Éditorial Mai 2016 : Nouveautés dans notre couverture médiatique permanente.

Installés dans des pays européens, nos journalistes panafricains de la République Démocratique du Congo et membres des rédactions du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO, installent dans la durée leurs regards journalistiques sur des informations concernant la diaspora d’Haïti, sur le pays HAÏTI, sur les Chinois de la diaspora en Europe, sur le pays CHINE, sur les Japonais qui vivent dans des pays européens, sur le pays JAPON, sur des Russes, sur le Pays Russie et légitimement sur tous les peuples noirs du continent américain. C’est une nouvelle étape dans les traitements journalistiques de nos journalistes congolais de l’Europe. Et vous lirez tous leurs articles sur cette nouveauté dans les colonnes du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO, 1ER MEDIA EN EUROPE POUR UNE DYNAMIQUE DE LA CRÉATION DES ÉTATS UNIS D’AFRIQUE.

 

RAPPEL de notre ligne éditoriale habituelle: zone géographique Europe.

La répétition  étant la mère de la science, nos journalistes congolais de l’Europe n’écrivent que des informations qui se passent la zone géographique Europe ou sur ce qui se passe ailleurs mais en synergie avec des peuples en mouvement sur cette zone européenne. Nous écrivons sur des Congolais de la diaspora en Europe et sur des peuples africains installés dans des pays européens. Nous publions aussi des informations relatives à des peuples français, belges, allemands, britanniques…; c’est-à-dire ces êtres humains, des Européens, que l’on nous a «habitués ou appris» à regarder.

Logo des journalistes congolais de l'Europe. Magazine Ngambo Na Ngambo.

Logo des journalistes congolais de l’Europe.
Magazine Ngambo Na Ngambo.

Le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO a souvent publié aussi  des «news» à propos des populations du reste du monde qui résident ou qui sont de passage dans des pays de l’Europe. Mais ce qui sort des sentiers battus et que cet éditorial proclame est que nos colonnes du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO qui s’ouvrent en permanence sur des Haïtiens, Chinois, Japonais, Russes et en toute évidence sur les PEUPLES NOIRS de tout le continent américain. CETTE NOUVEAUTE PREND DE L’ÉPAISSEUR.

Nous écrivons pour des lectorats (internautes) des diasporas africaines basées en Europe. La 6ème région de l’Afrique est notre évidence. C’est un choix journalistique. La mer est tellement vaste et tous les autres bateaux (les médias) ont leur place choisie, selon leur ligne éditoriale. Suite à des confusions crées par certains milieux européens, nous répondons à des Japonais… que nos articles en tant que journalistes panafricains de la République Démocratique du Congo installés en Europe, s’adressent aussi à des peuples africains basés sur notre continent, l’Afrique.

Donc, nous écrivons en toute liberté de la presse clairement pour des populations africains et pour des pays africains. Nos informations à médiatiser sont traitées sur des bases des sociologies africaines des médias. et cela dans une dynamique pour la création des Etats Unis d’Afrique. Quand nous les publions, nos journalistes congolais de l’Europe s’adressent aussi à des peuples européens et à tous les autres peuples du monde qui nous lisent ou qui nous découvrent.

Le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO a été fondé pour être notre réponse professionnelle des journalistes panafricains de la RDC. C’est notre réponse journalistique  dans des tribunes internationales. Nos journalistes congolais de l’Europe sont parfaitement en mesure de penser, de raisonner et de s’exprimer par eux-mêmes, de décrypter l’information selon notre sociologie africaine des médias, l’éthique et la déontologie du journalisme. Et ils refusent de laisser dire sans réagir, par ce que nos journalistes congolais de l’Europe du MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO sont comme un peuple libre.

 

Notre fil des informations à médiatiser sur Haïti doit prendre de l’épaisseur. 

Des informations sur des Haïtiennes et Haïtiens sont désormais permanentes dans ces foyers des Africains de la diaspora et dans ces pays africains. Le MAGAZINE NGAMBO NA NGAMBO est une voix d’une dynamique de la création des Etats Unis d’Afrique qui a ce défi de mettre en permanence dans ses colonnes du journal ce grand peuple haïtien d’une manière permanente dans des foyers des Africains de la diaspora en Europe et chez des peuples du contient Afrique. Nous le reitérons à des collègues journalistes haïtiens.

Drapeau de la République d'Haïti

Drapeau de la République d’Haïti

Les enjeux pour le développent du Peuple d’Haïti sont à lier sur les enjeux du développement des peuples africains. Le Guide libyen Kadhafi avait cette vision politique en termes de couverture médiatique aussi quand il avait reçu sous la tente à Tripoli des membres de la diaspora. C’était en janvier 2011. Des journalistes congolais de l’Europe étaient là sous cette tente. Dans ce créneau, ce grand Africain a eu raison avant beaucoup de gens en Afrique et dans le reste du monde. Ainsi il a œuvré pour que le pays, le peuple et l’Etat d’Haïti obtiennent une chaire dans l’Union Africaine. À l’image de cette construction, l’information concernant Haïti en direction des peuples africains relève de la responsabilité de nos journalistes congolais de l’Europe du « KO » et « NGO »*. « Wana nde ezali liloba epesami na bampanzi nsango ya Congo ya bankoko, o ntei ya Magazine Ngambo Na Ngambo »(1).

 

Lilo Miango/Rédaction de Paris.

* Ces deux mots jadis séparés donnèrent naissance très tardivement à l’appellation KONGO, CONGO. (KO= continent, vaste territoire…/NGO= Léopard comme icône de Dieu, c’est ainsi que chez des peuples africains, les autorités portent la peau de Léopard comme tenue officielle de l’Autorité qui a créa la vie humaine et la terre. Ces deux mots étaient en langue du KO et NGO (dont la langue Kikongo et les autres langues africaine sont issues).

(1) En langue internationale Lingala.