Le combattant-résistant-patriote Kalama sera enterré le 30 juin, jour commémorant l’indépendance du Congo.

Ville française de Nemours. Le 30 juin de chaque année, le peuple congolais de la République Démocratique du Congo célèbre ou commémore ce grand jour unique pour le pays de nos ancêtres: l’accession à son indépendance et à sa souveraineté internationale (30 juin 1960). C’est ce grand jour que le Combattant-Résistant-Patriote congolais de la République Démocratique du Congo Kalama sera enterré au cimetière de Nemours. C’est un «deuil national». «Elombe mpe nkondo Kalama Ilunga akokundama na limemya mokolo ya kokanisa lipanda batu ya ekolo Kongo bazuaki».

Kalama Ilunga: un témoignage issu dans des milieux des journalistes congolais.

Kalama: un vaillant résistant congolais

Kalama: un vaillant résistant congolais

Monsieur Jean Kalama Ilunga était décédé le 20 juin 2017 à l’hôpital de la ville de Fontainebleau. Deux heures après son décès, la presse congolaise de l’Europe a été informée prioritairement en pleine nuit. Un bon nombre de journalistes congolais et étrangers connaissent Kalama Ilunga Jean, une des grandes personnalités du combat de la résistance congolaise au sein de la diaspora de l’Europe. et un vaillant patriote dans la lutte contre l’occupation du Congo facilitée par le josephiste Joseph « Kabila » et des collabos congolais.

Un bon nombre de journalistes congolais et étrangers connaissent Kalama Ilunga Jean. Le journaliste congolais et panafricain Lilo Miango (notre rédacteur en chef) qui vit en France avait rencontré pour la toute première fois Kalama en 1974, à Kinshasa. A cette époque, tous les deux étaient basés dans la capitale Kinshasa. C’était dans sa maison de la commune de Kasavubu, dans le quartier artisanal, situé près du célèbre bar-dancing « Kimpwanza », qui a été aussi un haut lieu dans des histoires politiques du Congo. Il s’est confié : « J’avais fait sa connaissance grâce au journaliste historique et populaire Ngoye a Tshiluila, « Père Ngoye Achille Flor », N.T. du journal national « Salongo ». Kalama, c’est quelqu’un de bien. Il sauva à des nombreuses reprises de la mort certains de ses compatriotes que des criminels politiciens planifiaient de liquider physiquement. Il est resté quelqu’un de bien même quand on s’est retrouvé en France. Je l’ai reçu souvent dans les émissions de radio-télévision. Notre média Magazine Ngambo Na Ngambo a publié des articles sur lui. Il a toujours eu cette constance d’aimer son pays et d’être quelqu’un de bien. Beaucoup de gens le sollicitaient pour trouver du travail, une assistance matérielle ou financière. On allait vers lui pour solliciter des conseils. Il avait installé un créneau fort et permanent nommé « tango ya kopapa » pour sensibiliser depuis l’Europe les policiers, soldats, agents des forces de sécurité en République Démocratique du Congo pour qu’ils montrent leur patriotisme et qu’ils protègent la vie de toute Congolaise, tout Congolais et aussi la vie de tous les étrangers amis du peuple congolais. C’est un bon père de famille qui aimait tant le Congo et la dignité des valeurs humaines. Joseph « Kabila » et son système congolo-étranger sont des anti-valeurs responsables des grands crimes de guerre, des immenses crimes contre l’humanité et des gigantesques crimes économiques. Kalama a œuvré pour un Congo de justice, solidaire, souverain, prospère économiquement pour que des Congolaises et Congolais vivent dans un Etat de droit avec des valeurs des Anciens et des Ancêtres du Congo pour un monde modernisé de notre époque. Kalama est une personnalité qui fédérait des justes».

 

Kalama marchait pour la RDC.

Kalama marchait pour la RDC.

 

Vendredi 30 juin 2017 : des journalistes du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO et les autres journalistes assisteront à ses obsèques.

Ce programme a été remis à la presse par sa famille, notamment par le journaliste-reporter d’images à Paris, monsieur Lutumba Milau Kayembe (MKLmovies Agency et membre de la rédaction-France du Magazine Ngambo Na Ngambo) qui est un des jeunes parents biologiques de feu Kalama Ilunga :

*15H recueillement à la chambre mortuaire, 2 rue Henri Nestlé 77140 Nemours.
*16H cimetière de NEMOURS. 113 rue Basse du Châtelet 77140 Nemours.
*16H45 inhumation au cimetière de la ville de Nemours.

Après l’enterrement, la famille du défunt recevra le public au numéro 141 avenue de Lyon 77140 Nemours.

Lupungu Ndjate Albert/Rédaction centrale-Europe, à Genève.
Photos de Jean Kalama Ilunga: copyright Magazine Ngambo Na Ngambo.

Notes techniques pour se rendre dans la ville française de Nemours. En transport SNCF (Train) depuis la gare Paris Gare de Lyon: prendre la Ligne R direction MONTARGIS et descendre à la gare de NEMOURS.
* En voiture rejoindre A6 (autoroute 6) sortie 16 Nemurs.