• Accueil
  • Bokanda-Lettre politique
  • Voyage dans les deux Congo: l’Américaine Michele Thoren Bond,Vice-Secrétaire pour les Affaires Consulaires du gouvernement des USA.

Voyage dans les deux Congo: l’Américaine Michele Thoren Bond,Vice-Secrétaire pour les Affaires Consulaires du gouvernement des USA.

Michele T.Bond,vice-secrétaire aux Affaires Consulaires

Mobembo ebandi o Congo-Kinshasa mpe Congo-Brazzaville ya mama muana ya ekolo Amerika Michele Thoren Bond, moko wa bakambi ya eyangele ebengami na lompoto « Affaires Consulaires des USA »(1). Début du voyage en République Démocratique du Congo et en République du Congo de l’Américaine Michele Thoren Bond, vice-secrétaire (secrétaire adjoint*) pour les Affaires Consulaires du gouvernement américain(administration américaine). Quelques questions se soulèvent dans la diaspora congolaise en Europe.

 

Du 2 au 7 juillet 2015 dans les deux Congo.


Des Congolaises et Congolais de la diaspora en Europe se posent une série des questions sur la transparence du voyage de cette personnalité politique de l’administration américaine car la République Démocratique du Congo est un pays sous occupation et sous haute tension car des gens au pouvoir sont déjà dans la dynamique des préparatifs calculateurs des « élections ».
L’Américaine Michele Thoren Bond, vice-secrétaire (*Secrétaire adjoint, selon la terminologie des certains traducteurs) pour les Affaires consulaires Michele T. Bond est en République démocratique du Congo (RDC) et la République du Congo, pendant la saison du 2 août au 7 août 2015.

 

Positions des voix congolaises depuis des pays européens. L’Américaine Michele T. Bond possède à son actif une expérience de plus de 35 ans en matières de service extérieur, une expérience dévouée à l’État américain. Selon l’information qui nous a été communiquée à Paris, madame la vice-secrétaire pour les Affaires Consulaires aura quelques réunions pour « discuter sur les autorisations officielles de sortie destinées à des enfants congolais adoptés par des citoyennes et citoyens des États Unis d’Amérique ».

 

Or dans la diaspora congolaise en Europe, des analyses des journalistes congolais de l’Europe et des autres catégories de l’intelligentsia congolaise en Europe démontrent régulièrement avec transparence que l’État en République Démocratique du Congo n’existe plus. Les problèmes d’adoption des enfants congolais méritent-ils une politique publique dans la transparence?

 

« Na ngambo ya ebale Congo[1] »(« de l’autre côté du rive du fleuve Congo »). Des informations reçues à Paris donnent une certaine indication. Madame Michele T.Bond, la vice-secrétaire pour les Affaires Consulaires du gouvernement des États-Unis aura, à Brazzaville, une séance de travail avec le Congolais Cyprien Mamina, Secrétaire Général du ministère des Affaires Étrangères du gouvernement du président Denis Sassou N’Guesso. Et c’est pour « discuter des questions consulaires bilatérales entre la République du Congo et les États-Unis d’Amérique ». Monsieur Mamina est une figure de la diplomatie du Congo-Brazzaville que notre média Magazine Ngambo Na Ngambo connait car il a travaillé pendant longtemps à l’ambassade de la République du Congo, à Paris.

 

 

Lilo Miango/Rédaction de Paris. Photo: droits réservés Archives USA.

 

 

(1)[1] En langue internationale Lingala. Merci de nous contacter pour des actions de soutien pour la promotion des langues du Congo dans des milieux en Europe. C’est aussi une manière de s’ouvrir aux autres cultures des pays européens(e-mail: mouvement.ngambo@gmail.com)