Point de presse à Laon: partenariat en soins infirmiers entre IFSI et INPESS de Kinshasa.

Laon (ville provinciale française à plus de 160 km de Paris). Le sénateur-maire de la ville de Laon, monsieur Antoine LEFEVRE s’est aussi exprimé lors du point de presse sur ce partenariat inédit à Laon, dans un cadre de la coopération décentralisée en soins infirmiers entre l’IFSI du centre hospitalier de cette ville provinciale française et l’INPESS de Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo. Cet acte politique et social montre une valeur prioritaire de cet élu français qui est un grand travailleur, accorde à la population de France qui l’a élu.

Greg Mukendi, Claire Tawab, Sénateur-Maire Lefevre, Dr Pierre Ntshaykolo, Dédé Mwadjalewo-Kabinda et Marcel Baroani.

Greg Mukendi, Claire Tawab, Sénateur-Maire Lefevre, Dr Pierre Ntshaykolo, Dédé Mwadjalewo-Kabinda et Marcel Baroani.

Présente dans cette salle pour cette rencontre avec des journalistes français et congolais, la délégation congolaise, venue de Kinshasa pour ces circonstances ; est composée de monsieur Baroani-Bunzuki Marcel (directeur général de l’INPESS/Kinshasa), madame Mwadjalewo-Kabinda Dédé (en charge de l’administration et des finances) et de monsieur Laurent Kassa-Amuri (chef de la section accoucheuse chargé de la pédagogie). Ces invités congolais ont été accueillis très chaleureusement quelques heures auparavant par la direction de l’IFSI. Notez que la météo dans un bon nombre de coins en France s’est illustrée ce lundi 7 novembre 2016 par la neige, le froid et la pluie.« Lisakola o mboka Laon, na France. Bampanzi nsango babengamaki mpo na bonkita ya nzotu kolongonu ya batu ya Congo. Manso malekaki o eteyelo IFSI-Laon mpo na bosungi na INPESS ya engumba monene ya Kinshasa » (1).

 

De Paris à Laon.

Journaliste Lilo Miango et deux journalistes français du journal L'Union.

Journaliste Lilo Miango et deux journalistes français du journal L’Union.

Le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO s’est déplacé de Paris. C’était pour couvrir cet événement local et international* dans les bâtiments de l’IFSI (institut de Formation en Soins Infirmiers) dont une façade historique appartient au patrimoine de la France. Au delà de ce point de presse, notre média a appris l’existence d’une rencontre de 4 jours autour du «projet de partenariat entre l’IFSI du Centre hospitalier de Laon et l’INPESS de la ville de Kinshasa».

En 30 ans de vie en France en tant que journaliste, c’est la toute première fois que l’on séjourne à Laon. C’est pour cette initiative inédite qui a été présentée à la presse.

L’histoire nous apprend que c’est une dynamique qui est sortie du cerveau et de la vision des missions du CEFOCK (Collectif des Elus Français originaires du Congo-Kinshasa). Ce grand job du CEFOCK mené par le conseiller municipal de la ville de Château-Thierry Félix Bokassia (membre-fondateur du CEFOCK) a été matérialisé en synergie avec l’IFSI et l’INPESS.

Nous avons vécu et vu cette volonté de partenariat à Laon, pour cet acte « gagnant-gagnant » de solidarité humaine en matières des soins infirmiers. Certains journalistes congolais de l’Europe qui nous ont téléphoné pendant notre reportage à Laon, estiment qu’il est important de signaler aussi que c’est un acte positif posé par des officiels français. Ce point de presse a démarré à 17H et se termina avec un cocktail pour tous les invités.

 

Mr. Etienne Duval, Mme Babin Sandrine, Mr le Sénateur-Maire Antoine Lefevre, Mme Claire Tawab et Mr. Félix Bokassia: leurs messages lors ce point de presse.

Un contexte. L’IFSI est une institution de l’excellence « made in France » Et l’INPESS est à la recherche de l’excellence car cet établissement public de l’Etat congolais à vocation éducationnelle basée à Kinshasa se veut être un enseignement pilote pour la sous-région de l’Afrique Centrale. La rencontre de ces deux organismes est un savoir faire des Français de CEFOCK dont trois membres étaient présents à Laon: Claire Tawab, Gregoire Mukendi et Félix Bokassia.

Mme Babin Sandrine et Félix Bokassia.

Mme Babin Sandrine et Félix Bokassia.

Nous avons filmé ce point de presse. Chronologiquement, les personnalités qui ont pris la parole sont monsieur Etienne Duval (directeur du Centre Hospitalier de Laon), madame Sabin Sandrine (directrice IFSI), monsieur le Sénateur-Maire de Laon Antoine LEFEVRE, madame Claire Tawab (présidente du CEFOCK et adjointe au maire de la ville de Grigny, en région parisienne) et monsieur Félix Bokassia (conseiller municipal de la ville provinciale de Château-Thierry et membre-fondateur du CEFOCK). Ces images exclusives constituent le premier de deux volets de notre reportage à Laon.

 

 

 

 

 

Lilo Miango/Rédaction de Paris.
Photos et vidéos à Laon, 7 novembre 2016, à l’IFSI: copyright Magazine Ngambo Na Ngambo.

*Date du point de presse: lundi 7 novembre 2016 à 17H.
(1) C’est en langue internationale Lingala car notre ligne éditoriale participe à la promotion des langues africaines bien avant que l’ONU décrète la Journée internationale de la langue maternelle, le 21 février 2000.