Porte-parole francophone du Département d’Etat/USA: c’est nouveau et inédit.

Europe/A travers la diaspora africaine. « Lotomo ya sika » (en langue internationale Lingala: « nouvelle fonction »). L’Administration Américaine (Gouvernement américain) vient de créer la fonction de « porte-parole francophone » du Département d’Etat (Ministère américain des Affaires Étrangères). L’Américain qui a été nommé à ce nouveau poste s’appelle Brian Neubert. Il est aussi directeur de « Africa Regional Media Hub ». Basé à Johannesburg (Afrique du Sud), le Magazine Ngambo Na Ngambo vient de le rencontrer lors de son passage à Paris*. C’est aussi intéressant pour notre réseau de 68 journalistes congolais de l’Europe car l’Américain Brian Neubert avait vécu avec sa femme et travaillé à Kinshasa.« Mbote mpo na mosala mwa ye ya sika » (1).

Un poste de porte-parole francophone ! C’est de l’inédit.

Mr. Brian T. Neubert, porte-parole francophone.

Mr. Brian T. Neubert, porte-parole francophone.

Le citoyen américain Brian Neubert, le nouveau directeur de “Africa Regional Media Hub” du Département d’Etat des Etats-Unis, basé à Johannesburg, exerce également les fonctions de parte-parole francophone du Département d’État des USA.

Des évolutions factuelles dans des médias et certains aspects de la mondialisation font donc bouger les lignes. Est-ce que c’est pertinent pour des peuples africains au regard de cette nouveauté du US Departement of State?

Pour nous journalistes panafricains de la République Démocratique du Congo, c’est un bon contact permanent. En effet, nos journalistes tiennent à avoir des contacts directs avec des officiels américains qui les intéressent dans le champs de nos couvertures médiatiques à propos des divers sujets. L’avenir du monde est l’Afrique, selon un dossier produit par un groupe des élus français (Parlement). Un autre type des prises de positions des officiels USA à recueillir directement par nous journalistes africains de l’Europe ayant une liberté d’expression est une nouvelle dimension pour nos lectorats des peuples africains, de la diaspora africaine et des autres communautés de notre planète.
Le fait de l’existence de ce « job » de porte-parole FRANCOPHONE casse certaines barrières pour des nouvelles mentalités des journalistes panafricains de l’espace africain présenté comme « francophone » dans des divers pays africains et dans la diaspora africaine.

Grâce à l’internet, nous assistons à une émergence forte et inédite des médias et journalistes de la diaspora africaine dans certains pays européens. Alors, ce nouveau poste de porte-parole est u champ d’investigation et de deadline car des consoeurs et confrères de la 6ème Région d’Afrique ont maintenant une personnalité identifiée habilitée à répondre aux questions et autres demandes des médias africains. Et pour nous journalistes panafricains et africains, il existe nos lectures des informations ou actualités sur la bases des sociologies africaines des médias.

Lors de notre rendez-vous professionnel à Paris, le Magazine Ngambo Na Ngambo a noté que monsieur le porte-parole francophone Brian T. Neubert était accompagné par l’Américaine Tiffany A. Jackson-Zunker (Deputy director, Africa Regional Media Hub) et un autre Américain David C.Benton (International Press Officer/USA departement of State). Ce monsieur vit et travaille à Washington.

 

Lilo Miango/Rédaction de Paris et Lupungu Ndjate Albert/Rédaction Europe,Genève.
Photos, Brian Neubert et drapeau USA :droits réservés ARS.

*C’est sur invitation de ARS (Africa Regional Services) dont le siège est à Paris. [Press and Media Programming]. Ce bureau parisien était aussi présent à cette rencontre du mardi 6 septembre 2016. (1) Traduction «Nos salutations pour son nouveau travail».