• Accueil
  • Bokanda-Lettre politique
  • Paris,octobre 2016: l’ex-chef rebelle Lambert Mende relance la propagande du «régime finissant Joseph Kabila» à France 24 et TV5Monde.

Paris,octobre 2016: l’ex-chef rebelle Lambert Mende relance la propagande du «régime finissant Joseph Kabila» à France 24 et TV5Monde.

France. Monsieur Lambert Mende Omalanga, ministre du régime qui vient encore de massacrer la population congolaise en RDC, est venu de Kinshasa à Paris avec l’argent du contribuable congolais pour relancer la propagande du régime finissant du Josephiste Joseph « Kabila ». Cela s’est passé dans un petit cercle médiatique de la télévision.

 

Qui est ce Congolais? Cet ancien chef rebelle qui ne s’est pas encore expliqué judiciairement sur l’enterrement vivant des Congolaises par le terrorisme RCD, a fui encore des journalistes congolais de la République Démocratique du Congo en France avec leurs libertés d’expression à Paris ; et ce Congolais Mende Omalanga s’est présenté sur les plateaux  des chaines de télévision TV5Monde et France 24.

Au lieu d’être interviewé en présence des Congolaises et Congolais de France par ses compatriotes journalistes ; étant donné que la diaspora congolaise de France et les autres Congolais de l’étranger envoient 9 milliards de dollars USA par an pour l’économie de la RDC. Cet acte répétitif de Mr. Lambert Mende montre qu’il n’a pas de vision politique pour le bien du peuple du Congo. Il n’a pas la considération d’un ministre français en déplacement dans un pays africain vis-à-vis de la diaspora française dans ce pays africain.

Ces présences sur ces télévisions étrangères (10 et 11 octobre 2016, selon nos sources) de Mende, porte parole du régime de Kinshasa, arrivent au moment où des jeunes français dont les familles sont originaires de la République Démocratique du Congo, des jeunes congolais en France et un bon nombre de leurs jeunes amis de certaines nationalités (Belges, Français, Maliens, Algériens, Marocains, Britanniques, Allemands, Hollandais, Sénégalais, Ivoiriens) utilisent son nom MENDE comme un verbe pour dire MENTIR.

mendemicineEn guise d’illustration, des jeunes de l’Europe avaient envoyé cette photo-montage. Cette illustration montre un médicament pour se soigner par rapport aux inepties… qui sortent de la bouche de Mende, ministre du terrible sanguinaire Joseph « Kabila ». Monsieur Mende a encore réitéré le format de ses propos devant les caméras de TV5Monde et de la télévision d’État français France 24. Et des jeunes ont réagi très vite. « Awa na poto, bilenge wana basengi kososola polele . bango na Mende» (en langue Lingala: « Ces jeunes exigent un débat public et sans tabous entre eux et Mende, ici en Europe »).

 

Lambert Mende, un «clandestin à Paris pour ses compatriotes congolais». Mais il s’affiche dans deux télévisions étrangères.

Le journal télévisé Afrique a encore reçu monsieur Mende Omalanga Lambert sur son plateau. C’était le lundi soir (10 octobre 2016) avec la journaliste du Canada Linda Giguère. Et par rapport aux propos tenus par monsieur Mende, ce que ces jeunes ont dit ; est résumé dans les lignes qui suivent.

La majorité de ces jeunes français dont les familles sont originaires de la RDC disent régulièrement que le nom « Mende » est synonyme du verbe français « Mentir ». Leurs parents sont aussi dans ce discours. Même chez leurs jeunes amis bretons, auvergnats,corses, basques, alsaciens, vendéens… dans les lycées, quartiers et collèges, cette réalité de cette terminologie « Mende=Mentir » est connue. Et ainsi, c’est « L.O.L. »: tout le monde commence à s’y mettre. Est-ce que les journalistes congolais de l’Europe doivent rigoler pour cela ? Sur scènes, certains rappeurs français commencent à rapper « mende,mende… ».

La journaliste qui avait interviewé monsieur Mende sur ce plateau de TV5Monde, est-elle au courant de cette réalité dans la diaspora congolaise de France, du reste de l’Europe, du Canada…?

Ces jeunes en France sont très touchés par les nombres records des massacres barbares et viols massifs comme armes de guerre en RDC. Le « Mende-Mentir » de la politique politicienne que l’ex-chef rebelle a décliné sur les plateaux de ces télévisions; ne les intéresse pas du tout. Et alors ils préfèrent ce que leur offre l’internet au détriment de l’offre de TV5Monde quand le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO leur a posé des questions sur Mende pour ses passagers nombreux sur ces chaînes de télévisions.

Pour leurs droits politiques pour le Congo, ils disent.: «Nous sommes des jeunes, des citoyens français, des jeunes Bayombe, Bamongo, Bashi, Basengele, batetela, Bambala, Bangbaka, Balunda, Baluba, Basonge, Bayaka, Bambunza, Bangbandi, Basakata…et alors. Nous avons le droit de protester. Tout va très mal au Congo, monsieur Mende»!

 

Une Congolaise face au discours de Mende à TV5Monde et France24.

La résistante -combattante congolaise Yala vient de déclarer que : «Mende a raconté ses inepties,ses mensonges à TV5Monde. Il a dû répéter ce que ses patrons Joseph Kabila et le Tutsi Power, l’ont obligé de venir répéter à Paris, dans ces médias concernés».

Elle a aussi dit : « C’est très honteux. Ce plateau de TV5Monde a été pour le peuple congolais en Europe comme un plateau de la télévision de propagande, RTNC. TV5Monde sait facilement trouver nous les jeunes congolaises. Qu’on nous invité si Linda Giguère et des responsables se sentent visés pour que l’on explique sur leur plateau. Mende, à Paris, fuit les journalistes congolais car ils connaissent la sociologie criminelle des actes de ce régime mieux que cette journaliste présentatrice de TV5Monde ».

 

France 24: et voici encore le « clandestin » Lambert Mende.

Grâce à un circuit connu, le ministre du gouvernement josephiste Lambert Mende s’est fait enregistrer sur un plateau de télévision de France 24. Un extrait a été diffusé. Il a annoncé des accords entre leur pouvoir et une opposition. Les propos de Mende ne rencontrent aucun terrain favorable. Tout monde veut le départ et un jugement devant les tribunaux. Il n’y a pas de paix sans justice.

En France, au Canada et en Belgique, pays occidentaux qui sont parmi les terres de la Résistance congolaise, cette annonce a été huée. C’est comme cela se passe depuis quelques temps au stade des Martyrs à Kinshasa. La foule du stade se manifestent par des hués.

Alors, la Congolaise Yala dit au Magazine Ngambo Na Ngambo que « cette annonce faite aux journalistes français n’intéresse pas le peuple français qui a ses priorités légitimes. Le Congo est un pays qui est toujours en guerre. Cette annonce, Lambert Mende aurait dû la faire devant des journalistes congolais de France, des représentants de la cible, c’est-à-dire le peuple souverain du Congo».

 

« Grande gueule » à Kinshasa, il s’est fait « tout petit » à Paris pour présenter des excuses à la France officielle.

Le politique congolais Lambert Mende Omalanga est venu «supplier» les responsables politiques français suite à ses réponses à la « oeil pour oeil, dent pour dent » par rapport à des déclarations faites par le président français François Hollande et le ministre des affaires étrangères Jean-Marc Ayrault, mandaté par son patron. Il faut avoir à l’esprit ici les massacres des civils du 19, 20 et 21 septembre 2016 à Kinshasa, Beni, Tshimbulu… »MENDE, ALOBAKA MINGI BILOBELA ». C’est ce que rapporte le politologue congolais Menga au Magazine Ngambo Na Ngambo.

A propos de ce séjour en France du «colonisé toujours complexé» Lambert Mende, le résistant congolais JP Onema Lodi, juriste, qui utilise ces qualificatifs que le Magazine Ngambo Na Ngambo a mis entre guillemets; ce résistant certifie que: «la France est une grande puissance grâce aussi à ses résistants contre les occupants et agresseurs. Et je dis que Lambert Mende Omalanga fait partie d’un exécutif colonisé par des lobbies occidentaux et des extrémistes du Tutsi Power car son groupuscule au pouvoir n’a pas le soutien du peuple souverain de la RDC. Joseph Kabila et son système, y compris monsieur Mende ; sont au pouvoir grâce à des décideurs occidentaux, pour ne pas dire des Muzungu. Mende demeure un ancien chef rebelle congolais au service des extrémistes et agresseurs Tutsi Rwandais».

«Et si ces réseaux de décideurs des Mindele disent qu’ils partent, pourquoi Lambert Mende doit avoir une grande gueule à Kinshasa et se faire tout petit lors de ce séjour à Paris? Le citoyen congolais Mende qui n’a pas encore été jugé pour des crimes de guerre et crimes contre l’Humanité lors des guerres de leur mouvement armé et des agresseurs contre la population de la RDC».

Oyo nani? Qui est cet homme ?

Oyo nani? Qui est cet homme ?

« Mende, aura-t-il le courage de dire la vérité au peuple congolais en Europe qu’il vient de présenter ses excuses aux officiels français. Et aura-t-il le patriotisme de venir en débattre en public en direct sur internet avec les Congolaises et Congolais de l’Europe ? Nous savons qu’il a présenté des excuses. Pour ma part, en tant que juriste, je suis prêt pour ce débat public avec lui ». Ce juriste basé en Suisse nous a envoyé cette Photo-montage de Lambert Mende. « Comme aurait mentionné Charlie Hebdo, je dis qu’il est dans sa tenue préférée».

 

 

Propos recueillis par Lilo Miango/Rédaction de Paris. Illustration: Jeunes congolais et Jeunes européens.