• Accueil
  • Masano-Sports
  • Florent Ibenge: «Je choisirai la qualification à la coupe du monde. Parce que la dernière fois qu’on a participé remonte à 1974».

Florent Ibenge: «Je choisirai la qualification à la coupe du monde. Parce que la dernière fois qu’on a participé remonte à 1974».

Football. Un de nos journalistes basés en Allemagne, Serge Tungila(en Bavière) a participé à cette interview collective des adhérents à « l’Association Presse RDC Football Diaspora » ; via des applications techniques des nouvelles technologies de la communication.
Leur invité de marque, le Congolais Florent Ibenge Ikwange (Un ancien de la diaspora congolaise de l’Europe) devenu le sélectionneur de l’équipe nationale du football de la République Démocratique du Congo, «Les Léopards».

 

Ce brave coach s’est dévoilé à propos d’un challenge prioritaire. Il tient à retrouver avec ses poulains la phase finale de Coupe du Monde FIFA, en Russie 2018. Et cela après 44 ans de non participation des Léopards.
«Serge Tungila, moko wa bampanzi nsango ya MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO, o ekolo ya Allemagne, azalaki o kati ya masolo ya bana diaspora baye bazali mpe bampanzi nsango ya football o ntei ya lisanga na bango. Bango banso batunaki mituna epai ya Florent Ibenge, mokambi ya lisanga ya babeti ndembo Léopards ya RDC. Ibenge abimisi momekano ya kafu kafu oyo alingi nde akomisa ba Léopards. Mokano na ye nde kokende kobeta na Russie na Coupe du Monde 2018»(1).

 

Association Presse RDC Football Diaspora: au cours d’une saison, toute équipe a une priorité face aux compétitions qu’elle aborde. Concernant les qualifications, quelle est la priorité de coach Ibenge entre le CHAN, la CAN, ou la Coupe du Monde?

Le coach Florent Ibenge (Archives Ibenge).

Le coach Florent Ibenge (Archives Ibenge).

Florent Ibenge : Je crois que quand on a la chance d’entraîner la République Démocratique du Congo(RDC), on a un devoir de se qualifier dans toutes les compétitions que l’on a à jouer. Il faut se mettre cela dans la mentalité ; et se dire que l’on y va également pour atteindre le dernier carré de la compétition. Après on y arrive ou pas, mais il faut avoir des ambitions élevées parce qu’on est un pays qui aime vraiment le football même si on n’y met pas toujours les moyens nécessaires.

Il est bien évident que s’il fallait choisir ; il ne faut pas se mentir entre la participation dans une seule compétition, je choisirai la qualification à la coupe du monde. D’une part parce que c’est la compétition majeure, le summum de notre métier. Mais surtout parce que la dernière fois qu’on a participé remonte à 1974, autant dire à Mathusalem.

 

Association Presse RDC Football Diaspora: Un homme avec trois femmes est comparé actuellement avec le coach Ibenge(rires), que le public veut savoir si vous allez poursuivre l’aventure avec trois équipes à savoir les Léopards CHAN, Vita Club, et les Léopards A.

Florent Ibenge: C’est une situation très difficile à assumer et à quitter. Je commence par les usages en RD Congo qui font que pour être en équipe nationale, quand vous êtes entraîneur local, vous devez occuper un poste en club. Mukeba en équipe nationale et à DCMP. Watunda à Sodigraf. Magasouba avec le DCMP. Santos Mutubile avec Mazembe…

Ensuite, il y a la passion des supporteurs et leur attachement à leur club. Ainsi l’entraîneur national est pour les fans de ce club, d’abord l’entraîneur de leur club. Dans mon cas, pour tous les Vclubiens, je suis d’abord l’entraîneur de V.club avant d’être celui des Léopards. Quitter V.club pour l’équipe nationale serait perçu comme une trahison. Résultat des courses, vous risquez d’avoir la moitié du stade contre l’équipe nationale lors des matchs des Léopards.

Autre difficulté c’est de ne pouvoir se déplacer pour superviser les adversaires et les joueurs. Il se trouve aussi que j’ai signé des contrats que je dois de respecter. A la fin de ceux-ci, on verra.

 

Association Presse RDC Football Diaspora: vous avez une pléiade des milieux de terrain. Pourquoi faites vous jouer Chancel Mbemba à leurs places, au lieu de le laisser évoluer dans son poste de prédilection qui est celui d’être défenseur central ou stoppeur ; qui ne peut l’empêcher de marquer les buts. On voit les Pépé, David Alaba, Sergio Ramos, Matts Humels, David Luiz, lui même Chancel Mbemba et autres inscrire des buts étant défenseurs?

Florent Ibenge : J’ai beaucoup de milieux de terrain mais aussi des défenseurs centraux qui font bien leur travail et j’ai la chance d’avoir des joueurs capables d’occuper plusieurs postes avec bonheur. Chancel a d’ailleurs joué au poste d’arrière gauche contre le Botswana pour pallier à un déficit à ce poste au moment du match.
J’estime pour l’instant que Chancel nous apporte des services plus intéressants au milieu que derrière, mais je ne m’interdis pas de l’utiliser derrière.

Ce cas n’est pas nouveau. Si je ne prends que la grande équipe de France, souvenez vous de Lilian Thuram comme défenseur central à Monaco mais arrière droit en équipe de France parce qu’à ce moment là, il y avait la charnière Laurent Blanc-Desailly. Vous trouverez facilement d’autres exemples.

 

Association Presse RDC Football Diaspora: le Zimbabwe devance la RDC aux éliminatoires CAN, avec une différence des buts. Et son attaquant Musona a réalisé un triplé face au Liberia. A ce sujet, quelle est votre optique ou votre analyse après cette première journée?

Florent Ibenge : Nous avons fait ce qu’il fallait faire, à savoir gagner. Le Zimbabwe est une équipe dangereuse avec des attaquants très intéressants comme Billiat et Musona que nous connaissons bien pour les avoir joué avec l’AS Vita CLUB. Musona avec Kaiser Chiefs avant son retour à Ostende et Billiat avec Mamelodi Sundows.

L’objectif est de se qualifier pour la CAN. Il reste 5 matches à jouer et il faut les prendre tous très au sérieux et ne pas se limiter au Zimbabwe. Les deux autres (République du Congo et Liberia) n’ont pas dit leur dernier mot. Nous avons notre destin en main. A nous de ne pas le perdre dans cette compétition à 4 pour nous retrouver au Cameroun.

 

Association Presse RDC Football Diaspora:l’occasion n’a jamais été aussi belle pour la RD Congo face à la Tunisie, alors la qualification des Léopards pour la Russie est-elle l’heure de la RD Congo, et quand tout le monde dit que cette qualification se joue lors du prochain déplacement à Tunis, partagez vous cet avis?

Florent Ibenge : Il reste 4 matches à jouer et c’est vrai que tout pourrait se jouer là, mais pas seulement. Imaginer seulement que les 2 confrontations se soldent par des matchs nuls. On aurait tous les deux 8 points et par exemple que la Guinée ou la Libye remporte sa double confrontation et totalise 6 points. Tout serait relancé. Mais je crois que les gens souhaitent que l’on se qualifie après cette double confrontation qui va se dérouler début septembre…. Nous les premiers.

 

Association Presse RDC Football Diaspora: avec un Naby Keita époustouflant, la Guinée que vous avez croqué à Conakry a renvoyé aux études les Ivoiriens chez eux(2-3), sa victoire à l’extérieur change votre optique à son égard, bien que vous allez la recevoir à Kinshasa?

Florent Ibenge : Aucunement, les matches ne se ressemblent pas et on sait que la Guinée est très forte. Nous avons souffert énormément en première mi temps surtout pour endiguer les vagues des attaques guinéennes. On a renversé la tendance pour l’emporter en seconde. Nous ne minimisons pas cette équipe mais nous avons aussi des arguments pour faire face et prendre 3 points chez nous.

 

A Luanda: Ibenge et le journaliste Georges Nsimba (Archives S.Tungila)

A Luanda: Ibenge et le journaliste Georges Nsimba (Archives S.Tungila)

Association Presse RDC Football Diaspora: les Léopards ne jouent plus des matches amicaux avec des grandes nations et Mundialistes, exceptée la rencontre amical face aux Roumains, pourquoi ne discutez vous pas avec la FECOFA, qu’elle renoue avec les agents des matches Fifa en négociant les matches amicaux pour les Léopards comme à l’époque de Claude le Roy avec l’agent Gal Mahe, personne n’ignore que la RDC a rencontré la France en Espagne à Marbella.

Florent Ibenge : Merci de me rappeler Marbella puisque j’y étais comme entraîneur et on avait fait un match solide contre la France A’. Il faut savoir que l’organisation de ces matches coûte de l’argent et pour l’instant le gouvernement ne sort pas l’argent pour ça. La seule alternative, c’est de se faire inviter.

On revient de loin en effet et notre mauvais classement ne nous permettait pas d’avoir des matches intéressants. Avec un classement plus intéressant comme maintenant, on devient plus glamour et plus Marketable c’est-à-dire on peut être vendu. On a donc la possibilité d’avoir des matches plus intéressants. Hier, on était avec Gael Mahé et aujourd’hui on travaille également avec des agents des matches qui nous ont trouvé ces différents matches contre le Cameroun, le Gabon et le Nigeria avant de nous trouver la Roumanie.
 On est en train d’avancer et on ne désespère pas d’avoir des confrontations comme on le souhaite tous.

 

Association Presse RDC Football Diaspora: on dit que l’actuel Léopards est trop prudent au lieu d’être agressif, il n’aime pas s’offrir en faisant le jeu pour neutraliser en premier son adversaire, mais préfère plus jouer pour conserver dans la prudence?

Florent Ibenge : Je viens de vous dire qu’on revient de loin. L’équipe était en construction et on ne pouvait pas imposer mais s’adapter. Plus les choses avancent et plus on est conquérant et on voit bien par le nombre de buts que l’on marque et notre positionnement plus haut sur le terrain et même au niveau de la possession du ballon, on est généralement en avance sur nos adversaires. Nous ne sommes pas encore au top de ce qu’on peut faire. Et c’est un beau chantier en construction.

 

Association Presse RDC Football Diaspora : l’équipe nationale est la sélection des meilleurs joueurs du moment et de ceux qui ont le temps de jeu conséquent comme vous le dites souvent. Mais nous avons remarqué que le coach n’offre pas la chance à certains joueurs qui remplissent ces critères, entre autre l’attaquant Afobe, et surtout Wilfried Moke qui a des qualités des grands défenseurs ou milieux défensifs que l’on a connus avec les Léopards dans ses années glorieuses?

Florent Ibenge : Je ne sais pas si vous avez effectué votre questionnaire avant mais je suis comme n’importe quel sélectionneur attentif à la prestation des différents compatriotes. Notamment ceux qui évoluent au plus haut niveau évidemment. C’est le cas de Wilfried Moke qui a joué l’Europa League et qui a mérité qu’on l’appelle afin qu’on le voit dans le groupe. Il était donc là durant le stage au Maroc. Et il s’est bien fondu dans le groupe.

Quant à Benik, son absence n’était pas de mon fait puisqu’il était convoqué pour jouer la CAN. Il n’a pas pu être avec nous au Gabon mais vous avez noté sa présence lors du match contre la République du Congo et sa brillante rentrée.

 

Association Presse RDC Football Diaspora: une fois qualifiée au Mondial, la RD Congo va se retrouver soit avec deux des grands pays entre autres Allemagne, Portugal, Brésil, Argentine, France, Hollande, Italie ou Angleterre pour ne citer que ceux-là, quelle vision faites vous face à ses habitués de la Coupe du Monde FIFA?

Florent Ibenge : Si on est qualifié et c’est bien tout ce qui nous intéresse, on va se retrouver dans un groupe avec des adversaires que l’on respecte et pas seulement les deux supposés les plus forts. Cela étant dit, nous aurons donc un mini championnat à jouer. Et un match reste un match et personnellement je ne fais pas de complexes (infériorité ou supériorité) ; il faudra jouer nos matchs avec beaucoup de générosité, d’envie et aussi d’intelligence pour ne rien regretter.

 

Association Presse RDC Football Diaspora: la RD Congo et la Fecofa ne peuvent elles choisir l’Allemagne comme Quartier Général des Léopards pour leur préparation en route vers la Russie?

Florent Ibenge: Il faut pour ça que nous soyons qualifiés. On peut anticiper certes mais rien n’est fait encore. Il est vrai que c’est une belle et bonne option.

 

Association Presse RDC Football Diaspora: merci de nous avoir accordé cet entretien, Coach Ibenge.

Florent Ibenge : C’est moi qui vous remercie.

 

Interview envoyée à la réaction centrale-Europe du par notre correspondant Serge Tungila, en Bavière(Allemagne)/Source: Presse RDC Football Diaspora.

 

(*)Texte en langue internationale Lingla car le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO participe à la promotion des langues africaines en Europe.

Mots-clefs : ,