Diaspora en deuil: Anicet Mobe Fansiama a tiré sa révérence.

Notre correspondant à Cologne (Allemagne) ouvre l’état d’esprit qui est largement partagé dans la diaspora congolaise en Europe suite au décès du Congolais Anicet Mobe, une personnalité médiatique et médiatisée de la diaspora.« Tango ya mawa o ntei ya nsango ya mawa ewuti na liwa ya muana mboka Anicet Mobe, na ekolo ya France ».

Anicet Mobe, né au Congo, est décédé ce mardi 04 avril 2017 à l’hôpital de Villejuif dans la région parisienne.

Anicet Mobe : «qu'il se repose en paix».

Anicet Mobe : «qu’il se repose en paix».

Universitaire, chercheur en sciences sociales, analyste politique, journaliste, conférencier, historien de la Rumba congolaise et chroniqueur des médias; « MOBELISTAR » pour les intimes, a beaucoup contribué grâce à ses nombreuses interventions médiatiques, ses écrits pour la clarification des faits sociopolitiques ayant émaillé le paysage sociopolitique congolais, africain et de certains pays européens comme la Belgique ou la France.

Sa disparition laisse un vide, surtout dans cette période des grandes turbulences politiques. Débatteur assidu, ancien élève des écoles jésuites, il est passé du collège Boboto (ex. Albert 1er) de la ville de Kinshasa et Notre-Dame de Mbanza Mboma (dans une province de la RDC, le Kongo Central) avant de poursuivre ses études en Europe.

Anicet Mobe: «apema na boboto»

Anicet Mobe: «apema na boboto»

Monsieur Anicet Mobe a été un illustre membre du collectif des journalistes panafricains de la République Démocratique du Congo et de l’ASSACOM (Association des Anciens du Collège Notre-Dame de Mbanza-Mboma) du diocèse de Kisantu dans la province de Kongo Central en République Démocratique du Congo.
Beaucoup d’artistes musiciens et chanteurs en particulier, ceux de sa génération ont bénéficié de ses conseils, tel est le cas de Joseph Mvula Nioka Longo (Jossart N’Yoka Longo du célèbre orchestre Zaïko Langa Langa), dont il fût l’un des proches. Il a en compagnie de Charles Onana, journaliste d’investigation, fait la fierté sur l’échiquier africain de cette génération de l’intelligentsia africaine dévouée à la cause africaine.

 

Quelques témoignages recueillis en Allemagne et en Belgique:

Kibonge Mafu, (ex. footballeur international, jadis capitaine de l’AS V.Club de la ville de Kinshasa). Résidant à Bruxelles, en Belgique: « Je suis très affecté par cette triste nouvelle. Mes pensées vont droit à la famille biologie ainsi qu’à ses proches à qui je présente mes condoléances les plus sincères. Que la terre lui soit douce et je reste en union de prières avec la famille ».

Donaly Malungu, (résidant à Mülheim an der Ruhr en Allemagne) et membre de l’cadémie Diplomatique Africaine: « C’est avec une grande tristesse que je venais d’apprendre la nouvelle de sa disparition. Monsieur Anicet Mobe est toute une bibliothèque, qui vient de nous quitter: Je m’associe à la douleur de sa famille biologique et à celle de ses proches et leur adresse mes sincères condoléances les plus attristées. Que son âme repose en paix. »

Vu la place que l’illustre occupait au sein de la communauté congolaise, c’est certain que les funérailles dignes de ce nom seront organisées afin de lui rendre le dernier hommage avant qu’il ne soit accompagné en sa dernière demeure.
Notre Magazine Ngambo Na Ngambo dont Anicet Mobe faisait partie de « l’Ours » de la rédaction jusqu’à sa mort, présente à la famille de l’illustre disparu et à ses proches, les condoléances les plus attristées. Que l’âme du disparu repose en paix.Nous publions une série d’articles pour saluer sa mémoire, ses valeurs en termes de convictions et son travail.

 

Barthélemy Nkanza. Correspondant.
Rédaction Allemagne / Cologne.
Photos archives Anicet Mobe: droits réservés.

Mots-clefs : , , , ,