• Accueil
  • Bonkita-Economie
  • La Chambre Ouest-africaine de Commerce et de Culture en Suède: c’est parti pour démarrer des affaires commerciales et culturelles.

La Chambre Ouest-africaine de Commerce et de Culture en Suède: c’est parti pour démarrer des affaires commerciales et culturelles.

(Archives, article déjà publié en 2014) Suède, ville de Stockholm. The Swedish West African Chamber of Commerce and Culture/La Chambre Ouest-africaine de Commerce et de culture en Suède: c’est une nouveauté qui vient d’être lancée. La rédaction du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO a capté une information sur cette institution naissante grâce à une nouvelle donnée par monsieur Dadou Moana. Cette personnalité congolaise est dans l’entrepreneuriat. Le Congolais Dadou Moana est pris comme un étendard dans la dynamique d’ouverture [sur les autres peuples installés sur le territoire suédois] de la magnifique communauté congolaise (République Démocratique du Congo) basée en Suède. Chambre Ouest-africaine de Commerce et de Culture en Suède: »Nsango ya bokundoli o ekolo Suède * »(« un échos sur cette découverte en Suède »).


C’était le jour du lancement de la Chambre Ouest‐africaine de Commerce et de Culture en Suède : jeudi le 4 Septembre 2014 à 17 heures.


Vue partielle des invités (jeudi, 4 sept.2014)Un document pour ces circonstances a estampillé cette mention :visant la promotion des relations durables et mutuellement bénéfiques entre l’Afrique de l’Ouest et la Suède la Chambre Ouest‐africaine de Commerce et de Culture en Suède (SWACC) va œuvrer pour des échanges commerciaux et culturels ainsi que des diverses initiatives collaboratives soutenant cet objectif. A l’occasion du lancement une table‐ronde est organisée avec les experts Ouest‐africains et Suédois ». « Mokako Sua* ». Une quarantaine de femmes et hommes sont venus dans une salle de « Chamber Trade Sweden United Spaces Business Center », à Klarabergsviadukten 63 Stockholm.

 

Il y a parmi eux des Africains et des Suédois et sont assis sur quatre rangées. Et certains sont restés debout pour mieux vivre ce qui se passait. On nous a communiqué un programme qui devrait commencer par un message introductif de monsieur Johan Stenberg. Il est le président de cette institution nouvelle dont les statuts ont pour fondement le droit suédois. Monsieur Joan Stenberg, un Suédois assume aussi la fonction de consul honoraire du Niger.
A la tribune, les organisateurs avaient placés 4 petites tables allongées en hauteur pour des intervenants car ils devaient s’exprimer en position debout. Probablement pour montrer une dynamique de communion participative entre les gens dans cette belle salle de taille modeste et les conférenciers.

 

Table-ronde : exposés et échanges lors du lancement de la Chambre Ouest-africaine de Commerce et de Culture.


La table‐ronde de cet événement a évoqué ce thème: « Comment renforcer les liens entre la Suède et l’Afrique de l’Ouest ? ». Des représentants en matière du commerce et de la culture de l’enseignement supérieur et des autorités publiques ont échangé sur des opportunités et défis. Le professeur suédois Sten Hagberg de l’université suédoise d’Uppsala; a été aux commandes en sa qualité de modérateur. Ce Suédois est également le consul honoraire du Burkina Faso.

 

« Mokako sua*  » pour ce pas vers un cadre de cette Chambre Ouest-africaine de Commerce et de Culture en Suède. Une réception a bouclé la boucle de cette manifestation de lancement avec certains mets que l’on peut retrouver dans des cuisines de certaines familles de cette partie de l’Afrique de l’Ouest.

 

Ce qui se passe chez la voisine ou le voisin concerne tous. On laisse entendre que très prochainement, il pourrait y avoir un lancement de la « Chambre de Commerce Suède-République Démocratique du Congo ». Cette possibilité est venue dans l’esprit des gens en Suède qui ont interprété la déclaration de monsieur Johan Stenberg, quand il a été en 2013 choisi comme le nouveau président de la  » Chambre de Commerce Française en Suède ».

 

Ce jour-là de l’année 2013, il déclara: « Je veux renforcer le réseau de la Chambre de Commerce, pour le rendre encore plus large et plus visible, en m’appuyant en particulier sur les compétences inestimables de nos membres », a déclaré le nouveau Président. « Nous devons être un partenaire aux côtés des entreprises et avec les autres institutions françaises, pour obtenir les meilleurs résultats possibles dans la promotion du commerce entre la France et la Suède. J’ai également hâte de mettre en place des coopérations avec d’autres chambres de commerce, comme par exemple celles des pays africains francophones ».

 

Ainsi, c’est ce message que retient le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO comme un marqueur concernant une sorte de plan de monsieur Johan Stenberg qui est l’homme actif et francophile qui a fait un message introductif lors de ce lancement du jeudi 4 septembre 2014 qui débuta à 17H pour se terminer à 20H.

 

 

Lilo Miango/Rédaction de Paris et Albert Lupungu Ndjate/Rédaction de Genève, Suisse.

 

*« Mokako sua » (expression pour souhaiter des « meilleurs voeux ». C’est en Lingala, une des langues internationales de l’Afrique dont le terroir originel est le Congo. Contact pour la Chambre Ouest-africaine de Commerce et de la Culture en Suède: swacc2014@gmail.com

Mots-clefs : , , ,