• Accueil
  • Masano-Sports
  • Belgique/ Sint Stevens Woluwe: l’ex-star du football KIBONGE a soufflé ses 70 bougies à la 70ème minute.

Belgique/ Sint Stevens Woluwe: l’ex-star du football KIBONGE a soufflé ses 70 bougies à la 70ème minute.

​Kibonge et l’entraineur Mokuna Léon "Trouet" après la messe dite pour cette circonstance. (Photo : Nkanza)

Sint Stevens Woluwe (Woluwe-Saint-Étienne en français) fait partie de la commune belge de Zaventem (Région flamande dans la province du Brabant flamand), a été illuminée par les flammes des 70 bougies du capitaine Kibonge en présence des autres références du football du Congo résidant en Allemagne,Belgique, France…: Mokuna Trouet, Bonga Bonga, Mokili Saio, Kakoko et Mayanga, Eloni, Kinsiona Bruno, Ngoma Yaya, Goerges Kadima, Jean-Papa Mahungu, Lutonadio Morceau, Beya wa Beya, Mayenda, Ricky Kibuaka, Gilbert Kobisi et des nombreux invités.

Notre correspondant à Cologne (Allemagne) Barthélemy Nkanza y était pour un reportage. « Eyenga ya bokundoli mbula 70 ya tata Kibonge, mobeti ndembo mpe ndakisa ya lokumu * « [« anniversaire pour les 70 ans de monsieur Kibonge, footballeur exemplaire de dignité »].


Fête localisée mais dimension internationale: 70 bougies en présence aussi de sa famille.


L’ancien joueur international congolais Kibonge a soufflé ses 70 bougies en présence de sa famille, de ses anciens coéquipiers et proches qu’Il a pu réunir à cette occasion. Il est révélateur pour la dimension cette personnalité que beaucoup appelle toujours Capitaine Kibonge de dire encore ici que quelques grandes figures emblématiques du football congolais sont venues partager ce moment de bonheur autour de celui, qui a remporté toutes les compétitions du sport roi sur le plan continental.

 

Bruno Kinsiona, président de la RSI, entouré des anciens footballeurs, s’adressant au capitaine Kibonge. Sur la photo, Mokili Saio, Bonga Bonga, Mayenda, Kakoko, Mayele, Eloni, Lutonadio Morceau,Kadima, Mbuya, Kibuaka Ricky, Jean Paul Kitenge Muadi « Ya Polo « en vert-noir, Salomon et l’international Gilbert Kobisi.

Bruno Kinsiona, président de la RSI, entouré des anciens footballeurs, s’adressant au capitaine Kibonge. Sur la photo, Mokili Saio, Bonga Bonga, Mayenda, Kakoko, Mayele, Eloni, Lutonadio Morceau,Kadima, Mbuya, Kibuaka Ricky, Jean Paul Kitenge Muadi « Ya Polo « en vert-noir, Salomon et l’international Gilbert Kobisi.

Parmi ces distingués invités, on a noté la présence entre autres de: Léon Mokuna Trouet, Bonga Bonga Paul, Kakoko Etepe Emmanuel, Mayanga Maku Adelar, Mayele Ayel, Kadima Georges, Eloni Amalphi, Ngoma, Mayenda, Beya wa Beya (Le démolisseur des attaquants ), Mbuya Mpaka, Kibuaka François Ricky, Morceau Lutonadio, Medo Matadi, Mandiangu , Mahungu Jean-Papa et la présence de Bruno Kinsiona, président du RSI (RDC Sport International) ainsi que de nombreux invités venus de plusieurs coins du globe, tel est le cas de Ngimbi Kaluvueziko, venu tout droit des États-Unis pour rehausser de sa présence cet événement.

 

Soirée événementielle pour Kibonge, cette brillante figure sportive tant aimée par beaucoup de gens.


​Kibonge et l’entraineur Mokuna Léon "Trouet" après la messe dite pour cette circonstance. (Photo : Nkanza)

​Kibonge et l’entraineur Mokuna Léon « Trouet » après la messe dite pour cette circonstance. (Photo : Nkanza)

La soirée a débuté à 19 heures 30 par une messe d’action de grâce célébrée par l’abbé Antoine Nkasa, prêtre congolais du diocèse de Kisantu, actuellement en mission pastorale à Mouscron en Belgique. C’est dans une salle transformée en lieu de culte pour cette circonstance que la messe a été dite. Les couleurs de cette soirée extraordinaire ont été annoncées dès l’arrivée du Capitaine dans la salle sous les applaudissements frénétiques de l’assemblée.

 

Dans son homélie, l’abbé Nkasa, faisant intervenir l’ancien footballeur Mandiangu, présent dans la salle, a comparé les 70 ans du capitaine de l’AS V.Club et de la sélection nationale « Les Léopards », aux soixante-dix minutes d’un match de football, qui se joue en 90 minutes, pouvant être prolongé par les temps additionnels, suivi d’une prolongation en cas d’égalité et par la force des choses, pouvant être départagé par des tirs au but.

 

Faisant allusion au temps réglementaire du match de football pour l’abbé Nkasa, il reste encore au capitaine Kibonge 20 minutes pour que l’arbitre siffle la fin de la partie et qu’il fallait aussi compter avec le temps additionnel causé par les arrêts de jeu, changement de joueurs et diverses autres opportunités. Malgré le temps additionnel, ce match pourrait aussi durer plus longtemps que prévu si jamais qu’une éventuelle prolongation de deux fois 15 minutes et des tirs au but devraient intervenir pour décider de l’issue du match. L’arbitre ici, c’est Dieu, qui est, pour tous ceux qui croient en lui, le seul capable de décider de notre sort. Le tout pour souhaiter au capitaine, « MOKAKO SUA »(expression en langue internationale Lingala: » tous les voeux »). Longévité est le mot qui résume des intentions exprimées pendant la messe par les membres de la famille, les amis et proches.

 

Ouverture de la soirée par le couple Kibonge après une brève synthèse biographique du Capitaine par son compagnon de l’école primaire au Congo, monsieur Mingiedi Pelé.


Après la messe, un cocktail a été offert aux participants suivi d’une séance d’animation par les mamans congolaises sous les airs de chansons « Kebo » rappelant l’époque de jeunesse de l’illustre personnage et de Maman Regine Dimvula, l’épouse du capitaine « Gento »(surnom donné Kibonge quand il jouait en guise de référence au footballeur européen Gento).

 

Mingiedi Joseph "vieux Pelé", compagnon de classe du capitaine Kibonge, entouré de Mayanga Adelar(g.)  et Kakoko Etepe(dr.)

Mingiedi Joseph « vieux Pelé », compagnon de classe du capitaine Kibonge, entouré de Mayanga Adelar(g.) et Kakoko Etepe(dr.)

La soirée proprement dite fut ouverte à 21 heures 30 par un mot de remerciements adressé aux invités pour leur participation. Le public de toutes générations a suivi avec une attention particulière la biographie du Capitaine Kibonge retracée par Mingiedi Joseph, connu sous le pseudonyme de « Vieux Pelé ». C’est un compagnon de classe de Kibonge. Ce brave monsieur a rappelé certains vieux souvenirs des années 50 partagés avec son ami d’enfance. Profitant de cette occasion, le modérateur circonstanciel du jour a tenu à présenter aux invités quelques personnalités du football au palmarès élogieux, qui ont de leurs empreintes, écrit les lettres de noblesse de l’histoire du football congolais le hissant ainsi au panthéon du football continental et mondial: Léon Mokuna Trouet, Bonga Bonga, Mokili Saio « roi ya balle « et Kakoko Etepe Emmanuel et Mayanga Maku Adelar.

 

Le Capitaine honoré par la RSI (RDC Sport International), association des anciens pratiquants et sympathisants de football originaires.


La forte délégation de la RSI a été conduite par Bruno Kinsiona et Ricky Kibuaka, respectivement président et vice-président. « Ye kaka balle » c’est ainsi que s’est exprimé, en langue Lingala, Ngoma Yaya, ancien joueur de l’équipe V.Club, lorsqu’il a appris de cet événement. Rien ne pouvait mieux symboliser le parcours de ce footballeur exceptionnel, un doué du football, nous confiait son ancien entraineur Mokuna Trouet.

 

Sous le regard de Mokili Saio, Bonga Bonga, Eloni, Kakoko, Mayele, et de leurs collègues,  Ricky Kibuaka présente  au capitaine le tricot portant son numéro légendaire avec les couleurs du drapeau de la RDC.

Sous le regard de Mokili Saio, Bonga Bonga, Eloni, Kakoko, Mayele, et de leurs collègues, Ricky Kibuaka présente
au capitaine le tricot portant son numéro légendaire avec les couleurs du drapeau de la RDC.

Et partant le cadeau, qui a été choisi pour cette circonstance: un ballon, un tricot, une culotte et un survêtement portant le nom et le numéro 10 du capitaine tous marqués par les autographes des anciens footballeurs, et de deux  » internationaux de la RSI, Gilbert Kobisi et Barthélemy Nkanza « , ont été remis en guise de cadeau au capitaine  » des Dauphins noirs, Bana Véa » et des Léopards qui n’est autre que le « cerveau moteur » ou meneur de jeu Kibonge alias Gento.

 

La RSI regroupe les anciens pratiquants et sympathisants du football, des originaires de la République Démocratique du Congo dans le but d’assurer la promotion et l’encadrement de jeunes footballeurs d’origine congolaise en Europe. S’adressant à Kibonge au nom de tous les membres et sympathisants, Bruno Kinsiona, le président de la RSI a souhaité au capitaine Kibonge les vœux, les plus sincères de prospérité, de bonheur et surtout une santé de fer tout en l’invitant de s’impliquer davantage dans les efforts de redressement du football en République Démocratique du Congo.

 

On a noté la sortie très remarquée de Kakoko Etepe, qui a fait le déplacement de l’Allemagne, où il réside depuis plus de trois décennies ainsi que de tous les anciens footballeurs, qui ont bercé notre enfance et occupé la jeunesse congolaise. Les séances de prise des photos se sont succédées au rythme de l’ambiance, qui avait élu domicile dans cette salle comble, où tout était en surplus, nourriture, boissons, sourire, photos souvenirs, que sais-je encore.

 

Cette fête d’anniversaire pour ses 70 ans: bel exemple de solidarité montré par des anciens footballeurs.


Cet évènement fut pour les anciens footballeurs une tribune, où ils ont fait une démonstration de leur solidarité prouvant ainsi que le sport est et demeurera un facteur d’insertion véhiculant des valeurs telles, que le respect, l’amitié, la tolérance, le fairplay. On gagne et on perd un match ensemble. Et cette manifestation a été un succès pour tous ceux, qui de loin ou de près, ont contribué à sa réussite. Le football après tout, c’est la fraternité.

 

Reportage en Belgique: Barthélemy Nkanza. Photos à Sint Stevens Woluwe: copyright Nkanza.

 

*En Lingala, une des langues africaines internationales dont le terroir est le Congo.

Mots-clefs : , ,