Voeux 2021 du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO, média Kamite Panafricain Congolais de la RDC, en Europe.

Mokako Sua na ndenge ya milulu ya suka mbula 2020.

Nos voeux les meilleurs à l’occasion des fêtes de fin de l’année 2020).

Mokako sua mpo na mobu ya sika 2021.

(Nos meilleurs voeux pour l’année 2021).

Logo du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO/Elembo ya MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO.

VISITEZ LA RÉPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO(RDC): C’EST L’AUTRE GRAND PAYS DES GRANDS JOURNALISTES.

Connaître les valeurs de la diaspora RDC ya bankoko na biso.

Matondi. Tutondele. Tuasakidila. Aksanti.

Lilo Miango, journaliste kamite panafricain de la RDC en Europe.
Rédacteur en chef du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO.

Illustration :logo du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO.

Posted in Maloba-Editorial

Lire la suite

Consultations du Chef d’Etat de la RDC, Félix Tshisekedi: UNPC avec Kasonga Tshilunde étaient présents, une réaction sur le sol français vu que le président de l’UNPC viendra en France.

En sa qualité du président de l’UNPC (Union Nationale de la Presse du Congo), le journaliste Kasonga Tshilunde a été reçu par le président de la République Démocratique du Congo Félix Tshisekedi, dans le cadre de ces consultations. C’était le mardi 3 novembre 2020, à 16H.

Photo d’archives: Kinshasa, le chef d’Etat Félix Tshisekedi saluant le journaliste Kasonga Tshilunde, président de l’UNPC (Union Nationale de la Presse Congolaise).

Une réaction en France.

Comme elle vient du sol français, cette réaction commence par cette citation de l’empereur français Napoléon qui est une personnalité particulière sur lequel des dirigeants et des gens dans le peuple français s’appuient régulièrement sur le plan des lois, des médias, de la communication, des armées, des traditions, des mariages…: “Il y a beaucoup plus des trésors dans la presse que dans tous les coffres-forts réunis du monde entier”.

Pour notre travail en France, cette citation veut dire pour un courant très influent des journalistes congolais de la RDC qui ont officiellement de la crédibilité, une certaine influence et des ouvertures dans des palais, ministères et divers organismes régulateurs de la vie politique et dans le paysage des médias en France que la respectabilité du microcosme des journalistes congolais de la diaspora en France, le 4ème pouvoir (pouvoir des médias) est appelé à retrouver et tenir son rang.

Un rang qui avait été jadis érigé par des figures emblématiques journalistiques congolaises. Ces grands travailleurs qui avaient réussi à hisser le journalisme congolais à un rang noble avec une identité de journaliste, de l’éthique et de la déontologie.

En répondant à cette consultation présidentielle le mardi 3 novembre 2020, le journaliste congolais Kasonga Tshilunde donne à son mandat de président de l’UNPC, une illustration de l’importance rêvée dans la sociologie africaine des médias pour le journalisme congolais de la RDC.

Photo, Archives: le Congolais Kasonga Tshilunde, président de l’UNPC (Union Nationale de la Presse du Congo).

Un arrêt sur ce focus, lors de ce moment historique de ces consultations présidentielles.

Les “makelele ya zando” des politiciens de la politique politicienne n’ont pas un impact sur le travail journalistique inédit dans l’histoire du journalisme congolais en Europe que nous avons bâti, “biso moko”, nous-mêmes, nous journalistes congolais de l’Europe.

Nous sommes ici ,en France, dans notre créneau de l’émergence du journalisme panafricain congolais de la RDC, oui du JOURNALISME CONGOLAIS MADE IN FRANCE dans le concert international du journalisme avec les autres journalistes français, malaisiens, américains des USA, sénégalais, libanais, maliens, libyens, chinois, suisses, camerounais, allemands, ivoiriens, belges, britanniques, irlandais, russes, finlandais, suédois, italiens…: “tosala yango na motoki na biso moko bana ya Kongo awa na mpoto”.

République Démocratique du Congo, terre des grands journalistes de l’ère 30 juin 1960: UNPC avec le président KASONGA TSHILUNDE, vers un cap en Europe pour le journalisme congolais de la Diaspora de la RDC.

“UNPC ezali kaka na RDC. Mpe ata ndele esalela mpe na mosala ya bapanzi nsango awa na bikolo ya mpoto, bazali mpe bana ya ekolo Kongo ya bankoko na biso”.
“Tala yango wana nzela ya mpoto mpo na Kasonga Tshilunde, mokambi ya lisanga UNPC”. Kasonga Tshilunde connaît l’impact du travail journalistique du JOURNALISME CONGOLAIS de la RDC “made in France”, IMPACT du journalisme congolais de la République Démocratique du Congo “eye esalama mpe esalamaka o ekolo France”.

Alors, “biloba loba” d’un individu journaliste à Kinshasa sur le JOURNALISME CONGOLAIS MADE IN FRANCE, ne concerne que cet individu, ce seul journaliste à Kinshasa.

Le logo du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO, 1er média en Europe pour la dynamique de la création des Etats Unis d’Afrique : un média fédérateur.

Sur le plan social (familial et personnel), le JOURNALISME CONGOLAIS FAIT EN FRANCE, à travers la solidarité des journalistes congolais ; envoie de l’argent en RDC et contribue à des diverses missions en faveur de cette société congolaise qui est aussi notre société car même si nous journalistes congolais en France, nous vivons ici chez des Français, nous sommes des citoyens congolais de la République Démocratique du Congo, “Kongo ya bankoko na biso banso”. Et le président de l’UNPC, le journaliste Kasonga Tshilunde, est dans cette vision et partage notre vision.

Dès la fin totale de cette terrible crise sanitaire de la Covid-19, nos journalistes du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO, Kamite panafricains congolais de la RDC, ont aussi un travail de nos valeurs journalistiques à faire au niveau du Québec, au Canada. C’est aussi une porte car la RDC est une terre des grands journalistes historiques qui a besoin des espaces au-delà de ses frontières et Kasonga Tshilunde embarquera aussi sa vision.

Lilo Miango/Rédaction de Paris.

Posted in Maloba-Editorial

Lire la suite

Notre invitée Blandine Diafutua, vice-présidente RCK: “le parti RCK en campagne en RDCongo pour le Rapport Mapping” et le génocide des Congolais.

Paris, l’émission télévisée “L’Europe parle aux Congolais”. Notre invitée, Mme Blandine Diafutua, la vice-présidente du parti politique congolais RCK (Résistant Combattants du Kongo) a répondu à nos questions sur ce sujet très profond et très clair lié à l’existence de la République Démocratique du Congo. Il s’agit d’arrêter et de juger les criminels congolais et étrangers terroristes responsables des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité à la lumière d’un rapport fait par l’ONU contre les criminels de guerre qui ont massacré des millions de personnes au Congo-Kinshasa: LE RAPPORT MAPPING.

Extrémistes Tutsi Rwandais: politiciens, officiers, sous-officiers et soldats de l’armée rwandaise de Paul Kagame.

Parmi ces criminels de guerre, il y a le lobby des extrémistes Tutsi Rwandais, sortis successivement des différentes vagues des travailleurs immigrés rwandais (BANYARWANDA=citoyens Rwandais) que l’oligarchie des officiels colonisateurs belges ont importé au Congo. Il s’agit aussi des différentes vagues des réfugiés économiques Rwandais dont des millions de clandestins et des différentes vagues des réfugiés politiques Rwandais fuyant des guerres terribles haineuses rwando-rwandaises entre les politiciens et militaires Rwandais au Rwanda… Il y a aussi des unités criminelles de l’armée mono-ethnique du président actuel du Rwanda,le Tutsi Paul Kagame.

Photo copyright Magazine Ngambo Na Ngambo, dimanche 27 septembre 2020.

Des Ougandais…

Parmi ces criminels de guerre, il y a aussi des rebelles ougandais. Mais leur guerre dite rébellion est de massacrer et violer des Congolaises et Congolais sur le sol congolais; au lieu d’aller se cacher en Ouganda chez eux et mener leurs revendications contre le pouvoir ougandais et le fameux criminel extrémiste qui se fait nommé Yoweri Museveni(président de l’Ouganda), un des commanditaires de la guerre d’agression contre le peuple congolais.

Ces vagues-là: des crimes de guerre en cascades.

De ces vagues-là, certains Tutsi devenus des extrémistes avaient eu un projet politique inacceptable de conquérir le Congo, s’accaparer des terres congolaises, des matières premières par des pillages, massacrer et commettre des viols massifs de guerre et créer des terreurs.

C’est la cause de leur participation à cette réunion complotiste internationale du 20 AVRIL 1990 de 14H à 16H15 qui avait eu lieu dans le Palais présidentiel de RWAGITURA, à MBARARA, une ville ougandaise. Et lors de cette réunion, il avait été décidé de faire deux guerres que tous les complotistes appellent “guerre provisoire” (qui aboutira à la chute tragique du pouvoir Hutu rwandais au Rwanda, en 1994) et la “guerre définitive” au pays de “Nfumu” Simon Kimbangu, Patrice Lumumba, Joseph Kasa-Vubu, Armand Tungulu, Fidel Bazana, Floribert Chebeya, Rossy Mukendi, Thérese Kapangala, les victimes congolaises de la guerre de 6 jours à Kisangani entre les soldats du Rwandais Paul Kagame et “l’Ougandais” Yoweri Museveni…

Et cette guerre fixée dans ce palais présidentiel ougandais de Rwagitura, appelée par ces extrémistes criminels “Guerre définitive” avec la décision anti-démocratique et barbare de QUELQUES leaders blancs anglo-saxons, des canadiens francophones, belges… dont certains sont des RACISTES BLANCS NEGROPHOBES, PARTISANS DE LA GLOBALISATION DES ÉCONOMIES DES AUTRES PAYS COMME LA République Démocratique du Congo POUR L’INTÉRÊT DE CES SUPRÉMACISTES BLANCS ET ASSOIFFÉS NÉO-COLONIALISTES par la CUPIDITÉ de pillages des matières 1ères congolaises.

Cette “guerre définitive” selon la terminologie de ces extrémistes Tutsi démarre en 1996-97 avec la prétendue AFDL, mouvement dominé par des agresseurs militaires Tutsi Rwandais. Et à grand renfort des médias de divers horizons, l’AFDL est mouvement armé prétendu de “rébellion congolaise” avec le Congolais Laurent Désiré Kabila.Ces complotistes ont décidé le 20 avril 1990 en deux heures et quinze minutes. Et cette guerre continue même en 2020.

Mandat présidentiel de monsieur Félix Tshisekedi…

Et même sous ce mandat de Mr. Félix Tshisekedi Tshilombo cette guerre d’agression de ces extrémistes Tutsi Rwandais continue sous diverses manipulations avec une complicité anti-patriotique de plus de 400 Congolais du domaine politique, des renseignements, des gens “dits” intellectuels congolais, de l’armée FARDC, du parlement à Kinshasa, de la police, de ces personnes congolaises du microcosme des finances de la RDC.

Leur “Ubwenge” de ces extrémistes Tutsi rwandais.

Dans leur “Ubwenge” (la mythomanie à un stade très élevé) pratiqué par les lobbies extrémistes Tutsi dont fait partie le courant extrémiste et criminel du leader Tutsi Rwandais Paul Kagame, quelques dirigeant RWANDAIS ont inventé et fabriqué de toutes pièces le mot inédit de “BANYAMULENGE” pour se dire des citoyens congolais. Et dans cette mythomanie “UBWENGE”, un extrémiste Tutsi rwandais criminel de guerre a sorti le mot “Tutsi congolais”.

Le journaliste Kamite panafricain congolais de la RDC,en Europe, Lilo Miango et notre invitée la responsable politique Blandine Diafutua, vice-présidente RCK.

Lilo Miango, Rédaction de Paris. Photos de l’émission “L’Europe parle aux Congolais”: copyright Magazine Ngambo Na Ngambo.

VOICI CETTE ÉDITION DU DIMANCHE 27 SEPTEMBRE 2020 DE L’ÉMISSION “L’EUROPE PARLE AUX CONGOLAIS”: INVITEE BLANDINE DIAFUTUA(RCK):

Lire la suite

Recueillement pour le repos éternel de feue Nkiarampo Albertine, mère du célèbre journaliste Bazakana Bayete.

Région parisienne. Ce vécu dramatique et très préoccupant de notre confrère, le journaliste Bazakana en perdant sa mère Nkiarampo Albertine ; a fait l’histoire de solidarité de tous nos journalistes et autres compatriotes africains. Parmi ces humains solidaires, le chanteur-auteur-compositeur légendaire très connu Loko Massengo Djeskain.

Soutien de nos journalistes Kamite congolais à notre confrère Bazakana Bayete Paul d’Ebène Magazine, le plus ancien média en activité de la diaspora de la RDC dans le monde entier

Celui-ci est un patrimoine de la Rumba congolaise dans les deux rives du fleuve Congo qui prend sa source généreuse à Mumena dans la province dans la province de la RDC nommée Haut – Katanga, réunit Kinshasa et Brazzaville via le pool Malebo et se verse dans l’océan Atlantique par la ville congolaise de la RDC appelée Banana. Le journaliste et l’artiste chanteur se connaissent depuis plus de 45 ans. Quand le Congolais Loko Massengo Djeskain dirigeait une équipe de football des jeunes qu’il avait fondée pour aider des jeunes kinois et l’avait nommée “Revolo”, dans la commune de Kintambo, de la ville de Kinshasa ; le journaliste Bazakana parcourait plusieurs fois des kilomètres pour venir faire des reportages, interviewes, billets…et faire faire des photos sur cette équipe. Et le journaliste Bazakana a beaucoup écrit sur la Rumba congolais et il est parmi les 9 journalistes de Kinshasa, ces fondateurs historiques de la presse écrite musicale dans l’histoire des médias du Congo. Le chanteur vedette Djeskain Loko Massengo s’était confié à notre rédacteur en chef Lilo Miango lors de deux conversations téléphoniques. Djeskain qui vit dans la région parisienne, avait contacté Bazakana pour lui présenter les condoléances “mpo na mpasi ya liwa ya mama wa ndeko mpo moninga Bazakana”.

Valeurs héritées aussi de sa mère Nkiarampo.

Le journaliste Bazakana Bayete “B.B.” Paul a des valeurs comparables à ce fleuve Congo:la vie, la solidarité, le travail, la générosité, témoin des faits de l’histoire de notre pays, faire des rencontres avec des événements et des êtres humains. Il tient beaucoup de ces valeurs de sa mère Nkiarampo Albertine qui avait ses habitudes de s’adresser à lui en langue congolaise “Kinunu” du peuple Banunu (les Nunu) de la province du Lac Mai Ndombe. Ce grand malheur qui avait frappé “B.B.”, s’était manifesté le 26 juin 2020, à Kinshasa. Elle avait 88 ans. Les conditions sanitaires du coronavirus Covid-19 ont fait que des autorités compétentes avaient fermé les frontières. Et comme conséquence, il n’y avait plus des vols d’avion pour Kinshasa et toutes les autres destinations à travers le monde. Et sa maman a été enterré à Kinshasa, sans sa présence. Bazakana nous avait écrit: “mon coeur saigne”.
«Opema na boboto mpe na kimia Mama Nkiarampo», la mère de notre confrère, compatriote, ami, confident Bazakana Bayete “B.B.”.

Les rédactions de Paris, de France, de Genève, de la Suisse et de l’Allemagne du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO.

Posted in Maloba-Editorial

Lire la suite

Patrice Lumumba, George Floyd: Black lives matter dans “L’Europe parle aux Congolais”.

Des héros et martyrs : Patrice Emery Lumumba, George Floyd et tous ces autres Noires et Noirs ASSASSINÉS au Congo, aux USA, en Belgique, en Suisse, en France…, VICTIMES DES RACISTES ANTI-NOIRS. Il y a urgence de créer les Etats Unis d’Afrique malgré la douloureuse perte des Géants Africains comme Kwame Nkrumah, Mouammar Kadhafi, Thomas Sankara, Winnie Mandela, Lumumba… et de l’autre côté de l’Atlantique avec des leaders comme Malcom X, Rosa Parks, Martin Luther King, Mohamed Ali le champion de boxe, Dessalines, Linda Brown, Toussaint Louverture…

Dans l’émission télévisée “L’Europe parle aux Congolais”.

Voilà les résultats de ces mentalités de ces systèmes institutionnels criminels et mortels des suprématistes blancs, néo-colonialistes, ségrégationnistes, extrémistes religieux et ségrégationnistes, commanditaires des guerres en Afrique, contrôleurs des faciès dans des rues des pays occidentaux…”; c’est bientôt dans l’émission télévisée “L’Europe parle aux Congolais”.

Lumumba Patrice

Parce qu’ils sont des Noirs.

Lumumba, George Floyd… ont été assassinés par le racisme institutionnel anti-Noirs de ces catégories des Blancs ayant des cultures suprématistes et représentants des institutions étatiques d’un certain Occident. “Makanisi ya mizungu ya lolenge wana mazali misala ya mabe koleka. Pamba te esukelaka bango baboma kaka batu moindo. Bizaleli ya mabe wana, bisengeli bisili na mikili na mikili. Bampanzi nsango ya MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO nde balobeli yango na etanda ya L’Europe parle aux Congolais”.

En ce temps du règne de Donald Trump, Black lives matter se répand à travers le monde depuis ce mois de mai 2020 après cet assassinat de l’Africain-Américain George Floyd par un policier blanc raciste très sauvagement violent.

George Floyd:….Black Lives Matter.

Lilo Miango/Rédaction de Paris avec la contribution de Lupungu Ndjate Albert, secrétaire général des rédactions du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO/Genève.

Posted in Maloba-Editorial

Lire la suite

Belgique/14 décembre 2019, 10H: grande marche congolaise “contre des soldats tueurs extrémistes Tutsi rwandais, criminels de guerre déguisés en “ADF NALU dits rebelles ougandais et qui massacrent des Congolais à Beni pour dépeupler la région”.

Bruxelles, diaspora congolaise et amis du peuple de la RDC. Des associations des Congolaises et Congolais sont déjà mobilisées et mobilisent. Et elles sont en contact avec des autorités compétentes du Royaume de Belgique chargées de l’ordre publique. Elles viennent d’envoyer un communiqué sur cette marche politique autorisée par l’administration belge.

Ambassade du Rwanda, à Bruxelles est le lieu où cette marche politique des
Congolaises et Congolais va se terminer.

Cette manifestation du samedi 14 décembre 2019 des Congolaises et Congolais partira de la Porte de Namur à 10H. Et elle se terminera devant l’ambassade de la République du Rwanda (Voir photo). «Batu ya ekolo Kongo o bikolo ya mpoto bakotelema lisusu mingi mokolo wana ya mposo, o engumba ya Bruxelles mpo na biboma boma ebele kuna na engumb ya Beni, na RDC».

Le sens de cette marche politique du 14 décembre 2019.

“Le sens de cette marche est de montrer à la face du monde la détermination du peuple de la RDC à travers cette grande marche Ingeta qui dénonce que les vrais criminels de ces massacres sont des soldats criminels extrémistes tutsi rwandais du président rwandais Paul Kagame déguisés et infiltrés dans l’armée de la RDC et et qui massacrent sous couvert de l’étiquette très médiatisée dite «ADF-NALU des rebelles ougandais. Ces soldats rwandais sont membres des unités spéciales criminelles sur le modèle des unités militaires criminelles Nazis d’Adolf Hitler, services secrets militaires rwandais, le SGRS infiltrés dans les rangs de l’armée de la RDC et portant des tenues des soldats congolais».

Une marche “ingeta” avec le peuple congolais de la diaspora en Europe : RDC pays sous occupation même en 2019.

“Depuis un laps de temps, il y a encore une recrudescence des massacres en cascades de la population congolaise à Beni, Butembo… pour accélérer ce dépeuplement de ces territoires de la RDC et ainsi installer plusieurs milliers des citoyens rwandais sur le sol congolais.”, conclut ce communiqué signé Ingeta.

Posted in Maloba-Editorial

Lire la suite

Spéciale 59 ans (30 juin 1960-30 juin 2019), indépendance du Congo:”Une oreille a été coupée de la tête de Lumumba”.

Notre site d’informations, le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO fait par des journalistes Kamite panafricains congolais (RDC) de l’Europe ; continue sa série consacrée à des articles de “Spéciale 59 ans, 30 juin 1960-30 juin 2019”, sur la proclamation de l’indépendance du Congo. Ce deuxième article est destiné à un de deux chefs “ya kabakata ya lokumu ya mokolo monene*” du 30 juin 1960 : Patrice Emery Lumumba, héros national congolais, un grand homme de pouvoir congolais ayant une influence mondialisée jusqu’à présent.

Posted in Maloba-Editorial

Lire la suite

C’est la nomination de Mr. Félix Tshilombo Tshisekedi par Mr.Corneille Nangaa de la CENI: le Joseph “Kabila” succède au Joseph “Kabila”.

La République Démocratique du Congo (RDC) est un pays sous occupation. Et des élections ne s’organisent jamais dans un pays sous occupation comme jadis en Belgique, en France, en Pologne, aux Pays-Bas…Il n’y a pas de démocratie mais les masses au Congo et dans la diaspora de la RDC rêvent d’une démocratie.

Posted in Maloba-Editorial

Lire la suite

Éditorial Mai 2016 : Nouveautés dans notre couverture médiatique permanente.

Installés dans des pays européens, nos journalistes panafricains de la République Démocratique du Congo et membres des rédactions du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO, installent dans la durée leurs regards journalistiques sur des informations concernant la diaspora d’Haïti, sur le pays HAÏTI, sur les Chinois de la diaspora en Europe, sur le pays CHINE, sur les Japonais qui vivent dans des pays européens, sur le pays JAPON, sur des Russes, sur le Pays Russie et légitimement sur tous les peuples noirs du continent américain. C’est une nouvelle étape dans les traitements journalistiques de nos journalistes congolais de l’Europe. Et vous lirez tous leurs articles sur cette nouveauté dans les colonnes du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO, 1ER MEDIA EN EUROPE POUR UNE DYNAMIQUE DE LA CRÉATION DES ÉTATS UNIS D’AFRIQUE.

Posted in Maloba-Editorial

Lire la suite