Thierry projette le film à succès « L’homme qui répare les femmes. La colère d’Hippocrate »du réalisateur Thierry Michel.

10/12/2015: Château-Thierry projette le film à succès « L’homme qui répare les femmes. La colère d’Hippocrate »du réalisateur Thierry Michel.

Ville de Château-Thierry (département de l’Aisne. France). Le 10 décembre 2015 à 20H, ce public local assistera pour la première fois à la projection de « L’homme qui répare les femmes. La colère d’Hippocrate », ce film-documentaire à succès international. Son réalisateur est le Belge Thierry Michel. C’est une personnalité médiatisée qui privilégie un contact direct avec les publics qui voient ses films.

Thierry Michel viendra de la Belgique pour répondre aux questions des gens présents, nous confirme l’initiateur de cet événement, monsieur Félix Bokassia, conseiller municipal délégué aux jumelages et à la coopération décentralisée et l’animation des lieux de vie(Mairie de Château-Thierry). « Nsango eye mpo na mokolo ya 10/10/2015, ezali malamu mpe etamboli koleka ndelo ya mboka Château-Thierry * ».

«Cinéma-Théâtre de Château-Thierry»: 6,60 euros pour participer à cette manifestation cinématographique qui concerne aussi les droits de l’homme.

En effet le film « L’homme qui répare les femmes.La colère d’Hippocrate » sera sur l’écran de la salle « Cinéma-Théâtre de Château-Thierry », située sur la Place de l’Hôtel de ville. Comment se passent les préparatifs dans cette ville ayant une dimension historique particulière grâce aux retombées littéraires des FABLES(1) d’un de ses natifs, monsieur Jean de La Fontaine (né à Château-Thierry le 8 juillet 1621).
Ce poète français dont la grande renommée a traversé les temps et des frontières pour ses Fables, imprimées, lues et étudiées dans un bon nombre de pays européens, africains et américains. Il avait à son époque évoqué des situations liées à ce que l’on peut aussi appeler actuellement les droits de l’homme. C’est avec ces références et dans le climat de la Journée Mondiale des Droits de l’Homme que l’association Panafricaine propose cette projection qui se trouve être une défense des droits et de la dignité des êtres humains.Et l’entrée est fixée à 6,60 euros. C’est une contribution citoyenne.

Comment se passe la mobilisation sur cette projection du 10 décembre 2015, à Château-Thierry?

Certains formats liés aux nouvelles technologies sont utilisés dans le lot de cette communication. Un mail des organisateurs à Château-Thierry et des gens liés aux « Films de la Passerelle » donne une indication sur une mobilisation des habitants de Château-Thierry et de ses environs. Son contenu vise à une identification. C’est un portrait du Dr Denis Mukwege, l’homme au centre de ce film-documentaire dont les trois scénaristes sont Thierry Michel, Colette Braeckman et Christine Pireaux:

« Prix Sakharov 2014, le gynécologue Mukwege est internationalement connu comme l’homme qui répare ces milliers de femmes, violées durant 20 ans de conflits à l’Est de la République Démocratique du Congo, un pays parmi les plus pauvres de la planète, mais au sous-sol extrêmement riche. Sa lutte incessante pour mettre fin à ces atrocités et dénoncer l’impunité dont jouissent les coupables, dérange, au point d’être l’objet d’une nouvelle tentative d’assassinat, à laquelle il échappe miraculeusement. Menacé de mort, ce médecin pasteur au destin exceptionnel, vit dorénavant cloîtré dans son hôpital de Bukavu, sous la protection des Casques bleus. Mais il n’est plus seul à lutter. A ses cotés, ces femmes auxquelles il a rendu leur intégrité physique et leur dignité, sont devenues grâce à lui de véritables activistes de la paix, en quête de justice. Ensemble, pourront-ils y parvenir ? »

Ainsi au niveau local de Château-Thierry, ce genre de contenu s’avère être une bonne voie pour sensibiliser de plus en plus des quartiers de cette ville dirigée par le député-maire Jacques Krabal que nos journalistes congolais de l’Europe avaient vu à la télévision France 3 dans une émission consacrée aux « Questions-Réponses des députés français au gouvernement ». Et le Magazine Ngambo Na Ngambo l’avait déjà interviewé lors d’une fêté dédiée au poète Jean de La Fontaine.

Lilo Miango/Rédaction de Paris.
Illustration: affiche du film « L’homme qui répare les femmes. La colère d’Hippocrate »/Droits réservés/Les Films de la passerelle.

« Nsango eye mpo na mokolo ya 10/10/2015, ezali malamu mpe etamboli koleka ndelo ya mboka Château-Thierry * »(en Lingala). Cette nouvelle du 10 décembre 2015 est bonne et ses échos ont dépassé les frontières de la ville de Château-Thierry.

 

(1) Les Fables de La Fontaine.

Mots-clefs : , ,